[10/02/2002] Cluedo

Participants
– Gaël, toujours mon beauf,
– Sophie, joueuse en herbe et inépuisable,
– Elise, ma belle-sœur,
– Julie, ma femme, que je soupçonne de connaître très bien Sherlock Holmes…,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Deuxième partie pour ce dimanche et deuxième grosse difficulté pour ma gestion de prise de note. Heureusement que Gaël a fait l’effort de m’exposer sa technique…

Julie, vexée d’avoir laissé échapper la victoire lors de la partie initiale, se jure de remporter celle-ci (on verra qu’elle y parviendra à mon nez et à ma barbe…).
L’enquête bat son plein, avec de forts soupçons sur Mlle Rose et le révolver… Mais où s’est passé le meurtre ? A moins que ce ne soit le colonel Moutarde ? Avec le fer à cheval ? Ou la clé anglaise ? Et la fontaine, ne semble-t-elle pas un lieu idéal pour une acte de ce type ? Bref, rien ne va plus, et les tours s’enchaînent à allure réduite, puisque chacun tente de noter le maximum d’informations sur sa feuille.

La salle du billard : je sens que c’est là. Trop tard, Julie s’y rend, émet froidement l’hypothèse que Mlle Rose y a commis son crime avec le révolver… Arghh, personne ne peut lui présenter de carte qui mettrait en défaut son hypothèse.
Il ne lui reste plus qu’à procéder à l’accusation. Victoire méritée, surtout quand l’on sait que lors de ses deux premiers tours, à cause du tirage des dés, elle n’a pas pu entrer dans une seule pièce et donc glaner des informations !

Décompte final
Julie identifie le coupable, l’arme et le lieu du crime, ce qui lui permet d’être sacrée meilleure détective de l’après-midi.

Débriefing
Même si le hasard est minime, il joue un rôle dans l’attribution des cartes en début de partie et influence les déplacements des personnages. De plus, certains joueurs sont favorisés par le nombre de cartes en main (on épuise la pioche même si certains ont plus de cartes). Je préconise, pour un équilibre des connaissances et des possibilités de présentation de cartes lors des hypothèses, que les cartes excédentaires soient présentées à tous les joueurs et écartées du jeu. Ainsi, chacun aura la même quantité d’informations au départ et le même éventail de cartes au sein desquelles choisir celle à présenter lors des hypothèses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 4 = un