[16/01/2016] Domus Domini, Deep Sea Adventure

A Essen 2015, l’éditeur Franjos, connu pour ses petits jeux (Can’t Stop, Kipp It, …) ou ses jeux abstraits (Hyle, Black Box, …), surprend considérablement tout le petit monde ludique en sortant une grosse boîte pour un gros jeu typiquement à l’allemande : Domus Domini ! A l’ouverture de la boîte, et son poids déjà, on est sur le cul : des plateaux dans tous les sens, des pions de belle qualité, et, cerise sur le gâteau, des cartes dans une boîte en plastique ! A noter aussi la présence d’une règle multilingue, dont le français, parfaitement bien rédigée et illustrée. Bravo !!! Lorsque je l’ai lue, d’ailleurs, je n’ai pas arrêté de me dire « Oh, que ça sent bon ce jeu… ». Franchement, avec son ancrage historique (Cluny), situé à quelques dizaines de kilomètres de chez moi, il me tardait d’y jouer pour de bon, même si j’émettais des réserves quant à la notion de mendicité des moines et de chiens de garde pour les faire partir… M’enfin, on saura très vite !
Ensuite, en deuxième partie de soirée de ce OFF en cours du 9ème Festival des Jeux de Villefranche, je fais découvrir le très bon Deep Sea Adventure déjà joué en décembre.
Une bien bonne soirée…

