[16/11/2022] Turing Machine X 3

Sublime découverte de jeu aujourd’hui, avec l’improbable Turing Machine X 3 !
Ce jeu, inventé par Yoann Levet (Myrmes, …) et Fabien Gridel (l’ayatollah ludique bien connu Krazey), est une véritable bombe ludique, une pépite rare, et je peux vous dire que je mâche mes mots, tant j’ai été séduit par nos trois parties enchainées ce soir !
Pour tout dire, s’il n’y avait pas eu LE jeu (Ark Nova bien sûr) cette année, celui-ci aurait eu toutes ses chances de devenir LE jeu…

Féru de jeux abstraits, logiques, mathématiques, avec des études universitaires situées entre l’informatique, les mathématiques discrètes et la logique fondamentale, je ne pouvais qu’être le public cible pour ce jeu qui se base sur la machine de Turing, précurseur de l’informatique, inventée dans les années 30 par Alan Turing (un petit article à lire sur cette invention révolutionnaire).
Les deux co-auteurs de ce jeu nous proposent donc une sorte d’interprétation toute personnelle de cette machine, à base de logique pure, et avec un matériel assez incroyable.
Un autre jeu, superbe lui aussi, était sorti en fin d’année 2020, plutôt basée sur la conception d’un ordinateur mécanique : Turing Tumble (comptes-rendus à lire ici).
Avant de vous laisser déguster ce triple compte-rendu, une dernière précision concernant Fabien Gridel : en 2004, je lui avais fait découvrir le jeu Black Box chez lui, à Lyon (vieux compte-rendu ici) : Turing Machine y trouverait-il son début de source d’inspiration ? 😉
Allez, bonne lecture à tous et n’hésitez pas à commenter…

TURING MACHINE X 3

Grande, très grande même, découverte ce jour avec Turing Machine, l’un des jeux qui a clairement le plus buzzé à Essen 2022…
Ce jeu est clairement un pur OLNI (comprendre : Objet Ludique Non Identifié) ! La raison ? C’est un jeu d’énigmes logiques à résoudre face à la machine, laquelle répond aux questions qu’on lui soumet ! 20 problèmes sont proposés dans la boîte et plusieurs millions nous attendent en ligne !!! Une sorte de jeu que l’on ne pourra, donc, jamais finir, avec un renouvellement sans fin…
Leila depunche le jeu et on se rend déjà bien compte de la qualité d’édition : couvercle de la boîte ajouré, support rigide pour stocker les cartes trouées de partout, machine hexagonale, cartes carrées et rectangulaires dans tous les sens, … Ça donne envie ! Enfin, pour celles et ceux qui sont tout excités par les jeux de logique pure !!! 😉
Pour la mise en place de la première partie, nous positionnons la machine au centre, entourée de 4 cartes Critères explicitement identifiées dans la règle (la 4 en face du A, la 9 en face du B, la 11 en face du C et la 14 en face du D). Ensuite, on rajoute 4 cartes Vérification, face cachée, au bout de chaque bras de la machine (la 447 écrit en vert en face du A, la 646 en face du B, la 566 en face du C et la 322 en face du D).
Leila parachève l’installation en cochant la lettre correspondante sur chaque carte Vérification positionnée (c’est pour la replacer au bon endroit quand on s’en servira).
Ça paraît technique ? Ça l’est ! 😉
Petite vue de la page des problèmes du livret de règles, avec le numéro 01 qui correspond à celui que l’on a mis en place pour notre partie de découverte.
La machine est prête…
Comment procéder maintenant ?
Chacun de nous a une feuille sur laquelle il va pouvoir noter les informations que va lui fournir la machine au fur et à mesure des questions qu’il va lui poser pour trouver un code à 3 chiffres (chacun de 1 à 5) :
– Les colonnes Et et F sont barrées car on ne joue qu’avec 4 critères dans cette partie.
– En haut à gauche, on inscrira le code à 3 chiffres à vérifier à chaque manche et, en haut à droite, on pourra barrer les chiffres que l’on a identifiés comme erronés.
– En-dessous, les zones A, B, C et D recensent les critères indiqués sur les cartes :
A : le chiffre repéré par le carré jaune est-il plus grand, égal ou plus petit que 4 ?
B : y a-t-il zéro, un, deux ou trois chiffres 3 dans le code ?
C : le chiffre repéré par le triangle bleu est-il plus petit, égal ou plus grand que celui du carré jaune ?
D : le chiffre repéré par le triangle bleu est-il plus petit que chacun des deux autres, ou est-ce le carré jaune, ou est-ce le disque violet ?
Le jeu est simultané : on écrit un premier code en haut à gauche de sa feuille pour on prend les trois fiches avec trous correspondantes.
Ci-dessus, vous pouvez voir que j’essaie le code 341…
Ces trois fiches sont alors superposées et un seul petit trou reste visible ! Que c’est fort, on dirait que c’est magique !!! 🙂
Ensuite, on décide soumettre le code à un maximum de trois cartes Vérification (A, B, C ou D).
J’y vais pour la carte B (comme l’indique ma croix dans la colonne B de la zone centrale de ma feuille derrière mon paravent).
Bilan : une croix rouge apparaît dans le trou, ce qui veut dire que le critère vérifié (nombre de 3 dans le code) n’est pas validé : il n’y a donc pas un seul 3 dans le code ! Pour noter ceci, je vais pouvoir rayer cette hypothèse dans la zone B de ma feuille.
Leila fait de même de son côté, le jeu offrant plusieurs exemplaires de chaque fiche avec trous…
C’est ultra-technique mais incroyablement magique et titillant pour le cerveau ! Un régal…
Vous pouvez voir que, pour ma part, pour la première manche, j’ai vérifié aussi les critères A et C et que j’en ai tiré les enseignements supplémentaires suivants : le carré jaune vaut 4 et le triangle bleu est plus petit que le carré jaune. Il me reste à entourer le chiffre 4 en-dessous du carré jaune dans la zone en haut à droite.
Ce jeu est fort, très fort…
Nous voici en fin de deuxième manche, après que j’ai vérifié le code 142 sur les carets Critères B et D seulement. J’en ai déduit que, comme il n’y a aucun 3 dans le code (test de zéro 3 validé en B), et que le carré n’est pas plus petit que le triangle et le disque, forcément le disque est le plus petit des trois, donc, sans erreur possible : le triangle vaut 2, le carré 4 et le disque 1 !
Oui, c’est fort, très fort, très très fort comme jeu même !!!
Leila finalise ses réflexions alors que, de mon côté, je sais déjà que je vais proposer mon code lors de la dernière phase de la manche…
1… 2… 3… ! Pouce vers le bas = on ne veut rien proposer, pouce vers le haut = on veut proposer un code !
Leila n’en revient pas que je puisse tenter cette proposition aussi vite…
Je propose donc le code 241 et passe ce code au crible de chacun des quatre cartes Critères de la machine. Si la vérification fonctionne à chaque fois, ce sera gagné pour moi…
Et c’est le cas !
La vue de nos deux feuilles en fin de partie…
A votre avis, va-t-on y rejouer tout de suite ? 😉
Voici la mise en place effectuée pour le problème numéro 2… Je donnerai moins de précisions pour ne pas faire trop de SPOIL. Ou alors, regardez moins les photos… 😉
Je commence en tentant ce code particulier : 444…
Bilan de ce premier test passé à la moulinette de la machine…
On décide en même temps de faire une proposition ! Petit retour dans la règle : c’est celui qui aura eu besoin du moins de cartes Vérification qui a opportunité de l’emporter. Leila commence donc, à une carte près…
Hop hop hop… Elle stresse un peu…
Et elle gagne !!! Bravo fille…
Nos feuilles en fin de cette deuxième partie qui appelle une troisième partie en guise de belle…
Mise en place du problème numéro 3 effectuée…
Mes informations glanées en fin de première manche… Ça démarre bien !
Leila se prend la tête !
Ça y est, je vais pouvoir formuler ma proposition…
Et c’est validé par la machine !!!
A moins que vous préfériez cette orthographe :
Essai validé par la machine !!!
😉
Dernière vue de nos feuilles respectives…
Quel effet Wahou de fou ce jeu !!!

