[13/04/2012] Carson City

Après avoir joué à Dice Town la veille (ici), c’est toujours un peu la fête aux jeux à thème
western à la maison cette semaine ! Cette fois, enfin, je joue à Carson City, un superbe jeu illustré par Alexandre Roche et édité par White Goblin Games, avec un look général
qui n’est pas sans rappeler l’excellent Rattus… La règle est simple à comprendre dans sa globalité mais nous achopperons plutôt sur les calculs de revenus et les contraintes de construction, pas très évidents à effectuer et à avoir en tête pour une partie de découverte. Enfin, reconnaissons que la configuration 2 joueurs n’est pas du tout la meilleure pour ce jeu, car elle ne favorise pas tellement les duels, tant d’actions étant toujours disponibles à chaque tour ; mais cela nous aura au moins permis de dégrossir la règle et le jeu…

 

CARSON CITY :

 


On est immédiatement dans l’ambiance cowboys, desperados et autres saloons…

La mise en place a eu lieu avec 1 maison et 9 montagnes aléatoirement placées, ainsi que 2 terrains chacun sur des emplacements choisis (Tristan en jaune, moi-même en vert
évidemment)…

Au premier tour, sur les 4 que comporte le jeu, Tristan a choisi de privilégier le perso n°1 (un pion blanc en plus) et a joué sur l’achat d’une mine à 8$, d’un ranch à 3$ et le
gain d’argent aux jeux (2D6 de gains). De mon côté, j’ai opté pour le perso n°4 (coût des bâtiments divisé par 2 et 3 routes gratuites), et ai retenu les actions suivantes : achat
d’un saloon à 6$ et d’une mine à 4$…

Sur la zone de jeu qui représente Carson City, Tristan a placé un de ses cowboys sur un terrain neutre en vue de l’acheter (coût de 2$) pour y mettre probablement un ranch, alors
que j’ai porté mon choix sur un autre terrain neutre, en vue du tour suivant. Pour le placement de mon mon saloon, véritable source de revenus à condition qu’il y ait des maisons
environnantes, je choisirai mon terrain du haut…

En fin de tour, grâce au perso choisi et aux revenus liés à mon saloon et à ma mine, je suis à la tête de 26$ (je  ne dépasse pas ma limite de liquidité fixée à 30$ ce tour) et
de 2 routes, fort utiles pour poursuivre mon extension. Il manque un pistolet sur cette photo…

Carson City compte à présent 1 mine et 1 ranch jaune, en plus d’une montagne que Tristan s’est adjugée, ainsi que 1 mine et 1 saloovert, avec un terrain vert en attente d’être
construit…

Les choix du deuxième tour ont été effectués, avec toujours le perso n°1 pour Tristan et, cette fois, le n°6 pour moi, celui qui me permet de recruter plus de cowboys.
Malheureusement, bonnet comme je suis, j’ai carrément oublié de me servir de son pouvoir !!!  🙁

Outre encore deux bâtiments que je compte acheter (voir photo précédente) contre un seul à Tristan, je vise l’acquisition d’un nouveau terrain, tout comme mon gone. Visiblement, à 2
joueurs, on ne se chamaille pas trop…

Tristan s’apprête à poser sa nouvelle mine sur le plateau de jeu…

Ah, là ça fait carrément du bien : j’achète pas moins 16PV en dépensant 58$ à raison de 1PVp pour 3$…

Petite vue générale de Carson City, en fin de deuxième tour, avec trois bâtiment hyper lucratif pour moi (banque, saloon et hôtel) : 52$ rien de moins !!!

Lors du troisième tour, je sais bien que Tristan va venir me chicaner : il prend le perso n°7 (bonus de 3 pistolets) alors que je me focalise sur le n°5 (gain immédiat d’un
terrain). Au niveau des actions retenues, je sais déjà que je perdrai celle d’achat de PV contre 4$ le point…

Sur le terrain, voilà ce que cela donne et je peux vous dire que je suis une grosse bouse : j’ai mis mes cowboys tellement loin du centre ville, à droite, que je ne pourrai pas y
placer le moindre bâtiment (il me manque des routes) !

