[11/12/2003] Kippit

Participants
– Krazey, en route pour découvrir ce petit jeu d’adresse exclusivement pour deux,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Bon, terminer la soirée sur Lucky Loop aurai été trop dur. Heureusement que Kippit faisait partie de mes bagages ce soir… En plus Krazey ne connaissait pas ce petit bijou du jeu d’adresse pour deux, idéal pour clore une soirée ou s’intercaler entre deux gros jeux.
Partage des cubes et hop, hop, c’est parti !


Concentré, Krazey tente de me démontrer qu’il n’a pas
deux mains gauches…


La technique de Krazey est pleine de panache : des tours de 5 ou 6
étages de la même couleur, qui défient les lois de
l’apesanteur et du frottement…


En cours de partie, les cubes non posés se partagent curieusement
entre Krazey et moi : il a les petits cubes jaunes et verts, alors que
j’ai les gros rouges et bleus qui ne sont pas encore sur la bascule…


L’état de la bascule lorsque j’ai placé
mes derniers cubes rouges, sans basculement final…

Décompte final
Je remporte la seule et unique manche de la soirée,
il faut dire qu’il était déjà un peu tard pour un jeudi.

Débriefing
Krazey a semblé aimer ce petit jeu, si je me base sur son intérêt
à consulter le nom de l’éditeur sur la boîte. Il faut dire
que, dans son genre bien entendu, Kippit est assurément un incontournable
générateur de plaisir ludique. Notons, au passage, qu’au fil des
parties, les cubes glissent de moins en moins, preuve en est le nombre d’étages
que Krazey a réussi à monter pour chacune de ses piles de blocs.
A moins que ce ne soit le talent… OK, OK, un peu des deux 😉
Super sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 12