[13/04/2022] Ark Nova

Notre jeu du moment, assurément : Ark Nova !!!
C’est peut-être incompréhensible pour certains, mais, franchement, une fois passée la première partie, ou morceau de partie comme à Cannes, ensuite c’est du bonheur en barre ce jeu ! Quel régal et quelle envie de toujours l’approfondir davantage, tant il recèle de subtilités stratégiques et de renouvellements plus que plaisants et attirants… Une vraie claque ludique, oui, et qui passe à 20 / 20 !!!
Si vous êtes prêt à vous immerger dans ce compte-rendu, allons-y ensemble…

ARK NOVA

Ark Nova… Notre précieux !
Pour attaquer cette partie, notre 5ème complète, nous décidons de changer de plateaux de zoo ! En effet, dans ce jeu ultramodulaire, nous pouvons jouer sur le plateau de base (dit Plateau A), sur un plateau légèrement plus difficile (le Plateau 0 que nous allons utiliser) ou sur des plateaux asymétriques (au nombre de 8, au dos des premiers cités).
Les différences principales entre le plateau A et le plateau 0 sont : pas d’enclos de taille 3 de départ déjà placé prêt à accueillir un animal, pas de kiosque propice à un revenu assez rapide et remplacement des 2 points de réputation en bonus jaune immédiat (en bas à gauche) par l’acquisition d’un nouveau bénévole.
Vous verrez que ça change pas mal de choses, dont l’ouverture entièrement libre au départ, pourvu d’être sur le bord du zoo ! Forcément, c’est sur plateau qu’on rejouera dorénavant… en attendant d’attaquer les plateaux asymétriques !
Aimant customiser mes jeux, je m’étais récupéré le fichier d’impirmante 3D qui permet d’obtenir de jolis petits jetons indiquant quel animal est dans quel enclos. Merci à Jacques de me les avoir imprimés… Je les ai peints, pas très bien, et, à l’usage, ce sera bien pratique pour compter le nombre d’icônes d’animaux de chaque type chez les autres (à la fois dans le zoo et sur les cartes mécènes qui en apportent)…
Tout sauf indispensable, donc parfait ! 🙂
Mes cartes ne se combinant pas au mieux et ayant envie de découvrir d’autres facettes du jeu, je retiens ces 4 cartes dans ma main de départ, sachant que j’ai un objectif de zoo de grands animaux qui m’incitent à tenter de placer ce lion, même si ce ne sera pas, mais alors pas du tout, pour tout de suite (prérequis de 3 icônes de prédateur quand même) !
Le plateau Association et les trois projets de base de cet après-midi… On va y aller sur un type d’animaux (les oiseaux) et deux continents (l’Asie et l’Afrique).
A noter que ma première action a été consacrée à prendre un jeton d’université qui me rapporte un microscope et 2 points de réputation (j’aime bien cette piste et je dois me débrouiller pour bien contrôler mes cartes prenables à la rivière si je veux construire ma stratégie autour de grands animaux coûteux de plein de choses)…
Au deuxième tour, j’atteins déjà les 5 points de réputation et je peux retourner ma carte Cartes sur son autre face ! Parfait tout ça…
Voilà, voilà, ça rentre pas mal dans ma stratégie tout ça…
Je réussis à accueillir un splendide rhinocéros blanc, dans un enclos que j’ai installé de taille 4 et en défaussant tous mes sous ! Je suis bien content de pouvoir choisir une carte de projet de base inutilisée… Ça colle, encore, à ma stratégie ! Par contre, cette carte va-t-elle compter dans ma main ? Après recherches, nous disons que oui. Ça va devenir tendu pour garder toutes ces belles cartes…
Oui, avec 6 cartes en main au moment de la pause, je vais devoir faire de sacrés choix… 🙁
Bon, ben voilà, après épurage de ma main…
Vue générale au même moment, en fin de première manche. Leila a déjà installé deux animaux, contre un seul pour moi (et cela n’est pas près de changer pour moi !)…
Leila est clairement une reine de la combo…
Elle aussi veut essayer de nouvelles choses ! Elle installe un vivarium à reptiles, alors qu’elle n’en a placé aucun et que les projets de base étalés n’y font pas référence ! Intriguant tout ça…
Je ne pouvais pas rater une telle photo… 😉
De mon côté, à défaut de pouvoir placer pas mal d’animaux, je m’investis bien à fond sur le plateau Association, comme en témoigne ce coup : partenariat avec un zoo africain (ouf, nécessaire !) et acquisition de deux nouveaux points de réputation, sans oublier un premier don pas cher du tout (2 sous pour 1 point de conservation) ! Cela a été rendu possible parce que j’avais retourné ma carte Association sur sa face bonifiée…
Leila enchaîne une progression de pas moins de 5 cases sur la piste de conservation, raflant au passage 2 jetons de bonus pentagonaux !
De mon côté, je temporise toujours, manquant cruellement de sous : j’installe l’école du zoo et je vais glaner 1 point de réputation et un autre de conservation, histoire de rester au contact (même si ce n’est pas sur la piste d’attrait).
Fin de manche et je suis clairement à la ramasse sur la piste d’attrait par rapport à Leila (d’où des revenus bien moindres) ! Alors que Leila accueille 6 animaux, je n’en ai que 2 à présenter à mes visiteurs…
Facile de voir, avec ces jetons customisés, que Leila a déjà 3 primates et 4 reptiles. On remarquera aussi son revenu d’un point de conservation, empoché bien avant moi…
On est super bien… Et la partie est vraiment sympa, équilibrée, avec des stratégies assez nouvelles aujourd’hui, essayées par l’un et l’autre.
Je galère toujours autant pour placer des animaux, et pourtant j’ai les enclos pour ça ! Ci-dessus, ma main de cartes annonce clairement la couleur de mes choix à venir : placer au plus vite le Lion de Mer de Nouvelle-Zélande, pour avoir enfin mes 3 icônes de prédateur, sans oublier de poser un Wombat dans un enclos de taille 2 (pour empocher plus d’attrait). Ensuite, le Lion pourra intégrer mon zoo et la carte de projet sur les prédateurs être jouée.
Tendu et pas forcément tout fait, hein…
Étonnantes que ces positions de marqueurs : Leila a une avance de dingue sur la piste d’attrait (plus de 30 points !), tandis que je tente de creuser l’écart sur l’autre (6 cases vertes quand même) ! Super sympa cette partie !!! Je l’ai déjà dit, je sais… 😉
Enfin, je vais pouvoir décoller un tant soit peu sur la piste d’attrait et dans mes objectifs préparés : ma carte Animaux va me permettre d’en placer deux…
Le Lion de Mer de Nouvelle-Zélande et le Wombat commun rentrent dans mon zoo !
Leila est au taquet et ça se voit…
A noter, si vous êtes observateur, que j’ai rallié la dernière case de la piste de réputation ! Je me demande bien comment va se finir cette partie…
EJ me rends compte, d’un coup, qu’à force de miser sur l’action Association, j’ai empoché tout ce que je pouvais sur mon plateau ! Bon, je ne sais pas si cela suffira, mais je ne pourrai pas regretter quoi que ce soit à ce niveau-là…
Rigolo : ce sont nos marqueurs à tous les deux qui se croisent en premier !
Enfin !!! Oui, enfin ! Oh que oui ! Je vous présente le roi de la jungle qui a rejoint mon zoo, accompagné d’un Élan assez providentiel puisque celui-ci va pouvoir partager l’enclos de mon vieux Rhinocéros ! Ça en fait des gains tout ça…
Mon projet lié au prédateurs peut être joué peu après et la partie va donc s’achever dans un rien de temps…
Mes deux marqueurs se sont croisés, ceux de Leila pas encore mais ça arrivera grâce aux points à ajouter (cartes de décompte + d’objectif).
Le plateau Association une fois la partie terminée… Leila n’ayant pas retourné sa carte Association, elle n’a pas pu faire le moindre don ! Assez incroyable quand même…
Le zoo de Leila est juste superbe, avec de très nombreux animaux, un vivarium, des mécènes bien utiles, …
Et le mien, avec finalement plus d’animaux que ma ridicule situation pendant fort longtemps durant cette partie… Il faut dire que ça prend du temps de concevoir un zoo pour grands animaux, avec des prédateurs…
Pour finir, à gauche la carte d’objectif de Leila, totalement opposée à la mienne, à droite ! Rigolo, non ?

