[14/12/2013] La Route du Verre

Revenir aux meilleurs de jeux de l’année qui se termine dans deux semaines est franchement une bonne idée et, en tous cas, c’est très agréable ! Ce soir, donc, c’est La Route du Verre que je ressors avec un plaisir non dissimulé… Fera-t-on mieux que les 16.5 points totalisés par Laurent et moi, vainqueurs à égalité, lors de notre partie de découverte à 4 joueurs ?

LA ROUTE DU VERRE

Toujours la très très belle boîte, extrêmement bien remplie, avec un jeu toujours aussi titillant ! L'occasion de le faire découvrir à quelques-uns de nos amis ludophiles venus à la soirée jeux...
Toujours la très très belle boîte, extrêmement bien remplie, avec un jeu toujours aussi titillant ! L’occasion de le faire découvrir à quelques-uns de nos amis ludophiles venus à la soirée jeux…
J'ai pas mal de chance au premier tour de la première manche : je joue le Seigneur féodal et dispose donc dorénavant d'un Marché privé et je profite de deux cartes jouées par mes camarades : l'extracteur d'argile et l'ouvrier. C'est plutôt cool...
J’ai pas mal de chance au premier tour de la première manche : je joue le Seigneur féodal et dispose donc dorénavant d’un Marché privé et je profite de deux cartes jouées par mes camarades : l’extracteur d’argile et l’ouvrier. C’est plutôt cool…
Je construis le bâtiment que j'avais visé (sans vous le dire cher lecteur !) : le Stock. Celui-ci me rapporte 2 briques et 1PV. Ceci dit, il est bizarre ce bâtiment puisque je suis obligé de faire "reculer" mon marqueur de brique sur ma roue si je veux les comptabiliser, donnant l'impression que je ne les aurai pas utilisées lorsque la fin de partie arrivera (à moins de se souvenir de ce +2 briques ?)...
Je construis le bâtiment que j’avais visé (sans vous le dire cher lecteur !) : le Stock. Celui-ci me rapporte 2 briques et 1PV. Ceci dit, il est bizarre ce bâtiment puisque je suis obligé de faire « reculer » mon marqueur de brique sur ma roue si je veux les comptabiliser, donnant l’impression que je ne les aurai pas utilisées lorsque la fin de partie arrivera (à moins de se souvenir de ce +2 briques ?)…
Petite vue générale en fin de première manche, après 5 tours particulièrement riches et lucratifs pour votre serviteur : 3 bâtiments construits + 1 étalage personnel + 2 briques encore à disposition. J'aime !
Petite vue générale en fin de première manche, après 5 tours particulièrement riches et lucratifs pour votre serviteur : 3 bâtiments construits + 1 étalage personnel + 2 briques encore à disposition. J’aime !
Yes ! Je parviens à construire la Verrerie, un bâtiment sur lequel je misais beaucoup, en fait 3PV par verre en ma possession en fin de partie au lieu d'un seul, cela peut faire au mieux 6PV supplémentaires...
Yes ! Je parviens à construire la Verrerie, un bâtiment sur lequel je misais beaucoup, en fait 3PV par verre en ma possession en fin de partie au lieu d’un seul, cela peut faire au mieux 6PV supplémentaires…
J'ai encore joué mes 5 cartes lors de la deuxième manche et ça me va bien !
J’ai encore joué mes 5 cartes lors de la deuxième manche et ça me va bien !
Oui, l'Eglise est bel et bien construite lors de cette manche. Et c'est Françoise qui s'y colle, ce qui me donne raison quant à mon achat de bâtiment précédent (j'ai préféré en prendre un que je voulais absolument et qui me rapportait de manière fixe 2PV, sans trop attaquer ma réserve de ressources)...
Oui, l’Eglise est bel et bien construite lors de cette manche. Et c’est Françoise qui s’y colle, ce qui me donne raison quant à mon achat de bâtiment précédent (j’ai préféré en prendre un que je voulais absolument et qui me rapportait de manière fixe 2PV, sans trop attaquer ma réserve de ressources)…
