[16/09/2005] Diamant

Participants
– Julie, exploratrice orange, qui se fait plaisir sur ce jeu (cela faisait longtemps…),
– Vincent, explorateur bleu, roi de l’explication de règles,
– Florence, exploratrice blanche, responsable d’une ludothèque caladoise,
venue nous rendre une sympathique visite,
– Khadou, exploratrice bleue, venue avec sa collègue et on l’en remercie
également,
– Pierre, explorateur noir, le frère lyonnais de Jacques que l’on devrait
revoir de par chez nous,
– Jacques, explorateur vert, comme quoi le vert ne gagne pas toujours 😉
– Nicolas, explorateur jaune, qui ne nous gratifiera pas d’un jet de lunettes
ce soir, sa marque de fabrique pourtant 😉
– Ludo le gars, explorateur marron, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ce soir, c’est l’inauguration officielle de nos soirées-jeux caladoises, et c’est avec plaisir que nous accueillons, outre les élus et la presse, les 4 représentantes des ludothèques existantes sur la commune. Ainsi, Florence et Khadou, de « Jeux de mômes » et « Les dés en folie » (cliquez ici pour voir le lien), sont-elles ravies de pouvoir s’en donner à coeur joie avec nous ce soir, elles qui sont plutôt habituées à animer des séances pour les plus jeunes. Bienvenue à elles, donc, et en route pour une petite partie de Diamant, un jeu parfait pour terminer à beaucoup cette belle soirée inaugurale.
Vincent se colle aux règles et la partie débute par le retournement d’une première carte…. de piège ! La partie part sur de sérieuses bases 😉


Le jeu est en train de se mettre en place : il ne reste plus qu’aux
numéros de souterrains à se placer à l’extrémité
des chemins blancs du plateau…


Quand je parlais de bonne ambiance ! Ici, Vincent et Julie, qui étaient
toujours en course dans la grotte se mordent les doigts de ne pas l’avoir
quittée plus tôt : le second piège vert vient de sortir
et la première manche s’achève…


Une vue rapprochée du matériel de jeu, en cours de 3ème
manche…


Une vue globale de la table en cours de 4ème manche…


Il est pas beau mon chariot, une fois la partie finie ? 😉


Une belle tablée joyeuse, cela fait plaisir, et je peux vous dire que si toutes nos soirées du vendredi ressemblent à celle-ci, et bien, on ne devrait pas s’ennuyer cette année aux Ludophiles….


Une vue du souterrain bien peu lucratif de la première manche
(surtout à 8 joueurs). On défausse donc une carte de piège
vert et on repart pour une nouvelle manche (la n°2)…


C’est précisément lors de cette 3ème manche
que je réussis un coup splendide, avec le concours de Pierre
: alors que lui et moi, les seuls encore en course, avons 5 ou 6 pierres
hors chariot, il s’en va mais moi je reste seul. Je rajoute 5 pierres
à mo stock, d’où un total de 10, et je reste encore !
Et hop, bingo, plus 14 pierres tout seul !!! Là, je rentre au
bercail, mais je crois bien avoir déjà gagné…


Révélation des positions de chacun: toujours un moment
convivial et une certaine tension, même si le sort de la partie
est déjà joué…

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du jeu : 5 minute – Explication des règles : 10 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 36 points, devant Nicolas
avec 8 points, Florence, Khadou et Jacques avec 7 points, Pierre avec 6 points,
et Julie et Vincent avec 4 points.

Débriefing
Incroyables scores ! Réalisez : je marque tout seul pratiquement autant
de points que les 7 autres joueurs réunis (36 contre 43). Il est vrai
que tout s’est joué sur la 3ème manche, avec un final d’anthologie
et une prise de risque maximale. Pierre s’en mordait encore les doigts, post-partie,
de m’avoir laissé tout seul dans le souterrain, surtout qu’à 8
joueurs, les moments sont rares où on est moins de 3 à se diviser
le butin. En laissant filer cette opportunité, il s’est bloqué
le score et m’a laissé la porte grande ouverte. Certes, j’aurais pu me
faire avoir (second piège identique), mais l’occasion était trop
belle de tuer la partie…
Diamant aura donc parfaitement joué son rôle ce soir, l’ensemble
des joueurs présents l’ayant trouvé fun et idéal pour ce
type de partie. Très bien et à ressortir souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf + = 18