Durée de cette partie : 4 heures – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 74 16 donc 76 79 20 donc 64 79-64 = 15
Ludo le gars (noir) 62 26 donc 46 62 29 donc 37 62-37 = 25

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La découverte des plateaux 0 fut vraiment un régal, avec encore plus technicité et de difficultés, mais surtout de plus grandes possibilités à l’ouverture : on démarre où l’on veut sur le bord !
– Le plaisir d’avoir expérimenté deux stratégies non essayées jusqu’alors : le vivarium pour Leila, les grands animaux, si possibles prédateurs, pour moi,
– La très très grosse envie d’y rejouer qui ne se dément pas… bien au contraire !
– L’envie de continuer de customiser ce grand jeu !!!

On a moins aimé
– La durée de la partie de ce jour qui a réaugmenté, frôlant l’indécence…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[13/04/2022] Ark Nova”

    • …dit celui qui est assis paisiblement sur mon canapé pendant que je rédige les comptes-rendus de nos parties jouées hier ensemble ! 😉
      Oui, tu as raison, c’est une tuerie ce jeu ! Ravi de te l’avoir fait découvrir, et par deux fois même !

  1. Merci pour le compte-rendu 🙂 Jolie stratégie grands animaux

    Tout pareil par chez nous, impossible de décrocher d’Ark en ce moment.
    Joué surtout à 2 (sa meilleure configuration) ainsi qu’à 3.. mais pas à 4 (ne faites pas ça chez vous !)

    A Cannes la partie tronquée et le brouhaha ne nous avait pas permis d’en prendre correctement la dimension, mais là on est bien mordus c’est bon

    Beaucoup de convertis récents au plaisir de ce jeu (mais plus dispo malheureusement. Plus qu’à attendre pour eux le réassort..)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux + = 11