[12/06/2020] Escape from the Asylum – Scénario n°1

Grosse découverte en cette fin d’après-midi avec un jeu jouable de 1 à plus et que je vais donc découvrir en solo…
Ce jeu c’est Escape from the Asylum, sorti chez Lifestyle en français à l’automne dernier. Il fait partie de ces jeux qui surfent sur la vague des jeux de type escape game, avec une durée calibrée d’une heure, des énigmes à résoudre, etc… dans une ambiance particulièrement inquiétante, puisque l’on se retrouve interné de force dans un asile d’aliénés et que l’on va essayer de s’enfuir avec son dossier médical ! Réjouissant non ?

Comme vous vous en doutez, ce jeu comporte plusieurs scénarios mais on ne peut pas les refaire… Avant de lire la suite de ce compte-rendu, sachez que je ne vais pas spoiler vraiment, sauf une ou deux fois mais je l’indiquerai avant si vous voulez sauter les quelques lignes correspondantes.

Allez, assez de bla bla, direction l’Asylum…

ESCAPE FROM THE ASYLUM – SCENARIO N°1

Escape from the Asylum, une bien belle boîte, sous forme de coffret renfermant deux boîtes, histoire de scinder le jeu en deux fois 5 aventures. Très titillant avec un thème ultra-glauque et qui semble prometteur…
Oui, clairement, je sens que ça va y aller au niveau ambiance ! Quelle magnifique illustration, non ?
Les deux boîtes intérieures se glissent ainsi.
Pitch du jeu à lire sur l’image ci-dessus, avec une mise en ambiance presque parfaite…
Ouverture de la boîte n°1 !
On y trouve, notamment, un plan d’évacuation qui pourrait bien s’avérer nécessaire pour s’enfuir après avoir récupéré mon dossier médical..
Le matériel de jeu est composé d’une grosse pile de cartes (numérotées de 0001 à 9999, avec des numéros manquants évidemment, il n’y a pas 10 000 cartes !!!), un sachet avec des cartes de réserve (visant à en remplacer certaines du paquet principal en fonction des actions réalisées), trois mini livrets d’indice 1, indice 2 et solutions pour la partie 1, et, enfin, une belle série d’enveloppes, en arrière plan, lesquelles contiennent le matériel supplémentaire qu’on pourra découvrir en pénétrant dans telle ou telle pièce de l’asile…
Sur la fiche du temps, je note mon heure de départ, 16h55, sachant que j’ai une heure pour mener à bien ma mission. A noter que si je fais des erreurs (genre je trouve un code à 4 chiffres qui ne mène à aucune carte) je prendrai une pénalité de 1 minute, tout comme si je consulte un indice 1, une pénalité de 2 minutes par indice 2 et carrément de 3 minutes si je dois ouvrir le livret de solutions. Bien, ça, au moins, ça rassure, je ne risque pas d’être complètement bloqué…
Pas de Spoil ici, voici en effet simplement la première carte du jeu pour le scénario 1 : la carte 0001. Je vous laisse en prendre connaissance… Pas de choix donc direction la carte n°6791.
Et ainsi de suite, sans aucun choix pour les 4 premières cartes du jeu…
Ah, le moment, enfin, d’ouvrir la première enveloppe, celle de ma chambre : la 203 !
Comme je suis enfermé à l’intérieur, il va me falloir en sortir, en trouvant le code à 4 chiffres qui correspond à cette première énigme. Pas difficile du tout…
Attention petit spoil ici…
J’ai réussi à trouver ce premier code et peux donc sortir de ma chambre et prendre la carte indiquée…
Les ennuis commencent et je ne spoilerai pas trop… Juste vous donner mon sentiment sur les énigmes proposées, dont celle-ci. Je suis censé trouver un code à 4 chiffres à partir de cette photo de médecins. Je repère assez vite pas mal d’informations, comme les trois chiffres présents à côté de certains prénoms, ou encore le fait que quatre d’entre eux ont des infirmités étonnantes, … Je ne donnerai pas la réponse, mais sachez que c’est très très frustrant d’avoir accumulé 6 ou 7 erreurs, sans compter la prise des deux indices et même de la solution. Celle-ci peut se comprendre mais elle est vraiment très difficile à trouver parce qu’on ne sait pas ce qu’on cherche ! Ça commence à moins me plaire à cet instant-là…
Facette très sympa du jeu, voici la carte du paquet de réserve que j’avais mis dans le paquet de base à la place de celle portant le même numéro. Du coup, cette notion de mémorisation d’informations, de suivi de l’histoire, est particulièrement appréciable ! Bon point !
Et voici la fameuse énigme, un peu plus tard, qui va définitivement m’empêcher d’aller plus loin. La raison ? Non seulement, comme un peu plus tôt, on ne sait pas vraiment comment chercher, mais, en plus, cette fois, l’évidence ne fonctionne pas non plus ! Après avoir encore accumulé moult erreurs et consulté tous les indices et la solution, je me retrouve dans une situation délirante : je ne comprends pas la solution !!! L’évidence, pour moi, c’était que la quatrième ligne soit 23 – 27 – 31 – 35 puisque l’on voit que la première colonne ne change jamais de nombre, que la deuxième fait augmenter de 1, la troisième de 2 et la quatrième de 3. Donc, premier code essayé : 0123 (faux !). Deuxième code essayé : 1234 (en observant que la première ligne ne comporte que des chiffres de 1 en 1, la deuxième de 2 en 2, la troisième de 3 en 3 et, donc, la quatrième de 4 en 4). Faux également !
Je vais spoiler, là, sur la photo suivante, attention de ne pas lire si vous voulez jouer à ce scénario…
Alors voilà, attention spoil majeur (le seul de ce compte-rendu…) !
Voici, à gauche, la solution de l’énigme : la quatrième ligne serait 1 – 6 – 11 – 16. Pourquoi ???? Aidez-moi, je ne comprends toujours pas d’où viennent ces valeurs ! Sérieusement ? Du coup, le code a à taper est 1235 (très proche de mon 1234, hein), car la quatrième ligne aurait un comptage de 5 en 5. Enfin si, pour être honnête, après quelques échanges sur Twitter, j’ai enfin tout compris !!! A lire en suivant ce lienEffectivement, il était dit de placer sa main (« de chauffer » en quelque sorte) le digicode…
Déboussolé, je décide d’arrêter la partie sur cette déconvenue, surtout que je viens de clore mon heure de jeu…

