[14/09/2013] Tadsch Mahal

Tadsch Mahal est un jeu que je ne pratique que les 4 ou 5 ans, et, à chaque fois, avec un plaisir rare et non dissimulé… Pourquoi n’y joue-je pas plus ? Je n’en ai pas la moindre idée ! En tout cas, avec Jean-Luc et Fabrice, nous nous sommes régalés sur cette carte de l’Inde, à se battre sur les éléphants (n’est-ce pas Jean-Luc…) et le placement judicieux de nos palais. Je vous raconte tout ça…

Ah, la belle boîte mythique de chez Alea...
Ah, la belle boîte mythique de chez Alea…
La première région a été résolue, avec un palais rouge posé par Jean-Luc, un bleu posé par Fabrice et un marron par moi. J'ai également empoché la tuile octogonale ayant joué deux éléphants. Etonnant début de partie, très calme, avec une seule carte jouée chacun...
La première région a été résolue, avec un palais rouge posé par Jean-Luc, un bleu posé par Fabrice et un marron par moi. J’ai également empoché la tuile octogonale, ayant joué deux éléphants. Étonnant début de partie, très calme, avec une seule carte jouée par chacun…
Les 3 premières régions ont été décomptées et on peut voir que Fabrice, roi des éléphants, a pris une avance non négligeable, alors que Jean-Luc semble orienter sa stratégie sur les palais. Quant à moi, avec un seul jeton octogonal collecté et 1 palais posé par tour, c'est assez mal embarqué...
Les 3 premières régions ont été décomptées et on peut voir que Fabrice, roi des éléphants, a pris une avance non négligeable, alors que Jean-Luc semble orienter sa stratégie sur les palais. Quant à moi, avec un seul jeton octogonal collecté et 1 palais posé par tour, c’est assez mal embarqué…
Petit à petit, j'ai réussi à me constituer une étonnante main de cartes monocolore (orange). Et je possède, à ce moment-là, pas moins de 3 cartes bonus sur les 4 du jeu...
Petit à petit, j’ai réussi à me constituer une étonnante main de cartes unicolore (orange). Et je possède, à ce moment-là, pas moins de 3 cartes bonus sur les 4 du jeu…
Pour le moment, je possède deux jetons octogonaux et un bonus de thé. Pas folichon, certes, mais j'ai une stratégie mixte avec une chaîne de palais qui commence à rapporter aussi...
Pour le moment, je possède deux jetons octogonaux et un bonus de thé. Pas folichon, certes, mais j’ai une stratégie mixte avec une chaîne de palais qui commence à rapporter aussi…
L'enchère pour le jeton n°9 symbolise le n'importe quoi qui se produit parfois quand on reste bloqué sur le passé ou qu'on veut faire payer quelque chose à quelqu'un... Jean-Luc m'oblige à payer toutes ces cartes pour finalement que l'on obtienne l'un et l'autre les mêmes choses que si l'on n'en avait dépensé que deux... Franchement, je l'ai payé cher ce jeton n°7, mais je sais bien qu'il me le fallait à tout prix, Jean-Luc perdant du même coup la position de palais qu'il lui fallait à tout prix aussi ! La fin de partie promet une victoire sur un boulevard à Fabrice...
L’enchère pour le jeton n°9 symbolise le n’importe quoi qui se produit parfois quand on reste bloqué sur le passé ou qu’on veut faire payer quelque chose à quelqu’un… Jean-Luc m’oblige à payer toutes ces cartes pour qu’on obtienne  finalement l’un et l’autre les mêmes choses que si l’on n’en avait dépensé que deux… Franchement, je l’ai payé cher ce jeton n°7, mais je sais bien qu’il me le fallait à tout prix, Jean-Luc perdant du même coup la position de palais qu’il lui fallait à tout prix aussi ! La fin de partie promet une victoire sur un boulevard à Fabrice…
Yes ! J'ai remporté le jeton n°11 contre Fabrice de manière hyper serrée : nous avons joué 4 éléphants chacun mais il doit passer avant moi ! Ici, on va attaquer l'ultime tour et, là encore, je me dois de remporter le jeton octogonal pour espérer refaire mon retard (6 points)...
Yes ! J’ai remporté le jeton n°11 contre Fabrice de manière hyper serrée : nous avons joué 4 éléphants chacun mais il doit passer avant moi ! Ici, on va attaquer l’ultime tour et, là encore, je me dois de remporter le jeton octogonal pour espérer rattraper mon retard (6 points)…
La partie s'achève sur cette configuration de plateau et on peut dire que ça s'est joué sur rien de rien ! Quelle belle partie et quel jeu !
La partie s’achève sur cette configuration de plateau et on peut dire que ça s’est joué sur rien de rien ! Quelle belle partie et quel jeu !
La zone finale de Fabrice, qui, malgré le +4 du Tadsch Mahal, ne réussit pas à finir en tête...
La zone finale de Fabrice, qui, malgré le +4 du Tadsch Mahal, ne réussit pas à finir en tête…
La mise en place a eu lieu, avec le positionnement aléatoire des jetons hexagonaux. A noter l'enchaînement crucial probablement des zones 2, 3, 4 et 5 dans l'optique de se créer une belle chaîne de palais...