Voici mes 5 cartes jouées lors de la quatrième et dernière manche, avec notamment le fournisseur joué au tout début, pour construire, histoire de couper l'herbe sous le pied de mes adversaire qui l'avait aussi sélectionné (les 3 !). Du coup, ils n'avaient pas forcément les ressources en stock et ils ont dû (Fabrice et Françoise) se rabattre sur la prise de 2 ressources (et 1 pour les autres). Une possibilité de construction, donc, qui leur manquera...
Voici mes 5 cartes jouées lors de la quatrième et dernière manche, avec notamment le fournisseur joué au tout début, pour construire, histoire de couper l’herbe sous le pied de mes adversaire qui l’avait aussi sélectionné (les 3 !). Du coup, ils n’avaient pas forcément les ressources en stock et ils ont dû (Fabrice et Françoise) se rabattre sur la prise de 2 ressources (et 1 pour les autres). Une possibilité de construction, donc, qui leur manquera…
La zone de Fabrice, avec 6 bâtiments et il s'étonnera lui-même de son score qu'il jugeait moins élevé !
La zone de Fabrice, avec 6 bâtiments et il s’étonnera lui-même de son score qu’il jugeait moins élevé !
Ma zone finale, avec... 9 bâtiments ! J'avoue être très satisfait d'avoir réussi à placer le Hangar à bateaux (bâtiment immédiat) au dernier tour en même temps que ma Maison à colombages... Par contre, je ne parviens pas à faire mieux que 2 verres en stock, alors que j'escomptais bien en avoir 3...
Ma zone finale, avec… 9 bâtiments ! J’avoue être très satisfait d’avoir réussi à placer le Hangar à bateaux (bâtiment immédiat) au dernier tour en même temps que ma Maison à colombages… Par contre, je ne parviens pas à faire mieux que 2 verres en stock, alors que j’escomptais bien en avoir 3…
Le deuxième bâtiment qui me fait scorer un max : la Maison à Colombages prise depuis mon étalage privé. Avec mes 6 bâtiments immédiats, souvent construits pour pas cher du tout (et avec très très peu de briques au final), il vaut 6PV quand même...
Le deuxième bâtiment qui me fait scorer un max : la Maison à Colombages prise depuis mon étalage privé. Avec mes 6 bâtiments immédiats, souvent construits pour pas cher du tout (et avec très très peu de briques au final), il vaut 6PV quand même…
Mes 5 premières cartes sélectionnées, avec dans l'idée de tester la stratégie Marché privé que je n'avais pas du tout expérimenté lors de notre précédente partie à 4 joueurs. Histoire de la compléter, je me dis que je vais essayer de construire l'amélioration de verrerie disponible à l'étalage. Enfin, bois et argile seront au programme de mes premiers tours, histoire de ne pas prendre de retard sur ces matières très importantes. Et puis, j'ai une autre idée en tête, mais vous allez voir sous peu...
Mes 5 premières cartes sélectionnées, avec dans l’idée de tester la stratégie Marché privé que je n’avais pas du tout expérimenté lors de notre précédente partie à 4 joueurs. Histoire de la compléter, je me dis que je vais essayer de construire l’amélioration de verrerie disponible à l’étalage. Enfin, bois et argile seront au programme de mes premiers tours, histoire de ne pas prendre de retard sur ces matières très importantes. Et puis, j’ai une autre idée en tête, mais vous allez voir sous peu…
Même si le jeu paraît un peu ardu, en entame, à Françoise, l'ambiance est excellente avec de bons moments de franche rigolade ! Il faut dire que tout donne envie dans ce jeu, qu'il est très interactif et que le système des roues de production séduit forcément tout le monde...
Même si le jeu paraît un peu ardu, en entame, à Françoise, l’ambiance est excellente avec de bons moments de franche rigolade ! Il faut dire que tout donne envie dans ce jeu, qu’il est très interactif et que le système des roues de production séduit forcément tout le monde…
