[16/08/2010] Agricola, Kleine Fische

Il y a quelques semaines, mes gones s’étaient initiés sans difficulté au fameux Puerto Rico. En ce jour de vacances, nous passons à l’étape suivante : Agricola ! Et ouhais
!!!
Ensuite, nous terminerons la soirée autour du jeu des vacances (c’est son surnom) : Kleine Fische.

 

AGRICOLA :

 


On ne se refuse rien… Agricola, rien de moins, au camping, qui plus est ! Certes, on a investi, pour l’occasion, le bar du camping, mais quand même…

Nous jouons avec la version « familiale » du jeu, sans les cartes de talents donc. Tristan et Maitena ont hâte de se lancer dans l’agriculture et l’élevage, mais cela ne nous étonne
guère…

Plein d’informations à gérer pour le petit gone, mais il s’en sort plutôt bien, même si on joue de manière un poil pédagogique en aidant les enfants à réfléchir sur la portée de
leurs actions et leur urgence, ou pas…

J’investis assez vite dans la fabrication d’un four à pain, histoire de pouvoir glaner 5 points de nourriture en prenant l’action associée sur une des cartes…

Le choix des actions de ses personnages est quand même un grand moment de plaisir, avec le nombre limité d’actions…

Tristan ajoute un mouton dans l’une des pièces de sa maison, sur le canapé certainement historie d’avoir chaud devant la télé 😉

Et il en a deux de plus dans un petit enclos violet qu’il a construit avec son bois…

Petite vue générale lors de la première récolte du jeu (fin de tour 4). Assez peu de développement pour l’instant…

Je réalise la première naissance de cette partie, afin d’avoir trois actions / tour au lieu de deux…

Fin de 7ème tour, et donc deuxième récolte de cette partie…

Fin de 9ème tour et donc troisième récolte, avec un jeu qui se spécialise selon les joueurs : élevage pour Tristan et maison de 3 pièces, élevage et culture pour Julie, maison en
torchis pour Maitena, grande maison de 4 pièces et culture pour moi…

Les animaux d’élevage ne vont pas tarder à pénétrer dans nos propriétés, avec pas moins de 2 cochons cul-noir et 1 boeuf disponibles sur l’étalage. Notez l’esthétique de ces animaux
de plomb, collectors pour ce jeu…

Ma propriété, avec quatre membres de famille, et deux champs cultivés, aurait intérêt à se développer avec de l’élevage…

Séance hésitation : roseau ou pas roseau ? sous les yeux de Tristan qui rêve, peut-être, de choisir cette même action…

Fin de 11ème tour, et donc 4ème récolte, avec un jeu qui s’accélère en terme de développement et dure de plus en plus en raison du nombre d’actions par joueur…

Cette fois, pas d’ambiguïté, je développe l’élevage intensif, avec quatre enclos construits, via deux actions de clôture choisies en deux tours. Je peux voir venir les bestiaux…

Histoire de grapiller des points en fin de partie, avec un métier particulier toujours lucratif, je mise sur le potier, lequel transformera mon argile en nourriture (2 pour 1) et en
points de victoire (3, 5 ou même 7)…

Julie semble dubitative, elle qui n’a jamais réussi à agrandir suffisament sa maisonnée et qui galère donc, sur la fin du jeu, pour réaliser toutes les actions qu’elle voudrait
faire…

Fin de 13ème tour, donc 5ème récolte, et il ne nous reste donc plus qu’un seul tour de jeu et une dernière récolte… Sur ma propriété, en bas à droite, vous remarquerez que mes
enclos se sont bien remplis…

Dernière récolte, à l’issue du 14ème tour de jeu, et la partie va donc s’achever avec le paiement de nourriture requis. Il nous restera à comptabiliser les points…

La propriété de Tristan, avec ses restes de denrées à gauche et ses trois cartes au premier plan. Excellente partie de sa part, avec des élevages remarquables et des cultures
correctes. Il pêche, surtout, au niveau du nombre de parcelles inutilisées…

La propriété de Julie, avec une seule carte, ce qui est clairement insuffisant, mais des élevages de qualité et surtout des cultures nombreuses. Elle aura réussi à trnsformer
également sa maison en torchis et à faire cohabiter un 4ème personnage dans une pièce…

