[16/09/2009] Oh-Wah-Ree, Stupide Vautour ! X 3

Mercredi = jeux avec les enfants ! Et ce mercredi n’échappe pas à cette nouvelle règle mise en place depuis la rentrée des classes, avec deux jeux différents sur la table :
– Une antiquité de 1962, créée par le fantastique Alex Randolph, même s’il s’est très fortement inspiré des traditionnels jeux de semailles, et éditée dans une boîte livre de la fameuse série 3M : Oh-Wah-Ree. Histoire de commencer doucement, nous nous lançons dans une partie standard, sachant que le livret de règles propose pas moins de 6 ou  7 variantes, alléchantes qui plus est…
– Un jeu plus récent, mais du même auteur, tiens c’est drôle c’était même pas fait exprès, le toujours fun et élégant Stupide Vautour, que mes enfants découvrent à l’occasion et ils ont adoré. 3 manches d’affilée du coup…
Je vous raconte tout ça…

OH-WAH-REE :

 


Le principal attrait suscité par cette version de l’awélé est la possibilité d’y jouer à 3 ou 4 joueurs. L’idée était toute simple : placer les trous en cercle et signifier
l’appartenance à un joueur en plaçant une bille à sa couleur. Ensuite, et ça j’ai adoré : on peut égrainer dans un sens ou dans l’autre…

Après le premier tour de jeu, initié par Tristan en jaune, suivi par Maitena en bleu et leur papa en vert, on voit que je vais empocher mes 2 premières pierres. Ceci dit, je vois
déjà poindre un défaut du jeu à 3 : si l’un des joueurs ne fait pas attention, il avantage le troisième larron…

La même vue que précédemment, mais avec le trou supérieur vidé de ses 2 pierres…

Maitena adore l’awélé, elle est donc aux anges, son frère apprécie aussi…

Un peu plus tard, quelques temps avant que je vide ma grosse réserve de pierres de mon trou du bas (j’en égrainerai 16, empochant 6 pierres depuis les trous de Tristan)…

Tristan est hyperconcentré et pourtant il commettra bientôt une grossière erreur, offrant 4 pierres à sa soeur, lui permettant, ainsi, de le rattraper…

Maitena est toujours en retard et, de mon côté, j’escompte bien, à nouveau, utiliser mon deuxième trou bien plein pour faire un tour complet et glaner encore de belles pierres…

Aïe, aïe, aïe, les choses ne se déroulent pas exactement comme je le prévoyais : Maitena profite d’une largesse de son frère, puis elle me contraint à égrainer mon gros trou mais
c’était trop tôt : il n’avait que 11 pierres, ce qui me met en danger alors que, elle, elle score…

La partie s’approche de son terme et Tristan ne peut déjà plus jouer. Elle s’achèvera lorsque deux joueurs de suite ne peuvent plus jouer…

Maitena dut me rendre quelques pierres et j’en ai profité pour lui en recapturer. Ensuite, on a vu qu’on ne pouvait pas aller plus loin, puisque chacun de nous deux pouvait
temporiser avec ses misérables pierres restantes. On décrète donc la fin de partie et on empoche les pierres de nos trous…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le matériel « à l’ancienne », fonctionnel et agréable,
– Le potentiel des variantes proposées dans la règle (même si je ne les ai pas encore essayées),
– Le choix du sens d’égrainage à 3 et 4 joueurs,
– La possibilité, entrevue dans une variante, de modifier l’appartenance des trous en cours de partie.

On a moins aimé
– Les déséquilibres qui peuvent apparaître lorsqu’un joueur avantage sans le vouloir son voisin.

Scores de la partie :

Tristan (jaune) : 15
Maitena (bleu) : 22

Ludo le gars (vert) : 23

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 30 minutes

 

———————————————————————————————————————————————–

STUPIDE VAUTOUR X 3 :


Stupide vautour est un pur jeu de bluff, où il convient de miser le plus haut pour prendre les précieuses souris, porteuses de points, et d’éviter d’être le plus bas lorsque c’est
un vautour, porteur de malus, qui est proposé. Ajoutons qu’en cas d’égalité les cartes s’annulent, et on forcément affaire à un bon jeu ! Ici, le -4 encaissé par Tristan au premier
tour…

Dans la foulée, profitant du fait que Maitena en bleu et Tristan en jaune ont tout deux joué leur carte 4, j’empoche la souris de valeur 3 avec ma pitoyable carte 1 :-))) Elle
promet cette partie…

Les premières phases de découverte passées, les enfants s’éclatent sur ce jeu…

Joli coup : personne n’empoche la souris de valeur 1, la faute à nos cartes identiques abattues en même temps !

Fin de première manche, largement à mon avantage…

Deuxième manche et première carte pour Tristan qui la paie fort cher…

L’ambiance monte d’un cran, avec Maitena et Tristan qui commencent à vraiment voir comme feinter les adversaires en ne jouant pas forcément la carte attendue. On remarquera que
Tristan vient d’empocher, coup sur coup, les vautours à -4 et à -5…

Fin de deuxième manche, à l’avantage de Maitena, sans que je prenne trop de retard pour autant. Tristan, lui, réussit presque l’équilibre entre gains et pertes…

La troisième manche sera décisive pour départager, probablement, Maitena et son père. Le premier acte, avec ce sale vautour de valeur -2, ne donne aucune indication pour la suite,
puisque c’est Tristan qui le ramasse…

Maitena jubile car avec son 15 elle vient d’empocher la souris de valeur 10. On remarquera que j’ai joué ma carte 1, espérant que mes deux enfants allaient jouer la même carte (le
14 ou le 15) et qu’ils allaient s’annuler, m’offrant la souris pour ma carte 1…

Fin de troisième manche, où j’ai misé sur des cartes « moyennes hautes », en assurant le coup, car avec ma petite avance des tours d’avant, cela devait me suffire. A l’arrivée, j’ai
fait mieux qu’escompté, notamment parce que Tristan et Maitena se sont parfois neutralisés avec des cartes identiques…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La rapidité extrême des parties,
– L’élégance globale du jeu,
– Le look des cartes,
– Le fun dégagé par le jeu.

On a moins aimé
– La taille démesurée de la boîte, peut-être…

Scores de la partie :

Maitena (bleu) : 46 (7+25+14)
Tristan (jaune) : 14 (9+1+4)

Ludo le gars (vert) : 59 (23+14+22)

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20


Durée de la partie : 30 minutes (10 minutes par manche)

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − deux =