[10/05/2014] Tikal, Java, Mexica

La trilogie de deux seigneurs du monde ludique, Wolfgang Kramer et Michael Kiesling, à savoir Tikal, Java et Mexica, sortis en 1999, 2000 et 2002, n’avait jamais été jouée sur une même journée dans mon cercle de joueurs. Partie, au départ, sur une idée un peu folle (jouer à ces 3 jeux, sur 2 tables, avec rotation progressive tout au long d’une après-midi), cette journée a finalement eu lieu ce samedi et on s’est plus que régalé !!!
Les protagonistes sont regroupés par 4, suite à un tirage au sort initial :
Table noire : Yohel, Franck, Tristan et votre serviteur,
Table rouge : Béatrice, Fabrice, Romain et Pierre.
L’après-midi se décompose ainsi :
Premier temps : Tikal pour la table noire et Java pour la table rouge,
Deuxième temps : Java pour la table noire et Mexica pour la table rouge,
Troisième temps : Mexica pour la table noire et Tikal pour la table rouge.
Evidemment, je vais vous relater ces parties, mais je ne peux que me limiter, simplement, à celles auxquelles j’ai joué, mais avec une photo des plateaux finaux pour les autres (et leurs commentaires bienvenus s’ils lisent ces lignes)…

TIKAL

Le jeu est mis en place, tout comme les deux autres de manière anticipée, et on va pouvoir débuter notre première partie à 4...
Le jeu est mis en place, tout comme les deux autres de manière anticipée, et on va pouvoir débuter notre première partie à 4…
Fin du premier tour de jeu, après la pose de 4 tuiles hexagonales et la présence de nombreux explorateurs à l'entrée de cette jungle de Tikal...
Fin du premier tour de jeu, après la pose de 4 tuiles hexagonales et la présence de nombreux explorateurs à l’entrée de cette jungle de Tikal…
Fin du deuxième tour de jeu et toujours aucune tuile volcan et décompte associé...
Fin du deuxième tour de jeu et toujours aucune tuile volcan et décompte associé…
Même si je suis contraint d'y perdre mon explorateur en chef, je décide de me placer en gardien du temple de valeur 7 ci-dessus. On verra, par la suite, qu'avec un maximum de deux temples protégeables chacun, ce n'était peut-être pas la meilleure décision à prendre à ce moment de la partie...
Même si je suis contraint d’y perdre mon explorateur en chef, je décide de me placer en gardien du temple de valeur 7 ci-dessus. On verra, par la suite, qu’avec un maximum de deux temples protégeables chacun, ce n’était peut-être pas la meilleure décision à prendre à ce moment de la partie…
Aïe aïe aïe, je couine, avec compère Yohel qui vient me chiper la propriété de ce temple que j'ai monté à 6, suite à la venue brutale de son explorateur en chef...
Aïe aïe aïe, je couine, avec compère Yohel qui vient me chiper la propriété de ce temple que j’ai monté à 6, suite à la venue brutale de son explorateur en chef…
Fin du cinquième tour de jeu. Plus la partie avance, plus Franck semble avoir flairé le bon coup en empochant tuile de trésor sur tuile de trésor...
Fin du cinquième tour de jeu. Plus la partie avance, plus Franck semble avoir flairé le bon coup en empochant tuile de trésor sur tuile de trésor…
Continuer à mettre à jour des temples devient de plus en plus compliqué, avec l'épuisement des piles de valeur 7 et 8...
Continuer à mettre à jour des temples devient de plus en plus compliqué, avec l’épuisement des piles de valeur 7 et 8…
Tikal au premier plan, Java au deuxième...
Tikal au premier plan, Java au deuxième…
Yohel se lève, Yohel cogite, Yohel met tout en oeuvre pour essayer de renverser la tendance clairement favorable à Franck...
Yohel se lève, Yohel cogite, Yohel met tout en oeuvre pour essayer de renverser la tendance clairement favorable à Franck…
Et après le décompte, voici ce que ça donne... Où est le pion naturel ? Sur la case 101, donc assez loin devant...
Et après le décompte, voici ce que ça donne… Où est le pion naturel ? Sur la case 101, donc assez loin devant…

