[16/04/2016] Via Nebula, Isle of Skye, Fakir, Nivos

Pas mal de parties, de bons voire très bons jeux, en cette après-midi ludophile au coeur des vacances scolaires :
Via Nebula : un jeu Space Cowboys que je voulais revoir,
Isle of Skye : un jeu Mayfair qui m’avait beaucoup plu à 3 joueurs,
Fakir : un des deux jeux Ludarden reçus récemment,
Nivos : l’autre jeu Ludarden.
Allez, bonne lecture…

VIA NEBULA

Deuxième partie de ce jeu en ce qui me concerne, et, surtout, première partie à plus de deux joueurs : on va donc partager les zones de chantiers et ça c'est cool !
Deuxième partie de ce jeu en ce qui me concerne, et, surtout, première partie à plus de deux joueurs : on va donc partager les zones de chantiers et ça c’est cool !
Le plateau a été installé, la partie va démarrer...
Le plateau a été installé, la partie va démarrer…
Très belle journée ludique, avec pas mal de monde et un certain rajeunissement de nos effectifs... Cherchez un peu... De notre côté, nous jouons à 4 : Fabrice avec les bâtiments bleus, Alendar avec les noirs, Lysandre avec les blancs et moi-même avec les marron.
Très belle journée ludique, avec pas mal de monde et un certain rajeunissement de nos effectifs… Cherchez un peu… De notre côté, nous jouons à 4 : Fabrice avec les bâtiments bleus, Alendar avec les noirs, Lysandre avec les blancs et moi-même avec les marron.
Petite vue après un tour de jeu, lors duquel on a ouvert des zones de production et placé quelques chantiers...
Petite vue après un tour de jeu, lors duquel on a ouvert des zones de production et placé quelques chantiers…
Alors qu'il comptait bien tout faire dans son coin, tout seul, Fabrice est contraint de partager un peu l'espace avec Alendar qui profite de l'aubaine...
Alors qu’il comptait bien tout faire dans son coin, tout seul, Fabrice est contraint de partager un peu l’espace avec Alendar qui profite de l’aubaine…
Le premier bâtiment construit est l’œuvre de Lysandre qui a un peu d'avance sur les autres dans son timing...
Le premier bâtiment construit est l’œuvre de Lysandre qui a un peu d’avance sur les autres dans son timing…
J'ai accumulé les ressources sur mes cases de chantiers, histoire d'en construire deux d'un coup ! Ca va arriver...
J’ai accumulé les ressources sur mes cases de chantiers, histoire d’en construire deux d’un coup ! Ca va arriver…
Voilà, ça c'est fait !
Voilà, ça c’est fait !
La partie s'approche de son terme et je juge que la mieux partie est quand même Lysandre. En ce qui me concerne, j'ai un tour ou deux de retard en terme de développement. Quasiment rédhibitoire...
La partie s’approche de son terme et je juge que la mieux partie est quand même Lysandre. En ce qui me concerne, j’ai un tour ou deux de retard en terme de développement. Quasiment rédhibitoire…
Et voici la vue finale de cette partie, clôturée sans surprise par Lysandre, avec 3 bâtiments pour Fabrice, 4 pour Alendar et moi et 5, évidemment pour la dame.
Et voici la vue finale de cette partie, clôturée sans surprise par Lysandre, avec 3 bâtiments pour Fabrice, 4 pour Alendar et moi et 5, évidemment pour la dame.

Durée de la partie : 1 heure – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Jetons Bâtiments Explorateurs Carte de fin Ressources Total
Fabrice (bleu) 5 12 6 0 -4 19
Alendar (noir) 3 13 6 0 0 22
Lysandre (blanc) 3 13 6 2 0 24
Ludo le gars (marron) 5 11 6 0 -3 19

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence de la règle,
– Le renouvellement des parties,
– Le principe du partage de chantiers à plus de deux joueurs.

On a moins aimé
– Le look du jeu, toujours pas dans mes goûts,
– L’opportunisme ultra-présent à 4 joueurs et le chaos indirect qui a tendance à se développer : je préfère le jeu à 2 !

————————————————————————————————————

ISLE OF SKYE

Après ma deuxième partie de Via Nebula, voici ma deuxième partie de Isle of Skye, un jeu qui était clairement passé inaperçu lors de sa sortie à Essen 2015 et qui est bien tendu lorsqu'on y joue...
Après ma deuxième partie de Via Nebula, voici ma deuxième partie de Isle of Skye, un jeu qui était clairement passé inaperçu lors de sa sortie à Essen 2015 et qui est bien tendu lorsqu’on y joue…
Les quatre joueurs qui vont en découdre aujourd'hui sont Tristan avec le pion jaune, Yannick avec le rouge, Axel avec le bleu et moi-même avec le vert. On joue donc à 4, ce qui change de notre partie précédente jouée à 3, et on a tiré les tuiles de décomptes au hasard, ce dernier s'amusant à nous en sortir pas moins de 3 basées sur les zones fermées !!!
Les quatre joueurs qui vont en découdre aujourd’hui sont Tristan avec le pion jaune, Yannick avec le rouge, Axel avec le bleu et moi-même avec le vert. On joue donc à 4, ce qui change de notre partie précédente jouée à 3, et on a tiré les tuiles de décomptes au hasard, ce dernier s’amusant à nous en sortir pas moins de 3 basées sur les zones fermées !!!
Première préparation d'offres en ce qui me concerne, avec l'envie de conserver la ferme + parchemin lié aux moutons à droite. Bon, j'ai claqué tous mes sous, ce serait pas trop mal qu'on m'achète l'autre ou, au pire, je garderai tout !
Première préparation d’offres en ce qui me concerne, avec l’envie de conserver la ferme + parchemin lié aux moutons à droite. Bon, j’ai claqué tous mes sous, ce serait pas trop mal qu’on m’achète l’autre ou, au pire, je garderai tout !
Finalement, on m'a acheté la dite-tuile, donc, du coup, j'ai pu investir dans celle avec le bœuf et les tonneaux de whisky...
Finalement, on m’a acheté la dite-tuile, donc, du coup, j’ai pu investir dans celle avec le bœuf et les tonneaux de whisky…
Isle of Skye est un jeu qui combine plusieurs aspects sympas : enchères, évidemment, mais aussi placement et gestion de son argent. Pas mal du tout... Ci-dessus, vous pouvez voir que l'on ne m'a acheté aucune de mes deux tuiles ce qui, avec le peu d'argent qui me restait, m'a permis d'en acquérir trois en tout !
Isle of Skye est un jeu qui combine plusieurs aspects sympas : enchères, évidemment, mais aussi placement et gestion de son argent. Pas mal du tout… Ci-dessus, vous pouvez voir que l’on ne m’a acheté aucune de mes deux tuiles ce qui, avec le peu d’argent qui me restait, m’a permis d’en acquérir trois en tout !
Les trois premiers décomptes ont eu lieu et il semble se détacher deux groupes. Mais cela est -très- trompeur : j'ai misé à fond sur les animaux et les fermes, non encore décomptés, donc cela devrait changer...
Les trois premiers décomptes ont eu lieu et il semble se détacher deux groupes. Mais cela est -très- trompeur : j’ai misé à fond sur les animaux et les fermes, non encore décomptés, donc cela devrait changer…
Voici la vue de mon domaine à ce moment-là. A noter la grossière erreur de pose de la tuile du haut, au centre, qui ne devrait pas s'y trouver (mauvaise connexion de terrain) ! Mais bon, c'est trop tard... :-(
Voici la vue de mon domaine à ce moment-là. A noter la grossière erreur de pose de la tuile du haut, au centre, qui ne devrait pas s’y trouver (mauvaise connexion de terrain) ! Mais bon, c’est trop tard… 🙁
Oh la jolie zone d'eau fermée de taille 3 en haut ! Enfin... Quant aux moutons, en prévision du parchemin, ça va pas mal !
Oh la jolie zone d’eau fermée de taille 3 en haut ! Enfin… Quant aux moutons, en prévision du parchemin, ça va pas mal !
Les choses changent, hein...
Les choses changent, hein…
Nouveau petit exemple d'offres constituées par votre serviteur, sachant que je manque cruellement d'argent : tout mon capital s'y trouve ! Comme quoi, autant dans ma partie précédente j'étais riche à millions, autant là....
Nouveau petit exemple d’offres constituées par votre serviteur, sachant que je manque cruellement d’argent : tout mon capital s’y trouve ! Comme quoi, autant dans ma partie précédente j’étais riche à millions, autant là….
C'est un jeu vicieux où on rit sous cape... N'est-ce pas Axel ? ;-)
C’est un jeu vicieux où on rit sous cape… N’est-ce pas Axel ? 😉
N'est-ce pas Yannick ? ;-)
N’est-ce pas Yannick ? 😉
Le domaine de Tristan une fois la partie achevée...
Le domaine de Tristan une fois la partie achevée…
Le domaine de Yannick...
Le domaine de Yannick…
Le domaine d'Axel...
Le domaine d’Axel…
Mon domaine, avec la tuile providentielle que l'on ne m'a pas achetée au dernier tour (en haut à droite avec le parchemin lié aux fermes) : elle me permet de fermer la zone de prairie et de doubler, donc, le parchemin des moutons (et celui des fermes au passage). Ouf ! Mais qu'est-ce que j'ai transpiré...
Mon domaine, avec la tuile providentielle que l’on ne m’a pas achetée au dernier tour (en haut à droite avec le parchemin lié aux fermes) : elle me permet de fermer la zone de prairie et de doubler, donc, le parchemin des moutons (et celui des fermes au passage). Ouf ! Mais qu’est-ce que j’ai transpiré…
Et la piste de scores une fois la partie achevée...
Et la piste de scores une fois la partie achevée…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Piste Parchemins Sous Total
Tristan (jaune) 78 1+4+3 2 88
Yannick (rouge) 91 0 8 99
Axel (bleu) 63 12+12+2 5 94
Ludo le gars (vert) 100 4+10 0 114

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La tension, palpable, surtout au moment de l’achat de tuiles chez les autres : on tremble d’en perdre certaines et, en même temps, on brûle d’en acheter une ailleurs !
– Les multiples décomptes possibles : ça donne envie,
– La sobriété de la règle et des illustrations : on avance en terrain connu, sans trop de fioritures et c’est bien agréable.

On a moins aimé
– Les conséquences d’actions indirectes des adversaires : ils achètent en fonction de leur domaine, surtout, mais ils peuvent provoquer de gros problèmes chez le vendeur sans le faire exprès…

————————————————————————————————————

FAKIR

Ah le voici enfin sur la table cet OLNI (Objet Ludique Non Identifié) ! Pensez : un parallélépipède rectangle percé de très nombreux trous de part en part ! Assorti de quatre séries de baguettes de bois, évidemment destinées à le transpercer, ce jeu a tout pour intriguer les joueurs présents aujourd'hui. Nous y jouons donc à trois : Yannick avec les baguettes rouges, Axel avec les bleues et moi-même avec les vertes.
Ah le voici enfin sur la table cet OLNI (Objet Ludique Non Identifié) ! Pensez : un parallélépipède rectangle percé de très nombreux trous de part en part ! Assorti de quatre séries de baguettes de bois, évidemment destinées à le transpercer, ce jeu a tout pour intriguer les joueurs présents aujourd’hui. Nous y jouons donc à trois : Yannick avec les baguettes rouges, Axel avec les bleues et moi-même avec les vertes.
Non Axel, ne regarde pas ailleurs, admire ton père qui fait pénétrer sa baguette dans le trou supérieur... Le principe est très simple : on doit pouvoir jouer à son tour, sous peine d'être éliminé ! Pour ce faire, on peut enfoncer une baguette horizontalement ou verticalement, mais si on l'enfonce verticalement elle ne doit pas tomber tout en bas : elle doit être arrêtée par une baguette horizontale placée précédemment.
Non Axel, ne regarde pas ailleurs, admire ton père qui fait pénétrer sa baguette dans le trou supérieur… Le principe est très simple : on doit pouvoir jouer à son tour, sous peine d’être éliminé ! Pour ce faire, on peut enfoncer une baguette horizontalement ou verticalement, mais si on l’enfonce verticalement elle ne doit pas tomber tout en bas : elle doit être arrêtée par une baguette horizontale placée précédemment.
Comme on ne dispose pas d'une infinité de baguettes, tôt ou tard il faudra bien trouver une solution pour ne pas se retrouver à court... La règle apporte évidemment la possibilité de s'en sortir : si on a au moins deux baguettes verticales à sa couleur, on peut choisir de retirer une baguette horizontale de la couleur de son choix et, soit de la reprendre en main si c'est une des siennes, soit de la replanter à la place d'une des siennes verticalement (on reprend alors la sienne). Bien sûr, si, ce faisant, une ou des baguettes verticales se retrouvent à traverser entièrement le parallélépipède, celles-ci sont éliminées du jeu !
Comme on ne dispose pas d’une infinité de baguettes, tôt ou tard il faudra bien trouver une solution pour ne pas se retrouver à court… La règle apporte évidemment la possibilité de s’en sortir : si on a au moins deux baguettes verticales à sa couleur, on peut choisir de retirer une baguette horizontale de la couleur de son choix et, soit de la reprendre en main si c’est une des siennes, soit de la replanter à la place d’une des siennes verticalement (on reprend alors la sienne). Bien sûr, si, ce faisant, une ou des baguettes verticales se retrouvent à traverser entièrement le parallélépipède, celles-ci sont éliminées du jeu !
Oh la jolie baguette rouge que j'ai fait tomber en retirant une baguette bleue horizontale, laquelle a été replacée verticalement à la place d'une de mes vertes (vous suivez ?) !
Oh la jolie baguette rouge que j’ai fait tomber en retirant une baguette bleue horizontale, laquelle a été replacée verticalement à la place d’une de mes vertes (vous suivez ?) !
Le jeu n'est pas facile du tout à anticiper : c'est vraiment un sacré OLNI ! On a un peu le sentiment de jouer à un jeu de Nim revisité, mais juste un peu, car tout est question de timing et de possibilités de jeu à se laisser pour la suite, sachant qu'on ne peut pas du tout prévoir ce qui va être fait par les autres joueurs. Et ça aura un sacré impact sur votre tour à vous (notamment par le retrait de baguettes)...
Le jeu n’est pas facile du tout à anticiper : c’est vraiment un sacré OLNI ! On a un peu le sentiment de jouer à un jeu de Nim revisité, mais juste un peu, car tout est question de timing et de possibilités de jeu à se laisser pour la suite, sachant qu’on ne peut pas du tout prévoir ce qui va être fait par les autres joueurs. Et ça aura un sacré impact sur votre tour à vous (notamment par le retrait de baguettes)…
Petit moment original : il ne reste plus que des baguettes bleues dans l'OLNI : nous allons revenir avec Yannick, mais on sent bien qu'Axel a pris une option sur la victoire...
Petit moment original : il ne reste plus que des baguettes bleues dans l’OLNI : nous allons revenir avec Yannick, mais on sent bien qu’Axel a pris une option sur la victoire…
Le jeu peut faire un peu mal à la tête...
Le jeu peut faire un peu mal à la tête…
Voilà, voilà, il fallait bien un premier éliminé : ça va être moi ! En fait, quand on ne peut plus ajouter de baguettes (parce qu'on n'en a plus) et qu'on n'a pas le droit d'en retirer une horizontale (parce qu'on n'en a pas deux de verticales), on doit retirer une de ses baguettes et la défausser. Et ça, ça fait mal... Il ne m'en reste plus qu'une !
Voilà, voilà, il fallait bien un premier éliminé : ça va être moi ! En fait, quand on ne peut plus ajouter de baguettes (parce qu’on n’en a plus) et qu’on n’a pas le droit d’en retirer une horizontale (parce qu’on n’en a pas deux de verticales), on doit retirer une de ses baguettes et la défausser. Et ça, ça fait mal… Il ne m’en reste plus qu’une !
Duel père et fils pour finir, clairement à l'avantage du fils...
Duel père et fils pour finir, clairement à l’avantage du fils…
Victoire nette et sans bavure pour Axel, lequel a certainement mieux calculé ses coups à l'avance que Yannick et moi. Qu'il est déroutant ce jeu ! A un tel point que je ne suis pas capable du tout de lui mettre une note pour cette partie ! C'est très très rare pour que je le souligne...
Victoire nette et sans bavure pour Axel, lequel a certainement mieux calculé ses coups à l’avance que Yannick et moi. Qu’il est déroutant ce jeu ! A un tel point que je ne suis pas capable du tout de lui mettre une note pour cette partie ! C’est très très rare pour que je le souligne…

Durée de la partie : 35 minutes – Note de cette partie : ???

Scores :

Bilan
Yannick (rouge) Eliminé en 2ème
Axel (bleu) Vainqueur
Ludo le gars (vert) Eliminé en 1er

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La notion d’objet technique particulièrement intéressant en tant qu’objet ludique : ça change !
– La qualité d’édition du jeu : bravo Ludarden !
– Les difficultés à se projeter dans le jeu et l’implication de ses actions : un peu à la Dvonn, l’un des jeux les plus déroutants que je connaisse,
– L’envie d’y revenir…

On a moins aimé
– La règle pas si simple que ça à appréhender au départ : même si tout est écrit, on aurait apprécié un schéma synthétique des actions et/ou quelques exemples,
– Le côté trop déroutant à mon goût : ça me bloque un peu.

————————————————————————————————————

NIVOS

Le second jeu Ludarden découvert ce soir est un jeu un poil plus ancien et nettement plus abordable en terme d'accessibilité et de connivence : Nivos. L'idée est toute simple et me rappelle un peu Kardinal : à partir d'un set de pièces toutes identiques (8 par personne), on doit en placer une par tour sur le petit plateau central en essayant de ne pas démarrer de nouvel étage et en respectant certaines contraintes : ne pas se faire toucher deux pièces identiques, toujours faire que les pièces reposent parfaitement à plat, ...
Le second jeu Ludarden découvert ce soir est un jeu un poil plus ancien et nettement plus abordable en terme d’accessibilité et de connivence : Nivos. L’idée est toute simple et me rappelle un peu Kardinal : à partir d’un set de pièces toutes identiques (8 par personne), on doit en placer une par tour sur le petit plateau central en essayant de ne pas démarrer de nouvel étage et en respectant certaines contraintes : ne pas se faire toucher deux pièces identiques, toujours faire que les pièces reposent parfaitement à plat, …
Ces petits cylindres représentent les points négatifs qu'on obtient, bien malgré nous, tout au long de la partie : à chaque fois qu'on attaque un nouvel étage on prend le plus petit encore disponible. En fin de partie, on empilera chacun nos cylindres. Du coup, de prime abord, je me dis que ce n'est peut-être pas un si mauvais calcul que de prendre un tout petit cylindre, assez tôt dans la partie, histoire de placer des parallélépipèdes bien pénibles...
Ces petits cylindres représentent les points négatifs qu’on obtient, bien malgré nous, tout au long de la partie : à chaque fois qu’on attaque un nouvel étage on prend le plus petit encore disponible. En fin de partie, on empilera chacun nos cylindres. Du coup, de prime abord, je me dis que ce n’est peut-être pas un si mauvais calcul que de prendre un tout petit cylindre, assez tôt dans la partie, histoire de placer des parallélépipèdes bien pénibles…
Le premier joueur, moi en l'occurrence, vient de placer le carré de côté 3 unités sur le plateau, suivi de Yannick avec son rectangle de taille 2 par 4. Au tour d'Axel...
Le premier joueur, moi en l’occurrence, vient de placer le carré de côté 3 unités sur le plateau, suivi de Yannick avec son rectangle de taille 2 par 4. Au tour d’Axel…
C'est moi qui ai placé le rectangle vert ci-dessus, alors que j'aurai pu m'en sortir autrement après la pose du rouge d'Axel. Je me dis que c'est pas trop cher payé ce mini-cylindre pour avoir mis un aussi gros rectangle qui gêne bien mes petits camarades...
C’est moi qui ai placé le rectangle vert ci-dessus, alors que j’aurai pu m’en sortir autrement après la pose du rouge d’Axel. Je me dis que c’est pas trop cher payé ce mini-cylindre pour avoir mis un aussi gros rectangle qui gêne bien mes petits camarades…
La partie progresse et j'ai déjà empoché, enfin fait le choix d'empocher, deux cylindres tout petits. On verra si ça paie...
La partie progresse et j’ai déjà empoché, enfin fait le choix d’empocher, deux cylindres tout petits. On verra si ça paie…
On peut pas pas mal se chamailler sur ce jeu, en créant des trous bien difficiles à combler par vos adversaires qui ont encore leurs grosses pièces...
On peut pas pas mal se chamailler sur ce jeu, en créant des trous bien difficiles à combler par vos adversaires qui ont encore leurs grosses pièces…
Et voilà comment s'achève cette très sympathique partie, sur un jeu qu'on prend assez facilement en main. Du tout bon !
Et voilà comment s’achève cette très sympathique partie, sur un jeu qu’on prend assez facilement en main. Du tout bon !
Et voilà le bilan des cylindres. Comme quoi j'avais eu raison ! ;-)
Et voilà le bilan des cylindres. Comme quoi j’avais eu raison ! 😉

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Total
Yannick 3ème
Axel 2ème
Ludo le gars 1er

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté très abordable du jeu : tout le monde sait déjà y jouer avant même d’avoir écouté la règle !
– Le matériel, très sympa,
– Les finesses tactiques qui semblent poindre : prendre des cylindres petits assez tôt, créer des trous, …

On a moins aimé
– La crainte que les parties se ressemblent : à vérifier,
– Le faible nombre de joueurs possibles : 2 ou 3 en individuel ou 4 en équipe.

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[16/04/2016] Via Nebula, Isle of Skye, Fakir, Nivos”

  1. Hello,

    Je lis toujours mais interviens jamais, chose réparée 🙂
    Je te rejoins sur les 4 jeux : Isle of skye est une superbe découverte qui mérite d’être plus connue, Ludarden j’en suis amoureux et dingue de la qualité ludique.
    Je suis en phase avec toi avec Fakir, on se sent un peu con devant ce jeu car les leviers de « bons coups » ne sont pas évidents à cerner au début. Miam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 4 = deux