[10/06/2014] Mémoire 44 – Base : Scénario 3 – Sword Beach

En cette période de cérémonies en veux-tu en voilà pour les 70 ans du débarquement allié en Normandie, je trouvais intéressant de ressortir ce bon vieux Mémoire 44, lequel fut édité en 2004 pour les 60 ans des mêmes événements. Du coup, j’enrôle Tristan pour une partie et je peux dire qu’il a particulièrement apprécié celle-ci…

MEMOIRE 44 – Sword Beach

Mémoire 44, débarquement du 6 juin 44, c'est parti ! Tristan joue les alliés, moi les allemands. Ca va pas être une partie de baignade...
Mémoire 44, débarquement du 6 juin 44, c’est parti ! Tristan joue les alliés, moi les allemands. Ca va pas être une partie de baignade…
Le plus appréciable avec ce jeu c'est la foule de scénarii qui sont proposés rien que dans la boîte de base, avec une page entière à chaque fois, présentant tant le contexte purement historique que la mise en place et les règles spécifiques...
Le plus appréciable avec ce jeu c’est la foule de scénarii qui sont proposés rien que dans la boîte de base, avec une page entière à chaque fois, présentant tant le contexte purement historique que la mise en place et les règles spécifiques…
Oui, ce jeu est aussi un jeu de dés :-) Ici, Tristan tente de détruire mes chars avec les siens...
Oui, ce jeu est aussi un jeu de dés 🙂 Ici, Tristan tente de détruire mes chars avec les siens…
Et, sans trop de surprise, c'est grâce à la destruction du dernier char de son unité déjà mal en point que je réussis à glaner ma première médaille de la partie...
Et, sans trop de surprise, c’est grâce à la destruction du dernier char de son unité déjà mal en point que je réussis à glaner ma première médaille de la partie…
Probablement la carte qui me fait le plus grand bien, surtout jouée à ce moment-là : je provoque une embuscade sur l'attaque que Tristan lance au centre au corps à corps. Je lui ai tué un de ses 3 hommes et ce sera déterminant...
Probablement la carte qui me fait le plus grand bien, surtout jouée à ce moment-là : je provoque une embuscade sur l’attaque que Tristan lance au centre au corps à corps. Je lui ai tué un de ses 3 hommes et ce sera déterminant…
Hop, une attaque au centre, histoire de pilonner les deux hommes bleus restants. Et voilà, c'est terminé...
Hop, une attaque au centre, histoire de pilonner les deux hommes bleus restants. Et voilà, c’est terminé…
Les unités de chacun sont en place, on entend presque les cris des allemands surpris de voir débarquer les alliés, ceux-ci se donnant du courage en proférant des hurlements que je ne saurais reproduire ici. Il est clair que ce scénario est plutôt à l'avantage des positions allemandes, même si je démarre avec seulement 4 cartes au lieu de 5 pour mon gone et même s'il débute la partie...
Les unités de chacun sont en place, on entend presque les cris des allemands surpris de voir débarquer les alliés, ceux-ci se donnant du courage en proférant des hurlements que je ne saurais reproduire ici. Il est clair que ce scénario est plutôt à l’avantage des positions allemandes, même si je démarre avec seulement 4 cartes au lieu de 5 pour mon gone et même s’il débute la partie…
Le premier tour de l'affrontement a eu lieu, avec un accrochage sur cette section du plateau, provoqué par Tristan, suivi d'un assaut que je lance au même endroit dans la foulée. Le bilan est une perte sèche d'un homme d'une unité pour moi.
Le premier tour de l’affrontement a eu lieu, avec un accrochage sur cette section du plateau, provoqué par Tristan, suivi d’un assaut que je lance au même endroit dans la foulée. Le bilan est une perte sèche d’un homme d’une unité pour moi.
Finalement, après quelques tours, ce sont plutôt les chars de mon gamin qui souffrent...
Finalement, après quelques tours, ce sont plutôt les chars de mon gamin qui souffrent…
Petit à petit, je prends un peu d'avance, avec à présent 3 médailles sur les 5 requises pour l'emporter, contre 2 pour Tristan. Mais ce n'est pas sans mal : une de mes unités, réfugiée dans le village le plus à gauche, ne comporte plus qu'un seul homme, et je n'ai plus aucun char encore valide. A noter que la pose de sacs de sable que je viens de faire pour 4 unités d'infanterie, me procure une protection salvatrice pour les 4 hommes de gauche et ceux du centre en bas...
Petit à petit, je prends un peu d’avance, avec à présent 3 médailles sur les 5 requises pour l’emporter, contre 2 pour Tristan. Mais ce n’est pas sans mal : une de mes unités, réfugiée dans le village le plus à gauche, ne comporte plus qu’un seul homme, et je n’ai plus aucun char encore valide. A noter que la pose de sacs de sable que je viens de faire pour 4 unités d’infanterie, me procure une protection salvatrice pour les 4 hommes de gauche et ceux du centre en bas…
Tristan, blasé, retire donc ce fameux soldat que je viens de détruire. La partie ne va pas tarder à se terminer, surtout que c'est moi qui vais jouer dans la foulée et qu'il ne me manque plus qu'une médaille...
Tristan, blasé, retire donc ce fameux soldat que je viens de détruire. La partie ne va pas tarder à se terminer, surtout que c’est moi qui vais jouer dans la foulée et qu’il ne me manque plus qu’une médaille…
Et voici à quoi ressemble le théâtre des opérations une fois achevée cette sympathique partie...
Et voici à quoi ressemble le théâtre des opérations une fois achevée cette sympathique partie…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

