[12/04/2016] KnitWit X 2

Récemment, j’ai eu la chance d’être destinataire d’un exemplaire de KnitWit, un jeu fraîchement sorti chez Filosofia. J’ai pu en lire un bien fou sur internet, particulièrement chez Gus & Co (ici), qui s’extasie sur le fait que c’est juste le plus beau jeu du monde. C’est pas faux…
Par contre, après les deux parties que je vous relate ci-dessous, en ce qui nous concerne, et même si nous l’avons bien apprécié, nous avons ressenti des sentiments contradictoires que je vais tenter de vous expliquer dans les lignes qui suivent…

KNITWIT X 2

Ça, on peut dire que c'est un jeu absolument fantastique au niveau de de son look, de son parti pris éditorial ! La boîte, très ambiance travailleuse de couture, s'ouvre en glissant le bas de celle-ci, comme un écrin précieux. Franchement bluffant...
Ça, on peut dire que c’est un jeu absolument fantastique au niveau de de son look, de son parti pris éditorial ! La boîte, très ambiance travailleuse de couture, s’ouvre en glissant le bas de celle-ci, comme un écrin précieux. Franchement bluffant…
Une fois la boîte ouverte, on ne peut qu'être subjugué par le contenu qui s'y trouve : des bobines de fil, en bois d'arbre, des pinces à linges joliment colorées, des gros boutons orange, des étiquettes cartonnées façon craft, un bloc de notation noir (!) et des crayons blancs (re !). Sans parler de la règle du jeu rangée dans la pochette supérieure, fixée au couvercle. Je ne sais pas encore si le jeu est bon, mais question matos, on se doit d'applaudir des deux mains, tant l'originalité et la qualité sont au rendez-vous.
Une fois la boîte ouverte, on ne peut qu’être subjugué par le contenu qui s’y trouve : des bobines de fil, en bois d’arbre, des pinces à linges joliment colorées, des gros boutons orange, des étiquettes cartonnées façon craft, un bloc de notation noir (!) et des crayons blancs (re !). Sans parler de la règle du jeu rangée dans la pochette supérieure, fixée au couvercle. Je ne sais pas encore si le jeu est bon, mais question matos, on se doit d’applaudir des deux mains, tant l’originalité et la qualité sont au rendez-vous.
Passons au jeu en lui-même, à présent. Nous avons affaire à un jeu de communication, dans lequel on doit trouver des mots correspondant à des critères plus ou moins précis et qui se recoupent entre eux. A son tour, le joueur actif place une boucle entourant exactement une bobine (sauf au 1er tour, forcément), puis place une autre bobine dans une zone où il n'y en a pas. Il fixe sur la boucle une petite étiquette avec un adjectif qualificatif pioché au hasard (par exemple : "lent"). Et ainsi de suite, jusqu'à ce que toutes les bobines et toutes les boucles aient été placées.
Passons au jeu en lui-même, à présent. Nous avons affaire à un jeu de communication, dans lequel on doit trouver des mots correspondant à des critères plus ou moins précis et qui se recoupent entre eux. A son tour, le joueur actif place une boucle entourant exactement une bobine (sauf au 1er tour, forcément), puis place une autre bobine dans une zone où il n’y en a pas. Il fixe sur la boucle une petite étiquette avec un adjectif qualificatif pioché au hasard (par exemple : « lent »). Et ainsi de suite, jusqu’à ce que toutes les bobines et toutes les boucles aient été placées.
Comme on découvre le jeu, on n'a pas trop idée, pour le moment, des placements judicieux ou moins. En ce qui me concerne, je me dis qu'il doit falloir placer ses bobines dans des boucles où les critères me sont les plus familiers. Mais c'est tout.
Comme on découvre le jeu, on n’a pas trop idée, pour le moment, des placements judicieux ou moins. En ce qui me concerne, je me dis qu’il doit falloir placer ses bobines dans des boucles où les critères me sont les plus familiers. Mais c’est tout.