La propriété de Maitena, moins bien gérée au final que celle des autres joueurs, puisqu’elle n’élève qu’une seule espèce animale et que ses cultures ne lui fournissent que peu de
jetons. Elle a perdu beaucoup de temps, lors de la partie, à récupérer des jetons de nourriture sur le plateau des actions. En plus, elle n’a aucune carte devant elle…

Ma propriété, avec un développement qui me plaît bien, alors que j’ai toujours du mal habituellement avec ce jeu. Ainsi, j’ai des animaux des 3 espèces, et en grand nombre, ainsi
que des cultures très nombreuses, des cartes lucratives et seulement 3 parcelles inutilisées. Ca me va bien 😉
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le développement progressif de nos fermes,
– Le look des composants du jeu : les petits animaux 😉 évidemment, mais aussi l’ensemble des graphismes et les coloris choisis,
– Le nombre limité d’actions générant des choix tendus, tendus…
 

 

On a moins aimé
– La difficulté pour s’y remettre après un certain temps, surtout si l’on compte initier des plus jeunes (ce n’est pas si facile pour eux) : explication de la règle et
installation du matériel de près d’une heure en tout…

Scores de la partie :

 

Tristan (violet) : 24
Julie (rouge) : 24
Maitena (bleu) : 14
Ludo le gars (vert) : 37

 

Détails des scores

 

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20


Durée de la partie : 2 heures 45 minutes

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

 

KLEINE FISCHE :

 


Un paquet de cartes, un dé vicieux (une face -1) et une boîte joliment décoré. Le jeu des vacances, c’est quand même quelque chose par chez nous…

Premier tour et déjà une pieuvre pour Julie, laquelle, du coup, perd sa pêche et ne peut rien piocher chez personne puisque l’on n’a rien…

Tristan s’apprête à piocher dans ma main. Ah, ces satanées pieuvres…

Fin de manche où l’on classe les poissons par espèce, marquant des points pour le plus gros de chaque…

Nouvelle pioche de Tristan chez Julie…

Encore une de moi-même chez Maitena, laquelle pensait au départ piocher chez moi, mais le dé est capricieux (joli -1, non ?)…

Joli butin pour moi au premier plan avec 5 énormes poissons et quelques autres corrects…

Ca, ils aiment piocher chez moi les gros, mais pas assez souvent visiblement, car je suis en tête en fin de 4ème manche…

Ce jeu nous fait toujours passer d’excellents moments et j’espère que l’un des deux gros gagnera cette partie…

Dernier étalage de poissons en fin de cinquième manche puisque les 77 points fatidiques ont été dépassés…

Bon, ben voilà, drame au camping ! Je suis plus que désolé d’avoir remporté cette partie, j’aurais,c’est vraiment sincère, préféré 100 fois que l’un ou l’autre gagne. Mais pas au
point de faire exprès de perdre… Je leur ai donc conseillé de piocher chez moi, sans hésiter, à chaque fois que cela était possible, mais ils n’ont pas toujours suivi ce conseil
qui me désavantageait clairement… La prochaine partie sera pour l’un d’eux ? Je le souhaite ardemment…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le côté vacances, ambiance camping, que ce jeu amène chez nous,
– La prise de risque lorsqu’on retourne les cartes.

 

On a moins aimé
– ?

Scores de la partie :
 

Tristan : 74 (13+10+23+12+16)
Julie : 79 (13+12+13+19+22)
Maitena : 70 (23+12+6+15+14)
Ludo le gars : 82 (12+9+23+25+13)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 1 heure

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Une réponse à “[16/08/2010] Agricola, Kleine Fische”

  1. Ouh, la dernière photo fait mal en voyant la détresse de tes enfants. Et bravo pour l’initiation à Agricola. Ca me fait bizarre de voir une partie « familiale » et toutes ces cases vides
    (l’expérience de la version complète et de l’extension de la lande), mais on n’a pas la même passion pour ce jeu. Et si tu possèdes de beaux animaux, moi j’ai les belles personnes.

    Au plaisir de se revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 5 =