[14/06/2003] Twixt X 3

Participants
– Eric, le grand Roet’, qui va tenter de se créer une grande ligne…
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
J’expose rapidement la règle de ce jeu simplissime, au niveau de la règle 😉 à Eric et Carine qui s’empressent d’en faire une partie de découverte.
Eric remporte cette petite mise en bouche, alors que Carine n’a pas vraiment
accroché au mécanisme très abstrait et très « réflexionnant « .
Qu’à cela ne tienne, je propose à mon pote d’en découdre avec moi sur le principe de 2 manches gagnantes.
Nous verrons que nous en ferons malgré tout 3 car Eric se prend vraiment au jeu.

Manche 1 : Eric
a les rouges

Eric a le trait


Alors qu’il joue sa seconde partie, Eric met déjà en
oeuvre la technique de la fourchette diagonale que je lui ai présentée
juste avant…


A la lueur d’un briquet (c’est vrai que la luminosité n’aide
pas le photographe que je suis…), on peut voir l’aboutissement de
la ligne noire


La ligne noire, bien qu’encore en 2 parties, devrait réussir
à relier les 2 bords du plateau…

Je remporte donc cette première
manche.

Manche 2 : Ludo
le gars a les rouges

Ludo le gars a le trait


Le début de la seconde manche fait rage, avec des prémisses
de lignes continues dès l’entame…


Cette vue rapprochée permet de visualiser les âpres
luttes qui nous animent…


La situation est déjà délicate pour Eric (noir)
qui se contente de défendre, mais avec de grandes difficultés…


La configuration finale du jeu

Je remporte cette seconde manche et donc
la partie.

Manche 3 (pour
finir en beauté) : Eric a les rouges

Eric a le trait


Malgré son insistance à répéter qu’il
va jouer l’attaque, Eric ne parvient pas à sortir de l’étau
des poteaux noirs et ne réussit pas à profiter de l’avantage
d’être premier joueur…


La configuration finale du jeu


Une vue rapprochée représentant ma vision du jeu de ma place. On notera la fantaisie du grand Roet’ qui s’est amusé à placer 2 poteaux rouges dans le fond pendant  que je préparais ma photo…

Je remporte cette dernière manche,
sans avoir fait preuve de sympathie 😉

Décompte final
Je remporte les 3 manches et gagne donc l’ensemble de la
partie.

Débriefing
Excellentissime, ce jeu ne souffre d’aucun défaut et recèle d’immenses
plaisirs ludiques, toujours plus subtils et renouvelés.
Cependant, il faut reconnaître que les parties n’auront pas toutes le
même intérêt, car le niveau de chacun des joueurs est intrinsèquement
lié aux chances de victoire et au plaisir dégagé : gagner
une manche sur une accumulation d’erreurs n’est pas très divertissant.
Ne serait-il pas possible d’instaurer un système de handicap, comme au
GO, afin de niveler les performances des joueurs ? Je suggère que le
joueur réputé le plus faible dispose de poteaux déjà
placés sur le plateau en début de partie (points à localiser),
dans des quantités variables en fonction de l’écart entre les
joueurs : de 9 à 3 poteaux. A tester donc et, en fonction de la réussite,
à formuler sous forme de variante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × 1 =