[11/09/2021] The Crew – Mission Sous-Marine X 8, My City – Épisodes 13 14 15

Quelle belle journée ludique en ce samedi de reprise des activités ludophiles par chez nous…
Finalement, pas de jeux à la salle, n’étant que 3 joueurs, en comptant notre mémorable Fabrizio ! Du coup, nous jouons, comme à chaque fois depuis le début de l’année 2021 au moins, à la maison…
Au programme :
– Découverte de The Crew – Mission Sous-Marine, au travers de pas moins de 8 parties enchaînées, sachant que je considérerai qu’une partie = une mission (victoire ou défaite). N’ayant jamais joué au SdJ expert de 2020, je m’en délecte par avance…
– Retour à My City de Reiner Knizia, avec les épisodes 13, 14 et 15, correspondant au chapitre 5 de la campagne du jeu.
Bonne lecture savoureuse de nos 11 parties du jour !!! 😉

THE CREW – MISSION SOUS-MARINE X 8

Découverte du Spiel des Jahres Expert 2020, mais en version toute nouvelle toute belle, en version sous-marine…
A noter la présence mémorable d’un monstre des Abysses, rouge, baptisé ELMO…
Mise en place et mise en abîme (abysses ? ) de notre première partie, avec cette introduction qui fait saliver…
Chacun de nous trois dispose d’une main de 13 cartes (ou 14 pour un joueur) avec laquelle va essayer de remplir au mieux les objectifs imposés au groupe, sachant que chacun va en prendre pour lui (ou pas !).
Ci-dessus, vous pouvez voir que j’ai devant moi l’obligation de récupérer la carte sous-marin de valeur 3 (=atouts pour faire simple). Donc, forcément, je vais y aller avec le 4 de sous-marin, étant moi-même Commandant puisqu’en possession de la carte la plus forte des sous-marins, la carte de valeur 4.
Ça paraît simple, hein… Mission déjà remplie en un tour. Mais, mais, mais,…
Que se serait-il passé si j’avais eu en main la carte 4 et la carte 3 ? Bim ! J’aurais dû la jouer totalement différemment…
Comme on a réussi la mission que nous nommerons Mission 0, nous avons le privilège de pouvoir noter notre équipage dans le livret de règles… Les développeurs du jeu ont eu la bonne idée (bravo Iello !), de nous faire utiliser des cases de coches différentes pour la suite des Missions, afin de savoir avec quel équipage nous y sommes parvenus. En théorie, on peut donc jouer avec 6 équipages différents histoire d’aller le plus loin possible dans les Missions… 😉
On va pouvoir y aller sur le vrai démarrage de notre campagne… Le prologue est lu à tous, la tension monte d’un cran… Nous voici embarqués pour notre première vraie mission.
Attention, ELMO est toujours là en surveillance…
Objectif de la Mission 1 pour Fabrice : ne pas remporter de carte 9. Ci-dessus, il parvient à, défausser le sien en « pissant » sur ce pli…
Autre exemple d’objectifs de missions : j’ai bien réussi à empocher le premier pli et Leila a bien pris le pli avec la carte 6 vert.
Pas si simple cependant… et ça monte graduellement !
Cet objectif n’était pas évident : Fabrice devait remporter dans le même pli une seule carte bleue et une seule carte rose ! C’est fait…
Alors, celui-là, comment dire… Je dois noter combien de plis je vais faire, sans le révéler à mes partenaires !!!
Ça va donner… On pourrait bien chuter là-dessus..
Alors, je me détermine pour un 4 (sachant que je ne jouerai que 13 cartes sur mes 14). Je vise quoi ? Allez, je m’y colle : deux plis avec les atouts + 1 pli avec le 8 + 1 pli avec l’un des 7, sachant que je compte bien défausser rapidement mes autres grosses cartes lorsque mes partenaires joueront les 8 ou 9…
Bingo !!!
Content… 😉
Le jeu est vraiment très agréable, à défaut d’être bien thématique…
Plus la partie progresse, plus les joueurs ont des Missions à remplir, souvent au moins une par joueur ! Ci-dessus, petite illustration d’un bon moment de réussite :
– Leila ne devait prendre aucun des 4 premiers plis,
– Fabrice devait attraper le 3 rose dans un pli,
– Je devais remporter exactement un sous-marin.
Here we are !!!
Pour la Mission n°6, dont je vous laisse prendre connaissance, un seul d’entre nous devra prendre toutes les cartes prévues ! Ça va piquer…
Joli ma fille ! C’est elle qui s’est dévouée, en fonction de sa main initiale évidemment, et elle s’en sort avec brio !
Ah, là ça pourrait bien devenir technique pour notre Mission n°7 : je dois mener mon 2 vert au bout… sauf que Leila et Fabrice ayant décliné cette prise d’objectif, je dois m’y coller, avec le 2 en main et une longe verte. Je pense, très très vite, que ça devrait être aussi mon salut : épuiser le reste et terminer avec le vert, après avoir pris la main…
Aïe aïe aïe… Alors que tout semblait idéal, n’est-ce pas ? un paramètre m’avait échappé : il reste un atout (=sous-marin) en jeu, dans la main de Leila, donc elle va devoir me reprendre la main et ne plus jamais me la rendre !!! 🙁
Bouhhhhhh ! Ce qui devait arriver arriva : nous échouons à cette Mission, pour la raison évoquée, mais diable que le jeu est prenant et dur ! Super en somme ! 😉

Durée de ces parties : 15 minutes en moyenne par partie – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de ces parties :

Mission 0 Mission 1 Mission 2 Mission 3 Mission 4 Mission 5 Mission 6 Mission 7
Leila + Fabrice + Ludo le gars Victoire Victoire Victoire Victoire Victoire Victoire Victoire Défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La simplicité de la règle de jeu : un « bête » jeu de plis bien retors, à la Was Sticht (objectifs sur les plis),
– L’enchaînement des missions, presque Legacy pour le coup,
– La bonne prise en compte de la possibilité de jouer avec différents groupes de joueurs (=équipages) et donc de pouvoir les noter et les comparer les uns avec les autres directement dans le livret de règles,
– La bien bonne envie d’y revenir, oui là, clairement..
.

