[12/09/2020] Fertility, Oceans

Avec la venue de Fabrice à la maison, en ce samedi ludophile, ainsi que celle de Maitena, nous allons nous relancer dans un bien bon jeu pas forcément beaucoup joué depuis sa sortie fin 2018 : Fertility.
Ensuite, à deux joueurs, Oceans reviendra sur la table, une semaine après ma partie de découverte sur ce jeu…

FERTILITY

Retour de Fertility sur la table de jeu, avec opération masquée pour Fabrizio venu en découdre avec nous…
Petite vue de mon plateau individuel en fin de premier tour, avec le gain d’un blé et la pose d’une boutique en haut à droite…
Le terrain de jeu, fertile…
Ce jeu est vraiment très agréable et la tension bien présente, surtout à 4 joueurs…
Je place deux monuments d’un coup (obélisques) suite à la pose de la tuile albâtre / raisin contre le bord, créant deux cases vides d’un coup d’un seul !
Vue générale du plateau principal, une fois la partie terminée. C’est assez superbe quand même !
Le plateau de Fabrice…
Celui de Maitena…
Celui de Leila…
Et le mien.

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Boutiques (généralistes + spécialisées) Statues des Dieux Monuments Grenier Total
Fabrice (jaune) 12 + 0 28 15 14 69
Maitena (bleu) 19 + 0 28 7 40 94
Leila (rouge) 6 + 9 4 7 18 44
Ludo le gars (vert) 28 + 0 18 15 7 68

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir tout simple qu’on ressent en jouant à ce jeu,
– Les composants proposés sont vraiment tout mignons…

On a moins aimé
– La difficulté pour prévoir son tour très en avance à 4 joueurs,
– Il ne faut pas de trop gros doigts quand même…(

——————————————————————————————-
OCEANS

Retour aux joies de l’immersion océanique, à deux joueurs, avec Fabrice…
Le dos de la boîte est vraiment splendide également, avec une illustration plein page du plus bel effet…
Joli clin d’œil, bourré d’humour, de la part des concepteurs du jeu : on peut baptiser ses espèces en fonction de ses traits principaux (ci-dessus en latin) ! Exemple pour une espèce parasitaire avec des tentacules, on pourrait la baptiser : Parasitus extendus…
Ce qui donne en français le nom suivant : Ventouse multitâche ! Excellent non ?
Je décide de faire découvrir ce jeu à Fabrice en intégrant une partie de la règle « normale », à savoir qu’on pioche deux cartes de scénarios au hasard à la place des deux imposées dans la variante Récif. Par contre, on ne joue pas avec les cartes Abysses.
Donc, lorsque la zone 1 de l’océan sera vide, on appliquera l’effet Baby Boom, puis, lorsque la zone 2 le sera, on appliquera la Saturation…
Voici ma main de départ…
J’opte pour une espèce en symbiose avec son environnement, voulant profiter de l’espèce à venir chez Fabrice et qu’il nourrira forcément…
Fabrice positionne des fanons à sa nouvelle espèce et fouit pour se nourrir…
Le jeu peut être bien retors et nécessite de prévoir ses combos pour optimiser ses tours…
A cet instant de la partie, Fabrice possède deux espèces et moi trois, et, clairement, il fait bon avoir une partie d’avance pour plus facilement anticiper ses coups et maximiser ses poissons derrière son paravent…
Et voici déjà l’explosion cambrienne !
Le moment est délicieux, on se régale bien tous les deux…
Puis c’est au tour du Baby Boom de s’appliquer, avec beaucoup de gains de population en ce qui me concerne (il faut dire que j’avais anticipé cette carte en plaçant beaucoup de traits avec des triangles bleus).
On s’achemine vers la fin de partie, avec Fabrice qui accuse toujours pas mal de retard au niveau des espèces sur la table mais qui essaie de s’en sortir grâce à des migrations (pour placer des poissons dans le récif) et des fouissages réguliers de son espèce avec fanons…
Les poissons de réserve ont été placés dans la zone 3 de l’océan, on joue donc notre dernier tour et, comme j’ai commencé la partie, je ne rejouerai pas !
La zone de Fabrice une fois la partie achevée… Il a réussi à conserver beaucoup de poissons sur ses plateaux à la fin (14 unités quand même)…
Et ma zone, avec l’avantage d’avoir accumulé beaucoup de poissons derrière mon paravent au fur et à mesure de la partie.
Avant qu’on procède au décompte, la cause semble être entendue… Mais on ne sera pas à l’abri de nos surprises au niveau des PV !!!

Durée de cette partie : 1 heure 20 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Paravent Espèces Jetons bonus Total
Fabrice 36 14 0 50
Ludo le gars 41 4 4 49

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les cartes de scénarios qui semblent bien renouveler le jeu et nous donner des axes stratégiques, sans alourdir l’ensemble,
– Le thème du jeu ultra-présent,
– Les combos liées à la migration + fouissage dans le récif, lesquelles semblent bien fonctionner et équilibrer le jeu,
– Les valeurs de jetons de bonus qui ont été vraiment bien dosées par les concepteurs,
– L’impression qu’une fois passée la première partie, on lit mieux le jeu et les combos à mettre en place pour être efficace, notamment en se nourrissant, parfois, chez nos propres espèces pour créer un équilibre bienvenu…

On a moins aimé
– L’incroyable dénouement de cette partie, avec la victoire d’un point de Fabrice, alors que ni lui ni moi n’est capable de l’expliquer ! J’ai toujours pris plus de poissons derrière mon paravent que lui et, au final, je n’en ai que 5 d’avance sur lui sur cet axe ! Certes, il a bien contré mes attaques sur la fin, mais quand même… En gros, nous aurions aimé que cela soit explicable, mais là non et c’est frustrant… 🙁

——————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 3 = douze