[13/03/2016] Mysterium, Battle Sheep, Candy Chaser

Et hop ! Ni une ni deux, dès notre deuxième journée du week-end, le dimanche donc, nous ressortons Mysterium pour le revoir au plus vite et valider cette impression de jeu à anticiper de la part du fantôme en prévision du référendum final. Je vous laisse apprécier le compte-rendu…
Ensuite, nous jouons à Battle Sheep, la réédition améliorée de Splits, déjà excellent : plus esthétique, jouable jusqu’à 4 maintenant et, cerise sur le gâteau, avec un calcul des points parfait. Ca sent le chef d’oeuvre…
Enfin, pour terminer cette après-midi ludique fort sympathique, je découvre Candy Chaser, un autre jeu de la gamme des Mini Games de chez Iello. Pas mal du tout et simplissime…

MYSTERIUM

A trois joueurs, dont deux enquêteurs, le jeu est organisé un peu différemment : chaque enquêteur interprète deux personnages (rouge et rose pour Julie, jaune et blanc pour Tristan) et on n'utilise pas les secteurs de clairvoyance (ce qui conduira à un référendum différent en fin de partie). La partie peut débuter...
A trois joueurs, dont deux enquêteurs, le jeu est organisé un peu différemment : chaque enquêteur interprète deux personnages (rouge et rose pour Julie, jaune et blanc pour Tristan) et on n’utilise pas les secteurs de clairvoyance (ce qui conduira à un référendum différent en fin de partie). La partie peut débuter…
Pour cette partie, cinq personnages, cinq lieux et cinq objets sont exposés sur la table : reste à chacun à identifier le parcours de ses deux personnes suivies. A noter que quelques éléments sont revenus depuis notre partie de la veille, ce qui devrait m'aider à choisir des cartes de vision plus pertinentes. Ça se présente bien...
Pour cette partie, cinq personnages, cinq lieux et cinq objets sont exposés sur la table : reste à chacun à identifier le parcours de ses deux personnes suivies. A noter que quelques éléments sont revenus depuis notre partie de la veille, ce qui devrait m’aider à choisir des cartes de vision plus pertinentes. Ça se présente bien…
Julie, férue de jeux d'enquêtes, est un peu perdue au départ, avec les cartes de vision que je leur remets : c'est clair qu'on est noyé sous les infos et qu'on aimerait tout interpréter, ce qui n'est évidemment pas possible ! Je leur ai d'ailleurs bien rappelé que je ne suis pas responsable de tous les détails présents sur les cartes...
Julie, férue de jeux d’enquêtes, est un peu perdue au départ, avec les cartes de vision que je leur remets : c’est clair qu’on est noyé sous les infos et qu’on aimerait tout interpréter, ce qui n’est évidemment pas possible ! Je leur ai d’ailleurs bien rappelé que je ne suis pas responsable de tous les détails présents sur les cartes…
Petite vue de la zone du fantôme, afin de vous faire partager ma manière d’œuvrer. D'abord, vous pouvez constater que je ne perds pas de temps : pendant qu'ils réfléchissent, je leur prépare quelques cartes de vision pour le tour suivant, en profitant aussi de ce qu'ils se disent et de la véracité, ou non, de leur choix à cet instant t. Par exemple, j'estime que Tristan va trouver quel est son personnage jaune et, du coup, je peux préparer la carte avec les livres pour l'aider à trouver son lieu (la bibliothèque)...
Petite vue de la zone du fantôme, afin de vous faire partager ma manière d’œuvrer. D’abord, vous pouvez constater que je ne perds pas de temps : pendant qu’ils réfléchissent, je leur prépare quelques cartes de vision pour le tour suivant, en profitant aussi de ce qu’ils se disent et de la véracité, ou non, de leur choix à cet instant t. Par exemple, j’estime que Tristan va trouver quel est son personnage jaune et, du coup, je peux préparer la carte avec les livres pour l’aider à trouver son lieu (la bibliothèque)…