DOMUS DOMINI

Nous avons trouvé le profil parfait sur place ! Merci Franck :-)
Nous avons trouvé le profil parfait sur place ! Merci Franck 🙂
Le jeu est très fourni en matériel et la règle a l'air vraiment séduisante, avec ce thème qui colle bien : on va essayer de soutenir Cluny qui est en proie à de graves difficultés financières. Tout ce qu'on investit pour la soutenir rapporte des PV, mais, attention, l'argent a l'air en flux tendu et il faut savoir rester économe quand même (surtout que l'on repart pour le tout suivant avec un bonus d'argent inversement proportionnel à ces gains)... Nous découvrons ce beau jeu à 3 joueurs, avec Pierre et Romain, une configuration parfaite pour s'imprégner correctement des mécanismes et contrôler le jeu...
Le jeu est très fourni en matériel et la règle a l’air vraiment séduisante, avec ce thème qui colle bien : on va essayer de soutenir Cluny qui est en proie à de graves difficultés financières. Tout ce qu’on investit pour la soutenir rapporte des PV, mais, attention, l’argent a l’air en flux tendu et il faut savoir rester économe quand même (surtout que l’on repart pour le tout suivant avec un bonus d’argent inversement proportionnel à ces gains)… Nous découvrons ce beau jeu à 3 joueurs, avec Pierre et Romain, une configuration parfaite pour s’imprégner correctement des mécanismes et contrôler le jeu…
Une fois calculé la production de chacun et éventuellement subi la mendicité des autres (pas le cas pour nous lors de ce premier tour d'observation), on peut faire progresser son total en convertissant un légume par case. Au final, voici le résultat en fin de premier tour, sachant que la valeur d'une case est divisée par 10 pour obtenir ses PV : 7 pour Romain, 9 pour Pierre et 13 pour moi. Par contre, au niveau argent, Romain empoche 7 deniers, Pierre 5 et moi seulement 4. Cet équilibrage ne me choque pas : on peut le voir comme des gains financiers obtenus par son monastère d'autant plus grands que des productions vendues en petite boutique locale au monastère ont été importantes (non envoyées à Cluny)...
Une fois calculé la production de chacun et éventuellement subi la mendicité des autres (pas le cas pour nous lors de ce premier tour d’observation), on peut faire progresser son total en convertissant un légume par case. Au final, voici le résultat en fin de premier tour, sachant que la valeur d’une case est divisée par 10 pour obtenir ses PV : 7 pour Romain, 9 pour Pierre et 13 pour moi. Par contre, au niveau argent, Romain empoche 7 deniers, Pierre 5 et moi seulement 4. Cet équilibrage ne me choque pas : on peut le voir comme des gains financiers obtenus par son monastère d’autant plus grands que des productions vendues en petite boutique locale au monastère ont été importantes (non envoyées à Cluny)…
Le lieu est quand même nettement moins bruyant le soir que la journée, si l'on excepte l'animateur du tournoi de poker qui a tendance à nous saouler la tête...
Le lieu est quand même nettement moins bruyant le soir que la journée, si l’on excepte l’animateur du tournoi de poker qui a tendance à nous saouler la tête…
Parlons des bonnes idées du jeu. D'abord, la détermination du premier joueur : on peut refuser de le devenir (passage à gauche) si l'on paie un denier sur la colonne et qu'on la fait passer à son voisin, lequel aura le même choix ! On a l'impression d'un jeu dans le jeu (à la Non Merci !) mais, ce soir, on n'en a pas trop mesuré la saveur car, avouons-le, on n'a pas senti trop pénalisante la place de premier joueur...
Parlons des bonnes idées du jeu. D’abord, la détermination du premier joueur : on peut refuser de le devenir (passage à gauche) si l’on paie un denier sur la colonne et qu’on la fait passer à son voisin, lequel aura le même choix ! On a l’impression d’un jeu dans le jeu (à la Non Merci !) mais, ce soir, on n’en a pas trop mesuré la saveur car, avouons-le, on n’a pas senti trop pénalisante la place de premier joueur…
Dire que c'est tendu au niveau argent est un euphémisme : on n'en a jamais assez pour développer son monastère comme on le souhaiterait ! Entre les coûts pour monter sur les pistes (et espérer atteindre les bonus du haut), ceux liés à l'embauche d'un meilleur cellérier, ceux pour se construire une lucrative petite chapelle pour envoyer prier ses moines et améliorer le rendement de nos champs, ceux susceptibles d'être injectés dans la protection de nos biens (chiens + niches) et, enfin, ceux pour se constituer un petit pactole en les plaçant à la banque, il y a de quoi faire !!!
Dire que c’est tendu au niveau argent est un euphémisme : on n’en a jamais assez pour développer son monastère comme on le souhaiterait ! Entre les coûts pour monter sur les pistes (et espérer atteindre les bonus du haut), ceux liés à l’embauche d’un meilleur cellérier, ceux pour se construire une lucrative petite chapelle pour envoyer prier ses moines et améliorer le rendement de nos champs, ceux susceptibles d’être injectés dans la protection de nos biens (chiens + niches) et, enfin, ceux pour se constituer un petit pactole en les plaçant à la banque, il y a de quoi faire !!!