Yohel joue les composants rouges, Franck les naturels, Tristan les orange et moi-même les noirs. Nous nous lançons dans une partie "classique", sans les enchères, avec votre serviteur en premier joueur. Il est 15h30 et on va se régaler...
Yohel joue les composants rouges, Franck les naturels, Tristan les orange et moi-même les noirs. Nous nous lançons dans une partie « classique », sans les enchères, avec votre serviteur en premier joueur. Il est 15h30 et on va se régaler…
Je pose le premier camp de cette partie, sachant qu'on en a deux chacun et que les places pourraient bien être chères par la suite (un seul camp par hexagone disponible)...
Je pose le premier camp de cette partie, sachant qu’on en a deux chacun et que les places pourraient bien être chères par la suite (un seul camp par hexagone disponible)…
Fin du troisième tour de jeu, lors duquel nous avons décompté les positions de chacun suite à la pioche de la première tuile volcan. Les positions sont clairement serrées au score...
Fin du troisième tour de jeu, lors duquel nous avons décompté les positions de chacun suite à la pioche de la première tuile volcan. Les positions sont clairement serrées au score…
Fin du quatrième tour de jeu avec des moments de réflexion qui ont tendance à s'intensifier, tant les possibilités se multiplient...
Fin du quatrième tour de jeu avec des moments de réflexion qui ont tendance à s’intensifier, tant les possibilités se multiplient…
"Mais où pose-je cette tuile D que je viens de piocher ?" semble dire compère Franck à cet instant. Il faut dire qu'avec les deux tuiles de volcan que mes chers amis m'ont placé au devant de ma position de camp et le fait que les tuiles du bord n'ont aucune sortie actuellement, les options se restreignent...
« Mais où pose-je cette tuile D que je viens de piocher ? » semble dire compère Franck à cet instant. Il faut dire qu’avec les deux tuiles de volcan que mes chers amis m’ont placé au devant de ma position de camp et le fait que les tuiles du bord n’ont aucune sortie actuellement, les options se restreignent…
Fin du sixième tour de jeu et la bagarre fait rage à tous les niveaux. A noter les positions hyper coûteuses sur la gauche pour atteindre les zones de trésor et de temple (valeur 5), zone que Franck aménage à sa convenance et dans laquelle il a placé deux pions qui lui rapportent et lui rapporteront gros...
Fin du sixième tour de jeu et la bagarre fait rage à tous les niveaux. A noter les positions hyper coûteuses sur la gauche pour atteindre les zones de trésor et de temple (valeur 5), zone que Franck aménage à sa convenance et dans laquelle il a placé deux pions qui lui rapportent et lui rapporteront gros…
Fin du septième tour de jeu...
Fin du septième tour de jeu…
Fin du huitième et avant-dernier tour de jeu, après la pose de la dernière tuile de volcan. Même si les positions sont toujours serrées, le gain systématique de Franck en lien avec ses trésors nous inquiète tous car on ne peut rien y faire maintenant et il a les mains libres pour grapiller des points ailleurs sur le plateau...
Fin du huitième et avant-dernier tour de jeu, après la pose de la dernière tuile de volcan. Même si les positions sont toujours serrées, le gain systématique de Franck en lien avec ses trésors nous inquiète tous car on ne peut rien y faire maintenant et il a les mains libres pour grapiller des points ailleurs sur le plateau…
Fin de partie, après la pose de la dernière tuile G par Tristan, puis on va procéder à l'ultime décompte...
Fin de partie, après la pose de la dernière tuile G par Tristan, puis on va procéder à l’ultime décompte…
Et voici le plateau de Java, en fin de partie, sur l'autre table, avec un Romain (noir) des grands jours...
Et voici le plateau de Java, en fin de partie, sur l’autre table, avec un Romain (noir) des grands jours…

Durée de la partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores :

  Piste Décompte Total
Yohel (rouge) 52 32 84
Franck (naturel) 58 43 101
Tristan (orange) 48 34 82
Ludo le gars (noir) 55 32 87

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’impression de vivre une vraie aventure dans la jungle, en pratiquant ce classique qu’est Tikal,
– La rapidité des tours de jeu même si les 10 PA pouvaient faire croire le contraire au départ…

On a moins aimé
– Le hasard de la pioche des tuiles de jungle, surtout si vous ne piochez jamais l’une des tuiles souhaitées (d’où la version experte que je vais devoir remettre en pratique une prochaine fois avec l’enchère)…