Hop hop hop, dans la foulée, je construis un autre bâtiment très peu cher : la Taverne, laquelle me permet de reproduire l'effet de mon Stock ! Du coup, j'empoche à nouveau 2 briques et possède à ce moment 2 bâtiments immédiats. Cette dernière donnée n'est pas neutre : j'ai sur mon étalage personnel un bâtiment qui me rapportera 1PV par bâtiment immédiat de mon plateau. A condition que je le construise avant la fin bien sûr...
Hop hop hop, dans la foulée, je construis un autre bâtiment très peu cher : la Taverne, laquelle me permet de reproduire l’effet de mon Stock ! Du coup, j’empoche à nouveau 2 briques et possède à ce moment 2 bâtiments immédiats. Cette dernière donnée n’est pas neutre : j’ai sur mon étalage personnel un bâtiment qui me rapportera 1PV par bâtiment immédiat de mon plateau. A condition que je le construise avant la fin bien sûr…
La Route du Verre est un jeu qui se joue debout, enfin surtout lors de la phase de choix de ses 5 cartes pour la manche à venir. C'est là que la tension monte, notamment pour les "nouveaux" joueurs sur ce jeu qui ont bien du mal à mesurer quelles cartes retenir tant les possibilités de combos sont nombreuses. Sans compter que l'on n'est jamais sûr de pouvoir jouer les 5...
La Route du Verre est un jeu qui se joue debout, enfin surtout lors de la phase de choix de ses 5 cartes pour la manche à venir. C’est là que la tension monte, notamment pour les « nouveaux » joueurs sur ce jeu qui ont bien du mal à mesurer quelles cartes retenir tant les possibilités de combos sont nombreuses. Sans compter que l’on n’est jamais sûr de pouvoir jouer les 5…
En cours de deuxième manche...
En cours de deuxième manche…
Les nouveaux bâtiments proposés à l'étalage donnent envie. Clairement. Notamment l'Eglise, laquelle peut rapporter pas moins de 8PV ! Mais je lorgne aussi sur d'autres qui, à l'usage, se révéleront être les mêmes que Fabrice...
Les nouveaux bâtiments proposés à l’étalage donnent envie. Clairement. Notamment l’Eglise, laquelle peut rapporter pas moins de 8PV ! Mais je lorgne aussi sur d’autres qui, à l’usage, se révéleront être les mêmes que Fabrice…
Lors de cette manche, j'ai ainsi construit deux nouveaux bâtiments : un immédiat qui m'a rapporté 4 bois et un autre de conversion, le Bureau de Notaire, lequel me permettra de recycler les tuiles non construites de mon étalage privé contre des ressources...
Lors de cette manche, j’ai ainsi construit deux nouveaux bâtiments : un immédiat qui m’a rapporté 4 bois et un autre de conversion, le Bureau de Notaire, lequel me permettra de recycler les tuiles non construites de mon étalage privé contre des ressources…
Les éléments de Tristan une fois la partie terminée. On constate qu'il a construit 4 bâtiments et laissé intentionnellement beaucoup de forêts pour que l'un d'eux lui rapporte 1PV par forêt. Une partie assez atypique pour lui....
Les éléments de Tristan une fois la partie terminée. On constate qu’il a construit 4 bâtiments et laissé intentionnellement beaucoup de forêts pour que l’un d’eux lui rapporte 1PV par forêt. Une partie assez atypique pour lui….
Françoise, quant à elle, a construit 3 bâtiments, dont la si lucrative Eglise pour 8PV !
Françoise, quant à elle, a construit 3 bâtiments, dont la si lucrative Eglise pour 8PV !
Petite vue sur un bâtiment franchement génial, combiné avec le Seigneur féodal : il m'aura permis de récupérer deux ressources vitales sur la fin (une nourriture et un bois) alors que j'en avais vraiment besoin pour construire un nouveau bâtiment. Et il vaut pas moins de 2PV fixes donc c'est vraiment un très très bon bâtiment...
Petite vue sur un bâtiment franchement génial, combiné avec le Seigneur féodal : il m’aura permis de récupérer deux ressources vitales sur la fin (une nourriture et un bois) alors que j’en avais vraiment besoin pour construire un nouveau bâtiment. Et il vaut pas moins de 2PV fixes donc c’est vraiment un très très bon bâtiment…

