[15/08/2007] Pyramidos, Schnapp Zu !

Dernier jour des vacances cette fois. Pour de bon. Avec finalement moins de parties qu’habituellement, autant entre parents et enfants qu’entre adultes. Quelques parties avec des voisins de camping, Véronique et Nicolas, mais dans tous les cas de belles parties bien mémorables.
Pour clore l’été ludique 2007, ce seront 2 jeux pratiqués avec Maitena et Tristan : Pyramidos tout d’abord, l’un des tout meilleurs jeux d’adresse où les enfants et les adultes rivalisent avec bonheur. Puis ce sera Schnapp Zu ! un jeu où l’on doit deviner ce que l’autre pense qu’il pense que je pense qu’il pense. Bien sympa aussi.

PYRAMIDOS :

Très appliquée, Maitena commence à réussir ses pichenettes, chose qu’elle avait encore du mal à
faire lors de ses dernières parties sur ce jeu…

 

Et au tour du gars de faire gicler ses billes vertes, ou plutôt ses blocs de pierre, en vue
d’ériger la fameuse pyramide…
Tristan observe Maitena qui va tenter de s’approcher de la zone de construction…
Et toc ! Une pichenette pour le gamin, mais le jeu est encore difficile pour lui qui ne voit pas
immédiatement où se placer pour faire gicler la bille du bon côté…
La première bille verte à rejoint la zone de construction, ce qui me rapporte mon premier
point…
Tristan s’applique comme un fou pour maintenir ses billes dans le champ de jeu, sans qu’elles ne
tombent dans les trous béants que représentent les gueules de crocodiles…
Là, je crois qu’il vit vraiment le jeu…
Et sa soeur vient de réussir son premier point !
Fin de partie dans la tente. Merci la pluie…
Julie n’a guère de réussite aujourd’hui, au contraire de son cher époux…
« Yes ! » cette fois, dès la première tentative, c’est gagné : ma bille verte vient de gicler sur
la base de 4 billes pour parfaire l’érection de la pyramide…
4 billes vertes et 1 bille bleue : du grand art !
Bilan synthétique :

On a aimé
– L’extrême simplicité du jeu
– Le côté jouissif lorsqu’on fait gicler sa bille : sera-t-on suffisamment mettre de ses nerfs pour ne pas l’envoyer n’importe où ?
– Le fait que les plus jeunes vivent le jeu avec une intensité folle

On a moins aimé
– La difficulté un peu trop marqué pour les plus jeunes

Scores de la partie :

 

Tristan (jaune) : 0
Maitena (bleu) : 1
Julie (rouge) : 0
Ludo le gars (vert) : 5

Note du jeu (sur cette partie) : 17 / 20

———————————————————————————————————————————————–

SHNAPP ZU ! :

Julie possède le pélican et choisit une zone où il va aller pêcher ses poissons (4 zones en
tout). Ensuite, les 3 autres joueurs allons sélectionner une des 4 zones en espérant tomber au même endroit que le pélican pour ponctionner son butin…

 

La figurine du pélican est vraiment superbe et à elle seule elle justifie l’achat du jeu : les
enfants en sont dingues et ne veulent pas la lâcher…
La partie est absolument dingue : Julie enchaîne gain sur gain et elle atteint 14 poissons en
quelques minutes…
« Comment faire pour assurer rapidement ma victoire ? » semble se dire Julie qui n’a pluis rien à
craindre du tout…
Faire le bon choix n’est jamais facile : si l’on mise sur la zone la plus riche en poissons, à
tous les coups le joueur pélican aura fait un choix « moins visible », mais si on mise sur une zone quasi déserte, même si on trouve le pélican, on n’encaisse que très peu de
poissons…
Tristan présente sa mine déconfite des grands jours : il faut dire que la rouste que Julie est
en train de nous mettre est mémorable. Et pourtant, Tristan et Maitena auront vraiment fait de grandes prouesses pour revenir au score…
Fin de partie et c’est bien évidemment la dame qui l’emporte… Quant à moi, je réalise le score
formidablesque de 0 point ! La bulle quoi…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le bluff épuré du jeu
– Les choix souvent déroutants opérés par les enfants, ce qui donne de belles parties intergénérationnelles

On a moins aimé
– Le hasard… quand même !

Scores de la partie :

 

Tristan : 9
Julie : 14
Maitena  : 8
Ludo le gars : 0

Note du jeu (sur cette partie) : 13 / 20

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit × 8 =