[15/04/2017] Slide Blast, Fold-It, Pick me Up !

Quelques jours après avoir ouvert ce sympathique colis qui a fait le tour du monde pour arriver jusqu’à moi, voici donc carrément la découverte des trois jeux reçus : Slide Blast, un jeu de par d’attraction aquatique, Fold-It, un jeu de recouvrement bien abstrait dans le milieu de la restauration, et, enfin, Pick me Up !, un jeu d’observation et de rapidité stupido-stupide, avec des ventouses de dingues qui font pouetttt !!! A la table d’à-côté, ça jouait à Bruxelles, mmmhhh comment dire… 😉

SLIDE BLAST

Qui construira le toboggan le plus long  pour amener son baigneur le plus loin possible par rapport à la zone de départ ?
Qui construira le toboggan le plus long pour amener son baigneur le plus loin possible par rapport à la zone de départ ?
A son tour, on joue l'une de ses deux tuiles qu'on a en main en respectant deux règles d'or : on doit allonger son propre toboggan et on ne peut pas créer de situation interdite (faire boucler un toboggan sur une autre zone de départ). L'un des trucs amusant c'est qu'on que, si on aide les autres à avancer en plaçant sa tuile, on empoche un petit jeton de bonus. L'accumulation de ces dits-jetons génère des PV en fonction du nombre. Donc, on a intérêt à rechercher la proximité avec les autres plutôt que de partir seul dans son coin...
A son tour, on joue l’une de ses deux tuiles qu’on a en main en respectant deux règles d’or : on doit allonger son propre toboggan et on ne peut pas créer de situation interdite (faire boucler un toboggan sur une autre zone de départ). L’un des trucs amusant c’est qu’on que, si on aide les autres à avancer en plaçant sa tuile, on empoche un petit jeton de bonus. L’accumulation de ces dits-jetons génère des PV en fonction du nombre. Donc, on a intérêt à rechercher la proximité avec les autres plutôt que de partir seul dans son coin…
Voici à quoi ressemble le plateau après un tour de table : chacun des 4 joueurs, Tristan en jaune, Samuel en gris, Alendar en violet et moi-même en vert a joué un tour. C'est bien fun comme mécanisme, à la Aqua Romana dans l'esprit, la légèreté en plus...
Voici à quoi ressemble le plateau après un tour de table : chacun des 4 joueurs, Tristan en jaune, Samuel en gris, Alendar en violet et moi-même en vert a joué un tour. C’est bien fun comme mécanisme, à la Aqua Romana dans l’esprit, la légèreté en plus…
Un peu plus tard...
Un peu plus tard…
Certaines tuiles piochées donnent le droit de placer, à la place, une grande tuile d'attraction, comme ci-dessus. A noter aussi la présence de tuiles avec des lignes rouges, ces dernières donnant l'occasion de rejouer tout de suite.
Certaines tuiles piochées donnent le droit de placer, à la place, une grande tuile d’attraction, comme ci-dessus. A noter aussi la présence de tuiles avec des lignes rouges, ces dernières donnant l’occasion de rejouer tout de suite.
Dans le jeu, il y a un et un seul tunnel que Tristan est en train de placer ci-dessus. Le pitch : son baigneur va entrer par l'une des entrées du tunnel et ressortir, à l'endroit où il aura choisi de placer la tuile de sortie, par le même numéro de porte...
Dans le jeu, il y a un et un seul tunnel que Tristan est en train de placer ci-dessus. Le pitch : son baigneur va entrer par l’une des entrées du tunnel et ressortir, à l’endroit où il aura choisi de placer la tuile de sortie, par le même numéro de porte…
Voici où Tristan a placé la sortie du tunnel (avec la pieuvre en bas). Son baigneur ira se placer sur le même numéro, comme téléporté. Pas mal et très puissant...
Voici où Tristan a placé la sortie du tunnel (avec la pieuvre en bas). Son baigneur ira se placer sur le même numéro, comme téléporté. Pas mal et très puissant…
La partie se poursuit ainsi jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de tuile à placer et on compte alors les longueurs de toboggans pour désigner le vainqueur, sans oublier d'ajouter les points liés aux jetons collectés (peu, aujourd'hui).
La partie se poursuit ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de tuile à placer et on compte alors les longueurs de toboggans pour désigner le vainqueur, sans oublier d’ajouter les points liés aux jetons collectés (peu, aujourd’hui).