Fin du quatrième tour et on voit qu'on n'est plus si loin de Cluny sur la piste avec nos chariots... En revanche, au niveau des scores, il est toujours aussi difficile de creuser des écarts.
Fin du quatrième tour et on voit qu’on n’est plus si loin de Cluny sur la piste avec nos chariots… En revanche, au niveau des scores, il est toujours aussi difficile de creuser des écarts.
Romain a développé de manière exemplaire (ou presque : il manque le clocher) sa chapelle ! Il va marquer plein de PV grâce à elle à la fin, sans compter ceux liés au développement maximal de deux pistes sur trois (herbes + fromages). Je pense que je vais finir par être à la rue... Heureusement qu'il me reste ma botte secrète : aller mendier comme un fou chez mes petits camarades lors du dernier tour !!!
Romain a développé de manière exemplaire (ou presque : il manque le clocher) sa chapelle ! Il va marquer plein de PV grâce à elle à la fin, sans compter ceux liés au développement maximal de deux pistes sur trois (herbes + fromages). Je pense que je vais finir par être à la rue… Heureusement qu’il me reste ma botte secrète : aller mendier comme un fou chez mes petits camarades lors du dernier tour !!!
Et voici la situation après que Pierre et Romain ont reculé ! Pas neutre, hein ? A noter que j'ai attaqué Pierre (avec mes moines restés au monastère) jusqu'à le faire reculer à deux cases de moi, afin que, lui-même, aille attaquer Romain ensuite (l'ayant dépassé en arrière). Le problème c'est que Romain ne sacrifie pas ses chiens et recule de suite : une fois qu'il a dépassé Pierre, il est tranquille et a économisé les PV que ses chiens lui rapporteront. Un peu trop technique cette histoire quand même...
Et voici la situation après que Pierre et Romain ont reculé ! Pas neutre, hein ? A noter que j’ai attaqué Pierre (avec mes moines restés au monastère) jusqu’à le faire reculer à deux cases de moi, afin que, lui-même, aille attaquer Romain ensuite (l’ayant dépassé en arrière). Le problème c’est que Romain ne sacrifie pas ses chiens et recule de suite : une fois qu’il a dépassé Pierre, il est tranquille et a économisé les PV que ses chiens lui rapporteront. Un peu trop technique cette histoire quand même…
Voici le monastère de Pierre une fois la partie achevée, avec notamment deux pistes de développement en haut et un cellérier de valeur 10.
Voici le monastère de Pierre une fois la partie achevée, avec notamment deux pistes de développement en haut et un cellérier de valeur 10.
Et voici mon domaine, avec une seule piste en haut et pas de chapelle du tout. J'ai dû vouloir aller trop vite et trop haut avec mon cellérier de valeur 7 puis un de 12 peu après...
Et voici mon domaine, avec une seule piste en haut et pas de chapelle du tout. J’ai dû vouloir aller trop vite et trop haut avec mon cellérier de valeur 7 puis un de 12 peu après…
Chaque joueur dispose de deux plateaux : celui de gauche est en fait une aide de jeu reprenant les 7 phases de chacun des 5 tours de jeu, celui de droite correspond à son monastère. Chaque monastère est identifié par un numéro (en haut à gauche), trois pistes de développement (herbes, fromage, bière), une zone pour accueillir son cellérier (à gauche), un espace pour placer les moines qui travaillent aux champs (par paires de deux) et un autre pour ceux qui sont dans le monastère (maximum 6), un rectangle pour faire fructifier son argent (de 3 à 9 deniers), et, enfin, un endroit pour stocker la nourriture. Ouf...
Chaque joueur dispose de deux plateaux : celui de gauche est en fait une aide de jeu reprenant les 7 phases de chacun des 5 tours de jeu, celui de droite correspond à son monastère. Chaque monastère est identifié par un numéro (en haut à gauche), trois pistes de développement (herbes, fromage, bière), une zone pour accueillir son cellérier (à gauche), un espace pour placer les moines qui travaillent aux champs (par paires de deux) et un autre pour ceux qui sont dans le monastère (maximum 6), un rectangle pour faire fructifier son argent (de 3 à 9 deniers), et, enfin, un endroit pour stocker la nourriture. Ouf…
Lors du premier tour, j'ai essayé d'organiser le développement de mon monastère comme suit. J'ai acquis un cellérier très cher (7 deniers) mais qui me rapportera des bonus importants en lien avec la production de bières (40 + 10 si j'atteins 40 en bières). J'ai grimpé d'un niveau dans la bière (j'en suis à 20). J'ai deux moines aux champs et pas mal de légumes stockés. Enfin, j'ai acheté une niche et un chien, histoire de me protéger de l'éventuelle mendicité de mes adversaires qui seront moins développés que moi (on peut voir que, à ce moment, j'ai un total de 110 sur la piste de production, contre 70 à Romain, avant que Pierre ne fasse ses propres calculs)...
Lors du premier tour, j’ai essayé d’organiser le développement de mon monastère comme suit. J’ai acquis un cellérier très cher (7 deniers) mais qui me rapportera des bonus importants en lien avec la production de bières (40 + 10 si j’atteins 40 en bières). J’ai grimpé d’un niveau dans la bière (j’en suis à 20). J’ai deux moines aux champs et pas mal de légumes stockés. Enfin, j’ai acheté une niche et un chien, histoire de me protéger de l’éventuelle mendicité de mes adversaires qui seront moins développés que moi (on peut voir que, à ce moment, j’ai un total de 110 sur la piste de production, contre 70 à Romain, avant que Pierre ne fasse ses propres calculs)…
