[16/01/2002] Die Neuen Entdecker

Participants
– Vincent, qui n’a pas dû souvent parcourir les océans…,
– Paul, toujours placé,
– Julie, la sirène des mers du sud,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Julie et moi avons déjà pratiqué souvent ce jeu à 2 joueurs, une fois à 3 joueurs (excellent souvenir d’ailleurs), et nous souhaitions l’essayer à 4 pour voir si cela change beaucoup de choses!

La première impression est l’évident manque de pions que l’on a ressenti par rapport à la grande quantité que l’on a à 2 joueurs.

Une fois les règles expliquées à nos invités, qui étaient sceptiques sur la qualité du jeu, nous avons entamé la partie. Celle-ci se déroula de manière sobre globalement, avec une ou deux actions mémorables, mais finalement sans grand relief.

Julie imposa progressivement sa maîtrise des rouages du jeu : positionnement sur les îles, placement optimisé sur les chemins, calme et décontraction, mais réaction.

Paul réussit à prendre l’une des grosses îles au tout dernier moment, ce qui lui apporta un pactole de points conséquent, et lui attira les foudres des autres joueurs. Vincent ne  sembla jamais en mesure de remporter la partie, se contentant de quelques points glanés par-ci par-là. Quant à moi, je gagnai la plus grosse île du jeu, mais mon placement déplorable sur les chemins (comme souvent), ne me permit pas de faire la course en tête.

Décompte final
Julie remporte la partie, sans surprise, avec 80 points, je finis deuxième avec 61 points, Paul me talonne avec 58 et Vincent ferme la marche avec 44 points..

Débriefing
Première observation générale : la sensation de manque d’éclaireurs oblige à placer plus tôt les camps et les colonies, afin de conserver certains éclaireurs pour la suite du jeu.

Deuxième remarque : à 4 joueurs, le marquage de points divisés ar 2 selon sa position sur l’île découverte, favorise le joueur qui aura su se placer un peu partout, plutôt que se concentrer sur une seule île. C’est notamment le cas de Julie qui a remporté la partie sans avoir découvert une seule île importante en première position !

Troisième remarque : il faut parfois savoir acheté la tuile nécessaire à un instant donné, car si on ne la pioche pas dans les tuiles faces cachées, il faudra attendre son tour, après que 3 autres personnes ont joué, et donc avec une forte probabilité que quelqu’un l’ai déjà placée si la position était si intéressante que ça (exemple : « vol » d’une île aux autres…).

Dernière remarque : que c’est dur de tirer le dé et d’offrir une pièce de plus aux autres joueurs en début de tour. Surtout qu’à 4 joueurs, dans ce cas là, le total de pièces offertes est de 3…

Ce jeu ne nous a pas déçu, Julie et moi, même si en ce qui me concerne je le préfère à moins de joueurs, par contre Paul et Vincent n’ont, à priori, pas été complètement convaincus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × sept =