On a moins aimé
– La difficulté pour bien saisir et anticiper les subtilités des critères de plis pour les plus jeunes : ils ne jouent plus trop au tarot ou à la belote les jeunes bougres…
– Le thème du jeu (l’exploration sous-marine jusqu’aux abysses) bien peu rendu dans le déroulement du jeu…

————————————————————————————————————

MY CITY – ÉPISODES 13 14 ET 15

My City, notre campagne à 3 joueurs avec Fabrizio, va pouvoir reprendre après plus de deux mois d’abstinence…
Ça valait bien un regard d’ELMO cette affaire…
Dans l’enveloppe Les Usines, on y trouve moult éléments tous très attractifs…
Collage d’autocollants pour recouvrir notre scierie et nos puits (bouh…), ce qui n’est pas très juste : plus tôt dans le jeu, ceux qui ont placé des puits étaient en retard aux scores, donc, là, on leur bloque ce développement (je me sens concerné)…
Dans cette enveloppe n°5, à l’ère industrielle, on va pouvoir scorer avec de nouvelles manières. Mais exit les puits et les couleurs de quartiers, out !
Voici mon terrain en début de partie. Ça fait presque vide… et il va falloir attaquer au bord de la rivière.
Fin de premier tour avec un pion d’investisseur pour chacun qui a rejoint la première tuile construite. A chaque tour, il se déplacera sur la nouvelle tuile construite et, si elle est adjacente à la précédente, il permettra au joueur concerné d’empocher 1 PV. Ah ? Vous avez noté qu’on démarrait à 0 PV ? Bravo… Ceci explique cela !
Ci-dessus, vous pouvez voir que je score 1 PV grâce à ce bâtiment adjacente au précédent…
Dégoûté !!! Je dois me résoudre à perdre mon église de 5 PV dont j’avais anticipé le placement. Fabrice aussi mais… il n’avait encore prévu (il nous l’a dit !).
Et hop ! Une nouvelle pépite pour Fabrice, le plus rapide pour relier les deux mines d’or de son plateau ! J’ai beau essayer, je n’y parviens pas… 🙁
Et ça continue, encore et encore…
Fin de la première partie de ce chapitre 5 pour Leila, avec ce plateau…
Celui de Fabrice…
Et le mien…
Bon, je gère, certes, mais Fabrice a de l’avance à fond sur les pépites et je vais couiner plus tard…
On est parti pour la suite de ce chapitre 5…

Il est fort le Fabrizio : devant aux scores, et même dans le potentiel de fin de campagne, en ayant remporté moins de parties jusque là !
Ah la la, ça couine encore chez les ecclésiastiques !
Fin de la partie épisode 14 du chapitre 5 pour Leila…
Pareil pour Fabrice…
Et pour moi, sachant que mon marqueur de score végète à 8 PV au lieu de 17… Quand même !!!
Collage d’autocollants avant d’attaquer le dernier épisode du chapitre 5. De mon côté, j’ai créé une nouvelle usine en collant cet engrenage sur cette tuile bleue de trois cases. Pas difficile à placer et, en même temps, propice à ouvrir un nouveau quartier bleu.
Les cahuettes, les cahuettes !!!
Premier tour effectué…
Cette fois, c’est cette tuile que chacun défausse…
Ça va ? 😉
Fin de l’épisode pour mademoiselle Leila, avec un joli 30 PV en score final…
Le plateau de Fabrice avec 34 PV… Ça monte dites-donc ! En même temps, il faut savoir qu’on ne compte plus en négatif les prairies vides… Ça peut aider ! 😉
Et le mien, à égalité avec Fabrice, juste devant à l’égalité, parce que j’ai moins de cases vides sur la première ligne ! Du hasard, en somme…
Et cette petite note, très appréciée, pour conclure…

Durée de ces parties : 45 minutes puis 35 minutes puis 35 minutes – Note de ces parties : 15 / 20

Scores de la première partie :

Piste Arbres Rochers Prairies vides Églises Total
Leila (cerf orange) 13 14 -4 -13 0 14
Fabrice (ours rouge) 16 8 -2 -13 6 15
Ludo le gars (loup gris) 12 11 0 -9 9 23

Scores de la deuxième partie :

Piste Arbres Rochers Prairies vides Églises ZI Total
Leila (cerf orange) 7 13 0 -11 6 4 19
Fabrice (ours rouge) 11 9 0 -13 11 4 22
Ludo le gars (loup gris) 8 11 0 -17 11 14 17

Scores de la troisième partie :

Piste Arbres Rochers Églises ZI Total
Leila (cerf orange) 6 14 0 6 4 30
Fabrice (ours rouge) 7 9 0 14 4 34
Ludo le gars (loup gris) 3 11 0 14 6 34

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La suite de la campagne qu’on attendait tous : juste une belle saveur depuis plus de 2 mois…
– Les idées du Doktor Knizia pour renouveler le jeu, notamment ces Zones Industrielles bleues,
– Les couinements des uns et des autres, à tour de rôle..
.

On a moins aimé
– La perte des Puits sur ce chapitre, m’infligeant un manque à gagner plutôt injuste à mon avis,
– Je sens qu’on peut remporter la campagne en ayant gagné moins de parties qu’un autre…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− deux = 5