[11/12/2019] Christmas Lights X 2, Le Jeu de Noël, Santa Claus is comin’ to town, Christmas Tree

Vous lisez cet article le 23 décembre 2019, donc la veille de votre soirée de Noël, mais nous, ici même, nous sommes le 11 décembre et nous nous sommes lancés un sacré challenge : vous proposer un compte-rendu de partie de chacun des jeux que nous avons à la maison en rapport avec Noël !!!
Oui, rien de moins que ça, nous ne l’avions jamais fait, voilà c’est fait !

Alors, pour faire simple, nous avons joué 13 jours avant la grande soirée du grand barbu à des jeux uniquement sur le thème qu’il incarne très bien, et nous avons même essayé d’améliorer des choses et d’autres ou de vous offrir quelques cadeaux pour plusieurs de ces jeux…
En effet, vous verrez que des conseils seront donnés pour 3 d’entre eux et même des fichiers à télécharger pour 2 !
A noter qu’il n’est pas encore trop tard pour vous en procurer certains et y jouer dans un peu plus de 24 heures (avec une imprimante, oui !)…

Dans l’ordre :
Christmas Lights X 2 : un jeu de connexion en print and play, amélioré et téléchargeable (voir plus bas après le compte-rendu),
Le Jeu de Noël : grand classique par chez nous, avec une précision de règle bienvenue dans le compte-rendu,
Santa Claus is comin’ to town : un jeu de pick and delivery particulièrement malin, traduit en français (merci qui ?) et téléchargeable sur BGG (liens après le compte-rendu),
Christmas Tree : un excellent jeu rapporté d’Essen il y a 2 ans, joué chaque année depuis…
Excellente lecture et joyeux Noël !!!

CHRISTMAS LIGHTS X 2

Christmas Lights c’est un pur jeu de connexion qui se joue avec des feutres effaçables. Cette version, issue de BGG, méritera qu’on en modifie un point pour annuler l’avantage du premier joueur (voir en fin de compte-rendu pour en télécharger plateau + règle en VF)…

 

A son tour, le joueur actif colorie une boule ou une guirlande qui part d’une de ses boules + la boule d’arrivée. En début de partie, forcément, on ne colorie qu’une boule chacun…

 

Voici nos choix respectifs. pourquoi Leila a-t-elle été s’enfermer en haut du sapin ? Tout simplement parce que, en fin de partie, on marquera 1 PV par niveau où on est majoritaire en boules. Donc, en haut, elle est sûre de l’avoir…

 

Par contre, se mettre aussi haut risque bien de bloquer son développement, surtout si l’adversaire est impitoyable…

 

Ah oui, ça couine… 😉

 

Un peu plus tard…

 

Et la fin de partie ! Je ne sais pas pourquoi j’ai été colorier une boule en bas à droite du sapin, à un moment donné, en tout cas, c’était une sacrée mauvaise idée !

 

Ce qui est rigolo, quand même, c’est que nos scores correspondent parfaitement à l’exemple de la règle ! Forcément, on en refait une : Leila commence à nouveau celle-ci…

 

Et c’est reparti !

 

Voici nos choix de premier tour…

 

Quoi ? Qui a dit que j’étais un vilain papa ?

 

Fin de partie ! Très intéressant jeu en tout cas, avec une idée communément eue pour une version ++, à savoir ajouter une étoile de Noël en haut du sapin, valant 2 PV, mais connectée à rien, permettant ainsi aux deux joueurs d’avoir colorié 11 éléments chacun (sans compter les guirlandes)…

Durée de ces parties : deux fois 7 minutes – Note de ces parties : 15 / 20

Scores de la première partie :

  Boules Guirlandes Majorités Total
Leila (orange) 11 7 3 21
Ludo le gars (noir) 10 8 3 21

Scores de la deuxième partie :

  Boules Guirlandes Majorités Total
Leila (orange) 11 7 2 20
Ludo le gars (noir) 10 9 3 22

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le jeu qui se joue tout seul, avec trois fois rien,
– La subtilité bien plus présente qu’il n’y paraît au départ,
– La durée de jeu : 5 minutes environ !

On a moins aimé
– L’avantage du premier joueur, certain d’avoir une boule de plus que son adversaire : d’où la variante ci-après…

Matériel de jeu + variante pour éliminer l’avantage du 1er joueur
Plateau de jeu modifié avec étoile au sommet et règle en VF.