————————————————————————————————————
JAVA

Et la table de Java, notre deuxième jeu de la journée, nous tend les bras...
Et la table de Java, notre deuxième jeu de la journée, nous tend les bras…
Chacun démarre avec 3 cartes de fête. Voici les miennes et, franchement, ce n'est pas trop la fête !
Chacun démarre avec 3 cartes de fête. Voici les miennes et, franchement, ce n’est pas trop la fête !
Le jeu est quand même magnifique et élégant avec cette utilisation de la 3D pour obtenir une meilleure position que les petits copains...
Le jeu est quand même magnifique et élégant avec cette utilisation de la 3D pour obtenir une meilleure position que les petits copains…
"Alors, si je faisais ça..." semble dire Yohel en positionnant ce grand bassin et les tuiles environnantes...
« Alors, si je faisais ça… » semble dire Yohel en positionnant ce grand bassin et les tuiles environnantes…
Le jeu est exigeant et probablement trop pour mon gone, qui a vraiment du mal à anticiper ce qui est le plus judicieux, et pour Franck, lequel juge le jeu trop ouvert et donc il se sent perdu au milieu d'un océan de possibilités (pas assez de contraintes). C'est justement ce qui plaît tant à Yohel et à moi...
Le jeu est exigeant et probablement trop pour mon gone, qui a vraiment du mal à anticiper ce qui est le plus judicieux, et pour Franck, lequel juge le jeu trop ouvert et donc il se sent perdu au milieu d’un océan de possibilités (pas assez de contraintes). C’est justement ce qui plaît tant à Yohel et à moi…
Fin du quatrième tour de jeu, avec une avance que Tristan entretient grâce aux bassins. Sinon, les positions auprès des palais, en vue du décompte final, se paient cher maintenant...
Fin du quatrième tour de jeu, avec une avance que Tristan entretient grâce aux bassins. Sinon, les positions auprès des palais, en vue du décompte final, se paient cher maintenant…
"Comment assembler au mieux ces deux tuiles ?"
« Comment assembler au mieux ces deux tuiles ? »
Lorsque ces 5 dernières tuiles triples auront été placées, la partie s'achèvera : ça ne saurait tarder...
Lorsque ces 5 dernières tuiles triples auront été placées, la partie s’achèvera : ça ne saurait tarder…
Que c'est beau un Java en pleine progression !!!
Que c’est beau un Java en pleine progression !!!
Et voilà notre photo finale de partie, avec un boulevard que nous a infligé Yohel : pas moins de 19 points d'avance...
Et voilà notre photo finale de partie, avec un boulevard que nous a infligé Yohel : pas moins de 19 points d’avance…

Aucun changement dans la répartition des couleurs et des places de chacun : Yohel joue les pions rouges, Franck les blancs, Tristan les orange et moi-même les noirs... La partie promet d'être passionnante avec un jeu d'une extrême ouverture...
Aucun changement dans la répartition des couleurs et des places de chacun : Yohel joue les pions rouges, Franck les blancs, Tristan les orange et moi-même les noirs… La partie promet d’être passionnante avec un jeu d’une extrême ouverture…
Fin du premier tour de jeu, avec un paysage hyper concentré et, surtout, une expansion qui va super vite ! Je ne me souvenais pas qu'en un tour de jeu autant d'éléments étaient placés...
Fin du premier tour de jeu, avec un paysage hyper concentré et, surtout, une expansion qui va super vite ! Je ne me souvenais pas qu’en un tour de jeu autant d’éléments étaient placés…
Fin du deuxième tour de jeu, avec un allongement du paysage. Qu'on se régale...
Fin du deuxième tour de jeu, avec un allongement du paysage. Qu’on se régale…
"Non, finalement, je vais plutôt me la jouer comme ça" conclut-il...
« Non, finalement, je vais plutôt me la jouer comme ça » conclut-il…
Fin du troisième tour de jeu, avec des scores toujours assez serrés, seulement réalisés grâce aux poses de palais, aux fêtes organisées et aux bassins positionnés. La fin de partie semble pouvoir arriver assez vite...
Fin du troisième tour de jeu, avec des scores toujours assez serrés, seulement réalisés grâce aux poses de palais, aux fêtes organisées et aux bassins positionnés. La fin de partie semble pouvoir arriver assez vite…
Les séances de réflexion sont de plus en plus marquées pour Yohel et moi, alors que compère Franck commence à bien râler contre ce jeu aux possibilités trop grandes ! On croît rêver...
Les séances de réflexion sont de plus en plus marquées pour Yohel et moi, alors que compère Franck commence à bien râler contre ce jeu aux possibilités trop grandes ! On croît rêver…
Fin du cinquième tour de jeu, avec des scores qui commencent à bien s'étaler...
Fin du cinquième tour de jeu, avec des scores qui commencent à bien s’étaler…
Et ça calcule et ça cogite... En effet, je souhaite clore la partie par la pose des 3 dernières tuiles triples, même si je suis loin d'être sûr de gagner (quel retard !)...
Et ça calcule et ça cogite… En effet, je souhaite clore la partie par la pose des 3 dernières tuiles triples, même si je suis loin d’être sûr de gagner (quel retard !)…
Le tour final de décomptes va pouvoir démarrer...
Le tour final de décomptes va pouvoir démarrer…
Et voici la vue finale de la partie de Mexica de l'autre table...
Et voici la vue finale de la partie de Mexica de l’autre table…

