[16/10/2021] Happy City, Rolling Realms

Pour la venue de Maitena et Joris lors du week-end des classes (conscrits) au village, nous avons passé un petit moment, en fin d’après-midi de ce samedi à… jouer !
Du coup, nous commençons par la découverte d’un jeu sorti au printemps 2021 et édité par Cocktail Games, à savoir Happy City qui m’avait bien tapé dans l’œil lors du Festival des Jeux de Vichy. Effectivement, c’est de l’efficace qui permet de faire découvrir le jeu de -petite- gestion à des joueurs moins habitués.
Bien réussi, il ressortira sous peu (j’ai déjà mon idée !)…
Ensuite, le jeu du moment par chez nous, à savoir Rolling Realms

HAPPY CITY

Un jeu quasi best seller de chez Cocktail Games, en orientation malin/malin, j’ai nommé Happy City ! Effectivement on va se faire bien plaisir tous les 4 : Leila, Maitena, Joris et moi-même…
Au centre de la table sont étalés différents types de cartes :
– A gauche, les bleues, celles des Bâtiments qu’on peut ajouter à sa ville, moyennant un paiement de 1 à 6 sous, avec un étalage de 3 cartes en tout (jolie idée au passage),
– En haut, les cartes Habitations, de couleur verte, qui coûtent 1, 3 ou 6 sous,
– En bas, les cartes roses de Bâtiments spéciaux, spécifiques à chaque partie (d’où un renouvellement plutôt bienvenu)…
Lors d’un tour de jeu, chacun empoche autant de sous que de pièces indiquées en bas des cartes de sa ville. Puis, à son tour, on peut défausser une carte de Bâtiment de l’étalage, puis le compléter à 3, avant d’acheter 1 Bâtiment OU 1 Habitation OU ne rien acheter et gagner une pièce, en ayant comme dernière option de prendre un Bâtiment spécial si on en valide les critères (un seul, par joueur, par partie).
Le jeu est bel et bien ultra-fluide, ultra-accessible et franchement bien réussi… En tout cas, il séduit largement autour de la table !
Ci-dessus, vous pouvez voir que Maitena est la première à empocher un Bâtiment spécial, ayant totalisé deux cartes bleues et une verte… Elle pourra se targuer de prendre 2 sous supplémentaires en début de chaque tour à venir…
Maitena a donc à présent pas moins de 5 cartes étalées sur les 10 requises pour que s’arrête la partie ! On a clairement affaire à un jeu ultra-rapide et nerveux. Ne pas prendre trop de retard, ne pas se laisser distancer tout en équilibrant les deux niveaux qui seront utilisés pour calculer le score final de chacun… Lesquels ? J’y reviens !
Leila construit à son tour un joli Bâtiment spécial…
J’en suis à 8 cartes posées dans ma ville… Mais vais-je gagner ? En fait, il faut avoir en tête ce qui comptera vraiment… à savoir le nombre d’habitants (meeples verts) multiplié par le nombre de cœurs (en rose) ! Autrement dit, l’idéal, mais pas facile, c’est d’en avoir autant de chaque…
La partie est bien bien plaisante, ça c’est sûr, mais elle commence à se révéler plus calculatoire…
Fin de partie, après que Maitena a posé sa dixième carte (contre 8 à Leila, 6 à Joris et 9 à moi-même)…
La ville de Leila une fois la partie achevée…
Celle de Maitena…
Celle de Joris…
Et la mienne…

Durée de la partie : 40 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Cœurs Meeples Total
Leila 5 7 35
Maitena 6 7 42
Joris 6 5 30
Ludo le gars 6 4 24

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence absolue du jeu, juste parfait dans le cadre d’initiations à la chose ludique !
– Le système de calcul des scores, incitant à prendre autant de cœurs que de meeples, mais ce n’est pas facile,
– Les diverses stratégies qui me semblent poindre et me donnent envie d’y revenir,
– La durée parfaite de la partie, ponctuée d’un zeste de course bienvenu,
– Le look des illustrations, j’aime bien…

On a moins aimé
– La petitesse des cartes, la boîte aurait pu en contenir de plus grandes,
– Un côté un peu trop simple pour mes goûts personnels, mais c’est aussi une qualité soulignée dans les +,
– Un playmat pour ce jeu ?

————————————————————————————————————
ROLLING REALMS

Le meilleur jeu joué récemment se devait d’être présenté à Maitena et Joris, oui ça c’est sûr… Mais on a été peut-être un peu présomptueux de se l’attaquer vers 20h00 un samedi soir de fête des classes au village, avec la grande fête à venir le lendemain, surtout que ni l’un ni l’autre ne connaissait vraiment les jeux de Stegmaier (Maitena n’a joué qu’une fois ou deux à Tapestry)…
Bon, ce n’est pas grave, on y va quand même et on se régale bien !!!
Maitena trouve le jeu assez alambiqué et j’avais oublié son côté Analysis Paralysis particulièrement aiguisé parfois… 😉
Joris veut faire au mieux, mais, là aussi, ce n’est pas simple, quand on découvre ce jeu…
En fin de première manche sur trois, on décide de jeter l’éponge (pourtant elle n’avais pas trop servi) et voici donc les éléments de Leila (trop dégoûtée d’arrêter la partie là)…
La zone de Maitena…
Celle de Joris…
Et la mienne, pour une victoire qui n’en est pas vraiment une… il restait deux manches à jouer ! On reviendra, oui, on reviendra, ça c’est sûr !!! 😉

Durée de la partie : 45 minutes (une seule manche sur trois !) – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Manche 1 Manche 2 Manche 3 Total
Leila 15.1 non jouée non jouée non pertinent
Maitena 14.5 non jouée non jouée non pertinent
Joris 14.4 non jouée non jouée non pertinent
Ludo le gars 16.4 non jouée non jouée non pertinent

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La saveur particulière de ce jeu pour les amateurs des créations de Stegmaier,
– Les illustrations et le design global du jeu,
– La super bonne envie d’y revenir, j’ai encore hâte…

On a moins aimé
– Un côté un peu austère / rebutant / difficile d’accès pour les geeks pas trop geeks 😉
– La durée de la manche 1 de notre partie…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = vingt un