[10/06/2006] Die Neuen Entdecker

FESTILUDIS ! Un événements grandiose ! Des jeux partout, des auteurs disponibles, de la variété, des installations attractives, bref tout un panel ludique véritablement séduisant. Présents pour la cinquième année consécutive, à St Marcel (71), les organisateurs de ce salon du jeu ont clairement réussi leur pari : proposer du jeu pour tous, accessible à tous, et avec une bonne humeur communicative. Bientôt un reportage complet ici-même…
Pour l’heure, un petit compte-rendu de partie d’un jeu excellent, auquel je n’avais pas joué depuis belle lurette et qui vieillit fort bien : Die Neuen Entdecker de l’inévitable Klaus Teuber.

DIE NEUEN ENTDECKER :

Die neuen Entdecker, rebaptisé en français Nouveaux Mondes (c’est moins poétique quand même… 😉 est l’un de mes premiers jeux à l’allemande et donc, lorsque mes 3 amis ont souhaité découvrir un jeu un peu sérieux lors de Festiludis, c’est tout naturellement que je leur ai proposé celui-là…
La partie s’annonce vraiment bien : un cadre sympa, les premières chaleurs de l’été, une belle journée… Bref, tout un programme alléchant qui prédispose à un bien bon moment ludique. Les deux premiers à engranger quelques points sont le rouge et le blanc, autrement dit Sylvain et votre serviteur…
Une vue générale alors que les 7 chemins sont entamés. Pour l’anecdote, apprenez que j’en connais l’importance, ce qui justifie que j’e tente une véritable main-mise dessus dès l’entame : 4 chemins sont ouverts par moi-même ! Malheureusement, le sort est main, puisque mes 3 premières ouvertures se soldent par les jetons minimaux (5 points) et la quatrième par un 10. Autrement dit, je sais déjà ce qu’il me reste à faire : me battre sur n’importe lequel des 3 chemins restants !
Une vue rapprochée au moment où la première île bonifiée de 5 points est décomptée. Rouge et jaune se sont bien battus, mais c’est bel et bien rouge qui est majoritaire, avec ses 2 comptoirs. Il marque donc 17 points, alors que jaune n’encaisse que la moitié, c’est à dire 8 points. A ce moment e la partie, Sylvain prend une bonne avance au score, et comme il est assez bien placé sur l’île bonifiée de 10 points, il nous fait déjà bien du souci…
Maud ajoute un éclaireur à sa couleur à proximité de la seconde île bonifiée de 5 points…
La situation générale du jeu : 2 grosses îles restent à décompter et une foule de petites également…
Première vue de la configuration bataillante de l’île bonifiée de 10 points : jaune est devant rouge, lequel est devant blanc et violet. Mais rien n’est fait, plusieurs morceaux restant à connecter… ou pas 🙂
Deuxième photo de la même zone, alors que la donne a considérablement évolué : j’ai choisi de connecter, à gauche, mon comptoir ainsi que celui de Sylvain au reste de la grande île, ce qui devrait définitivement écarter jaune de la course à la majorité. Et puis, en passant, j’ai placé une colonie afin d’être temporairement en tête au niveau majorité !
Troisième photo de la même zone : cette fois, c’est terminé, l’île est fermée et on attribue les gains. Rouge est bel et bien premier et il marque 26 points, je suis second et j’encaisse 13 points, jaune est troisième et il marque 6 points, enfin violet, avec son tout petit mais précieux éclaireur, enregistre un gain de 3 points…
La partie est terminée, en témoigne le plateau totalement rempli de tuiles et vide de pions. Ca va être dur de revenir sur Sylvain, mais en réalité je n’en suis pas si sûr car comme il a beaucoup misé sur les comptoirs et les colonies, il a négligé les éclaireurs et il est fort peu présent sur les chemins… Tout est possible !
Une vue des chemins avant que les attributions soient efectives : celui du bas vaut 10, je le sais, et j’espère vivement que ma rude bataille sur le 5ème chemin sera couronnée d’un jeton 15 points car sinon sylvain va être dur à doubler…
La même photo avec les attributions réelles : 1 chemin pour rouge, 2 pour jaune, violet et blanc. Au niveau des valeurs des jetons, je suis contrarié par la révélation du 5ème chemin : seulement 10 points ! En même temps, je profite des caprices du hasard de la pioche car Sylvain, lui aussi, ne trouve qu’un jeton 10 au bout de son chemin acquis !
Bilan synthétique :On a aimé
– L’excellente alchimie entre réflexion et prise de plaisir
– La qualité esthétique du jeu tout au long de la partie
– Les deux possibilités bien complémentaires pour marquer des points
– Les couinements des adversaires quand vous prenez des risques à la pioche ou que vous payez le juste prix pour choisir vos tuiles
– Le système d’alimentation en argent si on a moins de 4 pièces en début de son tour (1 de plus pour chaque autre joueur)
On a moins aimé
– Rien de rien !
Scores de la partie :Maud (violet) : 53 (33 sur la piste + 5 + 15 en jetons)
Benoît (jaune) : 38 (28 + 5 + 5)
Lucarty (rouge) : 53 (43 + 10)
Ludo le gars (blanc) : 60 (40 + 10 + 10)
Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20

 

———————————————————————————————————————————————–

JEU DE BILLES (LE CERCLE) :

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer, à travers deux photos, à quoi nous avons joué un bon moment durant l’après-midi : les BILLES ! Oui, vous avez bien lu, les billes !!! Et j’avoue que c’était franchement sympa de tenter de faire sortir des billes du grand cercle d’1m90 de diamètre…
Le matériel à disposition est la propriété de la fédération de billes, présente sur le salon, et, du coup, je me suis équipé personnellement en prévision des événements ludiques à venir au sein de notre association. Ben oui, quoi, après les quilles et les palets, pourquoi pas les billes ?

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + = 13