La partie a beaucoup progressé et je vais vous livrer mon deuxième secret de fantôme... En-dessous des cartes du personnage rouge, vous pouvez voir que j'ai placé deux cartes de vision. Ces dernières ont été placées un peu plus tôt, lorsque je les ai piochées, afin de les garder pour la révélation finale ! Ayant obtenu une carte avec des tigres, je me suis dit que ça irait bien si le coupable était dans un lieu de type Salle des trophées. Comme c'est le cas du personnage rouge, je l'ai désigné coupable. Donc, ensuite, j'ai gardé la carte avec un étendage de linge, car Julie venait de trouver le fer à repasser avec une carte similaire. Du coup, avant même la fin du tour 7, j'ai déjà collecté deux cartes sur les trois attendues. Bien entendu, je n'ai pas triché : à aucun moment je n'ai aucun plus de 7 cartes en tout...
La partie a beaucoup progressé et je vais vous livrer mon deuxième secret de fantôme… En-dessous des cartes du personnage rouge, vous pouvez voir que j’ai placé deux cartes de vision. Ces dernières ont été placées un peu plus tôt, lorsque je les ai piochées, afin de les garder pour la révélation finale ! Ayant obtenu une carte avec des tigres, je me suis dit que ça irait bien si le coupable était dans un lieu de type Salle des trophées. Comme c’est le cas du personnage rouge, je l’ai désigné coupable. Donc, ensuite, j’ai gardé la carte avec un étendage de linge, car Julie venait de trouver le fer à repasser avec une carte similaire. Du coup, avant même la fin du tour 7, j’ai déjà collecté deux cartes sur les trois attendues. Bien entendu, je n’ai pas triché : à aucun moment je n’ai aucun plus de 7 cartes en tout…
Ça cogite encore chez mes enquêteurs, tandis que j'ai trouvé la fameuse troisième carte pour la révélation : une sorte de zone noirâtre, avec des croix dans la pénombre, dans une ambiance assez sinistre. Ça devrait le faire pour une religieuse... Plus j'y pense, plus je me dis que tout fantôme doit au moins prévoir une carte ou deux avant le dernier tour, pour ne pas se retrouver coincé par de mauvaises cartes finales. Donc, ça devient un point positif cette nouvelle facette du jeu !
Ça cogite encore chez mes enquêteurs, tandis que j’ai trouvé la fameuse troisième carte pour la révélation : une sorte de zone noirâtre, avec des croix dans la pénombre, dans une ambiance assez sinistre. Ça devrait le faire pour une religieuse… Plus j’y pense, plus je me dis que tout fantôme doit au moins prévoir une carte ou deux avant le dernier tour, pour ne pas se retrouver coincé par de mauvaises cartes finales. Donc, ça devient un point positif cette nouvelle facette du jeu !
Il nous reste encore deux tours et, à ce moment-là, mes deux enquêteurs ont été redoutables : plus besoin des deux derniers pour avoir terminé leur missions. Avec les cartes de vision que je leur ai préparées pour la fin, ça va passer comme une lettre à la poste !
Il nous reste encore deux tours et, à ce moment-là, mes deux enquêteurs ont été redoutables : plus besoin des deux derniers pour avoir terminé leur missions. Avec les cartes de vision que je leur ai préparées pour la fin, ça va passer comme une lettre à la poste !
Voici donc mes trois cartes étalées au milieu d'eux (je viens de les poser). Au bout de 5 secondes, aucun doute pour eux : le coupable est bel et bien la religieuse dans la salle des trophées avec un fer à repasser. Trop facile...
Voici donc mes trois cartes étalées au milieu d’eux (je viens de les poser). Au bout de 5 secondes, aucun doute pour eux : le coupable est bel et bien la religieuse dans la salle des trophées avec un fer à repasser. Trop facile…
Avouez qu'avec ces trois cartes-là, il aurait été bien impensable de se tromper... On s'amusera d'ailleurs, post-partie, à créer un set de trois autres cartes, à partir de ma main de cartes à cet instant-là, et je peux vous dire que cela n'aurait pas été la même chose !!!
Avouez qu’avec ces trois cartes-là, il aurait été bien impensable de se tromper… On s’amusera d’ailleurs, post-partie, à créer un set de trois autres cartes, à partir de ma main de cartes à cet instant-là, et je peux vous dire que cela n’aurait pas été la même chose !!!