Médailles
Tristan (alliés) 2
Ludo le gars (allemands) 5

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La diversité des scenarii proposés et leur ancrage historique,
– La simplicité globale des règles,
– Les cartes qui ne permettent pas de jouer forcément où l’on voudrait,
– Les coups de folie qu’on peut tenter !

On a moins aimé
– Les modificateurs (bonus / malus) liés aux terrains, aux obstacles, aux unités, … ce qui génère un déroulement pas si fluide qu’escompté…

————————————————————————————————————

8 commentaires à propos de “[10/06/2014] Mémoire 44 – Base : Scénario 3 – Sword Beach”

  1. Tiens, j’ai vendu ma boîte il y a peu – quelqu’un qui avait lu dans un commentaire sur un blog que je n’y jouais pas ! Mon fiston n’a jamais accroché… et moi non plus.

  2. une erreur monumental de ta part.
    les bleus= les allemands
    les verts = les alliés
    il me semble que se sont les alliés qui ont débarqués.
    et non les allemands. 😉

    • Ben quoi ? Tristan m’a sympathiquement laissé les verts tout en jouant lui-même les alliés ! Y a-t-il un souci à ne pas prendre les forces de la « bonne » couleur ? Ca ne me paraît pas si grave…

          • Egon : J’ai oublié de vous faire une recommandation essentielle.
            Peter : Quoi ?
            Egon : Ne jamais croiser les effluves.
            Peter : Pourquoi ?
            Egon : Ce serait mal !
            Peter : Le bien le mal, tous ces trucs là c’est un peu flou pour moi heu, tu veux dire quoi par « mal » ?
            Egon : Hé bien imagine que toute forme de vie sur terre meurt instantanément et que chaque molécule de ton corps explose à la vitesse de la lumière.
            Raymond : Inversion complète de la charge des protons…
            Peter : Ah bon et ça c’est mal ? D’accord. Ah oui c’est capital comme tuyau.

          • Aïe aïe aïe, j’avoue mon ignorance… Je n’ai vu le film qu’une fois, il y a de très nombreuses années et ne l’ai jamais revu. Ce n’est pas du tout un film culte pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ trois = 7