[13/01/2008] Rumis X 2

Lors du premier Festival des Jeux de Villefranche en Beaujolais (reportage photos), nous avons énormément joué avec les visiteurs et, de temps à autres, l’envie m’a pris de réaliser un ou deux comptes-rendus de parties. Je vous propose donc, ici même, de voir un peu comment se sont déroulées nos deux parties de Rumis, un excellent jeu, idéal dans ce type de manifestation.

RUMIS (plateau PIRKA) :

A 4 joueurs, ce plateau autorise une hauteur de construction maximale de 4 cubes. Mon premier coup,
étant premier joueur car seul connaissant le jeu (position désavantageuse), se veut prudent et prévoyant (ne pas se faire coincer directement)…
Après un tour de jeu, ma position initiale me permet d’espérer sortir de là-dessous sans trop
d’encombre. Et puis, tant qu’à faire, je vais même commencer à m’élever au-dessus du rouge, histoire d’atteindre le précieux niveau 4…
La bataille fait rage. Marc (rouge) et moi-même (vert) nous sommes réservés la partie droite du
plateau, ce qui est rassurant pour la suite…
Très sympathique partie, autour d’un jeu qui séduit les 3 nouveaux venus sur celui-ci…
La partie est presque terminée et Franck ne sait plus trop comment s’en sortir avec ses jaunes trop
peu visibles pour inquiéter rouge et vert…
Fin de partie et le moins que l’on puisse dire, c’est que jaune est bien revenu dans la course, même
s’il ne me dépasse pas. Quant à Solange, elle a bien aimé le jeu à défaut de s’y faire remarquer 😉 …
Bilan synthétique :

On a aimé
– La simplicité du système de jeu, le rendant accessible à tous,
– La faible hauteur maximale, obligeant à jouer ras du sol ou presque.

On a moins aimé
– Les effets indirects causés par les joueurs (blocage d’une tierce personne, …).

Scores de la partie :

Solange (bleu) : 0 (4-4)
Franck (jaune) : 8 (9-1)
Marc (rouge) : 7 (9-2)
Ludo le gars (vert) : 9 (11-2)

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

Durée de la partie : 30 minutes

———————————————————————————————————————————————–

RUMIS (plateau CHULLPA) :

Changement de joueurs et seconde partie sur un plateau bigrement difficile : hauteur maximale de 8
!!! Autrement dit, de deux choses l’une : soit on joue les fondations, soit on joue les étages. A ce petit jeu, j’ai déjà choisi, mais… je ne suis pas le seul : Elsa soutiendra le
rythme et me suivra dans les hauteurs du plateau…
Cette vue de dessus est très claire : bleu et vert se tirent la bourre pour passer plus haut que
l’autre, voire en le recouvrant. pour l’instant, seul rouge parvient encore à faire illusion. Quant à jaune…
Elsa, Franck et Lucie se font plaisir sur ce jeu sans prétention mais qui fait chauffer quelque peu
les neurones…
Et tandis que Franck couine de ne servir que de fondations, Elsa poursuit sa folle ascension. A
noter que la hauteur de 8 est déjà atteinte par un cube bleu et un cube vert…
Une photo générale alors que nous nous demandons quand même comment nous allons bien pouvoir remplir
l’espace non construit de 1 carreau de large par 4 de long…
La partie s’achève et sur les deux derniers tours (alors que Lucie ne peut plus placer de pièce) je
prends clairement l’ascendant sur Elsa. C’est assez étonnant comme verdict, surtout en regard de la belle lutte à laquelle nous sommes opposés…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La difficulté de ce plateau, très jouissif,
– La hauteur maximale de 8 qui oblige à courir vers les sommets mais qui impose, parfois, de jouer des coups de fondations.

On a moins aimé
– 1 joueuse s’est retrouvée out très (trop ?) rapidement et elle a dû moins apprécier le jeu, forcément…

Scores de la partie :

Elsa (bleu) : 3 (4-1)
Franck (jaune) : 3 (4-1)
Lucie (rouge) : -3 (2-5)
Ludo le gars (vert) : 8 (9-1)

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

Durée de la partie : 30 minutes

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + 6 =