[11/04/2015] Sapiens, Welcome to the Dungeon

Lors du dernier Festival des Jeux de Cannes, un nouvel éditeur français proposait une nouveauté, dans une grosse boîte carrée, avec un effet relief sur l’illustration assez réussi. Ce jeu, au thème évocateur pour moi, s’appelle Sapiens. Nous l’avons enfin découvert ce week-end et on a passé un bon moment, convaincus que notre seconde partie ne pourra être que meilleure !
Ensuite, je propose de finir notre petite après-midi ludique par un très bon jeu tout chaud également : Welcome to the Dungeon. Là encore, le jeu se bonifie avec les parties. Miam…

SAPIENS

Sorti lors du festival des jeux de Cannes en 2015, ce Sapiens nous propose de nous mettre dans la peau... de bêtes de nos ancêtres préhistoriques.
Sorti lors du festival des jeux de Cannes en 2015, ce Sapiens nous propose de nous mettre dans la peau… de bêtes de nos ancêtres préhistoriques.
Sur la piste de score, chacun aura en permanence deux marqueurs qui y progresseront : le carré (avec une caverne dessus), baptisé le marqueur d'abri, et le disque (pour l'instant en dehors de la piste), baptisé le marqueur de nourriture. Un peu à la manière d'Herr Knizia, le score de chaque joueur correspondra à la valeur de son marqueur le moins haut en fin de partie... En-dessous de la piste, vous pouvez voir l'étalage collectif de 5 tuiles de tribu, sachant que chaque joueur en a trois personnelles au-dessus de son propre plateau.
Sur la piste de score, chacun aura en permanence deux marqueurs qui y progresseront : le carré (avec une caverne dessus), baptisé le marqueur d’abri, et le disque (pour l’instant en dehors de la piste), baptisé le marqueur de nourriture. Un peu à la manière d’Herr Knizia, le score de chaque joueur correspondra à la valeur de son marqueur le moins haut en fin de partie… En-dessous de la piste, vous pouvez voir l’étalage collectif de 5 tuiles de tribu, sachant que chaque joueur en a trois personnelles au-dessus de son propre plateau.
Comme le détail de la photo précédente a pu vous le montrer, on doit pas mal se creuser les méninges pour placer judicieusement ses tuiles et optimiser ses coups. On joue donc à 3, Fabrice avec les éléments rouges, Tristan les jaunes et moi-même les verts...
Comme le détail de la photo précédente a pu vous le montrer, on doit pas mal se creuser les méninges pour placer judicieusement ses tuiles et optimiser ses coups. On joue donc à 3, Fabrice avec les éléments rouges, Tristan les jaunes et moi-même les verts…
Fabrice aimerait relier sa caverne de gauche mais il va devoir changer de tuile, celle-ci ne comportant pas la Chasse requise. L'une des difficultés de ce jeu est de ne pas se bloquer tout seul à cause de cases différentes trop proches les unes des autres sur son plateau... et ce n'est pas facile !
Fabrice aimerait relier sa caverne de gauche mais il va devoir changer de tuile, celle-ci ne comportant pas la Chasse requise. L’une des difficultés de ce jeu est de ne pas se bloquer tout seul à cause de cases différentes trop proches les unes des autres sur son plateau… et ce n’est pas facile !
Tristan, qui n'a pas son pareil pour comboter comme un doux dingue, s'en donne à cœur joie sur ce jeu, sachant que, plus la partie avance, plus on a de la facilité à lire le jeu et à détecter les erreurs à ne pas commettre...
Tristan, qui n’a pas son pareil pour comboter comme un doux dingue, s’en donne à cœur joie sur ce jeu, sachant que, plus la partie avance, plus on a de la facilité à lire le jeu et à détecter les erreurs à ne pas commettre…
