[11/02/2018] Okanagan

Autre nouveauté Matagot sortie pour Essen 2017 et qu’il me tardait d’essayer : Okanagan ! Ce jeu, de l’un des auteurs italiens les plus talentueux de sa génération, Emanuele Ornella (Fantasy Pub, Hermagor, Assyria, Pioneers, …), est bien titillant avec son look gentillet, voire paisible.
Allez, je vous raconte notre première expérience sur ce jeu…

OKANAGAN

La jolie boîte, illustrée par Piero, donne envie de jouer, tout comme les nombreuses tuiles et les pions en bois du jeu. Mmmmh...
La jolie boîte, illustrée par Piero, donne envie de jouer, tout comme les nombreuses tuiles et les pions en bois du jeu. Mmmmh…
Dans Okanagan, on va créer un paysage commun, à la Carcassonne, avec des tuiles sur lesquelles chacun va positionner ses éléments colorés pour obtenir des majorités et marquer des points. Sur chaque tuile, on trouve différents paysages couvrant un ou plusieurs côté de celle-ci et des icônes de ressources. Ci-dessus, par exemple, la tuile la plus à droite offre un paysage d'eau sur deux côtés, un paysage de montagne sur un côté et un paysage de prairie sur un autre côté. Il y a en tout, sur cette tuile, quatre icônes de ressources : une en forêt, une dans la prairie et deux dans l'eau. Au dos des tuiles, figurent des actions spéciales sur lesquelles je reviendrai. En haut de la photo, vous pouvez voir l'ensemble des ressources proposées : de 3 formes différentes (carré, hexagone ou cercle) en 4 couleurs (vert, bleu, jaune et noir).
Dans Okanagan, on va créer un paysage commun, à la Carcassonne, avec des tuiles sur lesquelles chacun va positionner ses éléments colorés pour obtenir des majorités et marquer des points. Sur chaque tuile, on trouve différents paysages couvrant un ou plusieurs côté de celle-ci et des icônes de ressources. Ci-dessus, par exemple, la tuile la plus à droite offre un paysage d’eau sur deux côtés, un paysage de montagne sur un côté et un paysage de prairie sur un autre côté. Il y a en tout, sur cette tuile, quatre icônes de ressources : une en forêt, une dans la prairie et deux dans l’eau. Au dos des tuiles, figurent des actions spéciales sur lesquelles je reviendrai. En haut de la photo, vous pouvez voir l’ensemble des ressources proposées : de 3 formes différentes (carré, hexagone ou cercle) en 4 couleurs (vert, bleu, jaune et noir).
La tuile de départ, visible ci-dessus, est placée au centre de la table : elle propose les 4 types de paysage sur ses 4 côtés.
La tuile de départ, visible ci-dessus, est placée au centre de la table : elle propose les 4 types de paysage sur ses 4 côtés.
Chaque joueur reçoit une main de 5 cartes d'objectifs dont il devra en extraire 3 qu'il gardera jusqu'à la moitié de la partie (fin de la première manche), moment où il en repiochera 2 et qu'il devra en resélectionner un total de 3. Ci-dessus, voici celles que j'ai conservées : un poisson gris dont chaque exemplaire me rapportera 3 PV, une carte double poisson gris / poisson rouge dont chaque paire me rapportera 5 PV et,enfin, une autre carte double blé / fermier dont chaque paire me rapportera encore 5 PV. J'ai essayé de combiner les éléments requis afin de me concentrer dessus (on ne les défausse pas pour marquer les PV, on doit juste les posséder, donc on peut doublonner leurs points en quelque sorte).