Durée de la partie : 1 heure – Note de cette partie : ?

Scores de cette partie :

Bilan
Ludo le gars Défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, ultra bien rendu par les illustrations de toute beauté, bien glauques et immersives,
– Le matériel proposé, assez bluffant, notamment les enveloppes et leur contenu,
– Les cartes du paquet de réserve qui viennent en remplacement de certaines cartes du paquet de base pour garder trace de certaines de nos actions,
– La simplicité des règle, au final, et des buts intermédiaires : trouver des codes à 4 chiffres.

On a moins aimé
– Le manque d’orientation dans les énigmes sur ce qu’il faut observer et rechercher, pour obtenir un code à 4 chiffres : on est sans cesse en présence d’une multitude de possibilités, sans avoir les moyens de trancher vers l’une ou l’autre,
– Les indices proposés sur les cartes ne sont pas toujours très utiles, reprenant parfois le texte de la carte qui nous avait amené devant une porte donnée,
– Le pire : ne pas comprendre réellement une solution m’a complètement bloqué et je crains que cela se renouvelle pour d’autres énigmes. Lien twitter sur ce sujet que j’ai lancé le lendemain de la partie, pour voir les réactions : cliquez ici (attention SPOIL). Certes, après échanges, on comprend la solution, mais la frustration persiste… Je rajoute un point positif, allez, la difficulté des énigmes !

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[12/06/2020] Escape from the Asylum – Scénario n°1”

  1. Effectivement le début est vraiment difficile. Nous on prenait 10 minutes maximum par énigme et si on ne trouvait pas on regardait la réponse pour avancer. La deuxième boîte est plus facile. J’ai trouvé quand même qu’il y a un super materiel, et l’histoire est sympa.

  2. Bonjour,
    Grande frustration pour nous car la boîte n était pas complété.
    Nous n’avons pas les carte de réserve de la partie 1(6CARTES) et donc impossible de jouer… quand tu as payer la boîte 44e, ça fait mal…
    Est ce que quelqu’un un sait où nous pourrions les traiter scanné ? Ou nous les scanner pour que nous puissions jouer ?
    Un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = deux