Durée de la partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores :

  Piste Décompte Total
Yohel (rouge) 44 38 82
Franck (blanc) 48 13 61
Tristan (orange) 38 10 48
Ludo le gars (noir) 25 38 63

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La pureté de cet opus de la trilogie : le chef d’oeuvre selon moi !
– L’utilisation astucieuse et élégante de la 3D,
– Les possibilités stratégiques hallucinantes vu le peu de contraintes qu’impose ce jeu…

On a moins aimé
– L’abstraction et cette ouverture magistrale lesquelles peuvent rebuter certains joueurs (deux sur les quatre ce soir)…

————————————————————————————————————
MEXICA

Et voici le troisième opus, celui que je connais le moins (seulement deux parties à mon actif à ce jour) !
Et voici le troisième opus, celui que je connais le moins (seulement deux parties à mon actif à ce jour) !
Et voici une vue en fin de deuxième tour, avec un quartier cette fois fondé par Yohel...
Et voici une vue en fin de deuxième tour, avec un quartier cette fois fondé par Yohel…
Amusante ma stratégie d'éparpillement de mes bâtiments... On verra si ça paie. En tout cas, ça ne va pas tarder à faire des émules, enfin un (Franck), lequel peste encore contre les trop grandes libertés que ce jeu procure... Ah la la ;-)
Amusante ma stratégie d’éparpillement de mes bâtiments… On verra si ça paie. En tout cas, ça ne va pas tarder à faire des émules, enfin un (Franck), lequel peste encore contre les trop grandes libertés que ce jeu procure… Ah la la 😉
C'est Tristan qui maîtrise le mieux cette partie, mais, du coup, il découvre aussi ce que ça fait de se faire sabrer...
C’est Tristan qui maîtrise le mieux cette partie, mais, du coup, il découvre aussi ce que ça fait de se faire sabrer…
Nous y sommes : fin de cinquième tour et de première manche !
Nous y sommes : fin de cinquième tour et de première manche !
Nous avons repris des bâtiments pour la deuxième manche et voici les tuiles Calpulli prévues pour celle-ci...
Nous avons repris des bâtiments pour la deuxième manche et voici les tuiles Calpulli prévues pour celle-ci…
En fin de deuxième tour de la deuxième manche, avec une téléportation de ma part tout en bas pour y fonder un quartier de valeur 9... Et il ne reste plus qu'un seul jeton Calpulli...
En fin de deuxième tour de la deuxième manche, avec une téléportation de ma part tout en bas pour y fonder un quartier de valeur 9… Et il ne reste plus qu’un seul jeton Calpulli…
Fin du troisième tour de la deuxième manche. Il ne reste plus qu'à ce que l'un de nous épuise ses bâtiments pour que la partie s'achève...
Fin du troisième tour de la deuxième manche. Il ne reste plus qu’à ce que l’un de nous épuise ses bâtiments pour que la partie s’achève…
Plus que quelques bâtiments devant chacun d'entre nous, on y est presque...
Plus que quelques bâtiments devant chacun d’entre nous, on y est presque…
Allez, encore une fin de tour. Ca stagne...
Allez, encore une fin de tour. Ca stagne…
Allez, encore un petit effort...
Allez, encore un petit effort…
Et voici ce que ça donne. Oui, Tristan a bel et bien gagné cette partie et il en est très très content !!!
Et voici ce que ça donne. Oui, Tristan a bel et bien gagné cette partie et il en est très très content !!!