Durée de la partie : 25 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Bilan
Julie (rouge et violet), Tristan (blanc et jaune) victoire
Ludo le gars (fantôme) en mode facile

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’apprentissage qu’il semble y avoir sur ce jeu, en tout cas pour le fantôme,
– Le thème du jeu, assez immersif,
– L’impression d’avoir validé une bonne fois pour toutes (en tout cas si je suis le fantôme) le mode facile : on jouera en mode normal les fois suivantes !
– La durée éclair de cette partie : 25 minutes !

On a moins aimé
– La crainte que le jeu ne se renouvelle pas tant que ça (cartes qui reviennent), surtout avec des joueurs ayant déjà joué avec le même fantôme (sorte de connivence de choix),
– Les cartes qui ne sentent pas très bon…

————————————————————————————————————

BATTLE SHEEP

Dans Battle Sheep (quel jeu de mots !!! :-) , il faut savoir occuper un maximum de cases de pâturage avec ses moutons, lesquels seront placés en pile sur une case au départ et, petit à petit, divisés en sous-pile, en allant le plus loin possible sur un axe. Et c'est tout...
Dans Battle Sheep (quel jeu de mots !!! 🙂 , il faut savoir occuper un maximum de cases de pâturage avec ses moutons, lesquels seront placés en pile sur une case au départ et, petit à petit, divisés en sous-pile, en allant le plus loin possible sur un axe. Et c’est tout…
A deux joueurs, on a placé 4 tuiles de 4 cases chacun, comme bon nous a semblé. Ensuite, voici l'endroit où nous avons placé nos piles respectives. La partie, ultra-rapide, peut vraiment démarrer...
A deux joueurs, on a placé 4 tuiles de 4 cases chacun, comme bon nous a semblé. Ensuite, voici l’endroit où nous avons placé nos piles respectives. La partie, ultra-rapide, peut vraiment démarrer…
Tristan, qui a débuté avec les moutons blancs, a scindé sa pile pour amener sa sous-pile de mon côté. En ce qui me concerne, j'ai coupé la mienne, noire, en en envoyant une moitié en haut à gauche. A noter qu'on n'est jamais obligé de scinder la pile exactement en deux, pourvu qu'on laisse toujours au moins un mouton sur la case de départ...
Tristan, qui a débuté avec les moutons blancs, a scindé sa pile pour amener sa sous-pile de mon côté. En ce qui me concerne, j’ai coupé la mienne, noire, en en envoyant une moitié en haut à gauche. A noter qu’on n’est jamais obligé de scinder la pile exactement en deux, pourvu qu’on laisse toujours au moins un mouton sur la case de départ…
Voilà, ça c'est fait : je viens de coincer une pile de 3 moutons blancs dans cette zone, ce qui va réduire ses expansions possibles. Si je réussis à bien m'étaler avec le reste de mon troupeau, il ne pourra pas occuper autant de cases que moi (but du jeu, quand même...).
Voilà, ça c’est fait : je viens de coincer une pile de 3 moutons blancs dans cette zone, ce qui va réduire ses expansions possibles. Si je réussis à bien m’étaler avec le reste de mon troupeau, il ne pourra pas occuper autant de cases que moi (but du jeu, quand même…).
Il est dépité le pauvre gone ! Il faut dire que je ne suis pas trop mauvais dans le style jeu topologique de ce type, à la Pinguine par exemple auquel ce jeu me fait beaucoup penser (mais il est nettement plus rapide à installer pour un plaisir similaire)...
Il est dépité le pauvre gone ! Il faut dire que je ne suis pas trop mauvais dans le style jeu topologique de ce type, à la Pinguine par exemple auquel ce jeu me fait beaucoup penser (mais il est nettement plus rapide à installer pour un plaisir similaire)…
Fin de partie, avec un étalement total pour moi, alors que Tristan n'a pas réussi à dépiler deux cases : 3 moutons à gauche et 2 à droite. Donc, forcément, les moutons noirs l'emportent... Bêêêh !!!
Fin de partie, avec un étalement total pour moi, alors que Tristan n’a pas réussi à dépiler deux cases : 3 moutons à gauche et 2 à droite. Donc, forcément, les moutons noirs l’emportent… Bêêêh !!!