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Toboggan Jetons Total
Tristan (jaune) 22 0 22
Samuel (gris) 24 0 24
Alendar (violet) 26 3 29
Ludo le gars (vert) 23 1 24

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité des composants du jeu : tuiles épaisses, illustrations sympas, pions en bois, …
– Le système simple et épuré, à la Aqua Romana mixé à du Indigo,
– Le fun généré par le jeu,
– Le délire lié au tunnel : on se demande bien s’il n’y a pas un avantage très fort pour celui qui pioche la tuile, mais bon…

On a moins aimé
– Les cas spéciaux avec les tuiles d’attractions tunnels supplémentaires au cas où on ne puisse pas jouer à son tour (on s’est même demandé si ça ne pouvait pas être une stratégie de jeu, auquel cas ce défaut devient une qualité !),
– Le hasard, vraiment très présent, notamment avec la tuile tunnel…

————————————————————————————————————
FOLD-IT

Voici l'un des jeux qui a reçu un très bon accueil, m'a-t-il semblé, dans le milieu ludique, sans que je n'ai jamais pu en avoir un exemplaire entre les mains ! Merci Happy Baobab... La boîte veut -presque- déjà tout dire : on va essayer de ne laisser visible, à partir de sa serviette individuelle, que les plats demandés par le client. Oulha, ça va être tendu, sachant qu'on doit faire ça très rapidement (enfin, ne pas être le dernier) !
Voici l’un des jeux qui a reçu un très bon accueil, m’a-t-il semblé, dans le milieu ludique, sans que je n’ai jamais pu en avoir un exemplaire entre les mains ! Merci Happy Baobab… La boîte veut -presque- déjà tout dire : on va essayer de ne laisser visible, à partir de sa serviette individuelle, que les plats demandés par le client. Oulha, ça va être tendu, sachant qu’on doit faire ça très rapidement (enfin, ne pas être le dernier) !
Voici donc les composants du jeu, magnifiques soulignons-le : une serviette imprimée des deux côtés (les mêmes plats aux mêmes endroits), trois jetons d'étoiles à conserver le plus longtemps possible (on en perd un à chaque fois qu'on est le dernier à réussir), des cartes au centre (les bleues dites faciles, les rouges dites difficiles) et, enfin, de jolis jetons en bois à prendre quand on a fini sa commande (un de moins que de joueurs).
Voici donc les composants du jeu, magnifiques soulignons-le : une serviette imprimée des deux côtés (les mêmes plats aux mêmes endroits), trois jetons d’étoiles à conserver le plus longtemps possible (on en perd un à chaque fois qu’on est le dernier à réussir), des cartes au centre (les bleues dites faciles, les rouges dites difficiles) et, enfin, de jolis jetons en bois à prendre quand on a fini sa commande (un de moins que de joueurs).
Premier exemple, facile : obtenir les brochettes de légumes comme seul plat visible. Le pliage n'est pas très difficile mais il faut quand même que le résultat ressemble à quelque chose et qu'on n'ait pas plié de plats en deux.
Premier exemple, facile : obtenir les brochettes de légumes comme seul plat visible. Le pliage n’est pas très difficile mais il faut quand même que le résultat ressemble à quelque chose et qu’on n’ait pas plié de plats en deux.
Ayant réussi assez rapidement la commande difficile ci-dessus, je peux me permettre d'immortaliser les pliages répétés et compulsifs de mes trois adversaires du jour. On croit toujours qu'on va y arriver, mais, au final, on galère pas mal et on doit tenter d'acquérir une sorte de logique de pliage, petit à petit...
Ayant réussi assez rapidement la commande difficile ci-dessus, je peux me permettre d’immortaliser les pliages répétés et compulsifs de mes trois adversaires du jour. On croit toujours qu’on va y arriver, mais, au final, on galère pas mal et on doit tenter d’acquérir une sorte de logique de pliage, petit à petit…
Un joli pliage de serviette pour obtenir seulement 3 plats visibles, dont étaient alignés de base sur la serviette. Ça nous a paru plus difficile encore, car 3 plats, ce n'est pas naturel du tout par pliage d'une serviette 4 par 4...
Un joli pliage de serviette pour obtenir seulement 3 plats visibles, dont étaient alignés de base sur la serviette. Ça nous a paru plus difficile encore, car 3 plats, ce n’est pas naturel du tout par pliage d’une serviette 4 par 4…
Un magnifique pliage de 4, lequel me met une avance de fou sur les autres : j'ai toujours mes 3 étoiles et les autres n'en ont plus qu'une seule chacun !
Un magnifique pliage de 4, lequel me met une avance de fou sur les autres : j’ai toujours mes 3 étoiles et les autres n’en ont plus qu’une seule chacun !
Arghhhh... Je couine ! Même si Tristan, puis Samuel, se font éliminer, au final c'est Alendar qui résiste et qui arrache même la victoire ! Bravo Damien, plus résistant au stress final que moi, à moins qu'il n'ait réussi à mieux acquérir de la connaissance sur la logique des pliages...
Arghhhh… Je couine ! Même si Tristan, puis Samuel, se font éliminer, au final c’est Alendar qui résiste et qui arrache même la victoire ! Bravo Damien, plus résistant au stress final que moi, à moins qu’il n’ait réussi à mieux acquérir de la connaissance sur la logique des pliages…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Tristan éliminé en premier
Samuel éliminé en deuxième
Alendar vainqueur (1 étoile)
Ludo le gars éliminé en troisième

