[15/02/2004] Drahtseilakt

Participants
– Vincent, à qui je conseille, même avant qu’on y joue 😉 de se procurer ce petit jeu,
– Sophie, qui nous rejoint pour la suite de la soirée ludique,
– Jérôme, grand amateur de Zum Kuckuck et qui devrait donc apprécier cet opus,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ce petit jeu, acheté très récemment, et qui porte le label unique de 500ème jeu de la ludothèque de Ludo le gars, est une curiosité ludique à plus d’un titre : c’est un Knizia, de 1998, en format de poche, qui semble être fondamentalement passé inaperçu ces dernières années. Une petite recherche sur les sites francophones me confirme cette impression, alors que le site Boardgamegeek le référence et le note avec une certaine
valeur : 7,04 de moyenne (voir la fiche en anglais)… Bizarre, bizarre, et bigrement intéressant, ma foi !
Nous allons donc tester ce jeu, une fois que, bien entendu, j’aurai bien saoulé mes interlocuteurs en leur tenant à peu ce même discours sur la méconnaissance de ce jeu. J’expose les règles rapidement et nous attaquons assez vite avec votre serviteur en donneur et, donc, Vincent en premier joueur.


La partie a débuté depuis peu et déjà nous
voici en présence d’un cas particulier : la carte 0 rouge, sortie
juste auparavant, annule la récompense de 9 bâtonnets rouges
octroyée normalement par la carte récompense exposée…


Sur cette photo, on voit clairement que Vincent fait le malin et que
Sophie est confrontée à un « gros » problème…
Serait-ce de prendre des bâtonnets bleus ?


Une vue de ma main de carte au début de l’ultime manche : à
ce moment je pense que celle-ci est « gérable » pour parvenir
à un équilibre (sachant que Vincent a réussi lors
de la 3ème manche). 3 cartes de petite valeur, 3 cartes de grosse
valeur et 3 cartes plutôt intermédiaires semblent constituer
une piste intéressante…


Si le gars, il veut pas des bâtonnets rouges, je sais pas quoi
dire ! Mais c’est bien calculé tout ça… Puisque j’ai des
grosses cartes en main, je pense rétablir l’équilibre au
bon moment…


L’ambiance est assez sympa, avec des phases de ricanements (lorsque
l’on prend des risques ou que l’un des joueurs amasse des bâtonnets
d’une seule couleur) et des phases plus tendues (lorsque l’on tente
de bien gérer sa main)…


Sophie aura collectionné les bâtonnets
bleus pendant la quasi-totalité de la partie et cette photo l’illustre
parfaitement 😉


Un autre exemple de cas où aucun bâtonnet rouge ne sera
attribué pour récompenser le joueur ayant joué
la plus faible carte. Ceci constitue un bon moyen de se défausser
de petites cartes alors qu’on a déjà nombre de bâtonnets
rouges devant soi…


Fin de la partie : Vincent semble s’excuser d’avoir remporté
cette partie, mais il fait plutôt bien le funambule le bougre…
Quant à moi, j’aurais au moins eu la satisfaction d’avoir réussi
à terminer à 0 bâtonnet lors de la dernière
manche…

 

Décompte final
Durée de la partie : 45 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 10 minutes
Vincent remporte cette partie avec un total de 4 points, devant Ludo le gars
avec 9 points, Jérôme avec 21 points et Sophie avec 51 points.
Le détail, manche par manche, est le suivant :

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Manche 4
Total
Vincent
1
12 annulé
0
3
4
Sophie
21
22
7
1
51
Jérôme
3
7
7
4
21
Ludo le gars
12 annulé
2
7
0
9

Débriefing
Pas bête ce petit jeu de sieur Knizia… Assez malin même, bien
qu’il ne soit pas si évident de contrôler vraiment ce que l’on
fait. Un peu comme si l’on marchait sur un fil en quelque sorte. Ah, c’est le
thème ? Ca tombe bien alors ;-)))))

Ce jeu est vraiment sympa à pratiquer, car il allie avec bonheur le
côté évaluation de Zum
Kuckuck
ou autre 6 nimm’t et
le côté prise de risque d’un Can’t
Stop
(si on veut…). On est constamment en train d’alterner entre les cartes
hautes et les cartes basses et il faut être assez doué pour équilibrer
ses bâtonnets au final. Je pense que ce jeu doit se bonifier avec le temps,
ce qui ne me gêne pas car je pense qu’il n’aura pas trop le temps de prendre
la poussière.
Au final, je me suis bien amusé, mes amis aussi, et je dois dire que
je ne sais pas encore comment « bien » gérer sa main. Tant mieux
!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× sept = 14