Chaque joueur reçoit une main de 5 cartes d’objectifs dont il devra en extraire 3 qu’il gardera jusqu’à la moitié de la partie (fin de la première manche), moment où il en repiochera 2 et qu’il devra en resélectionner un total de 3. Ci-dessus, voici celles que j’ai conservées : un poisson gris dont chaque exemplaire me rapportera 3 PV, une carte double poisson gris / poisson rouge dont chaque paire me rapportera 5 PV et,enfin, une autre carte double blé / fermier dont chaque paire me rapportera encore 5 PV. J’ai essayé de combiner les éléments requis afin de me concentrer dessus (on ne les défausse pas pour marquer les PV, on doit juste les posséder, donc on peut doublonner leurs points en quelque sorte).
A chaque tour, on doit poser la tuile qu'on a en main puis poser un élément (parmi son stock de départ) sur cette tuile, en respectant sa forme : les silos cylindriques se placent au centre des tuiles, au carrefour de tous les terrains qui s'y trouvent, les entrepôts allongés entre deux terrains et, non visibles ici, les fermes sur un seul paysage. Ensuite, leur valeur pour les majorités est inversée : 1 pour les silos, 2 pour les entrepôts et 3 pour les fermes. Ci-dessus, en fin de premier tour, j'ai clos deux paysages à la fois en posant mon entrepôt rouge, à savoir l'eau et la prairie. Pour l'eau, je suis majoritaire contre l'entrepôt couleur taupe de Maitena, donc elle profite d'une action spéciale de son choix (visible au-dessus de l'étalage), tandis que j'empoche deux ressources (deux poissons rouges car j'ai 2 de valeur par mon entrepôt). Pour la prairie, je décide que je suis majoritaire (comme je suis le joueur actif) et je prends une paire blé / fermier, tandis que Leila, en blanc, profite d'une action spéciale. Compris ?
A chaque tour, on doit poser la tuile qu’on a en main puis poser un élément (parmi son stock de départ) sur cette tuile, en respectant sa forme : les silos cylindriques se placent au centre des tuiles, au carrefour de tous les terrains qui s’y trouvent, les entrepôts allongés entre deux terrains et, non visibles ici, les fermes sur un seul paysage. Ensuite, leur valeur pour les majorités est inversée : 1 pour les silos, 2 pour les entrepôts et 3 pour les fermes. Ci-dessus, en fin de premier tour, j’ai clos deux paysages à la fois en posant mon entrepôt rouge, à savoir l’eau et la prairie. Pour l’eau, je suis majoritaire contre l’entrepôt couleur taupe de Maitena, donc elle profite d’une action spéciale de son choix (visible au-dessus de l’étalage), tandis que j’empoche deux ressources (deux poissons rouges car j’ai 2 de valeur par mon entrepôt). Pour la prairie, je décide que je suis majoritaire (comme je suis le joueur actif) et je prends une paire blé / fermier, tandis que Leila, en blanc, profite d’une action spéciale. Compris ?
Voici mon butin, et ma nouvelle tuile, en fin de premier tour... Au premier plan, vous pouvez voir que je dispose encore de 1 ferme, 2 entrepôts et 2 silos pour la première moitié de la partie, le reste de mon matériel me sera donné plus tard.
Voici mon butin, et ma nouvelle tuile, en fin de premier tour… Au premier plan, vous pouvez voir que je dispose encore de 1 ferme, 2 entrepôts et 2 silos pour la première moitié de la partie, le reste de mon matériel me sera donné plus tard.
Au début, cette partie à 3 joueurs ne m'emballe pas plus que ça, pour au moins deux raisons : les icônes sont particulièrement petites et le jeu me semble d'un opportunisme sans nom. Sans compter que Leila, qui n'a que 7 ans et 4 mois risque d'avoir du mal (il est marqué 10 ans sur la boîte...). Puis, au fil des tours, je me prends au jeu et j'apprécie de plus en plus... Miam !
Au début, cette partie à 3 joueurs ne m’emballe pas plus que ça, pour au moins deux raisons : les icônes sont particulièrement petites et le jeu me semble d’un opportunisme sans nom. Sans compter que Leila, qui n’a que 7 ans et 4 mois risque d’avoir du mal (il est marqué 10 ans sur la boîte…). Puis, au fil des tours, je me prends au jeu et j’apprécie de plus en plus… Miam !
