[15/04/2024] Solstis X 2, Disney Lorcana X 3

Ça faisait longtemps que je n’avais pas présenté un nouveau jeu de Bruno Cathala, et de Corentin Lebrat, même pas encore sorti ! Ceux qui avaient commis l’excellent Trek 12 il y a quelques années (déjà !), me titillaient avec leur nouvelle collaboration, forcément tentante… Du coup, je remercie l’éditeur pour la jolie petite boiboîte et nous voilà embarqués pour Solstis X 2.
Ensuite, parce qu’il est d’usage de finir par notre LE jeu 2023, nous terminons par Disney Lorcana X 3

SOLSTIS X 2

Découverte d’un tout-petit jeu, par la taille tout du moins, à savoir Solstis, la nouveauté de Corentin Lebrat et Bruno Cathala, à nouveau chez les Lumberjacks Studio…
La micro-boîte (quelle bonne idée !) renferme moult tuiles de bonne qualité que chacun de nous deux (oui c’est un jeu pour deux joueurs) va assembler pour former un paysage de montagne le plus lucratif possible…
La boîte renferme aussi une aide de jeu qui reprend la forme précisément attendue pour la montagne de chacun, sachant que chaque tuile n’est disponible qu’en un seul exemplaire, donc aucun ne pourra tout faire…
Malheureusement, il est indiqué deux aides de jeu dans la règle mais notre boîte n’en contient qu’une seule, ce qui est bien bien dommage… A la limite, je me demande si une sorte de playmat en noir & blanc avec l’emplacement des tuiles à disposer dessus n’aurait pas de sens… Vais-je m’y coller en mode aide de jeu ? 😉
Entre les joueurs est installé un étalage de 6 tuiles face visible, avec 6 tuiles face cachée en-dessous. Chaque joueur dispose d’une main de 3 tuiles, en sachant toutes les autres sont disposées en tas à côté de la zone de jeu.
Que fait-on à son tour ? Je prends l’exemple de mon tour ci-dessus :
– J’ai choisi une tuile de ma main (la 6 rouge),
– J’ai choisi une tuile de l’étalage qui correspondait soit sur la couleur soit sur la valeur (la 9 rouge donc),
– J’ai positionné les deux tuiles devant moi à la place prévue dans l’aide de jeu (la ligne rouge est tout en bas et les colonnes sont la n°6 et la n°9).
En règle générale, c’est ce que l’on fait à son tour… Sauf que, si l’on n’a pas de correspondance de valeur ou de couleur, on va devoir faire autrement… J’y reviens !
Petit à petit le paysage devant chacun de nous se construit. C’est très plaisant avec une vraie élégance dans la mécanique…
Lorsqu’un joueur réalise un carré dans son paysage, il pioche deux tuiles face cachée depuis un tas de tuiles Esprit. Parmi les deux, il doit en choisir une et la placer au centre de son carré, laquelle lui octroiera des PV d’une manière ou d’une autre ou une capacité spéciale. A noter la présence d’une tuile Esprit maléfique qui est obligatoirement prise en plus lorsqu’elle est tirée et qui est conservée à côté de sa zone de jeu. Cette tuile va naviguer d’un joueur à l’autre à chaque fois qu’un carré sera fait par le joueur qui l’a en stock : en fin de partie, elle tuera une tuile Esprit du joueur qui l’a encore…