Et voici donc notre sac de nœuds de cette partie, juste avant la deuxième phase : celle où on va tenter d'écrire un mot par bobine sur notre bloc. Exemple pour la bobine n°6 : l'objet doit être "tranchant", "qui bouge" et "bleu". Alors ? Vous avez des idées ?
Et voici donc notre sac de nœuds de cette partie, juste avant la deuxième phase : celle où on va tenter d’écrire un mot par bobine sur notre bloc. Exemple pour la bobine n°6 : l’objet doit être « tranchant », « qui bouge » et « bleu ». Alors ? Vous avez des idées ?
Regroupement des critères de cette partie, juste pour qu'on les voie bien !
Regroupement des critères de cette partie, juste pour qu’on les voie bien !
L'un des trucs les plus superbes de ce jeu c'est ce bloc noir sur lequel on écrit en blanc ! On a l'impression d'utiliser du matériel de couturier, lesquels écrivent sur les tissus avec des sortes de craies claires. Je précise que, ci-dessus, j'ai barré les bobines n°3 et n°7 parce qu'on ne joue qu'à 3 joueurs et qu'il fallait en éliminer deux. A noter aussi la présence d'un bonus (1 ou 2 PV) en fonction du temps mis pour écrire : le premier qui a fini prend le bouton avec 2 trous, le deuxième celui avec 1 trou, puis c'est terminé !
L’un des trucs les plus superbes de ce jeu c’est ce bloc noir sur lequel on écrit en blanc ! On a l’impression d’utiliser du matériel de couturier, lesquels écrivent sur les tissus avec des sortes de craies claires. Je précise que, ci-dessus, j’ai barré les bobines n°3 et n°7 parce qu’on ne joue qu’à 3 joueurs et qu’il fallait en éliminer deux. A noter aussi la présence d’un bonus (1 ou 2 PV) en fonction du temps mis pour écrire : le premier qui a fini prend le bouton avec 2 trous, le deuxième celui avec 1 trou, puis c’est terminé !
Et voici donc nos propositions et les PV qu'elles ont rapportés après de sacrés palabres pour en valider certaines... Cet aspect du jeu (argumentations, mauvaise foi, décalage conceptuel, ...) n'a pas du tout été de notre goût. En effet, lorsque les joueurs sont de "niveaux" différents (âge, façon de voir, connaissances, ...), j'ai l'impression qu'on aboutit à une certaine forme de frustration pour celui qui est en décalage et qui ne comprend pas pourquoi...
Et voici donc nos propositions et les PV qu’elles ont rapportés après de sacrés palabres pour en valider certaines… Cet aspect du jeu (argumentations, mauvaise foi, décalage conceptuel, …) n’a pas du tout été de notre goût. En effet, lorsque les joueurs sont de « niveaux » différents (âge, façon de voir, connaissances, …), j’ai l’impression qu’on aboutit à une certaine forme de frustration pour celui qui est en décalage et qui ne comprend pas pourquoi…
Histoire de revoir le jeu assez rapidement, nous nous relançons dans une seconde partie après le repas, toujours à trois joueurs. Voici la première bobine et la première boucle avec le critère "jeune".
Histoire de revoir le jeu assez rapidement, nous nous relançons dans une seconde partie après le repas, toujours à trois joueurs. Voici la première bobine et la première boucle avec le critère « jeune ».
La partie se poursuit avec Tristan qui ne joue pas vraiment au même jeu que Maitena et moi : il tente d'allonger sa boucle au maximum, juste pour s'amuser, au lieu de déjà réfléchir aux critères qui s'y trouvent et au placement de sa bobine...
La partie se poursuit avec Tristan qui ne joue pas vraiment au même jeu que Maitena et moi : il tente d’allonger sa boucle au maximum, juste pour s’amuser, au lieu de déjà réfléchir aux critères qui s’y trouvent et au placement de sa bobine…