La mise en place a eu lieu, avec le positionnement aléatoire des jetons hexagonaux. A noter l’enchaînement crucial probablement des zones 2, 3, 4 et 5 dans l’optique de se créer une belle chaîne de palais…
Mes deux acolytes ont tôt fait de comprendre la vicioseté du système d'enchère, où le premier à passer a de grandes chances de prendre la meilleure place pour son palais... Ici, Fabrice hésite sur la première carte à jouer pour ouvrir le deuxième tour...
Mes deux acolytes ont tôt fait de comprendre la  vicieusité du système d’enchère, où le premier à passer a de grandes chances de prendre la meilleure place pour son palais… Ici, Fabrice hésite sur la première carte à jouer pour ouvrir le deuxième tour…
La première grosse bagarre de la partie que nous nous livrons, Jean-Luc et moi, pour l'obtention du jeton n°4. Tout cela fait bien les affaires de Fabrice, malheureusement... Mais je le voulais à tout pris, et je l'ai eu !
La première grosse bagarre de la partie que nous nous livrons, Jean-Luc et moi, pour l’obtention du jeton n°4. Tout cela fait bien les affaires de Fabrice, malheureusement… Mais je le voulais à tout pris, et je l’ai eu !
Jean-Luc se prend la tête et couine bien comme il faut, pestant contre son impossibilité de s'adjuger le moindre jeton octogonal. En même temps, il semble que sa stratégie palais puisse devenir très très rentable à moyen terme...
Jean-Luc se prend la tête et couine bien comme il faut, pestant contre l’impossibilité où il est de s’adjuger le moindre jeton octogonal. En même temps, il semble que sa stratégie palais puisse devenir très très rentable à moyen terme…
Vue générale du plateau à mi-partie : fin de 6ème tour. Fabrice possède 8 points d'avance sur moi et 10 sur Jean-Luc, mais tout est extrêmement ouvert. Bien malin qui peut pronostiquer le nom du vainqueur à ce moment-là, même si Fabrice, avec tous ses jetons octogonaux, lesquels se cumulent, a une bonne tête de vainqueur potentiel !
Vue générale du plateau à mi-partie : fin de 6e tour. Fabrice possède 8 points d’avance sur moi et 10 sur Jean-Luc, mais tout est extrêmement ouvert. Bien malin qui peut pronostiquer le nom du vainqueur à ce moment-là, même si Fabrice, avec tous ses jetons octogonaux, lesquels se cumulent, a une bonne tête de vainqueur potentiel !
Forcément, il faut cibler ses objectifs et je suis contraint de ne pas jouer du tout les tours n°8 et 10, histoire de pouvoir me réserver pour le 9, 11 et 12. Pour le 9, ça a marché, j'ai eu les éléphants, mais pour les 11 et 12, c'est un vrai pari ! Soit j'ai les deux et je peux espérer quelque chose, soit je finirai dernier...
Forcément, il faut cibler ses objectifs et je suis contraint de ne pas jouer du tout les tours n°8 et 10, histoire de pouvoir me réserver pour les 9, 11 et 12. Pour le 9, ça a marché, j’ai eu les éléphants, mais pour les 11 et 12, c’est un vrai pari ! Soit j’ai les deux et je peux espérer quelque chose, soit je finirai dernier…
Et la bagarre est mémorable, sur les éléphants, entre Fabrice et votre serviteur !!! Finalement je remporte le fameux jeton, avec pas moins de 4 éléphants joués contre 3 à Fabrice ! Par contre, vais-je tenir le coup au niveau des longes de cartes en main à la fin ?
Et la bagarre est mémorable, sur les éléphants, entre Fabrice et votre serviteur !!! Finalement je remporte le fameux jeton, avec pas moins de 4 éléphants joués contre 3 à Fabrice ! Par contre, vais-je tenir le coup au niveau des longes de cartes en main à la fin ?
La zone finale de Jean-Luc, lequel aura terminé sans aucun jeton octogonal, ce qui est, je pense, rarissime !
La zone finale de Jean-Luc, lequel aura terminé sans aucun jeton octogonal, ce qui est, je pense, rarissime !
Ma zone finale, avec les si importants jetons 9, 11 et 12, lesquels m'ont conduit, limite miraculeusement, vers une victoire très très serrée...
Ma zone finale, avec les si importants jetons 9, 11 et 12, lesquels m’ont conduit, limite miraculeusement, vers une victoire très très serrée…

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 17 / 20

Scores :

Piste Cartes de couleur Cartes blanches Total
Jean-Luc (rouge) 48 4 3 55
Fabrice (bleu) 53 3 1 57
Ludo le gars (marron) 57 2 1 60

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La splendide tension liée aux symboles sur les cartes lors des enchères, surtout que passer tôt rapporte un double avantage : on se place en premier et on choisit ses cartes pour le prochain tour,
– Les multiples manières de développer une stratégie : éléphants ? palais ? mix des deux ?
– Les scores hyper serrés ce soir !
– Le feeling que procure ce jeu, dans l’esprit d’un Im Jahr des Drachen (on sait ce qui va nous arriver et on a les moyens de s’y préparer).
On a moins aimé
– Une certaine austérité du plateau renforcée par un manque de thème évident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + = 13