Jouer à un jeu où on produit de la bière d'abbaye sans en voir la couleur, ce n'était pas possible ! Du coup, je suis venu avec un carton, bien protégé certes, renfermant moult saveurs qui seront fort appréciées ce soir : Chimay bleue, forcément, Trappe quadruple, Gulden Draak, sans oublier une très sympathique St Bernardus 12 ! ;-) Et, oui, il y a même les chopes qui vont bien !!! On ne se refuse rien décidément...
Jouer à un jeu où on produit de la bière d’abbaye sans en voir la couleur, ce n’était pas possible ! Du coup, je suis venu avec un carton, bien protégé certes, renfermant moult saveurs qui seront fort appréciées ce soir : Chimay bleue, forcément, Trappe quadruple, Gulden Draak, sans oublier une très sympathique St Bernardus 12 ! 😉 Et, oui, il y a même les chopes qui vont bien !!! On ne se refuse rien décidément…
Fin de deuxième tour où je subis clairement mes investissements lourds du premier tour... Au final, les scores se resserrent (forcément !).
Fin de deuxième tour où je subis clairement mes investissements lourds du premier tour… Au final, les scores se resserrent (forcément !).
Fin du 3ème tour, avec une re-progression de ma part. Sur le plan des bonnes idées, on peut aussi évoquer le cellérier unique que chacun peut embaucher : on en choisit un parmi les disponibles et on paie pour sa valeur (de 1 à 18 et uniques), voire on ne paie que la différence si on en choisit un plus élevé, ou on se fait même rembourser dans le cas inverse ! On est tous convaincu que le système est ingénieux et qu'on n'en a pas exploré toutes les subtilités...
Fin du 3ème tour, avec une re-progression de ma part. Sur le plan des bonnes idées, on peut aussi évoquer le cellérier unique que chacun peut embaucher : on en choisit un parmi les disponibles et on paie pour sa valeur (de 1 à 18 et uniques), voire on ne paie que la différence si on en choisit un plus élevé, ou on se fait même rembourser dans le cas inverse ! On est tous convaincu que le système est ingénieux et qu’on n’en a pas exploré toutes les subtilités…
Ayant un mal de chien à monter dans la bière (je n'en suis qu'à 40 alors que j'aurais aimé grimper jusqu'en haut) en raison de coûts prohibitifs, je me résous à me lancer dans une autre production, en parallèle, à savoir les herbes. Ca coûte moins cher, forcément, mais arriverai-je en haut, alors qu'il ne reste plus que 1 tour et 1/2 ? C'est tendu tout ça...
Ayant un mal de chien à monter dans la bière (je n’en suis qu’à 40 alors que j’aurais aimé grimper jusqu’en haut) en raison de coûts prohibitifs, je me résous à me lancer dans une autre production, en parallèle, à savoir les herbes. Ca coûte moins cher, forcément, mais arriverai-je en haut, alors qu’il ne reste plus que 1 tour et 1/2 ? C’est tendu tout ça…
Après avoir profité d'un cellérier de valeur 12 spécialisé dans la bière (bonus de 90 + 60 = 150 !!!), je me résous à lui rendre sa liberté, histoire de récupérer 3 deniers en embauchant celui de valeur 9  la place. Ce faisant, je perdrai 60 de bonus, mais, je pourrai développer mes herbes jusqu'en haut grâce à l'argent gagné et, ainsi, récupérer une grosse plus-value en PV. Et, j'ajoute que cela me "protège" d'éventuelles mendicités adverses puisque je serai probablement le dernier sur la piste de production !!! Tout se calcule...
Après avoir profité d’un cellérier de valeur 12 spécialisé dans la bière (bonus de 90 + 60 = 150 !!!), je me résous à lui rendre sa liberté, histoire de récupérer 3 deniers en embauchant celui de valeur 9 la place. Ce faisant, je perdrai 60 de bonus, mais, je pourrai développer mes herbes jusqu’en haut grâce à l’argent gagné et, ainsi, récupérer une grosse plus-value en PV. Et, j’ajoute que cela me « protège » d’éventuelles mendicités adverses puisque je serai probablement le dernier sur la piste de production !!! Tout se calcule…
Lors de la production du dernier tour, avant la mendicité, Pierre s'arrête à quelques 7 cases de Cluny, ce qui l'aurait prémuni des attaques à venir... Ca va saigner !
Lors de la production du dernier tour, avant la mendicité, Pierre s’arrête à quelques 7 cases de Cluny, ce qui l’aurait prémuni des attaques à venir… Ca va saigner !
On en est là, une fois les légumes souhaités convertis en production. Chacun marque ses 10% en PV et on va pouvoir terminer le décompte par les bonus finaux. Là, je suis en tête, j'en profite... Ca ne durera pas ! :-)
On en est là, une fois les légumes souhaités convertis en production. Chacun marque ses 10% en PV et on va pouvoir terminer le décompte par les bonus finaux. Là, je suis en tête, j’en profite… Ca ne durera pas ! 🙂
Le monastère de Romain, suréquipé, avec deux pistes en haut, une chapelle et quelques niches habitées. Je pense qu'il va nous exploser... Du Romain, quoi ;-)
Le monastère de Romain, suréquipé, avec deux pistes en haut, une chapelle et quelques niches habitées. Je pense qu’il va nous exploser… Du Romain, quoi 😉

