[10/02/2009] Cities X 2

Venu à Cannes pour le Festival des jeux de Cannes, cette fin de semaine, je découvre en solitaire le jeu Cities, créé pour Essen 2008 par Martyn F le fameux auteur qui avait eu la bonne idée de nous proposer Wadi en 2007. La configuration en solitaire, qui ne me semble pas dénaturer le jeu, m’intrigue vraiment et j’avoue que je suis assez impatient d’en faire ma première partie. Elle sera suivie d’une seconde dans la foulée, avec l’objectif d’améliorer mon premier score, que je trouvais pourtant pas si mauvais pour un premier essai…

Pour essayer le jeu en ligne, en solitaire, sans inscription et immédiatement : suivez ce lien. Ca tourne nickel !

CITIES :

 


A partir de 3 tuiles de départ, qui formeront au final un carré de 4 tuiles par 4 tuiles, on doit créer un paysage qui rapporte un maximum de points, selon la règle choisie (3
niveaux de règle). Pour ma part, j’opte pour le second, lequel me donne les points suivants : 1 point par carré élémentaire de parc (vert) connecté, 1 point par carré d’attraction
(jaune) connecté et 1 point par carré d’eau visible depuis une terrasse (orange) en ligne droite. Dans tous les cas, il faut un pion sur la zone pour être validée…

Ma première action : ajout de la tuile n°12 et placement d’un pion sur le parc qui comporte, actuellement, 4 carrés élémentaires (donc 4 points potentiels). Chaque tuile jouée est
piochée aléatoirement, ce qui indique que les parties seront toutes différentes de par les 3 tuiles mises en place au départ et l’ordre dans lequel les tuiles sortent pour être
placées. A noter qu’à plus de joueurs, chacun doit placer sur un jeu individuel la même tuile que le premier joueur (jeu en duplicate)…

Placement de la 5ème tuile, avec un pion sur la terrasse devant le lac. Potentiel de 2 points (lac de 2 carrés), mais sûrement plus, avec lazone libre sur la gauche…

Et une tuile de plus, avec un nouveau pion sur un parc. Potentiel de 3 nouveaux points…

Agrandissement du petit parc du haut, grâce à ma 7ème tuile. Ainsi, avec le placement d’un pion sur la terrasse du haut, mon potentiel se trouve augmenté de 2 points, et sûrement
plus avec les lacs centraux…

Je place la tuile suivante, la 18, sur la droite, afin d’entamer une zone d’attraction (jaune), que j’espère bien relier à la Tour Eiffel du haut. Avec le pion posé, potentiel de 2
points…

Nouveau placement d’une tuile Terrasses / Lacs en bas, afin de parfaire le centre du jeu et multiplier les points des terrases en cet endroit. Potentiel de 3 nouveaux points, avec
le nouveau pion placé…

Ajout d’une nouvelle tuile à gauche de la dernière posée et nouveau lac, pour un gain supplémentaire d’un point. Pas de placement ni déplacement de pion ce tour-ci…

Placement d’une double attractions à côté de la Tour Eiffel, ce qui était super attendu pour ma liaison jaune du haut, même si cela me fait perdre la double terrasses qui se
trouvait sur la tuile aussi. Pas de nouveau pion mais gain de 4 points…

La tuile n°4 que j’ajoute à gauche s’apparente à un coup d’attente pour de meilleurs rendements au centre (lacs attendus), en haut à gauche (parcs attendus) et en haut à droite
(attractions attendues). Petit gain de 1 point…

La partie va bientôt s’achever et je ne suis pas mécontent du placement de ma tuile n°22 en bas à droite, ainsi que le pion posé dessus. Gain de 3 points…

Ouf ! Voici un double parcs placé en haut à gauche, sans besoin de nouveau pion. Le gain est de 2 points…

Avant-dernière tuile placée en haut à droite, avec un carré d’attraction (c’est mieux que rien). Petit gain de 1 point. Je m’étonne, après coup, de ne pas avoir eu besoin de
déplacer mes pions en cours de partie, alors que j’en avais parfaitement le droit à la place d’en ajouter de nouveaux…

Dernière tuile, placée évidemment dans le dernier trou du jeu, au centre, et comme j’ai un peu de bol, voici que j’ai une terrasse sur laquelle je vais justement déplacer le pion
présent en diagonale. Bon gain de 4 points. Au total, je marque donc 34 points (détails en bas du compte-rendu)…

Je ne pouvais pas ne pas me relancer dans une partie, tant cela me titillait de savoir si 34 était, ou pas, un bon score. Voici donc la mise en place de la seconde partie, une fois
quelques tuiles écartées pour celle-ci…

Première tuile placée et premier pion également, sur une belle terrasse. Je vous laisse compter les points…

Seconde terrasse, en position opposée à la première et donc joli gain de points par la même occasion…

Et hop, un début de zone d’attractions en cours de conception en bas du jeu…

Bon, il faudra voir si mon placement de la tuile n°21 était judicieux ou pas. Pas sûr…

Yes ! Le trou a été comblé par la tuile n°12 laquelle comporte un double parcs et un double lacs. Je place un pion sur le parc, pour le déplacer, plus tard, sur la terrasse en
diagonale…

Je continue de jouer sur les terrasses, celles-ci me semblant vraiment très lucratives…

La double attractions du bas me séduit et là, pour une fois, j’abandonne ma double terrasses sans regret…

Et allez, j’améliore encore ma zone d’attractions du bas…

Et une nouvelle double attractions connectée ! En plus, je vois venir un grand lac prometteur à droite…

Tuile d’attente en haut à droite, avec un pion, des fois que j’ai la chance de tirer une terrasse le prochain tour…

Bingo ! Placement de la tuile n°3 et déplacement du pion sur cette fameuse terrasse tant convoitée…

Avant-dernière tuile en haut à gauche et amélioration du parc, ce qui n’est pas si mal. Que va ma réserver la dernière tuile ?

Bon, ben, une fois n’est pas coutume, la tuile finale m’est inutile malgré la présence de la Tour Eiffel. Bilan : 37 points (détails ci-dessous)…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le jeu qui s’emporte partout (à 1 joueur on a besoin d’une vingtaine de tuiles
et de 7 pions),
– La très bonne jouabilité en solitaire, qui rappelle pas mal Tantrix et qui incite à rechercher le score optimal. D’ailleurs, l’idée de rechercher le meilleur score théorique me
séduit bien…
– La prise de risque et la variété des parties, liées aux tuiles écartées est très plaisante, surtout avec la règle de niveau 2, ni trop légère ni trop alambiquée.

On a moins aimé
– A-t-on besoin d’une règle aussi légère que celle du niveau 1 et une autre aussi lourdingue que celle du niveau 3 ?

Scores de la partie :

 

Manche 1 :

   Parcs Attractions Terrasses Total
Ludo le gars (noir) 11 10 13 34

 

Manche 2 :

   Parcs Attractions Terrasses Total
Ludo le gars (noir) 5 9 23 37

Note du jeu (sur cette partie) : 14 / 20


Durée de la partie : 10 minutes par manche

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 8 = vingt quatre