[11/11/2004] Sankt Petersburg

Participants
– Julie, bien contente de revenir à ce jeu qu’elle aime beaucoup,
– Carine, qui essaie ce jeu dans l’optique de peut-être s’en équiper,
– Eric, motivé pour trouver un successeur au Carcassonne de sa douce, car il en a MARRE ;-),
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Comme c’est par nous qu’Eric et Carine ont acheté Carcassonne voici au moins 2 ans et que, depuis, ils en ont fait plus d’une centaine de parties à 2 joueurs, ils profitent de leur venue pour tester un autre jeu qui pourrait correspondre à leurs attentes : jouable à 2 et à plus, pas trop long, avec une intéraction certes mais indirecte, et qui leur plaise. Il me semblait que Sankt Petersburg pouvait correspondre pleinement à leurs attentes, surtout qu’il change complètement de système de jeu, par rapport à Carcassonne, et cela me semblait important également.
J’explique donc la règle à nos deux invités et la partie débute avec Julie en bleu, Carine en rouge, Eric en jaune et Ludo le gars en vert.


La disposition initiale des cartes artisans : un seul bucheron de coût
3, un seul chercheur d’or de coût 4, deux bergers de coût
5 et… quatre constructeurs de bateaux de coût 7 !


Le troisième tour débute et Eric est en tête pour
l’instant, en raison de bâtiments lucratifs en points de renommée…


Et voilà, une fois de plus : Julie s’envole au niveau des nobles
amassés (en haut) alors que je végète avec 2 petits
bonshommes oranges. Eric et Carine sont aussi à la traîne
sur ce point et regardent Julie avec admiration…

Cliquez pour agrandir !
Une vue de la configuration finale du jeu, avec un score hallucinnement
serré : 1 point d’avance au final pour Julie et même pas
en raison de ses nobles ! Et oui, elle gagne grâce à son
argent restant…


Table studieuse, en cours de second tour, pour l’acquisition des
cartes de bâtiments. Auparavant, chacun d’entre nous s’est équipé
au maximum de cartes artisans, afin de se garantir un confortable revenu,
tour après tour. A noter que Julie et Carine oartent le plus
fort, avec déjà un noble devant chacune d’elles…


Un peu plus tard, Carine est revenue sur Eric au score et elle va
bientôt prendre une avance importante sur ce point en raison d’une
grosse stratégié biens immobiliers 🙂 qui lui procurera
dans pas très longtemps une quinzaine puis une vingtaine de points
de victoire par tour…


La concentration est toujours là, même si l’arrivée
des petits monstres a provoqué une certaine cassure dans la partie.
Carine, avec une très importante avance au score sur Eric et
moi (définitivement out car pas assez de nobles pour revenir)
et une immense sur Julie (qui a par contre moult nobles à proposer
pour le final) semble pouvoir l’emporter à condition de clore
la partie au plus vite (pour que Julie n’ait pas le temps de convertir
ses nombreux nobles en double). Mais, débutante à ce jeu,
elle ne s’en rend pas compte et Julie tente alors d’acheter un maximum
de cartes (même des vertes et des oranges non nécessaires
lors du dernier tour) afin de « vider » la ligne de cartes et
espérer qu’elle pourra acheter une carte spéciale de noble
dont elle a besoin pour espérer revenir sur Carine…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure et 30 minutes – Mise
en place du jeu : 10 minutes – Explication des règles : 15 minutes
Julie remporte cette partie avec un total de 108 points devant Carine avec 107
points, Ludo le gars avec 88 points et Eric avec 84 points.
Le détail est le suivant :

Points durant le jeu
Nobles
Roubles
Total
Julie (bleu)
57
45 (9)
6 (61)
108
Carine (rouge)
89
15 (5)
3 (36)
107
Eric (jaune)
71
10 (4)
3 (39)
84
Ludo le gars (vert)
73
15 (5)
0 (2)
88


Débriefing
Bien que la fin de partie se soit déroulée de manière un
peu speed et bordél—- Sankt Petersburg aura encore été
propice à un déroulement tendu et à des scores très
serrés. Pensez donc : 1 point seulement séparent Julie et Carine,
alors que cette dernière avait possédé une avance allant
jusqu’à près de 40 points sur Julie et qu’au moment du décompte,
avant comptabilisation de l’argent amassé, elle avait encore 2 points
d’avance (nobles comptés) ! Ce sont les derniers deniers conservés
qui permettent à Julie de passer devant pour la première et unique
fois de la partie…
Même s’ils ont aimé le jeu à 4, Eric comme Carine ne sont
cependant pas certains d’acquérir ce jeu, car ils ne sont pas sûrs
qu’ils y joueront à 2. Je pense qu’il leur est surtput difficile d’imaginer
une suite au très attachant Carcassonne
(surtout pour Dame Carine d’ailleurs…). M’enfin, il est bien ce Sankt Petersburg
!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + neuf =