————————————————————————————————————
LE JEU DE NOËL

Dans ce visuel de début de partie, cherchez l’erreur… 😉
On a même mis le CD d’accompagnement, aujourd’hui, pendant notre partie.
Leila débute la partie en lançant le dé à 6 faces, lequel, combiné à la première carte de sa pioche, va lui permettre de poser, ou non, un cadeau dans une maison non encore pourvue en cadeau…
Fin de premier tour, Leila ayant posé un cadeau bleu et moi un vert, sous l’œil du vilain Krampus…
Grâce à une carte spéciale, j’ai pu poser deux cadeaux dans la même maison…
« Eh, petite, donne-moi ce cadeau ! »
Et hop, au pied du sapin, au centre du plateau ! Leila devra aller le récupérer, une fois ses cadeaux distribués, et le replacer dans une maison vide, pour espérer gagner.
Et la partie se poursuit, au rythme des cadeaux posés et enlevés, soit par le vilain Krampus, soit par l’une des deux cartes qui le permettent chez l’adversaire…
Je viens de terminer mon sac, mais je n’ai pas gagné : il me reste deux cadeaux au pied du sapin. Je dois donc aller les récupérer pour pouvoir les remettre dans des maisons.
Voilà qui est fait : j’ai les deux cadeaux verts du centre qui ont rejoint mon sac.
Leila n’apprécie que peu se faire chiper des cadeaux par Krampus… 😉
Fin de partie, puisque j’ai réussi à placer cette fois absolument tous mes cadeaux et que j’ai rejoint le sapin une dernière fois. Qui est le meilleur Père Noël ? 😉

Durée de cette partie : 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

  Bilan
Leila (bleu) 7 cadeaux livrés
Ludo le gars (vert) 9 cadeaux livrés

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème de ce jeu, très bien rendu,
– La possibilité d’y jouer en famille, avec d’égales chances de l’emporter,
– Le côté taquin de la précision de règle ci-après qui est peut-être, en fait, une variante personnnelle…

On a moins aimé
– La place du hasard pour les puristes…

Précision / variante de règle
– Lorsque vos cadeaux se retrouvent au pied du sapin, à tout moment, vous pouvez vous y déplacer pour les récupérer et les remettre dans votre sac afin de les relivrer ensuite.

————————————————————————————————————
SANT CLAUS IS COMIN’ TO TOWN

Et en route pour le troisième jeu sur le thème de Noël du jour ! On a pensé à vous, hein, chers lecteurs assidus et aimant cette période de l’année !!!
A noter que Leila incarnera le Père Noël et que Julie et moi allons essayer de la voir et de lui chiper le dernier cadeau posé. Tout un programme…

 

Le plateau de jeu, un peu austère il est vrai, attend que nous nous y promenions…

 

Histoire de rendre le jeu un peu plus joli, j’ai remplacé les grosses tuiles carrées des personnages par des gros pions en bois : le bleu pour Julie, le vert pour moi et le rouge, plus grand, celui du Père Noël, pour Leila…

 

De manière simultanée, chacun va choisir une carte de set de départ (les 13 cartes d’un même symboles dans un jeu de 52 cartes) et la placer face cachée sur la table. Puis on va les révéler. Celui qui a joué la carte la plus forte va décider dans quel ordre on jouera les actions… Subtil et vicieux… Ci-dessus, Leila, juste avant le premier tour, positionne un dernier marqueur de maison fermée (des marqueurs qui nous empêchent d’y entrer et de voler le cadeau qu’elle vient d’y poser)…

 

Cette fois, on va pouvoir attaquer la « vraie » partie !

 

Sponsorisé par Air France ! Pas mal pour un jeu sur le traîneau volant du Père Noël !!! 😉

 

Après avoir posé trois cadeaux, le Père Noël Leila est repéré par son père qui marque ainsi 3 PV et lui chipe le dernier cadeau posé pour 1 PV supplémentaire, sachant qu’elle-même en perd 1.

 

Fin de premier tour. On va attaquer le deuxième avec seulement 12 cartes dans nos sets de cartes, donc un jeu qui se joue, en tout, en 13 tours !

 

Julie, même si c’est le but du jeu, est trop dégoûtée d’avoir réussi à voir le Père Noël ! 😉

 

Elle lui fait même un bisou pour s’en excuser…

 

La partie est très agréable et la seule ambiguïté de règle qu’on avait relevée en 2011 tombe à l’eau : nulle part il n’est dit qu’on peut récupérer des cadeaux dans les maisons quittées par le Père Noël, donc on ne l’autorise pas, et ça marche très très bien !

 

Sous les yeux de Leila, ma petite contribution en français, téléchargeable en bas de ce compte-rendu, pour rendre le jeu utilisable par tout le monde. Bonne impression d’ici la veillée de Noël… 😉

 

Oh oh oh, c’est que je ne suis pas si loin de revenir sur le Père Nopël au score… Il faut dire que je le traque savamment… Julie en est d’ailleurs très très contrariée… 😉

 

Je viens même de le doubler, après lui avoir chipé pas moins de 5 cadeaux et de l’avoir vu, donc, 5 fois ! Il ne reste qu’un tour…

 

Fin de partie et, grâce à la gentillesse de Julie, le Père Noël a pu s’échapper juste à la fin, sans que je réussisse à l’empêcher de me rejoindre au score ! Très belle partie, on s’est vraiment bien amusés !