Vue d'en haut, la situation de chacun. Vous aurez remarqué, également, qu'il y a deux piles de pions vers la piste de score : les ours et les steaks. Les ours se placent sur le plateau d'un adversaire pour lui bloquer une case (et cela rapporte autant de PV d'abri que tuiles connectées) ou retirer un ours de son propre plateau. Pour les placer, il faut avoir connecté deux scènes de Feu. Les steaks, quant à eux, sont des steaks de mammouths, récupérés après la chasse et vendables contre des PV de nourriture.
Vue d’en haut, la situation de chacun. Vous aurez remarqué, également, qu’il y a deux piles de pions vers la piste de score : les ours et les steaks. Les ours se placent sur le plateau d’un adversaire pour lui bloquer une case (et cela rapporte autant de PV d’abri que tuiles connectées) ou retirer un ours de son propre plateau. Pour les placer, il faut avoir connecté deux scènes de Feu. Les steaks, quant à eux, sont des steaks de mammouths, récupérés après la chasse et vendables contre des PV de nourriture.
La pile de tuiles de tribus étant épuisée, nous sommes quasiment à la fin de partie : elle surviendra quand l'étalage commun sera vide et que le tour de jeu, initié par Tristan, sera achevé. Au niveau des scores, c'est serré serré : Tristan a un score de 18PV d'abri et 24PV de nourriture, Fabrice de 30PV et 20PV, quant à moi c'est 32PV et 21PV, donc je mène pour l'instant d'un souffle...
La pile de tuiles de tribus étant épuisée, nous sommes quasiment à la fin de partie : elle surviendra quand l’étalage commun sera vide et que le tour de jeu, initié par Tristan, sera achevé. Au niveau des scores, c’est serré serré : Tristan a un score de 18PV d’abri et 24PV de nourriture, Fabrice de 30PV et 20PV, quant à moi c’est 32PV et 21PV, donc je mène pour l’instant d’un souffle…
Cette fois, la partie est terminée et voici donc le plateau final de Fabrice...
Cette fois, la partie est terminée et voici donc le plateau final de Fabrice…
Le mien...
Le mien…
Il n'y a pas de plateau central dans ce jeu : chaque joueur dispose d'un plateau individuel composé de deux moitiés aléatoirement assemblées. 6 cavernes sont disposées sur le pourtour, avec un jeton de montagne (retourné) dessus.  Celle en bas à gauche, de mon plateau, est celle que j'ai choisie en tant que caverne de départ pour la pose de mes tuiles de tribu : on voit ainsi que j'ai mis une tuile chasse / festin à cheval sur cette caverne et la zone centrale avec n°.
Il n’y a pas de plateau central dans ce jeu : chaque joueur dispose d’un plateau individuel composé de deux moitiés aléatoirement assemblées. 6 cavernes sont disposées sur le pourtour, avec un jeton de montagne (retourné) dessus. Celle en bas à gauche, de mon plateau, est celle que j’ai choisie en tant que caverne de départ pour la pose de mes tuiles de tribu : on voit ainsi que j’ai mis une tuile chasse / festin à cheval sur cette caverne et la zone centrale avec n°.
Petite vue de mon plateau après le deuxième tour de jeu : j'ai placé une tuile Festin / Cueillette, marquant autant de PV de nourriture que la valeur de la case en-dessous de ce Festin (celle qui se connecte), puis j'ai pu utiliser le pouvoir de cette case qui est de pouvoir placer une autre tuile (mais sans marquer les PV de nourriture). C'est avec cette seconde action, bonus, que j'ai pu placer la tuile Cueillette / Oracle à cheval sur le plateau et la caverne en bas à droite, pour marquer les PV d'abri. Ca combote déjà...
Petite vue de mon plateau après le deuxième tour de jeu : j’ai placé une tuile Festin / Cueillette, marquant autant de PV de nourriture que la valeur de la case en-dessous de ce Festin (celle qui se connecte), puis j’ai pu utiliser le pouvoir de cette case qui est de pouvoir placer une autre tuile (mais sans marquer les PV de nourriture). C’est avec cette seconde action, bonus, que j’ai pu placer la tuile Cueillette / Oracle à cheval sur le plateau et la caverne en bas à droite, pour marquer les PV d’abri. Ca combote déjà…
Un peu plus tard, je rajoute une tuile Cueillette / Pêche et enregistre un gain de PV de nourriture grâce à la cueillette. A noter que le pouvoir spécial est simplement de marquer 1 PV de plus...
Un peu plus tard, je rajoute une tuile Cueillette / Pêche et enregistre un gain de PV de nourriture grâce à la cueillette. A noter que le pouvoir spécial est simplement de marquer 1 PV de plus…
Là, je réussis un sympathique coup double qui me fait bien plaisir : je connecte une tuile identique à la précédente, réussissant ainsi deux marques de PV de nourriture pour les cases recouvertes + deux actions spéciales (celle liée à la Pêche + celle liée à l'Abri).
Là, je réussis un sympathique coup double qui me fait bien plaisir : je connecte une tuile identique à la précédente, réussissant ainsi deux marques de PV de nourriture pour les cases recouvertes + deux actions spéciales (celle liée à la Pêche + celle liée à l’Abri).
Petite vue de mon plateau un peu plus tard. Tiens, vous vous êtes peut-être demandé à quoi servaient les jetons montagne récupérés dans les cavernes ? Et bien, ils fournissent une action spéciale du type en question, tout simplement, et jouable à raison d'un maximum par tour de jeu...
Petite vue de mon plateau un peu plus tard. Tiens, vous vous êtes peut-être demandé à quoi servaient les jetons montagne récupérés dans les cavernes ? Et bien, ils fournissent une action spéciale du type en question, tout simplement, et jouable à raison d’un maximum par tour de jeu…
Soit on place les ours dans une zone qui permet de marquer 3 ou 4 PV (avec donc 3 ou 4 tuiles autour), soit on est plus méchant et on les place, comme moi ci-dessus) dans une zone où le joueur voulait forcément jouer une tuile de tribu...
Soit on place les ours dans une zone qui permet de marquer 3 ou 4 PV (avec donc 3 ou 4 tuiles autour), soit on est plus méchant et on les place, comme moi ci-dessus) dans une zone où le joueur voulait forcément jouer une tuile de tribu…
J'avais bien senti le coup, juste avant, en allant placer un poing sur une tuile de l'étalage de Tristan (forcément avec du mammouth dessus), puisqu'il devait la jouer pour pouvoir vendre ses steaks de mammouths emmagasinés jusque là. Du coup, quand il la joue, je marque 1PV de nourriture et lui en perd 1. Ca pourrait être déterminant...
J’avais bien senti le coup, juste avant, en allant placer un poing sur une tuile de l’étalage de Tristan (forcément avec du mammouth dessus), puisqu’il devait la jouer pour pouvoir vendre ses steaks de mammouths emmagasinés jusque là. Du coup, quand il la joue, je marque 1PV de nourriture et lui en perd 1. Ca pourrait être déterminant…
Celui de Tristan...
Celui de Tristan…
Et la fameuse piste de score... Tout se joue dans un mouchoir !
Et la fameuse piste de score… Tout se joue dans un mouchoir !

