[12/10/2002] Ave César

Participants
– Elisa, en route pour la Rome Antique,
– Gaël, fourbe joueur à qui ce jeu s’adresse de manière naturelle,
– Jérôme, calme et serein, pilote de chars VTTesques,
– François H., webmaster,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Poursuivre notre soirée ludique sans un Ave Cesar aurait manqué à son charme. Donc, nous ressortons la vieille boîte et François se colle dans l’explication des règles, sujettes d’ailleurs à interprétation de ma part :
– Ordre de départ imposé par un tirage de carte aléatoire,
– Possibilité d’attendre devant le passage devant Cesar au second tour si on n’y est pas passé avant,
– La case centrale n’est pas un goulot d’étranglement, puisque des voies pointillées y sont tracées.
Mea culpa, on avait toujours joué sans ces règles. Oups !.

Jérôme prend le char rouge, Elisa le bleu, François le jaune, Ludo le gars le vert et Gaël le noir.
La partie peut démarrer, sachant qu’elle se jouera en 3 manches de 3 tours, avec interversion des places en fonction de la position aux scores.


La suite du jeu avec une ambiance très conviviale autour de la table…

La première manche sera remportée par François et, durant celle-ci Gaël et moi aurons fait bien pâle figure…


Un blocage classique et exaspérant : le char noir  avance au ralenti, ce qui occasionne un bouchon à sa suite…


Les premiers tours de jeu de la première manche, avec le char rouge de Jérôme sur la fameuse case centrale…


Une vue rapprochée du plateau, où l’on voit bien ma
difficulté chronique à faire avancer mon char vert…


Durant la seconde manche, Elisa en train de faire
pénétrer son char bleu dans l’allée impériale…

La troisième et dernière manche sera la théâtre d’un duel Jérôme François, et d’un amusement de galeries par les 3 autres loustics !

Jérôme réalise une course sans faute, en compagnie de Gaël qui remporte alors cette manche finale.

La seconde manche ressemblera beaucoup à la première, avec
une domination constante des chars jaunes et rouges (François et Jérôme) et un retard colossal de ma part, suite notamment
à des tirages de cartes déplorables.


Ma main de cartes composée exclusivement de 1, alors que je suis déjà à 1/2 tours des autres chars sur le plateau…
Incroyable ! Surtout si l’on sait que je ne parviendrai même pas à clore le parcours, faute de carte !

Décompte final
Jérôme est sacré Conducteur d’Or par Jules Cesar, avec un total de 11 points, suivi de François avec 8 points, Gaël avec 7 points, Elisa avec 4 points et votre serviteur avec la misère de 3 points. Le détail, manche par manche est le suivant :

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Total
François
5
3
0
8
Jérôme
3
5
3
11
Elisa
2
1
1
4
Ludo le gars
1
0
2
3
Gaël
0
2
5
7


Débriefing
Ave Cesar est décidément un excellent jeu de fin de soirée,
à l’heure où les neurones sont fatiguées, et il est superbe
dans ce rôle-là.
Mis à part François et moi, les autres joueurs ne le connaissaient
pas, et ils ont apprécié son côté jeu d’enfoirés
extrêmement simple et pourtant malin.

Juste un bémol : le hasard lié à l’ordre de tirage de
ses cartes, même si on dispose chacun du même stock, est pénalisant
pour celui qui aurait vraiment une poisse d’enfer. J’en connais un. Vous aussi
?.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 5 = deux