Petite vue des tuiles Esprit du jeu.
Vous y voyez le terme d’Arc-en-ciel que je n’ai pas encore expliqué… J’y viens ! Lorsque vous ne pouvez pas faire matcher une tuile de votre main à l’une de l’étalage :
– Vous devez en placer une à l’étalage et piocher une tuile de la réserve,
– Si cette tuile permet d’en capturer une de l’étalage, pas de souci, vous le faites comme habituellement,
– Si la tuile ne permet pas de capture, vous l’ajoutez quand même à l’étalage puis vous prenez une tuile d’Arc-en-ciel en compensation.
Leila, ci-dessus, a récupéré une tuile d’Arc-en-ciel et vient de l’ajouter à sa zone de jeu, à l’emplacement de son choix : c’est une sorte de joker pour les placements ! C’est donc très efficace dans l’idée de connecter divers blocs de sa zone de jeu. Mais pas que… En effet, si, plus tard, vous récupérez la tuile correcte pour l’emplacement, vous allez pouvoir remplacer la tuile d’Arc-en-ciel et la déplacer ailleurs ! Très fort et, pour le moment, je suis persuadé qu’on n’en voie pas tous les avantages…
Un peu plus tard, devant ma zone de jeu, avec deux carrés réalisés et une tuile d’Arc-en-ciel sous l’Esprit du scarabée. C’est le seul cas où la fameuse tuile Arc-en-ciel restera bloquée jusqu’à la fin de la partie.
A noter que ma zone de jeu est quand même ultra-fractionnée et que ça peut inquiéter…
Lorsque la réserve de tuiles est épuisée, on va continuer à jouer avec ce qui nous reste en main jusqu’à ce que plus personne ne puisse jouer puis on passera au décompte final, après placement de la tuile Esprit maléfique sur une tuile Esprit du joueur qui l’a encore…
La zone de jeu de Leila, une fois la partie terminée, juste avant que je lui élimine une tuile Esprit…
Oh la, ça c’est très vilain, je sais… 😉 En effet, elle ne marquera pas 1 PV de plus par symbole de feu allumé au sommets !
De mon côté, une sorte de miracle a eu lieu sur la fin puisque j’ai réussi à tout connecter !!! Oui, il y a quand même du hasard… 🙂
Pour les scores, référez-vous comme d’habitude au tableau un peu plus loin dans le compte-rendu…
Forcément, on y retourne !
Premier tour effectué pour chacun…
Oh la la, c’est plus qu’impressionnant toutes ces tuiles disposées sur la table et non reliées entre elles !
Père et fille, évidemment, en mode plaisir dans le Paradis Jeux…
Oui, j’ai bien la tuile orange n°6 en main, laquelle pourrait aller remplacer la tuile d’Arc-en-ciel de ma zone, oui, mais pour pouvoir le faire il va falloir que je trouve le moyen de la capturer avec une tuile de l’étalage, et, pour le moment, ce n’est pas possible…
Leila épuise la réserve de tuiles et on s’achemine donc vers la clôture de cette partie…
La zone de jeu de Leila, au final entièrement reliée ! Un peu comme pour moi lors de la première partie, ça s’est joué sur trois fois rien, juste tout à la fin, que tout soit ainsi connecté…
Ma zone de jeu, comment dire ? Oui, je couine, ça ne va pas faire beaucoup de PV tout ça… 🙁

