[13/08/2020] Blockade X 5

Incroyable défi que nous nous lançons, Leila et moi, en ce milieu du mois d’août 2020, à savoir que nous ambitionnons de passer à la moulinette de l’analyse ludique une boîte multi-jeux du génial et regretté Sid Sackson !
En effet, dans les années 70, il a sorti une boîte improbable baptisée Blockade, dans laquelle pas moins de 6 jeux étaient proposés !

Aujourd’hui, donc, nous allons en découvrir trois variantes, avec Blockade X 2, Stargate X 2 et Jump.

Comme chaque variante diffère vraiment des autres, je donnerai mon appréciation pour chacune en-dessous des comptes-rendus que j’ai préféré dissocier.
Bonne lecture et vous découvrirez les 3 autres variantes dans l’article suivant…

BLOCKADE – BLOCKADE X 2

La boîte improbable de Blockade, laquelle trône sur la table du paradis jeux en 2020…
Premier jeu découvert, donc, le jeu Blockade (oui, le même nom que l’ensemble des jeux de la boîte) ! Dans ce jeu, chaque joueur place son roi (cylindre) sur le deuxième cercle à sa gauche, puis, à tour de rôle, chacun place ses gardes sur d’autres cases du plateau. Leila utilise les bleus et moi les verts. Le but du jeu est de faire sortir son roi par le bord opposé du plateau, en le faisant « rebondir » contre les autres pions à angle droit, exactement dans l’esprit de Rasende Roboter d’Alex Randolph !
A son tour, si on a trouvé un enchaînement de rebonds pour faire sortir son roi, on le fait sortir et on gagne. Si on ne peut pas, on doit déplacer un de ses gardes sur une ligne ou une colonne du nombre de cases de son choix, pour préparer le tour suivant ou gêner son adversaire. Qu’est-ce que c’est technique cette affaire !!!
Leila fini par déplacer un de ses gardes et ça va être à moi, sachant que j’ai trouvé un enchaînement de coups pour gagner, comme je vous l’explique dans la petite vidéo ci-dessous…
Et voilà ! On va réessayer parce que là, franchement, c’est assez incroyable de terminer aussi vite…
Nouveau placement de départ et, déjà, il me semble que celui-ci est plus que primordial, voire que la partie ne se joue que là-dessus !
Leila se prend la tête, ne trouvant pas de solution pour contre-carrer mes plans…
Après 20 minutes, elle accepte sa défaite, mais que c’est dur et frustrant ce jeu !

Durée de ces parties : 5 + 20 minutes – Note de ces parties : 12 / 20

Scores de ces parties :

Bilan
Leila (bleu) deux défaites
Ludo le gars (vert) deux victoires

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Se lancer ce genre de défis entre père et fille !
– L’incroyable découverte, pour moi, de dénicher une idée similaire à Rasende Roboter d’Alex Randolph, mais 24 ans avant ce dernier…

On a moins aimé
– La partie qui se termine tout de suite, sans qu’on joue vraiment après la mise en place

——————————————————————————————-
BLOCKADE – STARGATE X 2

Nouveau jeu découvert, avec Stargate, dans lequel chacun doit positionner ses pions comme vous pouvez le voir ci-dessus. Le but sera d’occuper les trônes centraux (les 4 cercles du centre), selon quelques modalités sur lesquelles je reviens…
A son tour, on déplace un de ses pions : commandant (cylindre), archer (carré) ou cavalier (triangle), d’un nombre de cases quelconque en ligne droite, quitte à sauter par-dessus d’autres pions.
Ci-dessus, vous pouvez voir que Leila a mis deux carrés bleus sur deux des trônes centraux, et moi un triangle vert. Pour gagner, trois possibilités :
– Prendre possession des quatre trônes avec des pions quelconques,
– Prendre possession du trône le plus éloigné de son camp avec son commandant sans être prenable par l’adversaire après ce coup (j’y reviens),
– Prendre le commandant adverse.
Pour prendre un pion, et c’est là tout le sel de Sid Sackson, il faut que le pion qu’on déplace atteigne un pion adverse avec un nombre précis de cases d’écart (4 pour les carrés, 3 pour les triangles, 2 ou 5 pour les cylindres). Ci-dessus, vous voyez que mon triangle pourrait prendre l’un ou l’autre des carrés de Leila…
Et hop !
Paf !
Pas moins de trois photos pour vous montrer cette prise… 😉
On peut tenter de drôles de coups sans être pris par son adversaire… Regardez un peu où je viens d’amener mon carré vert !
Au final, à force de donner des conseils à Leila, je me retrouve à perdre la partie, lui laissant vacant le trône le plus éloigné de son camp, sur lequel elle vient placer son commandant sans pouvoir être pris dans la foulée !
On va y rejouer de suite…
Fin de premier tour de la deuxième partie…
Leila cogite, oh ça oui !
Je gagne la partie en allant prendre son commandant avec mon triangle, tout en haut, comme vous pouvez le voir…

Durée de ces parties : 15 + 10 minutes – Note de ces parties : 15 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (bleu) victoire (trône éloigné investi par son commandant) défaite
Ludo le gars (vert) défaite victoire (prise du commandant de Leila)

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’originalité du système de jeu, particulièrement les prises possibles en fonction du nombre de cases de déplacement,
– L’impression que le jeu est profond et qu’on peut bien progresser,
– Les menaces qu’on doit faire peser sur les pions adverses, un peu comme aux échecs…

On a moins aimé
– Trois possibilités de victoire, ce n’est jamais très élégant à mon goût

——————————————————————————————-
BLOCKADE – JUMP

Et découverte du troisième jeu de la boîte, à présent, avec Jump, un jeu de course qui s’apparente un peu aux Dames Chinoises… Chacun a placé ses pions comme ci-dessus, sachant qu’il n’y a pas de différence entre eux (ils pourraient être tous identiques)…
Le but du jeu est de déplacer tous ses pions sur la zone au bout de la ligne. A son tour, on déplace un de ses pions d’une case ou par-dessus d’autres pions jusqu’à la première case libre. Classique. Mais, du Sid Sackson pur jus pour parachever cette règle avec élégance : si l’adversaire a 1 ou 3 pions dans la même colonne, vous jouez à nouveau votre pion !
Ci-dessus, le triangle le plus avancé de Leila venait du cercle de son camp. Elle l’a fait sauter par-dessus deux carrés pour atteindre le cercle, puis, comme j’ai un seul pion dans la colonne de ce cercle, elle l’a déplacé jusqu’à la case suivante, puis, comme j’avais un seul pion dans cette colonne également, elle a l’a une nouvelle fois avancé jusqu’à la case où il se trouve ci-dessus. Vous suivez ?
Taquin et malin ce jeu…
On arrive dans le money time… A noter que vous ne rejouez pas lorsque le pion que vous déplaciez est le dernier d’une zone, même s’il y a 1 ou 3 pions adverses dans la colonne. Bizarre mais pourquoi pas…
Et voici la fin de partie remportée par votre serviteur…

Durée de cette partie : 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Leila (bleu) défaite
Ludo le gars (vert) victoire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’originalité, à nouveau, avec cette contrainte d’atteindre des colonnes où l’adversaire a 1 ou 3 pions pour rejouer,
– Les tentatives de placer pile 2 pions dans les colonnes pour que l’adversaire rejoue le moins possible,
– Une certaine envie d’y revenir…

On a moins aimé
– Un côté un peu fastidieux avec toutes ces pièces très proches les unes des autres et difficiles à manipuler du coup,
– La règle bizarre qui empêche de rejouer quand on quitte une zone en dernier avec un pion

——————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − 4 =