Durée de ces parties : 35 minutes puis 30 minutes puis 25 minutes – Note de ces parties : 20 / 20

Scores de ces parties :

Problème n°1 Problème n°2 Problème n°3
Leila Défaite Victoire (manche 3 avec 8 tests) Défaite
Ludo le gars Victoire (manche 2 avec 5 tests) Défaite Victoire (manche 2 avec 4 tests)

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’impression d’avoir goûté à un jeu exceptionnel avec un effet Wahou quasiment magique ! Hop, un 20 / 20 direct !!!
– La qualité du matériel et, surtout, son intelligence de conception (ah, ces cartes trouées…),
– L’envie irrépressible d’y revenir…
– Le jeu dont on ne pourra jamais faire tout le tour…

On a moins aimé
– Le manque d’accessibilité du jeu : je n’ose y faire jouer Julie pourtant férue de jeux de déduction…

————————————————————————————————————

6 commentaires à propos de “[16/11/2022] Turing Machine X 3”

  1. Je te conseille pourtant d’essayer de faire jouer Julie avec le mode coopératif. On raisonne tous ensemble et il n’y a pas de frustration pour celle ou celui qui ne trouve pas avant les autres^^

    Et dire qu’il y a encore 8 millions de parties à jouer…

    C’est mon LE jeu a moi de 2022 !!!

    • Ah ah ah, je sais bien que c’est ton LE jeu à toi et, à vrai dire, sans LE jeu (le vrai), il aurait été incontestablement mon LE jeu à moi aussi !
      Il a en moins pour lui une sorte d’approche ultra-puriste mathématiques (que moi j’adore) mais qui peut rebuter à fond.
      En tout cas, on a plus que hâte de poursuivre la campagne… à 7 000 000 d’épisodes !!! 😉

  2. Bonjour Ludo,
    je vais rajouter 2 réferences à ton articles.
    – la première, ludique, est un Escape Book thématisé sur la machine de Turing
    https://www.hachette.fr/livre/escape-book-operation-code-de-turing-9782035977458
    Il y a quelques livres jeux bien sympas comme celui-ci proposés par ma ludothèque municipale, à chaque fois avec un cheminement, même si on peut faire les énigmes indépendamment.
    – la seconde, bédéphile, avec une des aventures de Blake et Mortimer, Le bâton de Plutarque, dont une partie se passe sur le site historique où Turing travaillait au décryptage. A lire éventuellement en même temps que l’escape book au-dessus.

    • Merci pour ce retour très intéressant ! Je vais aller y jeter un œil également…
      Edit : j’ai commandé l’Escape Book, ça me rappellera les Livres dont vous êtes le Héros et dans l’univers de Turing ça me fait un effet Wahou !!! MERCI !

      • Sur l’Escape book, j’en ai vu 3 à ma ludo : celui-ci, un sur Jules Verne avec des références à certaines de ses œuvres et aux machines qu’il a imaginées, et un sur les aventuriers du rail en évoquant diverses boîtes.
        Il y en a d’autres aussi chez Gigamic, sur Chtulhu et Gustave Eiffel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ cinq = 7