Le sac de nœuds se forme petit à petit et je suis, personnellement, déjà parfaitement conscient qu'il faut anticiper sur les mots qu'on écrira dans quelques minutes. Avec "violet", je pense à "oursin" et à "Richelieu", surtout qu'il y a une boucle marquée historique...
Le sac de nœuds se forme petit à petit et je suis, personnellement, déjà parfaitement conscient qu’il faut anticiper sur les mots qu’on écrira dans quelques minutes. Avec « violet », je pense à « oursin » et à « Richelieu », surtout qu’il y a une boucle marquée historique…
Et voici notre ouvrage : il va falloir écrire nos mots sur nos feuilles noires à présent.
Et voici notre ouvrage : il va falloir écrire nos mots sur nos feuilles noires à présent.
Pour ma part, j'ai terminé et pris le bouton avec deux trous. Maitena écrit encore, Tristan se prend la tête... Cette scène sera révélatrice de la phase suivante : ça va tiquer chez mon gone...
Pour ma part, j’ai terminé et pris le bouton avec deux trous. Maitena écrit encore, Tristan se prend la tête… Cette scène sera révélatrice de la phase suivante : ça va tiquer chez mon gone…
Petit vue rapprochée des critères...
Petit vue rapprochée des critères…
Voici mes propositions, avec deux d'entre elles qui on bien convaincu mes enfants : - Richelieu : "historique", "violet", "nuisible" et "brillant"; - Scarabée : "historique", "violet", "nuisible" et "se trouve à l'extérieur". Malgré tout, on passe trop de temps à justifier non pas nos choix mais ce que veut dire "historique" par exemple... Et ça, c'est clairement désagréable car on sort du cadre du jeu pour passer dans autre chose : les écarts de connaissances entre individus. C'est très, très, très, frustrant pour Tristan ce soir et j'ai bien peur que toute partie jouée avec de tels écarts conduisent à de telles situations pas du tout plaisantes. Alors que c'est un jeu. Seulement...
Voici mes propositions, avec deux d’entre elles qui on bien convaincu mes enfants :
– Richelieu : « historique », « violet », « nuisible » et « brillant »;
– Scarabée : « historique », « violet », « nuisible » et « se trouve à l’extérieur ».
Malgré tout, on passe trop de temps à justifier non pas nos choix mais ce que veut dire « historique » par exemple… Et ça, c’est clairement désagréable car on sort du cadre du jeu pour passer dans autre chose : les écarts de connaissances entre individus. C’est très, très, très, frustrant pour Tristan ce soir et j’ai bien peur que toute partie jouée avec de tels écarts conduisent à de telles situations pas du tout plaisantes. Alors que c’est un jeu. Seulement…

Durée de la partie : 45 minutes (dont 30 minutes de discussion) pour la première et 1 heure (dont 45 minutes de discussion) pour la deuxième – Note de ces parties : 14 / 20

Scores :

Partie 1 Partie 2 Total
Maitena 16 (avec le +2) 10 (avec le +1) 26
Tristan 7 (avec le +1) 1 8
Ludo le gars 14 19 (avec le +2) 33

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel phénoménal !
– L’imbrication progressive des critères, offrant moult possibilités,
– L’ambiance qui doit pouvoir se mettre en place entre personnes de « mêmes niveaux »…

On a moins aimé
– Le manque de précisions quant aux mots autorisés ou interdits : idée abstraite ? l’objet doit-il toujours avoir toutes les caractéristiques (« bleu » par exemple pour tondeuse) ou seulement le plus souvent (disons 90% des cas) ? On a opté pour cette deuxième option lors de la seconde partie…
– Surtout : la difficulté pour jouer entre personnes de « niveaux différents », car le jeu semble conduire à une frustration sans nom pour ceux qui se sentent mis à l’écart…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept − 2 =