Au niveau des couleurs de chacun, Tristan prend les orange, Franck les jaunes, Yohel les blancs et moi-même les marron. Voici la vue en fin de premier tour, après la fondation du premier quartier, au centre, par mon fils pour un gain de 6 PV...
Au niveau des couleurs de chacun, Tristan prend les orange, Franck les jaunes, Yohel les blancs et moi-même les marron. Voici la vue en fin de premier tour, après la fondation du premier quartier, au centre, par mon fils pour un gain de 6 PV…
En fin de troisième tour, quatre nouveaux quartiers ont été fondés, il n'en reste donc plus que 2 à fonder (valeurs 3 et 4) avant que la première manche en s'achève (à condition qu'un joueur ait aussi épuiser tous ses bâtiments)...
En fin de troisième tour, quatre nouveaux quartiers ont été fondés, il n’en reste donc plus que 2 à fonder (valeurs 3 et 4) avant que la première manche en s’achève (à condition qu’un joueur ait aussi épuiser tous ses bâtiments)…
Au premier plan, notre table de Mexica, au fond celle de Tikal et, sur la gauche, une table de joueurs de tarot. Multijeux cette soirée ludique...
Au premier plan, notre table de Mexica, au fond celle de Tikal et, sur la gauche, une table de joueurs de tarot. Multijeux cette soirée ludique…
Voici une vue en fin de quatrième tour, alors que tous les quartiers prévus ont été fondés. Plus qu'un bâtiment à poser pour Tristan et on terminera cette première manche...
Voici une vue en fin de quatrième tour, alors que tous les quartiers prévus ont été fondés. Plus qu’un bâtiment à poser pour Tristan et on terminera cette première manche…
Bon, ben c'est clair, Tristan est en tête au score...
Bon, ben c’est clair, Tristan est en tête au score…
Petite vue en fin de premier tour de la deuxième manche. A noter que, sabrés par mon gone, mes bâtiments disséminés au centre ne m'auront pas rapporté lourd...
Petite vue en fin de premier tour de la deuxième manche. A noter que, sabrés par mon gone, mes bâtiments disséminés au centre ne m’auront pas rapporté lourd…
Et Tristan poursuit son irrésistible ascension vers la victoire, ses temps de réflexion s'allongeant comme jamais !!! Incroyable d'ailleurs...
Et Tristan poursuit son irrésistible ascension vers la victoire, ses temps de réflexion s’allongeant comme jamais !!! Incroyable d’ailleurs…
Fin du quatrième tour de la deuxième manche. Jamais l'avance de Tristan n'aura été aussi grande. Et mon retard aussi :-(
Fin du quatrième tour de la deuxième manche. Jamais l’avance de Tristan n’aura été aussi grande. Et mon retard aussi 🙁
On galère pour poser nos derniers bâtiments... Le jeu devient bien poussif. Voici notre nouvelle fin de tour...
On galère pour poser nos derniers bâtiments… Le jeu devient bien poussif. Voici notre nouvelle fin de tour…
Encore...
Encore…
Fin de partie cette fois, on va procéder au décompte final...
Fin de partie cette fois, on va procéder au décompte final…
Et voici la configuration finale de l'autre tablée, avec un Fabrice des grands soirs : vainqueur de sa deuxième partie de la journée !
Et voici la configuration finale de l’autre tablée, avec un Fabrice des grands soirs : vainqueur de sa deuxième partie de la journée !

Durée de la partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

  Piste Décompte Total
Tristan (orange) 41 53 94
Franck (jaune) 34 47 81
Yohel (blanc) 34 37 71
Ludo le gars (marron) 27 52 79

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look du jeu, au fur et à mesure de la partie,
– Les grandes possibilités stratégiques qu’on ne voit même pas : en tout cas, je les sens mais ne suis pas capable de jouer correctement 🙂

On a moins aimé
– Le manque de pureté de ce jeu par rapport aux deux autres : moins d’évidence, plus de situations à problèmes, …
– Pourquoi du plastique et pas du bois pour les bâtiments ?
– Clairement l’impression que ce jeu n’est pas totalement abouti : notre fin de partie a été particulièrement poussive…

————————————————————————————————————

Classement des jeux de la trilogie par les 8 joueurs de la journée :

  Jeu préféré Jeu intermédiaire Jeu le moins apprécié
Fabrice Tikal Java Mexica
Pierre Java Tikal Mexica
Romain Tikal Java Mexica
Béatrice Tikal Java Mexica
Tristan Tikal Mexica Java
Franck Tikal Mexica Java
Yohel Java Tikal Mexica
Ludo le gars Java Tikal Mexica

5 commentaires à propos de “[10/05/2014] Tikal, Java, Mexica”

  1. Belle initiative! C’est comme se faire le visionnement des trois films du Parrain dans la même journée! 🙂

    Des 3, je préfère Tikal, même si je perçois que Java est beaucoup plus abouti, mais j’aime mieux le feeling de jeu de Tikal. Un autre que j’aime beaucoup, est le prédécesseur de la trilogie… Torres!

    Beaux comptes-rendus

  2. Tikal est une vraie merveille, un de mes jeux préférés, un jeu avec une mécanique merveilleuse, une superbe liberté et un thème non artificiel ! <3 <3

  3. Merci pour ce compte rendu très intéressant, qui traite de 3 monuments ludiques mondial intemporels ! Me reste plus qu’à les dépoussiérer, me remettre dans les règles et les faire découvrir à mon entourage ludopathe 😉 bravo pour l’ensemble de ces comptes-rendus que je suis plus que régulièrement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 + = douze