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

Abri Nourriture Score
Fabrice (bleu) 30 23 23
Tristan (jaune) 24 27 24
Ludo le gars (vert) 32 26 26

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système de score final correspondant au score le plus faible de ses deux marqueurs, un système éprouvé à la Knizia…
– La multiplicité des possibilités de ce jeu, avec pas mal de stratégies qui ont l’air viable,
– L’envie de revoir le jeu assez vite pour l’approfondir,
– Le fait que plein d’illustrations différentes, et bien réussies, soient placées sur les tuiles,
– Les interactions, bien réelles, même si je crains que celles-ci ne soient pas toujours du goût de mes petits camarades..
.

On a moins aimé
– Le look de l’illustration principale de la boîte,
– Les contraintes difficiles à maîtriser au départ, mais ça a l’air de s’arranger par la suite…

————————————————————————————————————
WELCOME TO THE DUNGEON

Deuxième partie en quelques jours de ce jeu de stop ou encore qui devrait faire date... Comme conseillé, nous démarrons notre aventure avec le guerrier.
Deuxième partie en quelques jours de ce jeu de stop ou encore qui devrait faire date… Comme conseillé, nous démarrons notre aventure avec le guerrier.
Comme l'autre jour, c'est Tristan qui se montre le plus courageux pour pénétrer dans le premier donjon. Mais, par contre, qu'est-ce que j'ai été nul : j'ai placé le démon en croyant que c'était le dragon et, du coup, il ne lui fait rien ! Donc, il va s'en sortir...
Comme l’autre jour, c’est Tristan qui se montre le plus courageux pour pénétrer dans le premier donjon. Mais, par contre, qu’est-ce que j’ai été nul : j’ai placé le démon en croyant que c’était le dragon et, du coup, il ne lui fait rien ! Donc, il va s’en sortir…
Deuxième donjon avec la voleuse comme aventurière désignée par Tristan...
Deuxième donjon avec la voleuse comme aventurière désignée par Tristan…
Yes ! Les monstres de valeur 6, 7 et 9 étant annulés, les deux monstres de valeur 3 n'arrivent pas à détruire ma voleuse, laquelle dispose d'une précieuse potion de soin. Du coup, j'empoche ma première carte de réussite...
Yes ! Les monstres de valeur 6, 7 et 9 étant annulés, les deux monstres de valeur 3 n’arrivent pas à détruire ma voleuse, laquelle dispose d’une précieuse potion de soin. Du coup, j’empoche ma première carte de réussite…
Une fois encore, on ne donne pas cher de la peau de l'aventurier en train de rentrer dans le donjon...
Une fois encore, on ne donne pas cher de la peau de l’aventurier en train de rentrer dans le donjon…
Comme le barbare pourrait-il s'en sortir ?
Comme le barbare pourrait-il s’en sortir ?
Cette fois, c'est la der des der : soit Tristan réussit sa quête et il gagne, soit il la rate et il perd la partie. Et donc, je gagne...
Cette fois, c’est la der des der : soit Tristan réussit sa quête et il gagne, soit il la rate et il perd la partie. Et donc, je gagne…
Fabrice découvre le faciès des monstres représentés sur les cartes et hésite à placer celle-ci dans le donjon. En même temps, que vaut-il mieux : placer le monstre dans le donjon ou affaiblir l'aventurier ? Tout en sachant qu'on ne sait pas du tout qui rentrera effectivement dans le bâtiment...
Fabrice découvre le faciès des monstres représentés sur les cartes et hésite à placer celle-ci dans le donjon. En même temps, que vaut-il mieux : placer le monstre dans le donjon ou affaiblir l’aventurier ? Tout en sachant qu’on ne sait pas du tout qui rentrera effectivement dans le bâtiment…
Et voilà la première carte de réussite brillamment remportée par mon gone. Plus qu'une et il aura gagné la partie... Mais va-t-on le laisser faire ? ;-)
Et voilà la première carte de réussite brillamment remportée par mon gone. Plus qu’une et il aura gagné la partie… Mais va-t-on le laisser faire ? 😉
Plus que trois cartes d'équipement pour la voleuse, ça commence à inquiéter Fabrice cette affaire...
Plus que trois cartes d’équipement pour la voleuse, ça commence à inquiéter Fabrice cette affaire…
On y retourne avec le mage...
On y retourne avec le mage…
Bien. Tristan retourne sa carte sur l'autre côté et il se retrouve à un échec de l'élimination... Quant à Fabrice, toujours aucune intrusion dans le donjon. Couard va... ;-)
Bien. Tristan retourne sa carte sur l’autre côté et il se retrouve à un échec de l’élimination… Quant à Fabrice, toujours aucune intrusion dans le donjon. Couard va… 😉
Et voilà comment Fabrice se retrouve définitivement hors-jeu. Ca paraissait dur quand même...
Et voilà comment Fabrice se retrouve définitivement hors-jeu. Ca paraissait dur quand même…
Ca y est, c'est fait : le roi du donjon c'est moi !!! ;-)
Ca y est, c’est fait : le roi du donjon c’est moi !!! 😉

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Situation finale
Fabrice Eliminé en 1er, 0 réussite
Tristan Eliminé en 2ème, 1 réussite
Ludo le gars Survivant, 1 réussite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La frénésie et le baratinage qui entourent la partie,
– La simplicité du jeu offrant malgré tout d’excellents moments assez tactiques aussi,
– L’impression que le jeu s’apprécie de plus en plus avec les parties,
– Le look un peu décalé du jeu, avec ces artefacts surpuissants et ces monstres au look stupide..
.

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Une réponse à “[11/04/2015] Sapiens, Welcome to the Dungeon”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + 9 =