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité des composants du jeu, bluffante !
– L’originalité du système de jeu avec ces pliages qui rendent fou,
– La possibilité d’acquérir une expérience sur la logique de pliage…

On a moins aimé
– La crainte qu’on acquiert trop d’expérience trop vite et que le jeu perde de son intérêt,
– La règle bizarre sur le fait qu’on perde une étoile aussi si on a pris un jeton en bois alors qu’on a commis une erreur : on peut faire de l’anti-jeu, si on a de l’avance d’étoiles, en se jetant dessus même sans avoir rien de correct (en finale). Voir variante ci-dessous…

Variante
Pour éviter que certains joueurs fassent de l’anti-jeu, on ne fait perdre une étoile qu’aux joueurs avec des erreurs sur leur serviette s’il y en a, et non pas, en plus, au joueur dernier de la manche, même s’il a raté ses pliages.

————————————————————————————————————
PICK ME UP !

Et on termine, après notre montée en puissance dans la frénésie ludique, par ce jeu de pinces dans lequel on essaie de repérer au plus vite les jetons qui correspondent aux 3 dés lancés. Avec sa ventouse, chaque joueur va faire poueettt en en pressant le manche puis se la plaquer sur l'un des jetons correspondants, dans un joyeux bordel... Ça promet !
Et on termine, après notre montée en puissance dans la frénésie ludique, par ce jeu de pinces dans lequel on essaie de repérer au plus vite les jetons qui correspondent aux 3 dés lancés. Avec sa ventouse, chaque joueur va faire poueettt en en pressant le manche puis se la plaquer sur l’un des jetons correspondants, dans un joyeux bordel… Ça promet !
Petit exemple avec le lancer de dés ci-dessus : les jetons valables doivent être vert ou violet, avec deux peluches dessus et aucune expression particulière des yeux (croix sur le troisième dé). Combien y en a-t-il ? ................... Un seul, oui, bravo ! Mais une fois celui-ci pris, si celui de dessous devient valable, on continue ! Il a intérêt à être solide le thermoformage de la boîte...
Petit exemple avec le lancer de dés ci-dessus : les jetons valables doivent être vert ou violet, avec deux peluches dessus et aucune expression particulière des yeux (croix sur le troisième dé). Combien y en a-t-il ? ………………. Un seul, oui, bravo ! Mais une fois celui-ci pris, si celui de dessous devient valable, on continue ! Il a intérêt à être solide le thermoformage de la boîte…
C'est un jeu de fous, oui. A noter que, si aucun jeton ne correspond aux lancers, on doit brandir sa poignée devant soi, faire un joli poueeettt, et le dernier à le faire doit rendre un de ses jetons préalablement acquis.
C’est un jeu de fous, oui. A noter que, si aucun jeton ne correspond aux lancers, on doit brandir sa poignée devant soi, faire un joli poueeettt, et le dernier à le faire doit rendre un de ses jetons préalablement acquis.
C'est pas un jeu pour les excités comme Samuel (il m'a détruit la tête, m'assénant un mémorable coup de poing, le bougre)... ;-)
C’est pas un jeu pour les excités comme Samuel (il m’a détruit la tête, m’assénant un mémorable coup de poing, le bougre)… 😉
Fin de partie puisqu'il y a 5 casiers de vides. On compte évidemment son butin et puis voilà. Sympa, en fait, j'imagine qu'il va plaire à Leila celui-là...
Fin de partie puisqu’il y a 5 casiers de vides. On compte évidemment son butin et puis voilà. Sympa, en fait, j’imagine qu’il va plaire à Leila celui-là…

Durée de la partie : 15 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Total
Samuel 7
Yannick 6
Alendar 11
Ludo le gars 11

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté volontairement décalé et stupide du jeu, à la Coconuts !
– La qualité du matériel, une fois encore, avec ces poignées molles qui font poueeett, et un thermoformage qui a réussi l’examen de passage de nos 4 gaillards du jour…
– La certitude que ce jeu va faire un tabac auprès des plus jeunes, adeptes ou non de Jungle speed et consorts.

On a moins aimé
– Les situations litigieuses lorsqu’on pousse un de ses voisins,
– Le manque de coordination : presse sur la poignée et relâchement pour que la ventouse colle…
– Le cas où il n’y a rien à attraper car on n’entend pas très bien qui pouette en dernier 🙂

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ quatre = 5