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 17 / 20

Scores :

Bâtiments fixes Bâtiments variables Total
Tristan (jaune) 4 14.5 18.5
Fabrice (rouge) 7 13 20
Françoise (bleu) 8 10 18
Ludo le gars (vert) 11 16.5 27.5

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système de roues de production, lesquelles ont toujours un égal succès quand les joueurs les découvrent !
– Les scores très élevés ce soir, puisque je termine avec 27.5, avec 16.5 gagnés uniquement avec les bâtiments variables (=mon score total de ma première partie !), et avec une 4ème place pour Françoise qui totalise pourtant 1.5 points de plus que le score des vainqueurs de notre partie de découverte !!!
– Le nombre assez délirant de stratégies développables, avec les combos que l’on voit se dessiner,
– L’interaction très marquée lorsqu’on commence à mieux connaître le jeu (faire jouer aux autres leurs cartes de construction alors qu’ils n’ont pas encore les ressources requises, par exemple)…

On a moins aimé
– Une sorte de noyade, bien compréhensible pour les novices, entre la variété des bâtiments proposés, leur nombre (15 à l’étalage à 4 joueurs !) et la non certitude de pouvoir jouer les 5 cartes qu’on a sélectionnées. Ca peut faire beaucoup de paramètres quand même…

————————————————————————————————————

15 commentaires à propos de “[14/12/2013] La Route du Verre”

  1. cette fois c’est moi qui bave…
    bon y a plus longtemps à attendre le jeu est sous le sapin
    (PS tu as enlevé la tuile « couvreur » à l’origine du bug détecté ou ça ne te semble pas nécessaire)

  2. c’est marrant celui-là dès son annonce je l’ai bien senti alors que je n’ai aps accroché aux derniers Uwe (ora, terre d’élevage, le havre 2) ou je trouve qu’il ressasse le sm^mes mécaniques (par ex caverna ne m’attire pas du tout)
    bon plus qu’une semaine à attendre

  3. zut le bougre a compris qu’il fallait qu’il réponde…. 🙂

    bon c’est pas tout mais à priori ce soir c’est lewis & Clark à 4 à l’asso
    la semaine dernière c’était archipelago à 5 un jeu que j’ai peu vu sur ton site…

  4. Salut Ludo, et patoune au passage. Tu confirmes donc que l’interaction est très vive et que l’on peut vraiment prévoir avec l’expérience les cartes que les autres vont jouer pour en profiter? J’avais un doute après une première partie sur la lisibilité du jeu adverse

    • Salut le grillo,
      Je ne pense pas qu’on prévoit ce que les autres vont forcément jouer. En effet, c’est tellement dépendant des bâtiments qu’ils veulent construire que se mettre à la place de chaque autre joueur nous ferait voler en éclat notre propre stratégie (comment repenser alors à ce qu’on veut vraiment faire soi-même ?). En revanche, je pense qu’on peut estimer que, sur un tour donné, il est plus que probable qu’au moins un joueur joue telle ou telle carte. Ca oui. C’est le cas par exemple lorsque plusieurs joueurs ont trop de forêts sur leur plateau, on peut suppose que sur le nombre, l’un d’eux jouera bien le déboiseur par exemple. C’est également assez prévisible, sur la fin, lorsqu’on veut tous construire. Il est quasi-sûr que le perso qui permet d’en construire deux sera joué. Mais c’est aussi possible lorsqu’un joueur a mis plein d’étangs par exemple. On peut supposer qu’il va jouer alors le perso qui récupère de la nourriture. Surtout s’il lui en manque beaucoup. Ces quelques exemples ne sont pas uniques, on peut même trouver des quasi-certitudes à d’autres moments, sur un seul joueur ! Tout l’art est alors de savoir si on joue la même carte que lui au même tour (si on est placé après lui dans le tour et qu’on estime qu’un autre joueur l’a aussi dans son stock de cartes en main), ou si on attend pour profiter de son effet.
      Bref, tu vois qu’on peut s’en sortir au niveau prévision sans se la jouer Mme Irma 🙂

      Bonnes fêtes El Grillo !
      Et bons jeux… Forcément.

  5. Le truc c’est que tu vas prendre des cartes que toi même tu es sur de jouer en espérant que d’autres ne les choisisse pas, et d’autres cartes, peut être à l’opposé de ta stratégie, mais que tu vas sélectionner fonction des autres pour les avoir dans ta main au bon moment. Comme à Western Town. C’est plus opportuniste que stratégique amha mais ça fonctionne. Je ne pense pas qu’on puisse miser dessus pour dessiner sa stratégie, mais l’idée c’est quand même de poser ses 5 cartes par tour.
    Bon Noel à toi et toute la familia 🙂

    • Je n’aurais pas dit mieux : excellent Noël à tout ton petit monde, avec des jeux au pied du sapin (ou pas) et trace ta route… du verre ! (pas comme le Patoune qui n’a toujours pas son jeu et qui peut pas…) 😉
      Amicalement

      Ludo

  6. salut à tous les deux.. bon ben testage de la bête .. mais dans une configuration deux joueurs qui sent bon la variante artificelle.. je réserverai donc mon jugement après une partie à 3 joueurs. mais cela sent plutôt bon..

    par contre j’ai testé caverné et là c’est tout simplement énorme. je reste bluffé par la capacité de rosenberg de revisiter ces propres jeux en créant de nouvelles sensations ludiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ sept = 11