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de la partie :

  Total
Leila (Père Noël rouge) 20
Julie (enfant bleu) 11
Ludo le gars (enfant vert) 20

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La possiblité de se fabriquer son jeu à la maison !
– Un Alan Moon quand même !
– Le respect du thème, vraiment bien senti,
– Les côtés très vicieux, notamment la sorte de coopération qui se noue entre les enfants du jeu… mais pas trop quand même (il faut être le premier à voir le Père Noël à chaque fois)…

On a moins aimé
– Le look des composants imprimables, un peu tristounes.

Tout pour se le fabriquer en VF !
Le matériel du jeu sur internet,
La règle en VF sous forme d’aide de jeu.

————————————————————————————————————
CHRISTMAS TREE

Dernier jeu de la quadrilogie, Christmas Tree, oui on a gardé probablement le meilleur pour la fin…
Chacun obtient 4 tuiles d’objectif en début de partie, sachant qu’il va en jouer 3 sur les 4 ensuite. Tout est affaire de combinaison entre eux, en tenant compte que tous les joueurs vont scorer sur chacun… Voici les miens et je sais déjà que je vais laisser tomber le plus à gauche, pour me consacrer sur la couleur verte d’abord, tout en préparant des étoiles (2ème objectif) et en préparant un maximum de boules bleus pour la troisième manche ! Oui, dans ce jeu, il faut savoir anticiper…
Voici, donc, les 3 tuiles objectifs sorties par les 3 joueurs attablés (Leila, Julie et moi)…
Fin de premier tour…
Et fin de première manche, après la pose de 7 tuiles de sapin par joueur
Les objectifs de la deuxième manche…
Leila hésite… Normal, le jeu s’y prête bien et n’est pas hasardeux du tout, avec ce draft toujours aussi savoureux et les objectifs de la manche en ayant en tête celui (ou ceux si on observe ce que font nos adversaires) de celle à venir…
Illustration de l’utilisation du gâteau Hildabredle pour échanger deux tuiles de son sapin, en les tournant si besoin.
Photo prise avant…
Et photo prise après !
Magnifique tuile du genre pile poil parfaite ! 😉 En effet, elle me complète une boule jaune + une boule bleue + me rajoute une étoile + me rapporte 2 PV (flocons) et, cerise sur le gâteau, me permet d’avoir 3 décorations identiques adjacentes (objectif de la deuxième manche) !!!
Fin de la deuxième manche…
Petite vue des scores à cet instant, avec Leila qui mène avec 49 PV, suivie par son paternel avec 43 PV et sa mère, un peu plus loin, avec 23 PV…
Est-ce que Julie va réussir à revenir dans la partie ? Elle s’amuse à poser plein de décorations jaunes, je la soupçonne donc de nous sortir un troisième objectif dans ce registre. Mais en fait non ! Elle nous propose un objectif où les décorations doivent être identiques (couleur + forme) aux extrémités des lignes pour 5 PV…
Fin de partie, avec le sapin magnifique de Leila…
Celui de Julie, avec pas moins de 4 lignes correspondant à son objectif, donc 20 PV sur celui-ci !
Et le mien, avec 18 boules complétées, dont un maximum de bleues et de jaunes, lesquelles m’ont déjà rapporté 3 PV par boule en fin de troisième manche… Ça, ça vous fait passer un joueur devant au score Messieurs Dames !!! 😉

Durée de cette partie : 1 heure – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de la partie :

  Piste Décorations Bonbons Bonhommes Boules Gâteaux Total
Leila (orange) 86 17 19 18 28 0 168
Julie (rouge) 58 17 20 44 18 1 158
Ludo le gars (vert) 90 16 12 28 36 3 185

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les trois objectifs qu’on jouera sur les quatre reçus, avec l’ordre à bien déterminer histoire de se préparer aux suivants,
– Le fait que chacun marque sur tous les objectifs : ça oblige à observer ce que font les adversaires,
– Le draft parce que c’est un mécanisme quand même assez génial !
– Le look du jeu une fois la partie terminée…

On a moins aimé
– Les tuiles du sapin, en forme de losange, qui glissent décidément beaucoup trop sur le plateau glacé et c’est très pénible,
– Les marqueurs de scores, hyper cheap, et la piste qui n’est pas pratique du tout (on ne sait jamais dans quelle direction faire avancer les marqueurs de score)…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq + = 10