[12/08/2006] Alexandros

Nos deux parties successives d’Alexandros auront été tellement bonnes 3 jours auparavant, nous ressortons cet excellent jeu, histoire de retester encore et encore les mécanismes et d’offrir à Julie l’occasion d’une revanche.

ALEXANDROS :

Et un début de partie où Alexandre tire à l’est ! Ici, Julie a construit un royaume rapportant 2 points, en payant 1 carte cheval, et j’ai fait de même pour 3 points, en payant aucune carte. En revanche, mon royaume est plus facile à reprendre…
Pour un début de partie d’observation, c’en est un ! On marque peu et surtout on n’essaie pas de collecter pour des pécadilles. En fait, Julie s’y essaie un peu plus, ce qui explique sa petite avance aux scores pour l’instant…
Là, elle commence à être contente, avec une avance qui s’est fortement accrue pour le moment. Ceci dit, l’un de mes 3 royaumes s’annonce très prometteur, alors que Julie n’en a que 2…
Comme prévu, les collectes d’impôts me sont favorables et je parviens à recoller aux scores et mêmeà la dépasser. Mais cette partie restera indéniablement comme la plus serrée jusqu’à présent ensemble…
A mon tour de me sentir tendu : comment progresser encore aux scores, alors que nous avons 4 royaumes chacun et que, pour le moment, ceux de Julie sont plus lucratifs que les miens. Je décide de passer à l’attaque plutôt que de repartir sur des terrains neutres, qui obligeraient à retirer un gouverneur pour le replacer ailleurs et qui ne pénaliseraient pas directement Julie…
Cette photo met en évidence une grosse erreur stratégique que Julie commettra au moment fatidique : nous sommes environ à 70 points chacun et elle paie 3 cartes pour s’implanter dans une zone neutre au lieu de les conserver pour m’expulser d’ailleurs. Cette erreur ayant été précédée d’une autre (retirer un de ses gouverneurs d’un royaume de 2 cases pour le replacer dans un de 3 cases), sa situation se détériore grandement…
Une grande vue générale du plateau à la fin d’une partie titanesque ! Vraiment un grand plaisir pour un dénouement dans un mouchoir de poche (3 points d’avance pour moi), partie achevée à la centaine de points. Nous avons appris et même vécu de l’intérieur ,l’importance cruciale de savoir que si l’autre atteint 100 avant vous, il gagne ! Donc, tout est affaire d’optimisation. En tout cas, c’est vraiment un grand jeu !

 

Bilan synthétique :

On a aimé
– L’apparition de terrains neutres, tentants mais pas si souvent que ça rentables : des choix en plus !
– L’importance d’avoir un gouverneur dehors qui offre la possibilité de le faire rentrer et collecter dans le même tour (d’où, parfois, la non-envie d’expulser un gouverneur adverse)
– Les scores extrêmement serrés à 2 joueurs

On a moins aimé
– ?

Scores de la partie :

 

Julie (rouge) : 104
Ludo le gars (vert) : 107

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ sept = 11