[10/08/2006] Euphrat & Tigris, Carolus Magnus

Euphrat & Tigris aura donc été sorti par 3 fois durant ces vacances et, à chaque fois, on s’est régalé. La dernière partie en date, celle de ce 10 août, ne déroge pas à la règle et ce sera à nouveau une grosse partie.
A sa suite, une bien belle partie de Carolus Magnus, toujours aussi bon et que nous vivrons intensément, particulièrement le final, tendu à souhait. Une très très bonne soirée !

EUPHRAT & TIGRIS :

Un début de partie particulièrement belliqueux de ma part puisque j’éjecte Julie du centre et que je m’y installe, pépère, avec 2 de mes chefs vaches sacrées…
Une photo que j’affectionne : ma main de tuiles à un instant t. Ici on peut voir mes… 5 tuiles bleues ! Un record je pense. Le tout sera de bien les exploiter…
La partie est belle, bien tendue, et je prends petit à petit l’ascendant sur ma femme. Manque de pot pour elle (sa dynastie, hein, … ;-)))
Comme souvent à 2, nous assistons à quelques gros conflits externes, bien sentis. Ici, le premier d’entre eux, avec d’un côté 3 chefs vaches et 1 chef pot et de l’autre exactement l’inverse…
Une fois le conflit résolu, le constat est là : mes 4 chefs prennent encore le soleil contre seulement 2 à Julie. Elle aura bien du mal ce soir…
La dernière partie jouée, ici même, m’avait laissé sur ma faim question monuments. Aussi c’est tout naturellement que je me fais maçon pour construire un monument vert/noir…
Je mène la vie dure à Julie ce soir, comme en témoigne la présence de mes 4 chefs sur le plateau et comme en témoignera mon butin dans quelques tours. Elle n’a pas sorti la tête de l’eau et cela fut très très bon (qui a dit pour moi ???)…
Une vue finale de la partie, conclue aux trésors, alors que Julie ne s’est pas méfiée et qu’elle m’a laissé la possibilité de prendre les derniers qui traînaient ou, en tout cas, qui en a pris alros que c’était la condition de fin qui me donnait la victoire…
Bilan synthétique :On a aimé
– La possibilité de se montrer implacable sur une partie : ce contrôle est très appréciable
– La simplicité de l’enchaînement des tours de jeu

On a moins aimé
– ?

Scores de la partie : 

Cubes bleus Cubes verts Cubes rouges Cubes noirs Trésors Total
Julie (pot) 12 10 9 7 4 10
Ludo le gars (vache) 11 17 19 17 4 15

 

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

———————————————————————————————————————————————–

 

CAROLUS MAGNUS :

Pour notre seconde partie des vacances, Carolus Magnus nous aura fait plaisir : un jeu épuré, avec un hasard à cerner et des objectifs à viser avec finesse. Ici, la mise en place de cette partie…
Julie cogite déjà. Pour l’instant elle en a 3 en jeu contre 5 pour moi, en raison d’une attaque réussie de ma part pour lui reprendre une majorité dans une région …
9 régions subsistent au centre de la table, avec 6 châteaux blancs et 4 châteaux noirs. La tension est à son comble…
La partie se tend : seules 4 régions restent en jeu, pour 7 châteaux blans et 8 noirs. Les calculs vont bon train et je pense avoir trouvé une solution…
Grâce à l’attentisme de mon coup précédent, je déplace Charlemagne dans une région déjà noire (Julie ne peut pas m’en empêcher). Ensuite, je joue un cube jaune dans ce terrain, reprend la majorité rouge et boum ! je transforme les châteaux noirs en blancs…
Une vue finale de cette partie. C’est l’une des premières fois où nous devons anticiper plusieurs coups à l’avance, sans honte 😉 pour l’emporter. En fait, cela a été particulièrement savoureux et la prochaine partie saura se jouer dans un climat analogue : réflexion, bonne estimation, bluff…
Bilan synthétique :On a aimé
– L’obligation de calculer et tout particulièrement l’ordre de jeu des jetons de mise
– Le matériel, vraiment impeccable

On a moins aimé
– Le défaut de sa qualité : à trop calculer, il devient dur de jouer à ce jeu en dilettante

Scores de la partie :Julie (noir) : 5 châteaux dehors
Ludo le gars (blanc) : 0 châteaux dehors

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − = 2