Durée de la partie : 5 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores :

Total
Tristan (blanc) 13
Ludo le gars (noir) 16

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La superbe qualité d’édition notamment les jetons style poker des moutons, très agréables à manipuler,
– Le côté ultra-pur du mécanisme : on coupe une pile, on en déplace une partie, à toi !
– La rapidité éclair de la partie pour un temps d’installation très raisonnable,
– La possibilité d’y jouer jusqu’à 4.

On a moins aimé
– La taille un peu exagérée de la boîte, mais bon, ça passe…

————————————————————————————————————

CANDY CHASER

Le pitch : on est revendeur de bonbons dans la cour de récré et on tente de maximiser le cours de celui qu'on diffuse (couleur secrète), sans être démasqué par les autres, sous peine d'être éliminé. Les gros cubes colorés sont placés sur la case 0 du plateau et vont progresser vers l'avant ou vers l'arrière en fonction du résultat du dé. Bien sûr, à son tour, on déplace le cube de son choix, et pas uniquement le sien...
Le pitch : on est revendeur de bonbons dans la cour de récré et on tente de maximiser le cours de celui qu’on diffuse (couleur secrète), sans être démasqué par les autres, sous peine d’être éliminé. Les gros cubes colorés sont placés sur la case 0 du plateau et vont progresser vers l’avant ou vers l’arrière en fonction du résultat du dé. Bien sûr, à son tour, on déplace le cube de son choix, et pas uniquement le sien…
Tristan fait avancer le cube jaune. Est-ce pour autant sa couleur ? Probablement que non, sinon cela se devinerait... Et puis, pour être franc, c'est justement ma couleur !!!
Tristan fait avancer le cube jaune. Est-ce pour autant sa couleur ? Probablement que non, sinon cela se devinerait… Et puis, pour être franc, c’est justement ma couleur !!!
Les cubes avancent les uns après les autres, enfin surtout le jaune (par Tristan) et le rouge (par moi). Ici, il s'apprête à déplacer le vert. A noter que le dé qui fait progresser les cubes possèdent des valeurs positives comme négatives. Enfin, sachez que la partie s'achèvera dès lors qu'un cube aura atteint la colonne marquée "G" à droite (mais il faut au moins un autre cube dans la zone 3, 4, 5 pour qu'on puisse le faire arriver).
Les cubes avancent les uns après les autres, enfin surtout le jaune (par Tristan) et le rouge (par moi). Ici, il s’apprête à déplacer le vert. A noter que le dé qui fait progresser les cubes possèdent des valeurs positives comme négatives. Enfin, sachez que la partie s’achèvera dès lors qu’un cube aura atteint la colonne marquée « G » à droite (mais il faut au moins un autre cube dans la zone 3, 4, 5 pour qu’on puisse le faire arriver).
Oh oh oh, je clos la partie en faisant avancer le cube rouge sur la case G ! Donc, on va entrer dans la savoureuse phase de dénonciation. La règle est limpide : soit on accuse un joueur d'être d'une couleur donnée, soit on n'accuse personne. Si on a raison, il est éliminé, dans le cas contraire c'est nous-même ! Donc attention, ça peut être risqué... Que va faire Tristan ? Va-t-il m'accuser d'être rouge ou pas ?
Oh oh oh, je clos la partie en faisant avancer le cube rouge sur la case G ! Donc, on va entrer dans la savoureuse phase de dénonciation. La règle est limpide : soit on accuse un joueur d’être d’une couleur donnée, soit on n’accuse personne. Si on a raison, il est éliminé, dans le cas contraire c’est nous-même ! Donc attention, ça peut être risqué… Que va faire Tristan ? Va-t-il m’accuser d’être rouge ou pas ?
Non, il ne m'accuse de rien. Donc, j'en déduis qu'il doit avoir son cube plutôt bien placé sur les pistes, sinon il m'aurait accusé d'être bleu, ou même peut-être vert. Donc, à moins qu'il soit rouge (mais je n'y crois pas), il a toutes les chances d'être bleu. Je l'accuse donc d'être bleu, car sinon, de toutes façons, avec mon jaune je ne pouvais pas gagner. Bingo ! J'ai raison ! Et il écarquille des yeux de malade, se demandant comment j'ai fait pour l'identifier !!! Tristan, si tu me lis, tu sais tout maintenant de ma réflexion... ;-)
Non, il ne m’accuse de rien. Donc, j’en déduis qu’il doit avoir son cube plutôt bien placé sur les pistes, sinon il m’aurait accusé d’être bleu, ou même peut-être vert. Donc, à moins qu’il soit rouge (mais je n’y crois pas), il a toutes les chances d’être bleu. Je l’accuse donc d’être bleu, car sinon, de toutes façons, avec mon jaune je ne pouvais pas gagner. Bingo ! J’ai raison ! Et il écarquille des yeux de malade, se demandant comment j’ai fait pour l’identifier !!! Tristan, si tu me lis, tu sais tout maintenant de ma réflexion… 😉
Je révèle enfin ma carte jaune et je gagne puisque Tristan est éliminé. Quelle belle partie, de bluff quasi-pur, avec un matériel on ne peut plus minimaliste...
Je révèle enfin ma carte jaune et je gagne puisque Tristan est éliminé. Quelle belle partie, de bluff quasi-pur, avec un matériel on ne peut plus minimaliste…

