[12/03/2023] Ark Nova

Ark Nova est de sortie en ce dimanche après-midi, ben oui c’est LE jeu quand même ! 😉
Nouvelle partie à deux joueurs, donc, dans le Paradis Jeux…

ARK NOVA

Et une nouvelle partie à 2 joueurs de LE jeu !
Au premier plan, vous pouvez voir que j’ai commencé à customiser les parcs animaliers (en cours de travail ci-dessus) et qu’ils seront suivis des grandes volières et des vivariums à reptiles… ainsi que de tous les bâtiments uniques de Mécènes !!! 🙂 Merci à mon ami Jacques pour les impressions 3D qui vont bien…
Les trois projets de conservation de base pour cette partie, avec deux projets sur les lieux (Australie et Asie) et un sur les espèces (Herbivores).
Les jetons pentagonaux jaunes de bonus pour cette partie…
Parmi mes 8 cartes en main, j’ai sélectionné celles-ci : l’École du zoo car elle ne se défausse pas 😉 l’Autruche d’Afrique et le projet de Programme de reproduction qui convient bien, et, enfin, petite prise de risque ambitieuse avec la conservation en main de l’Éléphant de savanes d’Afrique ! Au moins, je sais d’ores et déjà vers quel partenariat me diriger moi…
Et voici mes deux cartes d’objectif. J’irais bien sur celle de droite, en me lançant dans un zoo le plus vide possible, donc avec une grande volière si possible, voire un vivarium à reptiles pour optimiser la place. On verra bien…
Leila a choisi les 10 sous supplémentaires sur mon petit plateau d’aménagement du handicap avec les plateaux asymétriques.
Elle a retenu le plateau numéro 1, celui de la Tour d’observation, particulièrement lucratif en points d’attrait pour peu que les enclos adjacents soient retournés plus d’une fois… Une incitation à la grande volière et au vivarium à reptiles aussi chez elle ?
De mon côté, je me tourne vers le plateau numéro 3, celui du Lac d’argent, autant pour la facilité qu’il offre de ne jamais être à cours d’argent en début de partie que pour le bonus one shot d’une action supplémentaire. On aura, sur ce dernier point, l’occasion de revenir beaucoup plus loin dans ce compte-rendu… 😉
Allez, c’est parti, je suis premier joueur et je joue Cartes pour saisir le Messager sagittaire (un oiseau plaçable en grande volière et générateur d’un point de conservation).
Puis je joue l’École du zoo comme premier bâtiment. Qu’elle est forte celle-ci !!!
Leila fait voler ses cartes ne dirait-on pas ? 😉
Profitant de mes nombreux sous liés au Lac d’argent, je parviens à jouer dans le même tour mon Messager sagittaire et un Galago du Sénégal ! Du coup, avec 2 points de conservation déjà empochés, je retourne ma carte Construction.
Fin de la première manche, avec une petite avance pour moi sur les trois pistes. Leila a l’air d’être parti sur du lourd, avec un enclos de taille 5 déjà construit, mais vide…
Dès le début de la deuxième manche, je soutiens mon premier projet de conservation en faisant se reproduire mon Messager sagittaire…
Puis, je construis une grande volière (c’était le plan) dans laquelle j’installe mon Messager sagittaire. Un enclos de taille 4 de disponible, ça servira sûrement…
Fin de la deuxième manche… Vous noterez que j’ai déjà tourné 3 cartes.
La partie se poursuit dans une superbe ambiance… comme toujours sur LE jeu !
Fin de la troisième manche, encore une fois très rapide, avec une Leila qui se complaît à les clore soit avec Mécènes soit avec Cartes…
Je crois que mon avance s’est clairement accentuée, non ?
J’ajoute une Autruche d’Afrique directement dans ma volière et une Chouette effraie magnifiquement reproduite sur cette nouvelle figurine qui a rejoint notre demeure…
Leila commence à sortir l’artillerie lourde, avec son troisième primate : le Nasique ! Elle va empocher le projet de conservation des Primates, ainsi que 10 points d’attrait (+2 car contre sa Tour d’observation) et 2 points de conservation ! Joli, très joli même…
Fin de la quatrième manche. Déjà !
Lors de la cinquième manche, sans aucune surprise, elle soutient le projet de base sur l’Asie au niveau maxima et fait son premier don…
Fin de la cinquième manche et les rapprochements sont clairs sur la piste de conservation. Sur les deux autres pistes, je maintiens mon avance… pour le moment ! Il faut dire que j’ai réussi à jouer mon Éléphant de savanes d’Afrique, lequel m’a permis de prendre une carte d’objectif final (celui des Petits animaux).
