[11/07/2022] Ark Nova

Après notre grand week-end en gîte où nous avons joué à une douzaine de parties chacun, j’en connais un qui était prêt à nous faire la tête quand on est remonté dans le Paradis Jeux… 😉 Ark Nova nous attendait de pied ferme pour qu’on en refasse une partie !!! Nous ne pouvons pas lui refuser cela, donc, forcément, et bien nous avons cédé ! Faibles que nous sommes… 😉 Bonne lecture !

ARK NOVA

Ark Nova, toujours de sortie ! Super moment en perspective…
Le plateau Association et les trois projets de conservation de base pour cette partie : deux espèces à tenter de placer en grand nombre (les oiseaux et les reptiles) et un objectif plus « facile » en ce qui concerne leur lieu d’origine (les habitats diversifiés).
Leila choisit le plateau n°7 des stands de glaces, histoire de bonifier les revenus de ses kiosques lorsqu’elle aura recouvert les trois cases concernées.
De mon côté, je me fais le petit plaisir de retenir mon plateau préféré, à savoir le n°2 de l’aire extérieure, l’autre ne me plaisant guère pour la partie de ce jour (j’y reviens).
Ma sélection de 4 cartes sur 8 pour ma main de départ : le géologue qui se couple plutôt bien avec le Diable cornu (lui-même un reptile), car ils possèdent chacun 1 icône de rocher. Pour les deux primates, celui de gauche m’aidera à poser celui de droite (qui rapporte 1 point de conservation), donc voilà…
Et mes deux cartes d’objectif, tout à fait contradictoires. Voilà pourquoi j’ai opté pour le plateau de l’aire extérieure : celui de droite sera plus accessible puisque je n’aurai pas besoin de construire trop de gros enclos. De même, au cas où je change d’avis (c’est-à-dire jouer celui de gauche), il n’est pas incompatible non plus !
Les cinq bonus pentagonaux jaunes, avec sur la case 5 une tuile d’université et sur la case 8 un partenariat ! Ça donne très envie !!!
Premier tour en tant que premier joueur et j’y vais sur Association pour me garantir une belle main de cartes dès l’entame !
Ensuite, j’installe très rapidement mon Diable cornu dans mon zoo, comme prévu, dans un enclos de taille 1. Ensuite je pourrai jouer la carte mécène du géologue que j’avais prévu de poser…
Fin de la première manche close par Leila.
Et c’est reparti !
Ayant pioché et conservé la carte du Labo de quarantaine, je la joue rapidement, surtout pour le point de conservation qui y sera associé en fin de partie si j’ai bien les 5 continents dans mon zoo (très très facile)… Bon, et puis ça évitera que Leila me cherche des poux avec les jetons jaunes ! 😉
J’installe, peu après, l’Ara rouge que j’avais saisi dans la rivière dès l’entame, il faut dire qu’il est très sympa comme oiseau avec les trois poses de kiosques ou pavillons !
Fin de la deuxième manche. Ça se tient sur les deux pistes…
Ayant tourné la carte Construction, j’en profite pour construire un vivarium à reptiles, sans être sûr de bien le rentabiliser. Il faudra voir…
Et mademoiselle combote… Je la félicite pour avoir réussi à atteindre la case 2 de la piste de conservation, non avec un projet soutenu, mais avec l’accueil de deux animaux en ayant rapporté un chacun ! C’est plutôt rare…
Fin de la troisième manche. Je n’ai toujours pas atteint la case 2 de la piste de conservation 🙁 et je me sens un peu en retard sur ma fillotte.
Allez, je démarre… Je valide le premier projet de conservation de base, à savoir celui sur les habitats diversifiés (3 icônes donc 2 points).
Et je prends des risques : j’opte pour le bénévole histoire de booster mon développement sur le plateau Association et à peu près convaincu que je n’aurai pas besoin de tourner 4 cartes. Déjà, Mécènes c’est sûr et Cartes à voir…
Avec l’accueil de ces deux nouveaux animaux dans mon zoo, le Varan de Gould et le Cheval (dans un parc domestique que j’ai fait le pari de construire), mon zoo s’étoffe bien et son attrait augmente…
Pendant ce temps, Leila relâche dans la nature un magnifique Vautour indien installé récemment, ce qui va lui rapporter 5 points de conservation et une perte de 5 points d’attrait. Bien bien rentable…
Oui, elle peut jubiler, avec son marqueur qui atteint la case 9 de conservation et les deux bonus qu’elle va prendre… Les deux véhicules d’intervention sont là pour qu’elle s’en rappelle.
Fin de la quatrième manche, avec les deux bonus jaunes choisis par Leila qui me font franchement couiner : l’université et le partenariat !
Clairement sa conservation est au top, tandis que je tente de compenser par l’attrait… pour le moment ! 🙂
Mais mais mais, n’y aurait-il pas deux véhicules d’intervention sur mes deux derniers animaux accueillis ? Tout simplement parce que l’un et l’autre vont me permettre de réaliser une action après mon action Animaux ! Pas si fréquent et j’avoue que celle du Pygargue est super intéressante : rejouer une carte action, donc Association tant qu’à faire !
Fin de la cinquième manche et j’ai clairement pris l’avantage sur l’attrait cette fois, même si je traîne clairement sur l’autre piste.
Joli coup Leila ! Elle relâche un Lynx boréal cette fois, pour un nouveau gain de 4 points de conservation contre la parte de seulement 2 points d’attrait ! Super rentables les animaux emblématiques quand même…
A mon tour de m’y mettre, avec ce Dragon de Komodo que je relâche à mon tour, sans avoir pu valider le projet de base que j’avais prévu depuis le départ, à savoir celui des reptiles ! Oui, il faut savoir s’adapter dans ce jeu et ce coup me paraît meilleur… En parlant d’adaptation, sachez que je me dirige vers la réussite de l’autre carte d’objectif (le zoo architectural) au lieu de celle en lien avec les cases vides (zoo naturaliste) !
Allez, cette fois, je ne plaisante plus et viens soutenir un second projet de conservation dans la même manche : la reproduction des primates ! J’ai placé mes 4 bénévoles lors de cette manche ce qui n’est clairement pas fréquent pas chez nous ! Ça ferraille sec…
Fin de la sixième manche et la suivante sera, selon toute vraisemblance, la dernière…
Allez, je tente de m’envoler sur l’attrait avec ces deux animaux domestiques joués dans mon parc, pour un total de 15 points d’attrait au bon moment !
Leila, de son côté, valide un nouveau projet de conservation et procède à un nouveau don. Regardez la position de nos marqueurs, c’est serré non ?
Cette fois, je tente le tout pour le tout avec un coup assez improbable pour mon avant-dernier coup : je joue Construction au niveau… 9 !!! Oui, vous avez bien lu, le but étant de placer un enclos de taille 4, un autre de taille 3, 1 kiosque et 1 pavillon pour terminer de remplir pile poil mon zoo !!! Je score donc 7 points d’attrait de plus. Le coût de 18 sous ne me gêne pas à présent…
Suite à cette action assez incroyable, Leila a eu du mal à réagir, puis, ensuite, je réalise une dernière fois Association, non pas pour valider un projet mais pour prendre la dernière tuile d’université qui me manquait et faire un don pour un total de 3 points de conservation et réaliser le croisement tant espéré ! Leila n’a plus qu’un coup…
Le plateau Association une fois la partie terminée…
Le zoo de Leila.
Et le mien.
A gauche, la carte d’objectif de Leila qui lui rapporte 3 points de conservation, à droite la mienne qui m’en rapporte 4.
Et la position de nos marqueurs après le décompte : nous avons croisé tous les deux et ça c’est génial !