Durée de la partie : 5 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

Bilan
Tristan (bleu) éliminé
Ludo le gars (jaune) gagnant

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté ultra-minimaliste du jeu, de bluff pur,
– Les déductions finales qu’on peut faire, non pas sur ce que sont les gens mais sur les raisons qui les poussent à ne pas tenter de dénonciation (par exemple)…

On a moins aimé
– La ressemblance criante avec Heimlich & Co de Kramer, même si ce dernier est beaucoup plus « jeu de plateau »…

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[13/03/2016] Mysterium, Battle Sheep, Candy Chaser”

    • Surtout qu’on peut estimer, par moments, que les mediums sont « en avance » et privilégier la conservation d’une carte ou deux particulièrement utiles pour la fin, pour garantir la réussite lors du référendum, quitte à ce qu’ils perdent un tour de jeu à cause de cartes de vision peu explicites.

      Mais je me demande si ce n’est pas trop facile du coup. D’autres avis ?

  1. Pas mal en effet sauf que cela simplifie grandement le jeu pour ma part nous juste avant le référundum le fantome tire au hasard le coupable parmis les jetons et du coup tout de suite c’est plus difficile de garder des cartes au cours de la partie.

    • Merci de cette réponse. Rien dans les règles n’interdit donc au fantôme de se montrer malin…
      J’entends votre suggestion, cependant, en l’appliquant, on peut donc être victime d’un mauvais tirage en rapport avec la main de cartes et j’aurais peur que le hasard fasse donc perdre la partie. Pas vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 5 = onze