Le terrain de jeu s'allonge dans ma direction, la faute à Leila qui ne joue pas trop près de Maitena et moi, en haut. Le jeu donne à penser et Maitena aime beaucoup.
Le terrain de jeu s’allonge dans ma direction, la faute à Leila qui ne joue pas trop près de Maitena et moi, en haut. Le jeu donne à penser et Maitena aime beaucoup.
Et Leila allonge encore la zone vers le bas... ;-)
Et Leila allonge encore la zone vers le bas… 😉
Nous voici à mi-partie, avec la seconde manche qui va pouvoir débuter après remise, à chacun de 5 nouveaux éléments de construction : 2 silos, 2 entrepôts et 1 ferme. On repioche également deux cartes d'objectif pour affiner sa sélection. En ce qui me concerne, je garde les trois premières, bien conscient que la spécificité de mes besoins en ressources requiert que je ne change pas d'avis maintenant.
Nous voici à mi-partie, avec la seconde manche qui va pouvoir débuter après remise, à chacun de 5 nouveaux éléments de construction : 2 silos, 2 entrepôts et 1 ferme. On repioche également deux cartes d’objectif pour affiner sa sélection. En ce qui me concerne, je garde les trois premières, bien conscient que la spécificité de mes besoins en ressources requiert que je ne change pas d’avis maintenant.
Grosse main-mise de ma part sur le lac du haut mais Maitena me cherche des poux en le fermant elle-même, alors que j'escomptais bien y placer une ferme pour récupérer encore plus de ressources... Arghhh !
Grosse main-mise de ma part sur le lac du haut mais Maitena me cherche des poux en le fermant elle-même, alors que j’escomptais bien y placer une ferme pour récupérer encore plus de ressources… Arghhh !
Voici le butin total du lac du haut et je vais choisir en premier mes 8 ressources : 2 poissons gris, 4 poissons rouges et 2 pêcheurs.
Voici le butin total du lac du haut et je vais choisir en premier mes 8 ressources : 2 poissons gris, 4 poissons rouges et 2 pêcheurs.
Mon butin est vraiment ultra-spécialisé et j'espère ne pas m'en mordre les doigts au moment du décompte, sachant que la variété de couleurs est également récompensée à hauteur de 4 PV par série vert / bleu / jaune / noir. En plus, Maitena me chicane, sans le savoir je pense, en tentant de prendre les précieux poissons gris dont j'ai ardemment besoin pour constituer mes paires !
Mon butin est vraiment ultra-spécialisé et j’espère ne pas m’en mordre les doigts au moment du décompte, sachant que la variété de couleurs est également récompensée à hauteur de 4 PV par série vert / bleu / jaune / noir. En plus, Maitena me chicane, sans le savoir je pense, en tentant de prendre les précieux poissons gris dont j’ai ardemment besoin pour constituer mes paires !
Au final, mon jugement sur le jeu s'améliore de tour en tour et je dois bien dire qu'on passe un vrai bon moment et que j'ai déjà envie d'y rejouer ! A noter que Leila s'en sort pas mal, qu'elle n'arrête pas de nous dire "C'est sûr, je vais gagner !" ou "Je ne vois pas comment ça pourrait être autrement !", ce qui évidemment nous fait marrer et qu'on attend avec impatience le décompte final... ;-)
Au final, mon jugement sur le jeu s’améliore de tour en tour et je dois bien dire qu’on passe un vrai bon moment et que j’ai déjà envie d’y rejouer ! A noter que Leila s’en sort pas mal, qu’elle n’arrête pas de nous dire « C’est sûr, je vais gagner ! » ou « Je ne vois pas comment ça pourrait être autrement ! », ce qui évidemment nous fait marrer et qu’on attend avec impatience le décompte final… 😉