Durée de cette partie : 3 heures – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 48 21 donc 61 48 26 donc 46 48-46 = 2
Ludo le gars (noir) 80 16 donc 76 80 22 donc 58 80-58 = 22

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’obligation de devoir s’adapter aux carets qui sortent, tant à la rivière que dans la pioche, je l’ai bien vécu ce jour,
– Les fausses impressions d’un jour qui deviennent des vérités d’un autre, et vice-versa ! 😉
– Le plaisir qui ne se dément pas..
.

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

6 commentaires à propos de “[11/07/2022] Ark Nova”

  1. Bonjour Ludo,
    toujours un plaisir de lire des compte-rendus d’Ark Nova !
    Je me pose une question quand même par rapport au début du jeu.
    En regardant la règle, j’ai l’impression qu’il y a un ordre de mise en place : prendre un plateau, puis placer les cartes actions, puis placer les éléments de sa couleur, puis piocher les cartes Décompte final, puis faire sa main de départ avec 4 cartes sur 8.
    En lisant ton compte-rendu de ce jour, j’ai l’impression que tu as choisi ton plateau par rapport à tes cartes objectifs.
    Est-ce que je me trompe quelque part, est-ce que j’interprète mal ?
    (Il y a peut-être des FAQ sur BGG ou autre pour répondre à mes interrogations ?)

    • Bonsoir
      L’ordre de la mise en place a tendance à changer d’un groupe à l’autre, du contrôle qu’on veut avoir sur le jeu, ou pas, d’une mise en place d’un draft de cartes, ou pas, bref, il semble que chaque groupe fasse un peu comme il veut.
      Par chez nous, par choix, nous procédons comme suit :
      -1- Prendre au hasard deux plateaux + deux cartes d’objectif + ses huit cartes initiales + positionner les trois cartes de projets de conservation de base + placer les cinq tuiles pentagonales jaunes
      -2- Chacun choisit ses quatre cartes parmi les huit + son plateau asymétrique
      -3- On étale la rivière de cartes + on place nos cartes d’action en-dessous de notre plateau
      Ça permet d’accroître un peu le contrôle pour tout le monde sans que cela soit entièrement vrai et sans draft.
      C’est un choix, je le répète et je l’assume…
      Bonne soirée

  2. Merci pour ton retour, Ludo !
    Je pensais avoir loupé quelque chose dans les règles, mais non.
    A chaque fois que j’y ai joué, on a appliqué la règle dans l’ordre, mais ton choix d’avoir un peu plus de contrôle se défend totalement.

    En tout cas, une constante, on ne voit pas le temps passer !
    On joue régulièrement 3h et plus à ce jeu, mais sans s’en rendre compte !
    Et personne ne se plaint que c’était trop long, ou qu’il a décroché, ou qu’il s’est ennuyé.
    Signe que ce jeu est incroyable !

  3. Et une super session de jeu la semaine dernière, on était 3, avec des plateaux asymétriques, et on a tous les 3 croisé à la dernière manche, avant le décompte.
    On termine à 31, 24 et 21.
    Grande satisfaction pour tout le monde, c’est clair.

    • Merci de ces retours !
      Oui ce jeu procure des satisfactions sans cesse renouvelées, des moments très rares et tellement forts ludiquement parlant…
      Ah la la, nous n’avons pas assez de temps pour y jouer suffisamment !!! 🙁 Seulement 37 parties actuellement au compteur pour moi 😉 😉 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 2 = dix