Tristan poursuit son petit bonhomme de chemin, dans son coin, avec le placement isolé d’un ranch. Malgré sa force de frappe (11 de force contre 2 pour moi), il ne vient pas assez
m’embêter en attaquant mes bâtiments pour en prendre la moitié des revenus…

Là, pour le coup, oui, il va se gaver de PV, et à mes dépens qui plus est ! Je vais devoir payer 10$ par PV pour tout excédent de ma limite de liquidité…

Petite vue de Carson City, en fin de troisième tour, avec pas moins de deux terrains verts en attente d’être construit. Ca promet…

Je ne rigole plus lors du dernier tour : je prends le perso n°6 et embauche tout de suite 3 cowboys contre 9$, afin de porter mon total à 9 cowboys pour ce dernier tour de jeu (1 de
résidu précédent + 5 de début de tour + 3 embauchés)…

Les actions choisies par Tristan en comportent deux exprès pour me faire du mal : +3 pistolets et 1PV pour 5$. Du coup, je varie mes positions, avec des gains de PV en lien avec mon
nombre de terrains, de pistoelets et de bâtiments. A noter qu’il pouvait vraiment me faire du mal s’il avait misé sur l’action 3 routes, absolument vitale pour moi (j’ai attendu
qu’il ait joué ses 5 cowboys pour y placer le mien ;-)…

Tristan et moi misons chacun sur un nouveau terrain…

Il ne fait pas rire mon gone avec ses 11 pistolets…

Mon butin est exceptionnel, même si je vais devoir en convertir un maximum à un taux pourri de 10$ pour 1 PV…

Et voilà Carson City, une fois la partie achevée…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le thème du jeu, très présent, notamment lors des duels (trop rares ce soir), résolus grâce à une bonne part de hasard (1 dé en plus de son total de pistolets + cowboys
résiduels) : enfin un vrai jeu allemand directement interactif !
– La mise en place du jeu très renouvelée : placement aléatoire des montagnes + maison de départ,
– Les contraintes de placement et les gains en $, abscons au départ, et finalement très très malins,
– Le système de personnages à s’octroyer : toujours plaisant dans un jeu,
– Le look du jeu et de ses composants, un bonheur pour les yeux et les doigts…

 

On a moins aimé
– La configuration à 2 joueurs, trop peu violente, tant sur le terrain que dans les actions de la piste, sans parler d’un manque crucial de duels,
– La durée trop courte de la partie aujourd’hui : on s’attendait à du plus lourd et du plus dense (plus court que Dice Town c’est dire !),
– Les calculs, bien que mémorisés via la valeur en face de la flèche noire de chaque terrain, trop propices aux erreurs.

 

Scores de la partie :

  

 

fin T1 fin T2 fin T3 fin T4 Bâtiments $ Total
Tristan (jaune) 0 3 15 28 12 0 40
Ludo le gars (vert) 0 16 20 42 16 4 62

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 1 heure 10 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

5 commentaires à propos de “[13/04/2012] Carson City”

  1. Merci, ce compte-rendu me donne envie de rejouer à l’excellent Carson City ce soir !
    J’en profite pour te recommander fortement l’autre face du plateau à 2 joueurs, les règles de la rivière rendent le jeu un peu plus tendu.

  2. Je confirme pour la face Carson River : nous ne jouons qu’à deux et désormais toujours de ce côté. (et on préfère aussi jouer avec l’autre face des personnages, qu’on trouve plus finauds)

  3. Je confirme pour la face Carson River : nous ne jouons qu’à deux et désormais toujours de ce côté. (et on préfère aussi jouer avec l’autre face des personnages, qu’on trouve plus finauds)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 1 = huit