Leila poursuit sa remontada en jouant son Éléphant d’Asie préféré, Loulou, pris en fin de manche à la rivière, et rien de moins qu’un Mandrill dans le même tour ! Oulhala… ça pourrait devenir inquiétant tout ça…
Elle va soutenir le projet des Primates dans la foulée et je crois bien que j’ai du souci à me faire, moi qui me voyais plus beau que ça et sûrement trop tôt…
J’ajoute un Jaguar dans mon zoo, dans l’enclos libéré par le Messager sagittaire, et je profite de sa capacité spéciale : je révèle 4 cartes de la pioche et choisis un animal. Quoi quoi quoi ??? Aucun animal ! Et, en plus, 4 cartes que j’aurais carrément aimé piocher car elle correspondait parfaitement à mes stratégies pour 3 d’entre elles (Amériques, Oiseaux et Europe) ! Quel incroyable gâchis que de les balancer à la défausse… 🙁
Je vais soutenir un « petit » projet de conservation, celui des Herbivores.
Et Leila renchérit sur un second dans la même manche : celui des Grands animaux ! Elle va être à deux doigts de croiser sur ce coup…
Fin de la sixième manche et Leila est passée devant sur l’attrait et la conservation, ne se retrouvant qu’à 5 points d’attrait de croiser ! C’est moi qui ai provoqué la fin de manche, pour une fois, histoire d’avoir assez de sous pour au moins rejouer un coup (Animaux)…
Leila croise, dans la foulée, en posant un Paradisier petit émeraude. C’est juste mais l’essentiel est là. Bravo ! Plus qu’un tour pour moi…
Mon dernier tour est celui où Leila n’aurait pas dû faire une tête surprise quand j’ai dit que j’allais jouer Animaux… Du coup, j’ai revu mon plateau et repensé à mon bonus one shot repéré au moment de choisir mon plateau : rejouer une action ! Alors, je commence par faire Association avec 3 X pour aller soutenir un projet, puis je ferai Animaux ! Ouf, si j’avais oublié, je m’en serais voulu à fond…
Je soutiens le projet des Grands animaux au niveau du milieu et empoche 3 points de conservation.
Et, avec Animaux, je joue le Porc laineux dans mon parc animalier et, surtout, la Tortue géante des Galápagos, pour de substantiels gains en attrait et conservation…
Le zoo de Leila une fois la partie terminée.
Le mien.
Avant que l’on procède au décompte final, la position de nos marqueurs est juste incroyable : ça va se jouer dans un mouchoir de poche… C’est ultra-stressant et ce sera ultra-serré !
En haut les cartes de Leila, avec un total de 5 points de conservation, mais sans aucun point de zone marron.
En bas les miennes, avec un gain de 4 points et 1 en zone marron, donc même score : 5 points de conservation.
C’est dingue ça, ça va se jouer à 2 points d’attrait d’écart ! Quand je pense qu’il manquait une seule icône de continent à Leila, les Amériques, pour réussir une zone marron, elle aurait gagné avec !
Dingue je vous dis…
Regardez-moi ça…
Dans la série des « carte qu’on aurait aimé jouer », je vous présente mon Kangourou roux qui aurait dû rejoindre l’enclos de mon Éléphant où se trouvait également un Lama. Mais je manquais de sous pour le placer à la place de mon Porc laineux. Si j’avais réussi, j’aurai marqué 11 d’attrait au lieu des 6. Dommage mais heureusement pas déterminant…
Une SUPERBE partie pour tous les deux, on est bien d’accord…

Durée de cette partie : 2 heures 15 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 65 20 donc 64 65 25 donc 49 65-49 = 16
Ludo le gars (noir) 70 19 donc 67 70 24 donc 52 70-52 = 18

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Des scores serrés comme jamais ! Record pour nous ces 2 micro points d’écart !
– La partie que je voyais se dérouler sans accroche pour moi, tranquillou, et puis la remontada super bien organisée et anticipée par Leila, avec toute sa ribambelle de primates : hallucinant, tendu à souhait et juste génial ! Bravo à elle…
– Le renouvellement dingo des parties : pas une ne ressemble à un autre,
– La durée expresse de cette partie, très rythmée, avec pourtant pas moins de 7 manches,
– La customisation que je poursuis, avec les bâtiments spéciaux des joueurs et ceux liés aux Mécènes…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[12/03/2023] Ark Nova”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − = 1