Durée de ces parties : deux fois 30 minutes – Note de ces parties : 14 / 20

Scores de la première partie :

Surface Feux Esprits Total
Leila 18 4 2 24
Ludo le gars 20 3 3 26

Scores de la deuxième partie :

Surface Feux Esprits Total
Leila 25 3 3 31
Ludo le gars 5 0 1 6

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La taille vraiment très cool pour emporter facilement le jeu partout,
– La qualité des composants, toujours aussi top avec cet éditeur,
– L’élégance de la mécanique : soit on fait matcher la couler soit la valeur ! Simple, clair, efficace…
– Un côté très plaisant et tranquillou, limite zen,
– L’envie de rejouer pour mieux comprendre la puissance des tuiles d’Arc-en-ciel et des Esprits…

On a moins aimé
– La place certaine du hasard, même si ce n’est pas bien grave,
– Un jeu sympa mais pas la folie non plus : on est loin du plaisir ressenti sur Trek 12,
– L’absence d’une aide de jeu dans la boîte…

————————————————————————————————————
DISNEY LORCANA X 3

Quoi ? Quoi ? Quoi ? Ca traîne par terre ! Sur le tapis du salon de ma défunte mamie… 🙂 L’occasion de vous le montrer en photo sur mon site, lui qui est présent sous nos pieds à chaque partie dans le Paradis Jeux… 🙂
Ma main de départ pour ce BO3 du soir, avec mon robuste et en plein test approfondi de mon deck Ambre / Émeraude…
Premier tour sans aucune carte chacun…
Le rythme de croisière est engagé : Prince Jean + Cruelle Diablesse jouée + Amadou Gentil en rempart… en ce qui me concerne !
Pour Leila, c’est un deck Ambre / Acier orienté princesses qui se présente avec une Mulan que je crains pas mal déjà sur le board et une petite Cendrillon attendant probablement son alter…
Un peu après, avec une Vaiana arrivée chez Leila et un Simba en rempart qui ne me prodiguent rien de bon…
Voilà comment on perd son grand Pluto…
Puis la partie !
J’hésite à changer de deck, j’en ai un peu marre avec les 4 défaites sur 5 de la veille…
Allez, l’abnégation, il faut persévérer et j’y retourne avec mon deck Ambre / Émeraude, estimant que cette défaite n’était que factuelle et n’avait pas de valeur… 😉
Je suis le seul à jouer une carte au tour 1 : la petite Reine.
Forcément la grande Reine arrive assez vite et je lore !
J’ai carrément deux grands Flynn Rider sur le board au moment où je clos victorieusement cette partie ! J’ai bien aimé… mais, à nouveau, ça ne veut rien dire sur la qualité de nos decks respectifs… 🙂
Bon, pour débuter cette troisième partie, histoire de nous départager sur ce BO3, les deux grands Pluto sont peut-être un poil exagérés…
Un petit Pluto, pour voir, au tour 1 !
J’adore Kit ! Décidément ma découverte de ces dernières semaines pour gérerle board adverse. Et je ne parle pas de Turbo que j’affectionne aussi beaucoup…
Par contre, je crois bien que mes deux murènes, Flotsam et Jetsam vont sortir de mon deck, surtout en deux exemplaires chacune, puisqu’aucune d’elles ne me sert jamais. Inutiles donc dispensables et à remplacer par des personnages insaisissables et / ou utiles : un autre Kit, un autre Turbo et deux Ray en approche !!!
Tiens, ça boudasse ?
Fin de la partie et BO3 dans ma poche de manière ultra-serrée…

Durée de ces parties : 25 minutes + 15 minutes + 20 minutes – Note de ces parties : 20 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2 Partie 3
Leila (Ambre / Acier) 21 4 19
Ludo le gars (Ambre / Émeraude) 15 23 24

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Tout !

On a moins aimé
– Rien !

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[15/04/2024] Solstis X 2, Disney Lorcana X 3”

  1. Pour l’aide de jeu de Solstis, j’ai déjà signalé la boulette à Bruno après Cannes : c’est une erreur sur la règle du jeu, il n’y en a qu’une.
    Très sympa ce Solstis même si je suis d’accord avec toi ce n’est pas Trek 12

  2. Toujours aussi sympa ces compte rendus Lorcana 🤗.
    J’ai l’impression sur une des dernières photos que « allumez les mèches  » cible Jetsam. Or Jetsam est hors d’atteinte et ne peut donc pas être ciblé par des actions. Mais c’est peut être juste une mauvaise interprétation de la photo !
    De même je me pose la question sur les mains de départ. Utilisez vous le mulligan ? En effet ce n’est jamais mentionné.

    En tout cas continuez ces parties et comptes rendus!

    • Hello !
      Pour Allumez les mèches tu as très probablement raison mais c’est peut-être un poil de fatigue à force de trop tenter d’optimiser son deck…
      Pour le mulligan, en revanche, pas de souci, nous le faisons systématiquement et essayons de faire des choix cruciaux dès l’entame ! 😉
      Sur ces derniers CR, nous sommes en mode préparation de tournoi, le fameux Championship Sticht Lorcana, et nous sommes au taquet !
      Ca fait plaisir de lire que certains apprécient de lire du contenu Lorcana. Merci !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 × = soixante-dix deux