[12/12/2017] Podcast n°036

D’abord le thème ou la mécanique ? Vaste question maintes fois rebattue…
Je vous rassure, je ne me collerai pas (enfin pas tout de suite) à l’exercice, mais je me focaliserai sur le thème, mais pas de n’importe quels jeux. Non, clairement pas. En effet, j’avais très envie de vous parler aujourd’hui Des jeux coopératifs à thème fort !

BurgleBros091217-0017Ça vous intéresse ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Podcast036Le lien pour l’écouter tout de suite :

Pour le télécharger et l’écouter plus tard (clic droit sur l’image suivante et « Enregistrer la cible du lien sous ») : LogoSiteTelechargementA noter que la musique d’intro et de final est du super génialissime groupe Rue de la Muette, lequel a sorti plusieurs albums que j’aime écouter régulièrement…
Pour la musique d’intro, on a affaire à « Mon joli carrosse » écoutable ici : Mon joli carrosse. Merci à Patrick Ochs pour son autorisation d’utilisation.

3 commentaires à propos de “[12/12/2017] Podcast n°036”

  1. Charterstone et coopératif dans le même phrase ? Je crois qu’il y a un soucis, ce n’est pas un jeu coop … ? D’ailleurs, il est étonnant de voir que seul (?) Pandemic Legacy soit un coop parmi les jeux legacy parus jusqu’à présent, je trouve que le legacy est logique pour un jeu coopératif en campagne, moins pour un jeu compétitif… et je trouve que Pandémie (le jeu de base) manque à l’appel dans ce podcast, il reste très prenant, et avec un thème fort également.

    C’est toujours très intéressant à écouter, merci.

  2. Ok pour l’erreur concernant Charterstone et coopératif mais je n’y ai pas encore joué…

    Par contre, pour Pandemy, réponse doublement facile : je n’y ai jamais joué et je n’ai pas le jeu !

    En tout cas, merci de ton retour.
    Ludo

  3. Excellente année ludique à toi !!!

    Si ça te titille tant que ça, et n’oublie pas que c’est du Knizia, n’hésite pas à essayer Le Seigneur des Anneaux avec Tristan par exemple… ça devrait vous plaire (attention c’est hard pour gagner contre Sauron^^).

    J’ai aussi été assez impressionné par le côté immersif et tendu de Burgle Bros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × = six