[16/01/2018] Les Aventuriers du Rail – France

Chaque année, ou presque, Days of Wonder édite une nouvelle carte pour son jeu phare Les Aventuriers du Rail ou Ticket to Ride en anglais. Cela faisait longtemps que je n’avais pas demandé à l’éditeur un exemplaire pour en parler sur mon site, depuis la carte de la Scandinavie en fait. Aujourd’hui, donc, nous passons un très bon moment en découvrant leur carte de la France, sachant qu’il y a aussi une autre carte au verso.

LES AVENTURIERS DU RAIL – FRANCE

La couverture de la boîte reprend tous les poncifs les plus classiques concernant la France et les Etats-Unis. Non ? ;-)
La couverture de la boîte reprend tous les poncifs les plus classiques concernant la France et les Etats-Unis. Non ? 😉
La carte de la France représente... la France ! Non ? Si, si... Mais, force est de reconnaître que celle-ci est un poil distendue, écrasée, notamment vers la Bretagne. Pas très gênant en fait, mais pour des français, ça fait un peu bizarre. Sur le plan du jeu en lui-même, cette carte d'extension est assez révolutionnaire si vous l'examinez attentivement. Oui, vous avez bien vu, pratiquement aucune couleur sur les tronçons ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu'on va devoir en construire avant d'y placer nos rails...
La carte de la France représente… la France ! Non ? Si, si… Mais, force est de reconnaître que celle-ci est un poil distendue, écrasée, notamment vers la Bretagne. Pas très gênant en fait, mais pour des français, ça fait un peu bizarre. Sur le plan du jeu en lui-même, cette carte d’extension est assez révolutionnaire si vous l’examinez attentivement. Oui, vous avez bien vu, pratiquement aucune couleur sur les tronçons ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on va devoir en construire avant d’y placer nos rails…
Voici ma main de cartes d'objectifs parmi lesquels je vais devoir en sélectionner au moins 3. Là, pour le coup, c'est super agréable de jouer en France : on maîtrise la géographie...
Voici ma main de cartes d’objectifs parmi lesquels je vais devoir en sélectionner au moins 3. Là, pour le coup, c’est super agréable de jouer en France : on maîtrise la géographie…
Nous jouons cette partie de découverte à trois joueurs, Joris qui a chipé les wagons bleus habituellement pris par sa dulcinée Maitena, laquelle s'est rabattue sur les rouges, tandis que je prends mes traditionnels wagons verts.
Nous jouons cette partie de découverte à trois joueurs, Joris qui a chipé les wagons bleus habituellement pris par sa dulcinée Maitena, laquelle s’est rabattue sur les rouges, tandis que je prends mes traditionnels wagons verts.
Voici les trois objectifs que j'ai sélectionnés, des assez gros en somme. Par contre, je me rendrai compte plus tard que je n'ai pas été bien malin, parce que, dans cette version, il est judicieux d'en réaliser beaucoup (donc des moins ambitieux), tout simplement parce qu'il y a un bonus de 15 PV pour celui qui en aura fait le plus.
Voici les trois objectifs que j’ai sélectionnés, des assez gros en somme. Par contre, je me rendrai compte plus tard que je n’ai pas été bien malin, parce que, dans cette version, il est judicieux d’en réaliser beaucoup (donc des moins ambitieux), tout simplement parce qu’il y a un bonus de 15 PV pour celui qui en aura fait le plus.
Au premier tour, je décide de placer un wagon sur un tronçon qui me paraît crucial pour la réussite de mes objectifs. A noter qu'à 3 joueurs, on ne peut utiliser qu'une seule voie quand il y en a deux de parallèles comme ici...
Au premier tour, je décide de placer un wagon sur un tronçon qui me paraît crucial pour la réussite de mes objectifs. A noter qu’à 3 joueurs, on ne peut utiliser qu’une seule voie quand il y en a deux de parallèles comme ici…
Fin de premier tour, avec exactement la même philosophie pour Joris et Maitena que votre serviteur : placement d'un wagon jugé fondamental.
Fin de premier tour, avec exactement la même philosophie pour Joris et Maitena que votre serviteur : placement d’un wagon jugé fondamental.
Petite illustration de la principale innovation de cette carte : la pose de tronçons avant celle des rails. Ci-dessus, un peu plus tôt, Maitena a posé une baguette cartonnée de trois tronçons bleus suite à la pioche de cartes à son tour (cette action complémentaire est obligatoire) puis, à l'instant, elle a joué trois cartes bleues pour placer trois wagons à sa couleur (action classique du jeu de base). Cette nouveauté est vraiment très séduisante lors de notre première moitié de la partie, puis on aura tendance à trouver qu'elle allonge démesurément la durée du jeu...
Petite illustration de la principale innovation de cette carte : la pose de tronçons avant celle des rails. Ci-dessus, un peu plus tôt, Maitena a posé une baguette cartonnée de trois tronçons bleus suite à la pioche de cartes à son tour (cette action complémentaire est obligatoire) puis, à l’instant, elle a joué trois cartes bleues pour placer trois wagons à sa couleur (action classique du jeu de base). Cette nouveauté est vraiment très séduisante lors de notre première moitié de la partie, puis on aura tendance à trouver qu’elle allonge démesurément la durée du jeu…
La partie progresse... lentement.
La partie progresse… lentement.
C'est beau autant de boîtes de jeux... avec une fille qui réfléchit devant ! ;-)
C’est beau autant de boîtes de jeux… avec une fille qui réfléchit devant ! 😉
La partie est très agréable et l'action de pose de tronçons, en complément de la pioche de cartes, sûrement cruciale même si on n'en mesure pas toute la portée.
La partie est très agréable et l’action de pose de tronçons, en complément de la pioche de cartes, sûrement cruciale même si on n’en mesure pas toute la portée.
De plus en plus loin de la table de jeu le gars Ludo... ;-) Sur la droite, Monsieur Kramer nous surveille.
De plus en plus loin de la table de jeu le gars Ludo… 😉 Sur la droite, Monsieur Kramer nous surveille.
Ça y est, ça se densifie quand même davantage...
Ça y est, ça se densifie quand même davantage…
J'en ai de la Loco !!! Par contre, aurai-je le temps de construire suffisamment pour espérer rallier mes différentes villes ? Le jeu est vraiment long, un poil poussif même, surtout qu'à trois joueurs on n'a pas trop tendance à se chercher des noises. Donc, un peu chacun dans son coin...
J’en ai de la Loco !!! Par contre, aurai-je le temps de construire suffisamment pour espérer rallier mes différentes villes ? Le jeu est vraiment long, un poil poussif même, surtout qu’à trois joueurs on n’a pas trop tendance à se chercher des noises. Donc, un peu chacun dans son coin…
Bientôt au bout des rails... Enfin, pas moi !
Bientôt au bout des rails… Enfin, pas moi !
Joris, lui, semble bien parti pour clore le jeu sous peu...
Joris, lui, semble bien parti pour clore le jeu sous peu…
Téméraire, il tente quand même de se rajouter un ou deux objectifs avant la fin... Oui, clairement, il espère qu'il y en aura un de déjà fait pour lui !
Téméraire, il tente quand même de se rajouter un ou deux objectifs avant la fin… Oui, clairement, il espère qu’il y en aura un de déjà fait pour lui !
Fin de partie !
Fin de partie !

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Piste Plus long chemin Objectifs Plus d’objectifs Total
Joris (bleu) 55 0 (28) 9+6+12+13-16 15 110
Maitena (rouge) 66 10 (35) 6+8+11-16 0 85
Ludo le gars (vert) 49 0 (22) 11+11+8-8 0 71

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le renouvellement du jeu avec cette grande et belle idée que de faire construire les tronçons aux joueurs lorsqu’ils prennent des cartes,
– Jouer sur la carte de France rend le jeu plus lisible (géographie connue).

On a moins aimé
– La durée de la partie qui se trouve rallongée (doublée en fait) à cause de la construction des tronçons,
– Un certain manque de tension à 3 joueurs…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


trois × = 24