[16/04/2019] Rampage

Au printemps 2017, la joyeuse équipe de Repos Prod était venue spécialement nous rendre visite, à Villefranche sur Saône, accompagnée des stars ludique sont Antoine Bauza et Ludovic Maublanc (oui, le faux Ludo !). Nous les avions invités dans le cadre de nos journées thématiques et celle-ci fut vraiment un grand grand succès…
Si je vous en parle aujourd’hui, deux ans après, c’est parce que, à cette occasion, j’avais récupéré une jolie boîte de Rampage, co-réalisé par les deux auteurs sus-cités. Et, depuis, je voulais y jouer, mais pas sans avoir collé les autocollants sur chaque meeple !
Comme c’est chose faite depuis le matin, et bien, enfin, on y joue !!!

Bonne lecture de compte-rendu…

RAMPAGE

Magnifique photo, n'est-il pas ? En tout cas, le jeu motive à fond ma ch'tiote et son grand frère qui, lui, y a déjà joué une fois il y a deux ans.
Magnifique photo, n’est-il pas ? En tout cas, le jeu motive à fond ma ch’tiote et son grand frère qui, lui, y a déjà joué une fois il y a deux ans.
Le jeu a été mis en place et pas en 3 minutes ! Rendez-vous compte : 7 immeubles de 2 à 4 étages avec des meeples pour soutenir les étages supérieurs ! Évidemment, le but du jeu de nos dinosaures sera de détruire un maximum d'immeubles, justement, en se nourrissant du béton (les étages) et les habitants abandonnés au sol (les meeples). Une filiation très claire avec le jeu vidéo de ma jeunesse...
Le jeu a été mis en place et pas en 3 minutes ! Rendez-vous compte : 7 immeubles de 2 à 4 étages avec des meeples pour soutenir les étages supérieurs ! Évidemment, le but du jeu de nos dinosaures sera de détruire un maximum d’immeubles, justement, en se nourrissant du béton (les étages) et les habitants abandonnés au sol (les meeples). Une filiation très claire avec le jeu vidéo de ma jeunesse…
Chaque joueur reçoit trois cartes pour l'ensemble de la partie : une carte de caractère (la mienne m'incite à envoyer des véhicules sur les ruines d'étages, pour 5 PV par véhicule en fin de partie), une carte de pouvoir (la mienne me permet de lâcher mon dino au-dessus d'un immeuble du quartier où il se trouve sans avoir besoin qu'il soit contre l'immeuble justement) et une carte de super pouvoir cachée à usage unique (la mienne me permettra d'empêcher tout déplacement de dinos adverses sur un tour).
Chaque joueur reçoit trois cartes pour l’ensemble de la partie : une carte de caractère (la mienne m’incite à envoyer des véhicules sur les ruines d’étages, pour 5 PV par véhicule en fin de partie), une carte de pouvoir (la mienne me permet de lâcher mon dino au-dessus d’un immeuble du quartier où il se trouve sans avoir besoin qu’il soit contre l’immeuble justement) et une carte de super pouvoir cachée à usage unique (la mienne me permettra d’empêcher tout déplacement de dinos adverses sur un tour).
Deux possibilités de jeu, en fonction du côté de la carte de "meeples en fuite" ci-dessus. Nous optons pour celle où la couleur joue un rôle : à chaque fois qu'un meeple sera éjecté hors du plateau, il viendra s'ajouter à ceux déjà posés et, le cas échéant, provoquera l'effet de droite, toujours néfaste au joueur qui en est responsable.
Deux possibilités de jeu, en fonction du côté de la carte de « meeples en fuite » ci-dessus. Nous optons pour celle où la couleur joue un rôle : à chaque fois qu’un meeple sera éjecté hors du plateau, il viendra s’ajouter à ceux déjà posés et, le cas échéant, provoquera l’effet de droite, toujours néfaste au joueur qui en est responsable.
Dès le premier tour, initié par Leila, avec son dino orange, Tristan se lance dans un souffle de dingue pour faire choir plein de meeples et même quelques étages ! On ne savait pas trop s'il en avait le droit, mais, au final, on comprend que oui, car une telle dégradation ne surviendra, au final, qu'une seule fois dans toute la partie...
Dès le premier tour, initié par Leila, avec son dino orange, Tristan se lance dans un souffle de dingue pour faire choir plein de meeples et même quelques étages ! On ne savait pas trop s’il en avait le droit, mais, au final, on comprend que oui, car une telle dégradation ne surviendra, au final, qu’une seule fois dans toute la partie…
Par contre, évidemment, à souffler comme un bœuf, on fait fuir des meeples... ;-)
Par contre, évidemment, à souffler comme un bœuf, on fait fuir des meeples… 😉
Leila s’essaie au souffle mais elle est clairement moins performante que son frère... Une petite vidéo ? Ci-après !
