[16/01/2021] Podcast n°183

Un podcast sur la vie ludique avec ses enfants…
Un super plaisir de l’avoir enregistré, oui, clairement !

Imaginez… Parler de son histoire ludique avec les 3 qu’ils sont, de Maitena, en passant par Tristan, jusqu’à Leila.
Oui, c’est un réel plaisir de vous convier à partager ces moments, de vous immiscer parmi nous, de vous faire savourer notre plaisir…
Et, si certains d’entre vous sont parents, ou hésitent à l’être 😉 😉 😉 vous avez moult arguments / idées pour ne plus hésiter !!!

C’est ainsi que je vous propose le n°183 intitulé Jouer avec ses enfants.

Le lien pour l’écouter tout de suite :

Pour le télécharger et l’écouter plus tard (clic droit sur l’image suivante et « Enregistrer la cible du lien sous ») :LogoSiteTelechargementUne fois encore, je serais très sincèrement ému / content de lire vos retours sur cet axe-là… Ce n’est pas neutre d’avoir des enfants et de jouer avec eux. Merci.

A noter que la musique d’intro et de final est du super génialissime groupe Rue de la Muette, lequel a sorti plusieurs albums que j’aime écouter régulièrement…
Pour la musique d’intro, on a affaire à « Mon joli carrosse » écoutable ici : Mon joli carrosse. Merci à Patrick Ochs pour son autorisation d’utilisation.

4 commentaires à propos de “[16/01/2021] Podcast n°183”

  1. Bonjour Ludo
    Je trouve excellente ton approche du jeu que tu as eu avec tes enfants. En effet, en lisant tes compte-rendus, j’étais étonné que Tristan se soit détaché des jeux alors qu’il semblait passionné. Dans mon groupe de joueurs, le fils de l’un deux était accro aux jeux depuis l’âge de 9 – 10 ans. Il est de l’âge de ta fille aînée mais, à 21 ans, il est toujours aussi accro. Chez moi, c’est un peu différent dans la mesure où je suis plus vieux que toi (60). J’ai toujours aimé les jeux de société mais je me suis mis aux jeux modernes depuis 2010. J’ai transmis, avec bonheur, le virus du jeu à ma fille et à mon gendre (32 ans chacun). Divorcé et remarié, j’ai un garçon de 15 ans à la maison, mais lui c’est l’ordinateur sa passion et quelquefois un jeu de société. Comme toi, je ne le force pas, ce serait contre productif. En tout cas, un bien beau message que tu passes à tous les parents joueurs !

  2. Merci Ludo, je me retrouve moi aussi dans ton podcast. Mais avec deux grands enfants de 25 et 22 ans je n’ai pas la chance d’en avoir encore un(e) sous la main pour en profiter.

    Il y a effectivement un trou d’air à l’adolescence entre 15 et 20 ans je dirai mais les bases sont là et sont solides ! La preuve, ils jouent plus maintenant avec leur cercle d’amis qu’avec leur vieux père… je dois même surveiller ma ludothèque car ils veulent m’emprunter des jeux !

    Pour cette fin d’année on s’est retrouvé autour de mémorables parties de Burgle Bros et surtout de l’incontournable Love Letter où ils prennent un malin plaisir à m’éliminer très vite 😉

    Pouvoir partager de bons moments ensemble c’est ça l’essentiel !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ cinq = 8