[10/07/2010] Néfertiti

Néfertiti fait partie de mes vrais coups de coeur de l’année 2008 (mon jeu intermédiaire de cette année-là). Et pourtant. Et pourtant, malgré ses indéniables qualités, la
profusion actuelle de jeux, couplée à une volonté de rejouer à certains particulièrement, m’empêcha d’y jouer assez. Du coup, ce soir, je suis assez content de penser à le proposer à Sophie et Julie, cette dernière rêvant de le découvrir suite à mon avis dithyrambique…
Bien que j’avais très envie de profiter de l’occasion pour découvrir l’extension sortie à Essen 2009, je pense plus sage de le faire jouer sans pour la première partie de ces gentes dames !

 

NEFERTITI :


Ca c’est de la couv’ de boîte qui séduit ! Des couleurs chatoyantes et un look égyptien qui fait immanquablement rêver…

Nous avons préparé les 4 marchés (3 ouverts et 1 fermé) de la manière suggérée pour une partie entre débutants. Ensuite, chacun a placé un premier serviteur…

Julie joue les pions rouges, Sophie les bleus et moi-même les verts. La partie démarre bien…

Je ferme le premier marché, celui de Gizeh, en plaçant la troisième couleur de pions en ce lieu. Mon idée est de prendre les deux miroirs en payant 5 debens…

Etonnamment, Sophie puis Julie prennent chacune une carte, au lieu de la moitié de l’argent, ce qui a pour effet de considérablement enrichir le marché…

Peu après, je dépense un sceau royal pour m’adjuger le personnage me permettant de prendre 4 debens dans un marché, histoire de pouvoir payer les 6 debens requis pour ma première
place dans le marché de Louqsor et que je ne voulais pas rater (miroir + instrument)…

Je clos donc le marché avec le rajout d’un pion vert sur la case 2, ce qui me permettra, en outre, de récolter la moitié de l’argent avec chacun de mes deux pions…

Comme toujours à Néfertiti, la partie passe très très vite et elle semble se diriger vers sa fin alors que certains (certaines ?) commencent juste à voir ce qu’il convient de
faire…

Sophie a déjà pris la carte Scribe à +3 pour engranger 26 PV, du coup je me rabats sur celle à +2 pour vendre mes trois instruments de musique avec un gain de 33 PV à la clé…

Le tour suivant, rebelote, je m’adjuge le Scribe à +1 pour vendre mes quatre miroirs et encaisser pas moins de 48 PV…

Julie couine devant nos points déjà marqués : 26 pour Sophie et 81 pour moi. C’est vrai que la mission devient difficile pour elle…

Surtout que voilà Akhénathon ! Nous allons donc passer les quelques tours qui restent à clore les deux derniers marchés…

Petite vue générale avant la clôture des derniers marchés…


Le premier marché à être fermé est celui de Gizeh, à mon initiative en me plaçant sur le 1…

Puis, sans que je puisse aller contre ce coup du sort assez pénible (obligation de placer mon serviteur sur la case 6 et jeter le dé : résultat 5 et fermeture du marché sans que je
puisse payer !), la partie va se terminer après cette résolution…

Le butin final de Sophie juste avant le décompte final. Je ne suis pas mécontent du tout d’être parvenu à la gêner en la contraignant à m’échanger un collier contre un de mes deux
aigles, histoire d’en faire baisser la valeur pour Julie et elle, tout en étant seul, ensuite, sur les colliers …

Le butin final de Julie…

Le mien…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Les graphismes du jeu, super immersifs et vraiment sympas à regarder attentivement,
– Le système tout simple mais tellement élégant de placement sur les marchés et de résolution associée,
– Les sales coups opportunistes que l’on peut réaliser avec les personnages, même si cela favorise surtout ceux qui connai
ssent un peu le
jeu.

 

On a moins aimé
– Les combos parfois trop puissantes que les personnages peuvent générer et vous savez bien que je n’en suis pas hyper fan…

Scores de la partie :

 

Sophie (bleu) : 106 (34 sur la piste + 65 de cartes + 7 d’argent et sceaux)
Julie (rouge) : 104 (14 + 85 + 5)

Ludo le gars (vert) : 128 (81 + 42 + 5)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

 

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

6 commentaires à propos de “[10/07/2010] Néfertiti”

  1. Je laisse souvent (trop) peu de commentaires mais je suis un lecteur assidu des tes compte-rendus 😉 Content que le jeu te plaise toujours, et j’espère qu’on pourra se recroiser autour d’une
    table de jeu: tu es quand même celui qui m’a fait découvrir Traumfabrik (un de mes tops) et Age of Steam dans un samedi thématique qui m’avait particulièrement enthousiasmé!

  2. Il me semble que tu as fait une erreur pendant la partie, quand on lit la légende de la 4e photo (celle du premier marché fermé). Il semble que tu ais acheté les deux miroirs. Or cela n’est pas
    possible car le premier joueur à acheter sur un marché peut, soit prendre 2 cadeaux de la ligne du bas, soit prendre le cadeau avec le sceau. Il est possible de prendre 1 cadeau par ligne
    seulement si la case sur laquelle on s’est placé nous y autorise (les cases les plus chères, avec la carte rose comme symbole).

    Un très bon jeu, qui ne sort malheureusement pas assez souvent chez moi.

  3. Hello,

    les miroirs (cartes vertes) sont bien tous les 2 sur la ligne du bas. Ce sont les colliers (cartes bleues) qui sont sur les 2 lignes. Donc pas d’erreur (enfin je crois!).

    Pratique cette fonctionnalité de rappel par mail sur les commentaires 😉

    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + 7 =