Leila s’essaie au souffle mais elle est clairement moins performante que son frère… Une petite vidéo ? Ci-après !
Au lieu de souffler pour provoquer la chute de meeples, on peut toujours tenter de pichenetter les pattes de son dino (le palet sur lequel il repose) afin de le placer contre l'immeuble choisi et de lancer le dino juste au-dessus. Ensuite, on peut récupérer autant de meeples qu'on a encore de dents sur notre paravent (de 2 à 6 donc). Une deuxième séquence vidéo ? Très parlante... Ci-dessous !!!
Au lieu de souffler pour provoquer la chute de meeples, on peut toujours tenter de pichenetter les pattes de son dino (le palet sur lequel il repose) afin de le placer contre l’immeuble choisi et de lancer le dino juste au-dessus. Ensuite, on peut récupérer autant de meeples qu’on a encore de dents sur notre paravent (de 2 à 6 donc). Une deuxième séquence vidéo ? Très parlante… Ci-dessous !!!
Oui, on peut faire de jolies destructions quand même... Aurai-je assez de place derrière mon paravent à force ? ;-)
Oui, on peut faire de jolies destructions quand même… Aurai-je assez de place derrière mon paravent à force ? 😉
Pour l'instant, ça va... A noter qu'on stocke aussi les étages qui ne renfermaient plus rien au-dessus d'eux (ni étage ni meeple). Pour le calcul des PV à la fin, on y reviendra...
Pour l’instant, ça va… A noter qu’on stocke aussi les étages qui ne renfermaient plus rien au-dessus d’eux (ni étage ni meeple). Pour le calcul des PV à la fin, on y reviendra…
Tristan le fou a placé le troisième meeple rouge et va devoir perdre une dent + 4 meeples déjà stockés derrière son paravent. Ça pique quand même...
Tristan le fou a placé le troisième meeple rouge et va devoir perdre une dent + 4 meeples déjà stockés derrière son paravent. Ça pique quand même…
Petite vue de la situation alors que quatre ruines sont déjà visibles et que la partie s'arrêtera quand on verre les sept... Une dernière vidéo ? Ci-dessous...
Petite vue de la situation alors que quatre ruines sont déjà visibles et que la partie s’arrêtera quand on verre les sept… Une dernière vidéo ? Ci-dessous…
Comme on approche de la fin de partie, je me décide à jouer ma carte de super-pouvoir : ni Leila ni Tristan ne pourra bouger ce tour-ci.
Comme on approche de la fin de partie, je me décide à jouer ma carte de super-pouvoir : ni Leila ni Tristan ne pourra bouger ce tour-ci.
Arghhh.... Plus qu'un meeple sur le stade central et je n'ai pas réussi à le faire choir pour clore la partie !
Arghhh…. Plus qu’un meeple sur le stade central et je n’ai pas réussi à le faire choir pour clore la partie !
Cette fois, c'en est fini ! On va pouvoir passer au décompte...
Cette fois, c’en est fini ! On va pouvoir passer au décompte…
Oui, bon, là ça déborde !!! ;-) Au niveau des PV, c'est assez simple : 10 PV par série de meeples différents, 1 PV par étage, 2 PV par dent chipée aux autres joueurs en les faisant tomber, les PV liés au caractère de chaque dino et c'est tout !
Oui, bon, là ça déborde !!! 😉 Au niveau des PV, c’est assez simple : 10 PV par série de meeples différents, 1 PV par étage, 2 PV par dent chipée aux autres joueurs en les faisant tomber, les PV liés au caractère de chaque dino et c’est tout !
Oui, y'a du meeple par chez moi ! Et pourtant je ne vais pas gagner haut-la-main voyez-vous...
Oui, y’a du meeple par chez moi ! Et pourtant je ne vais pas gagner haut-la-main voyez-vous…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Séries Étages Dents Caractère Total
Leila (orange) 10 3 0 3 16
Tristan (rose) 20 7 6 6 39
Ludo le gars (vert) 30 9 2 0 41

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté un peu fou de ce jeu, qui rappelle tellement le jeu vidéo Rampage de mon enfance ! Bravo Antoine et Ludo…
– La qualité d’édition,
– Le fun assez magique généré par le jeu,
– Le bon renouvellement des parties avec les cartes qui sont distribuées en début de partie,
– Le mélange adresse / gestion / prise de risque etc…

On a moins aimé
– Le temps d’installation…
– Les problèmes liés aux maladresses des joueurs et des aspects un peu lourdingues : menton qui fait tomber des meeples ou des étages quand on souffle, difficultés pour s’approcher de son dino, déplacement des joueurs pour en lassier passer d’autres, ..

————————————————————————————————————

Une réponse à “[16/04/2019] Rampage”

  1. Il ne m’a jamais attiré celui là avec son côté je souffle et je mets tout en bordel sur la table..même si grand fan de ces deux auteurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ cinq = 13