[12/06/2021] Les Aventuriers du Rail Europe – 15ème anniversaire

Jeu si beau, partie à rejouer au plus vite…
Nous revoilà donc à trois joueurs, sur une belle partie de Les Aventuriers du Rail Europe – 15ème anniversaire avec Fabrizio comme joueur motivé en cette après-midi ludophile, avec cette petite virée du samedi chez lui, pour une fois, histoire de mêler les plaisirs ludiques et les plaisirs rugbystiques, avec le barrage d’accession entre Bayonne (pour ne pas descendre de Top 14) et Biarritz (pour espérer y monter). Un match d’anthologie au dénouement hallucinant…
Par la suite, pendant MON match, Leila et Fabrice en décousent sur Orléans

LES AVENTURIERS DU RAIL EUROPE – 15ème ANNIVERSAIRE

Nous voici attablés tous les 4 (oui même Elmo est là !), prêts à sillonner l’Europe version 2021…
Ma main de départ, avec 2 locomotives chers amis ! A noter que je n’ai pas gardé grand-chose en destinations, tant les autres se mariaient mal avec celles-ci…
Comme nous jouons à 3 joueurs, je me méfie du fait que les tronçons doubles ne soient pas utilisables : seulement un seul ! Du coup, je place mon premier rail très rapidement entre Wien et Budapest, histoire de ne pas me retrouver bloqué dans cette zone centrale…
Il est assez étonnant de voir que Leila, avec ses wagons bleus, et moi, avec mes wagons marron, avons positionnés ceux-ci de manière éclatée, tandis que Fabrice n’en a placé aucun pour le moment…
Ça sent l’embouteillage… Et je crains d’avoir du mal à rallier Edinburgh, Fabrice ayant posé deux wagons sur des voies que je visais entre Dieppe et London. Je pense placer une gare à Dieppe pour être sûr…
Mais d’abord je relie London à Edinburgh ! Même si ça m’a couté un bras et demi avec deux locos, au moins, ça, c’est fait…
La partie est bien sympathique sur une version du jeu toujours aussi magnifique… A droite, vous pouvez voir que j’ai placé ma gare et que Fabrice m’a emboîté le pas à London dans la foulée… Bizarre quand même qu’il doive lui aussi rallier Edinburgh…
La partie s’achève dans une légère confusion, suite à la découverte au tout dernier moment que Fabrice se retrouvait avec deux ultimes wagons (déclenchant le dernier tour). On avait pointé le nombre de wagons restants à chacun peu avant (14, 12 et 15 dans l’ordre de la table) puis un peu plus tard (« pareil qu’avant », 8 et 9) et on a été sidérés avec Leila qu’on termine aussi rapidement ! Du coup, on a raté nos ultimes objectifs…
A noter donc : placer ses wagons hors de leur boîte lorsqu’on s’achemine vers la fin…
Coup de théâtre lors du décompte : Fabrice a confondu Stockolm et Edinburgh, ce qui explique ses choix autour de London !!! Et, du coup, cela a permis à Leila d’être plus tranquille au nord de l’Europe… Sans parler qu’à cause de cette erreur (moyenne, diront certains), il chute son objectif de 21 PV !!!
Leila n’en réussit que deux et en chute trois, la faute à ce manque d’un tour (ou deux peut-être) pour relier son réseau du nord et du sud…
Mon seul échec concerne une destination que j’avais choisie car elle était facile en plaçant simplement une gare. Je m’en serais dispensée si j’avais su le nombre de tours restants…
M’enfin, tant pis… l’honneur sera sauf quand même !!!

Durée de cette partie : 1 heure 20 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Piste Destinations Gares La plus longue Total
Fabrice (rouge) 62 45-21 8 10 104
Leila (bleu) 55 15-39 12 0 43
Ludo le gars (marron) 52 57-8 8 0 109

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir de manipuler d’aussi beaux éléments de jeu,
– Le rôle des gares, que je redécouvre vraiment avec cette version du jeu,
– Le potentiel de toutes les extensions livrées avec cette boîte…

On a moins aimé
– Les faits de jeu et autres erreurs de certains joueurs qui peuvent nuire au plaisir des autres : nombre de wagons et confusion de villes…


————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 + sept =