[11/11/2017] Istanbul Das Würfelspiel

L’éditeur de Istanbul Das Würfelspiel est Pegasus Spiele, un gros de chez gros des éditeurs allemands. Ils avaient sorti Istanbul en 2014 et avaient obtenu un gros succès avec ce jeu de Rüdiger Dorn. En 2017, lorsque mon contact presse m’a présenté leurs nouveautés, il a insisté lourdement sur la qualité de cette version dés. A ce que j’en ai compris, il le disait très original. Est-ce le cas ? Vous le découvrirez en lisant ce compte-rendu d’une partie jouée à 2, Tristan et moi…

ISTANBUL DAS WÜRFELSPIEL

Forcément, à la vue de la boîte, on n'est pas dépaysé : on se croirait dans une nouvelle extension pour Istanbul ! Et bien non, pas exactement : on est dans un jeu dérivé d'Istanbul, avec utilisation principale de dés. En gros, on perd l'originalité du système de déplacement des marchands pour le remplacer par un astucieux système de dés, qui paraît pourtant très basique au départ : on jette ses 5 dés et on fait ce qu'on peut avec. Ce qui est original, c'est qu'on a toujours quelque chose à faire et que, franchement, on ne relance pas souvent ses dés car cela a un coût non négligeable...
Forcément, à la vue de la boîte, on n’est pas dépaysé : on se croirait dans une nouvelle extension pour Istanbul ! Et bien non, pas exactement : on est dans un jeu dérivé d’Istanbul, avec utilisation principale de dés. En gros, on perd l’originalité du système de déplacement des marchands pour le remplacer par un astucieux système de dés, qui paraît pourtant très basique au départ : on jette ses 5 dés et on fait ce qu’on peut avec. Ce qui est original, c’est qu’on a toujours quelque chose à faire et que, franchement, on ne relance pas souvent ses dés car cela a un coût non négligeable…
Le plateau de jeu permet de récupérer les fameux 5 (ou 6 à deux joueurs) rubis pour l'emporter. Comme dans le jeu original, il y a plusieurs moyens de s'y prendre : en défaussant des ressources (bleues, rouges, vertes ou jaune) à hauteur de 4 au début, puis 5, etc..., en payant un set des 4 ressources + 1 de plus, puis 2, etc..., en défaussant des pièces, à hauteur de 12, puis 14, etc..., ou en ayant devant soi 5 tuiles de mosquées.
Le plateau de jeu permet de récupérer les fameux 5 (ou 6 à deux joueurs) rubis pour l’emporter. Comme dans le jeu original, il y a plusieurs moyens de s’y prendre : en défaussant des ressources (bleues, rouges, vertes ou jaune) à hauteur de 4 au début, puis 5, etc…, en payant un set des 4 ressources + 1 de plus, puis 2, etc…, en défaussant des pièces, à hauteur de 12, puis 14, etc…, ou en ayant devant soi 5 tuiles de mosquées.
Chaque joueur dispose d'un résumé des possibilités à son tour, lorsqu'il aura lancé les dés. On comprend facilement qu'avec deux dés aux face identiques on peut prendre une tuile de la dite-ressource, qu'avec deux différentes on prend un cristal, et ainsi de suite. Ce qui est novateur, c'est que, par la suite, on peut tout à fait dépenser des tuiles de ressources en plus de ses faces de dés. Mais comme on a un total de 2 actions à réaliser, à moins d'en augmenter sa capacité, il faut toujours calculer au plus juste...
Chaque joueur dispose d’un résumé des possibilités à son tour, lorsqu’il aura lancé les dés. On comprend facilement qu’avec deux dés aux face identiques on peut prendre une tuile de la dite-ressource, qu’avec deux différentes on prend un cristal, et ainsi de suite. Ce qui est novateur, c’est que, par la suite, on peut tout à fait dépenser des tuiles de ressources en plus de ses faces de dés. Mais comme on a un total de 2 actions à réaliser, à moins d’en augmenter sa capacité, il faut toujours calculer au plus juste…
Petit exemple de mon premier tour : avec trois dés présentant des pièces j'empoche 6 pièces, avec la carte j'ai tiré celle-ci qui me rapporte une ressource rouge (tissu) et Tristan peut dépenser 2 pièces pour faire de même, et avec la face rouge, là par contre, je ne fais rien car j'ai épuisé mon crédit de deux actions...
Petit exemple de mon premier tour : avec trois dés présentant des pièces j’empoche 6 pièces, avec la carte j’ai tiré celle-ci qui me rapporte une ressource rouge (tissu) et Tristan peut dépenser 2 pièces pour faire de même, et avec la face rouge, là par contre, je ne fais rien car j’ai épuisé mon crédit de deux actions…
