[10/04/2004] Babylone X 5

Participants
– Julie, qui trouve le jeu tellement esthétique qu’elle souhaite le tester pour voir s’il est aussi bon que beau,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Les manches de Babylone étant très très courtes (5 minutes tout au plus), nous décidons dès l’entame d’attaquer une série de manches qui désignera le gagnant par l’obtention de 3 manches gagnantes (durée de jeu comprise normalement entre 15 et 25 minutes, selon le nombre de manches nécessaires).
J’explique la mini-règle à Julie et nous attaquons avec Julie en première joueuse
.

Manche 1
Julie commence


La mise en place du jeu est déconcertante de facilité
: on étale les 12 tuiles sur la table et le premier joueur choisit
celle de son choix pour l’empiler sur une voisine…


Fin de la première manche : 2 piles non empilables subsistent
en fin de partie…


Est-ce que je fais bien le joueur concentré ? En tout cas,
on dirait que je me prends la tête, n’est-il pas… En réalité,
c’est précisément à ce moment-là que le
jeu entre dans une phase prévisible : il y a environ 6 ou 7 piles
de tuiles et tout empilement supplémentaire devient tactique…

Ludo le gars remporte la première
manche.

Manche 2
Ludo le gars commence


La seconde manche aboutit à une configuration où je
croyais avoir perdu. Après quelques instants de réflexion,
je trouve la solution qui me permet de l’emporter : je vais prendre
la pile blanche de hauteur 3 et la placer sur l’autre pile de hauteur
3…


Une fois mon empilement réalisé, Julie ne peut que
placer les 2 piles noires l’une sur l’autre, ce qui me garantit un ultime
coup : les 2 piles de hauteur 6 l’une sur l’autre…

Ludo le gars remporte la deuxième
manche.

Manche 3
Julie commence


Julie débute cette troisième manche avec la pression
sur les épaules : si je gagne encore celle-ci je remporte définitivement
la partie…


Une manche clôturée par une seule pile de tuiles…


Encore un cas intéressant : quel que soit l’empilement que
je choisis de réaliser, Julie pourra rejouer et sortira vainqueur
de la manche…

Julie remporte la troisième manche.

Manche 4
Ludo le gars commence


La quatrième manche propose elle aussi son fameux moment où
il devient possible de réfléchir, mais où la partie
est déjà jouée 😉 Ici, quel que soit l’empilement
que je choisis, Julie pourra rejouer et m’empêcher de le faire…


Fin de manche remportée par Julie : une ultime manche sera
donc à jouer…

Julie remporte la quatrième manche.

Manche 5
Julie commence


La cinquième manche est obligatoirement la dernière,
puisque nous avons 2 victoires chacun au compteur. Sur cette vue, on
remarque à nouveau que la partie est définitivement jouée,
en ma faveur cette fois…


Fin de la manche avec 2 piles de hauteur différente…

Ludo le gars remporte la cinquième
et dernière manche.

Décompte final
Durée de la partie : 25 minutes – Mise en place du jeu : 0 minute – Explication des règles : 5 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec le gain de 3 manches contre 2 pour Julie.

Débriefing
Babylone est un jeu au matériel somptueux, et c’est peu dire, qui se
joue en 5 minutes, par manche, et qui prend toute sa saveur s’il est joué
en plusieurs manches gagnantes (on a ainsi droit à l’erreur). Je remporte
la partie, mais la question n’est-elle pas de savoir si je l’ai fait exprès
? Je n’en sais rien et Julie non plus d’ailleurs, qui constate comme moi que
l’on n’est pas en mesure de prévoir la suite de la partie lorsque nous
réalisons les 2 premiers empilements chacun. Ensuite, il semble que la
partie soit déjà jouée, ou presque, et c’est un peu frustrant
de ne pas savoir comment on en est arrivé là.

Au niveau des enseignements ludiques, je n’arrive pas à mesurer quand
il est intéressant d’empiler des tuiles qui possèdent 2 caractéristiques
communes (hauteur et couleur), mais je suis intimement convaincu que ce soit
l’une des clés du jeu. De même, je suis persuadé qu’un bon
joueur de jeux abstraits, capable de prévoir sur plusieurs tours, réussira
à anticiper sur les actions à réaliser beaucoup, plus tôt
dans la partie (probablement dès le second tour de jeu, alors que nous
n’en sommes capables qu’au 4ème).
Je vais essayer de faire découvrir ce jeu à un ami qui sait bien
faire ce genre de choses et on verra bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × six =