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 14 / 20

Scores :

Piste Cellérier Chapelle Moines
et Chiens
Bonus de
Production
Total
Pierre (rouge) 100 10 0 8 17 135
Romain (noir) 106 4 11 6 17 144
Ludo le gars (jaune) 109 9 0 8 7 133

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les nombreuses originalités du jeu : décliner la place de premier joueur, valeur des cellériers, utilisation diverses des moines, mendicité contre plus productif que soi, …
– La qualité des composants et la qualité rédactionnelle de la règle : félicitations à l’éditeur !
– L’envie de revenir à ce jeu agréable et pas courant, même si certains reproches (voir plus bas) nous freinent un peu,
– L’ancrage du thème dans le jeu.

On a moins aimé
– La crainte d’un chaos un peu délirant (notamment avec la mendicité) à plus de trois joueurs,
– Le bonus d’argent pas assez significatif entre les joueurs (de 7 à 4 deniers à 3 joueurs),
– Les calculs incessants, notamment en fin de partie, pour savoir combien on produit et s’il vaut mieux refuser de défausser un chien ou pas (côté artificiel à mon goût),
– Le thème ne se perd-il pas avec ces chiens qui font fuir les mendiants ?

————————————————————————————————————
DEEP SEA ADVENTURE

Petit jeu d'ambiance, ce Deep Sea Adventure devrait bien plaire aux découvreurs du soir : Pierre avec le scaphandrier rouge, Vincent avec le jaune et Romain avec le violet. Quant à moi, je suis intéressé pour voir si le jeu est aussi difficile (pour remonter, hein), que l'autre soir !
Petit jeu d’ambiance, ce Deep Sea Adventure devrait bien plaire aux découvreurs du soir : Pierre avec le scaphandrier rouge, Vincent avec le jaune et Romain avec le violet. Quant à moi, je suis intéressé pour voir si le jeu est aussi difficile (pour remonter, hein), que l’autre soir !
Ca descend, ça descend, à la queue-leu-leu, bien sagement, sans rien ramasser...
Ca descend, ça descend, à la queue-leu-leu, bien sagement, sans rien ramasser…
L'oxygène est déjà bien bas, nos chances de survie s'amenuisent... Surtout pour violet (Romain) !
L’oxygène est déjà bien bas, nos chances de survie s’amenuisent… Surtout pour violet (Romain) !
Bon, ben, comme prévu Romain n'en réchappe pas ! Par contre, je suis bluffé que l'on soit 3 à y être parvenus...
Bon, ben, comme prévu Romain n’en réchappe pas ! Par contre, je suis bluffé que l’on soit 3 à y être parvenus…
Tout le monde s'en sort vivant !!! Incroyable...
Tout le monde s’en sort vivant !!! Incroyable…
Nom de nom : tout le monde s'en sort encore !!! Bon, ben, je saurai alors que le jeu n'est pas si dur que ça...
Nom de nom : tout le monde s’en sort encore !!! Bon, ben, je saurai alors que le jeu n’est pas si dur que ça…
Oui, ça parle, ça argumente, en toute mauvaise foi, évidemment ! ;-)
Oui, ça parle, ça argumente, en toute mauvaise foi, évidemment ! 😉
Et ça commence à dire n'importe quoi... Forcément, oui, c'est le jeu qui veut ça !
Et ça commence à dire n’importe quoi… Forcément, oui, c’est le jeu qui veut ça !
Miracle !!! Je ressors le premier des profondeurs des mers avec un butin, maigre certes, mais un butin quand même...
Miracle !!! Je ressors le premier des profondeurs des mers avec un butin, maigre certes, mais un butin quand même…
La seconde manche est lancée et on va bien voir qui est le plus téméraire (inconscient ?) du groupe...
La seconde manche est lancée et on va bien voir qui est le plus téméraire (inconscient ?) du groupe…
Allez, zou, direction la dernière manche, avec un Vincent déjà remonté au sous-marin, à moins qu'il ne soit pas encore parti ! En tout cas, qu'est-ce qu'il boit... ;-)
Allez, zou, direction la dernière manche, avec un Vincent déjà remonté au sous-marin, à moins qu’il ne soit pas encore parti ! En tout cas, qu’est-ce qu’il boit… 😉
Mon butin n'est pas si ridicule, aujourd'hui, mais il ne me suffira pas pour l'emporter.
Mon butin n’est pas si ridicule, aujourd’hui, mais il ne me suffira pas pour l’emporter.

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Total
Pierre (rouge) 32
Vincent (jaune) 29
Romain (violet) 39
Ludo le gars (vert) 31

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu : excellentissime !
– L’oxygène collectif conduisant à des discussions aberrantes pour dire aux autres de ne pas se surcharger tout en grappillant soi-même quelques trésors,
– Les scores très différents de l’autre jour : il n’y a pas de vérité quant à la difficulté du jeu et, ça, c’est cool…

On a moins aimé
– Le côté vraiment minimaliste du jeu qui pourrait conduire des indélicats à se le fabriquer pour ne pas le payer (20 euros quand même)…

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[16/01/2016] Domus Domini, Deep Sea Adventure”

  1. Bravo pour ces comptes-rendus qui nous mettent l’eau à la bouche, sans boire la tasse d’eau de mer… J’ai justement une précision à te demander sur le voyage au fond des océans. Lorsqu’un explorateur décide de remonter, aura-t-il le droit de ramasser un trésor sur le chemin du retour pour faire baisser la réserve d’oxygène et donc accentuer la pression sur les autres plongeurs? J’y ai joué de cette façon qui m’a semblé très méchante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept × = 21