Le fait de jouer à deux joueur seulement ne pose aucun souci, la configuration tourne bien, on joue vite, c'est plaisant. A noter que ce jeu est un faux jeu facile, car on peut presque tout faire (et n 'importe quoi aussi parfois) à son tour, un peu comme dans les jeux de Feld avec ses 1000 et 1 façons de gérer ses dés...
Le fait de jouer à deux joueur seulement ne pose aucun souci, la configuration tourne bien, on joue vite, c’est plaisant. A noter que ce jeu est un faux jeu facile, car on peut presque tout faire (et n ‘importe quoi aussi parfois) à son tour, un peu comme dans les jeux de Feld avec ses 1000 et 1 façons de gérer ses dés…
J'achète la première mosquée de la partie, contre le paiement de 3 ressources rouges, afin de disposer à présent d'une action supplémentaire. Ça ne sera pas du luxe...
J’achète la première mosquée de la partie, contre le paiement de 3 ressources rouges, afin de disposer à présent d’une action supplémentaire. Ça ne sera pas du luxe…
Le premier rubis de mon butin est le résultat de ce tour d'actions, lors duquel j'ai aussi acheté la mosquée ci-dessus, laquelle m'octroie le gain d'une ressource bleue à chaque fois que j'utilise des dés avec de l'argent dessus.
Le premier rubis de mon butin est le résultat de ce tour d’actions, lors duquel j’ai aussi acheté la mosquée ci-dessus, laquelle m’octroie le gain d’une ressource bleue à chaque fois que j’utilise des dés avec de l’argent dessus.
Au premier plan, vous voyez que je suis à la tête de 4 mosquées et de 2 rubis alors que le flou Tristan n'a pas encore daigné prendre de rubis du tout, me disant "Ouhais, j'ai le temps". Sûr ?
Au premier plan, vous voyez que je suis à la tête de 4 mosquées et de 2 rubis alors que le flou Tristan n’a pas encore daigné prendre de rubis du tout, me disant « Ouhais, j’ai le temps ». Sûr ?
Au prix d'une intense réflexion, au bout de laquelle je pensais avoir clos la partie avec les 5 rubis visés au départ, j'empoche donc les deux rubis ci-dessus, mais Tristan me fait remarquer que l'objectif est à 6 ! Arghhh... On va y retourner alors ! Lui, en tout cas, paraît scié que je sois si près du but...
Au prix d’une intense réflexion, au bout de laquelle je pensais avoir clos la partie avec les 5 rubis visés au départ, j’empoche donc les deux rubis ci-dessus, mais Tristan me fait remarquer que l’objectif est à 6 ! Arghhh… On va y retourner alors ! Lui, en tout cas, paraît scié que je sois si près du but…
La dernier round de Tristan alors que je viens de clore la partie : il termine avec 4 rubis et aura certainement pêché par un développement trop tardif sur les mosquées.
La dernier round de Tristan alors que je viens de clore la partie : il termine avec 4 rubis et aura certainement pêché par un développement trop tardif sur les mosquées.
Mes 6 rubis chèrement acquis, alors que j'ai même essayé de monter à 7, sans résultat. Ca m'a paru important d'être parti rapidement sur les mosquées, surtout celle donnant une action de plus et celle rapportant une ressource bleue à chaque utilisation de l'action argent. Mais j'imagine qu'il y a plein d'autres façons de s'en sortir...
Mes 6 rubis chèrement acquis, alors que j’ai même essayé de monter à 7, sans résultat. Ca m’a paru important d’être parti rapidement sur les mosquées, surtout celle donnant une action de plus et celle rapportant une ressource bleue à chaque utilisation de l’action argent. Mais j’imagine qu’il y a plein d’autres façons de s’en sortir…
Et voici le plateau général une fois la partie achevée... Ça commençait à coûter cher les rubis !!!
Et voici le plateau général une fois la partie achevée… Ça commençait à coûter cher les rubis !!!

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Total
Tristan 4 rubis
Ludo le gars 6 rubis

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La non-obligation de relancer les dés pour trouver moyen de faire quelque chose : ça nous change des jeux de dés où la relance est quasi-systématique, dans l’attente d’un meilleur tirage,
– La notion de course aux rubis, déjà présente dans le jeu original, mais qui s’exprime mieux ici à mon sens : un jeu de dés n’est pas un gros jeu de gestion…
– Le côté plus léger et plus accessible que son grand frère, et pas pour autant moins malin,
– Le bon « portage » en dés de ce jeu, à la manière de Râ the Dice Game ou Alhambra Das Würfelspiel par exemple..

On a moins aimé
– La règle qui, au début, ne laisse pas présager qu’on va autant se régaler (et ce serait dommage de passer à côté)…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 9 = dix