[13/07/2012] Hamburgum – Londinium

Tristan devenant, évidemment, de plus en plus grand et éveillé aux jeux de société pour grande personnes, je lui fais découvrir ce soir un magnifique jeu de Mac Gerdts, avec sa fameuse et géniale roue d’actions : Hamburgum. Nous optons pour la carte de Londinium, proposée dans la boîte de base, et nous jouons avec la règle originale. Tristan utilisera les pions jaunes et moi-même les verts…

 

HAMBURGUM – LONDINIUM :

 


A chaque fois que je sors ce jeu, c’est la même chose : le coup de foudre ! Avec sa fluidité exemplaire et sa logique interne tellement évidente, on passe toujours un super moment
ludique, le tout en moins de deux heures…

Nous jouons sur la carte Londinium, avec les paroisses bien délimitées. A noter la violette, celle de la Cathédrale Saint Paul, qui a la spécificité d’avoir de l’influence sur
tout le plateau (potentiellement assez fort pour les bonus liés aux tuiles de donation, même s’ils sont individuellement minorés)…

Je commence par la production d’une unité de bière alors que Tristan démarre en vendant un de ses cubes…

Tristan a pigé très vite comment jouer, après il faudra voir s’il est capable de suffisamment anticiper…

Je réalise les deux premières donations de cette partie, au niveau de la paroisse blanche, et j’empoche donc la tuile de 5 PV (obligatoirement car placée dessus) et celle liée au
nombre de citoyens à ma couleur dans la paroisse blanche, que je compte scorer plus tard…

Tristan a, peu de temps après, réalisé trois donations à l’église jaune, du coup je ne me gêne pas pour en terminer la construction ! J’empoche deux tuiles jaunes (dont la X4 liée
aux brasseries de bière) et je marque les 8 PV de bonus liés à la finalisation de l’église. En plus, dorénavant, je ne serai plus contraint à l’adjacence de construction…

Peu après, Tristan termine l’église blanche…

Je suis le roi des mers et Tristan ne s’en inquiétera pas assez tôt…

Je développe ma stratégie liée aux brasseries (trois de construites, donc 12 PV lorsque je décompterai la tuile concernée). Parallèlement j’ai attaqué les bâtiments rouges, ceux-ci
rapportant £100 alors qu’on construit : une sorte de gain de temps en plus de l’argent…

Voilà que je m’amuse à prendre une tuile de capitaine et à entraîner Tristan toujours plus loin sur la piste des bateaux…


Tristan s’est rebellé au niveau des bateaux (il en a 4 à présent contre 2 à moi) lmais la partie est déjà bien bien avancée, avec notamment les 3 bâtiments rouges en ma
possession sachant que j’ai la tuile de donation qui me rapportera 15 PV pour ceux-ci…

Je réagis sèchement au niveau des bateaux, en en construisant pas moins de trois à mon tour ! Tristan couine et recouine, lui qui avait eu un mal fou à remonter la pente sur ce
point ! Je ne suis vraiment pas sympa avec mon fils, mais c’est le jeu, hein…

Petite vue rapprochée de la situation dans le port…

Ayant beaucoup de citoyens, je n’ai pas trop d’intérêt à terminer les églises, préférant réaliser des donations pour l’acquisition de certaines tuiles. Du coup, assez logiquement,
c’est encore une fois Tristan qui termine une église. Ah, pour le coup, c’était la dernière… donc partie terminée !

Tristan procède à son ultime paiement de cette partie, avec £40 + une brique + un bois + une cloche. Il empoche 3 PV, la dernière tuile de donation et on va pouvoir faire les
comptes…

Le plateau une fois la partie achevée…

Les éléments amassés par Tristan lors de cette partie. Clairement pas assez de bâtiments (4 !) et des tuiles de donations qu’il n’a malheureusement pas réussi à faire fructifier. Il
est encore un peu tendre pour ce type de jeu, malgré une bonne appréciation de l’ensemble des paramètres et un vrai plaisir à le pratiquer…

Mes éléments collectés, avec une sacrée moisson de bâtiments et des tuiles hyper-lucratives (particulièrement les quatre qui rapportent 1 PV par tuile de donation acquise au moment
de leur décompte). Bon, c’est clair qu’avec mon gamin, la partie n’a pas été aussi rude qu’elle aurait dû l’être, mais on a passé un très bon moment quand même, surtout qu’il sait
très bien que je me moque vraiment du résultat final (j’adorerais qu’il me rétame une bonne fois sur ce genre de jeux !)…
Bilan synthétique :

On a aimé
– L’impression très agréable de jouer tout le temps,
– Le système de la roue, toujours aussi plaisant et bien vu,
– L’ordre des tuiles de donations (la 5 PV en haut),
– L’excellent rapport durée de partie – intensité ludique.

 

On a moins aimé
– Le relatif manque de tension à deux joueurs, notamment au niveau de la finalisation des églises et des possibilités d’achat de bâtiments.

Scores de la partie :

 

Piste Donations finales £ Total
Tristan 64 20 6 90
Ludo le gars 115 50 4 169

 

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes

 

 

———————————————————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − 2 =