[11/01/2016] Richard Ritterschlag

Découverte d’un jeu Haba ce soir, avec du dragon, du chevalier et des tuiles dedans ! Le nom, quasiment imprononçable 😉 , est Richard Ritterschlag

RICHARD RITTERSCHLAG

Le matériel du jeu fait clairement penser à un Carcassonne like pour les plus jeunes et j'espère qu'il sera formateur en ce sens. En tout cas, Leila a hâte d'y rejouer (elle l'avait déjà essayé avec son grand frère)...
Le matériel du jeu fait clairement penser à un Carcassonne like pour les plus jeunes et j’espère qu’il sera formateur en ce sens. En tout cas, Leila a hâte d’y rejouer (elle l’avait déjà essayé avec son grand frère)…
En reliant les deux parties du champ avec la croix jaune, je vais pouvoir y placer un de mes jetons avec une croix jaune. Tout simple. Le chevalier, lui, est placé sur une tuile avec un cheval car il l'a perdu ! Du coup, il le cherche...
En reliant les deux parties du champ avec la croix jaune, je vais pouvoir y placer un de mes jetons avec une croix jaune. Tout simple. Le chevalier, lui, est placé sur une tuile avec un cheval car il l’a perdu ! Du coup, il le cherche…
Leila apprécie bien ce petit jeu, rien à dire là-dessus. De mon côté, je le trouve sympathique, mais sans plus finalement.
Leila apprécie bien ce petit jeu, rien à dire là-dessus. De mon côté, je le trouve sympathique, mais sans plus finalement.
Alors que j'ai placé mon dernier jeton, il en reste un dernier à Leila, qui ne gagne pas, donc... Et pourtant, on a eu deux tours chacun où l'on pouvait gagner l'un ou l'autre ! Ah, le hasard...
Alors que j’ai placé mon dernier jeton, il en reste un dernier à Leila, qui ne gagne pas, donc… Et pourtant, on a eu deux tours chacun où l’on pouvait gagner l’un ou l’autre ! Ah, le hasard…
Le principe du jeu n'est pas si proche de Carcassonne que je le pensais. En fait, il faut tenter de connecter des tuiles pour éliminer ses jetons carrés qui comportent deux couleurs (croix bleue, verte, jaune ou rouge). Mais il faut respecter les paysages, donc on a bien du Carcassonne quand même... Le rôle du chevalier ? Simplement de rejouer quand il est sur une tuile à laquelle on connecte celle qu'on joue. On y revient...
Le principe du jeu n’est pas si proche de Carcassonne que je le pensais. En fait, il faut tenter de connecter des tuiles pour éliminer ses jetons carrés qui comportent deux couleurs (croix bleue, verte, jaune ou rouge). Mais il faut respecter les paysages, donc on a bien du Carcassonne quand même… Le rôle du chevalier ? Simplement de rejouer quand il est sur une tuile à laquelle on connecte celle qu’on joue. On y revient…
L'un des intérêts de l'aspect biface des jetons, c'est qu'ils incitent à réfléchir à celui qu'il vaut mieux poser (en fonction des parties "ouvertes" encore sur le plateau, en fonction des couleurs qu'on a encore en stock, ...). Ca peut faire réfléchir les plus jeunes ça...
L’un des intérêts de l’aspect biface des jetons, c’est qu’ils incitent à réfléchir à celui qu’il vaut mieux poser (en fonction des parties « ouvertes » encore sur le plateau, en fonction des couleurs qu’on a encore en stock, …). Ca peut faire réfléchir les plus jeunes ça…
Il est clair que l'aspect connexion de paysages est le plus intéressant pour elle et pas toujours le plus facile : la pointe des triangles peut permettre de terminer une zone de tournoi qui donne la possibilité d'y placer n'importe quel jeton encore chez soi.
Il est clair que l’aspect connexion de paysages est le plus intéressant pour elle et pas toujours le plus facile : la pointe des triangles peut permettre de terminer une zone de tournoi qui donne la possibilité d’y placer n’importe quel jeton encore chez soi.
Petite vue finale de cette partie...
Petite vue finale de cette partie…

Durée de la partie : 15 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores :

Score
Leila -1
Ludo le gars 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système de connexion des paysages, à la Carcassonne,
– Les jetons bicolores, afin de donner -un peu- de choix,
– Le chevalier qui permet de rejouer : on a envie de jouer contre sa tuile !
– Le look du jeu et la qualité des composants…

On a moins aimé
– Le hasard, omniprésent…
– Les coups quasiment obligatoire à chaque fois (mais les plus jeunes ne s’en rendent pas forcément compte)…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ deux = 3