Fin de partie et joli plateau obtenu après tous ces assemblages de tuiles et de pions posés dessus. Par contre, il n'est pas très facile de se rendre compte si on a bien rentabilisé tous ses bâtiments, car aucun n'est retiré et qu'on devrait passer un peu de temps pour compter combien nous ont rapporté de points. On va pouvoir passer au décompte final...
Fin de partie et joli plateau obtenu après tous ces assemblages de tuiles et de pions posés dessus. Par contre, il n’est pas très facile de se rendre compte si on a bien rentabilisé tous ses bâtiments, car aucun n’est retiré et qu’on devrait passer un peu de temps pour compter combien nous ont rapporté de points. On va pouvoir passer au décompte final…
Maitena fait clairement peur avec ses cartes d'objectif à 7 PV et ses 5 séries de couleurs différentes ! Heureusement qu'elle n'a qu'une carte de pépite d'or...
Maitena fait clairement peur avec ses cartes d’objectif à 7 PV et ses 5 séries de couleurs différentes ! Heureusement qu’elle n’a qu’une carte de pépite d’or…
Leila ne gagnera pas cette partie, à son grand dam, malgré ma gentillesse indirecte au dernier tour de lui laisser prendre une seconde carte de pépite (action spéciale) ce qui la fait doubler Maitena. En effet, elle avait mal compris qu'il fallait impérativement avoir les 3 ressources d'une carte à 7 PV pour les scorer. Du coup, n'ayant aucun charbon, elle marque 0 PV pour la carte du bas et une seule fois 7 PV pour la suivante. Dommage. Mais elle fera mieux, nettement mieux, la prochaine fois, c'est sûr !
Leila ne gagnera pas cette partie, à son grand dam, malgré ma gentillesse indirecte au dernier tour de lui laisser prendre une seconde carte de pépite (action spéciale) ce qui la fait doubler Maitena. En effet, elle avait mal compris qu’il fallait impérativement avoir les 3 ressources d’une carte à 7 PV pour les scorer. Du coup, n’ayant aucun charbon, elle marque 0 PV pour la carte du bas et une seule fois 7 PV pour la suivante. Dommage. Mais elle fera mieux, nettement mieux, la prochaine fois, c’est sûr !
Mon butin est toujours aussi ciblé mais j'ai réussi à améliorer ma quantité de poissons gris et de fermiers. Ça va se jouer à peu avec Maitena je pense, même si je la vois toujours gagner...
Mon butin est toujours aussi ciblé mais j’ai réussi à améliorer ma quantité de poissons gris et de fermiers. Ça va se jouer à peu avec Maitena je pense, même si je la vois toujours gagner…

Durée de la partie : 1 heure 20 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Pépites Séries Objectifs Total
Maitena (taupe) 2 5×4 9+21+21 73
Leila (blanc) 10 2×4 15+7 40
Ludo le gars (rouge) 10 0 18+30+20 78

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel proposé : grandes tuiles avec de belles illustrations, pions en bois, … donnant un magnifique rendu au jeu en cours de partie,
– La règle simplissime et naturelle, mais bien plus profonde et riche qu’il n’y paraît au départ,
– La possibilité d’y jouer avant 10 ans (8 ans me paraît plus cohérent),
– Les diverses manières d’y jouer, avec des scores très proches au final. N’est-ce pas Maitena… 😉
– L’envie d’y revenir !

On a moins aimé
– L’opportunisme et le hasard, présents quand même, mais moins au final que crû au départ,
– Le manque d’originalité du jeu, surtout en 2018, car on n’a pas l’impression de découvrir grand chose de neuf,
– La taille des icônes et leurs ressemblances…

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[11/02/2018] Okanagan”

  1. J’aime bien les jeux où on construit des terrains (Isle of Skyies) et du coup, il m’intéresse malgré sa note pas géniale ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = vingt un