[16/12/2004] Cityscape

Participants
– Romain, admiratif devant un aussi joli jeu de bois,
– Fred, idem,
– Paul, plus bourru comme garçon 😉 mais qui trouve le matos joli aussi,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Voulant montrer que la profusion de jeux sortis pour Essen n’était pas forcément gage de mauvaise qualité et/ou de matériel sommaire, j’avais apporté dans ma besace, ce soir, un
exemplaire de CityScape, de PinToys, doté du matériel le plus somptueux qu’il m’ait été donné de manipuler : tout en bois, avec un plateau très épais et des blocs compacts, ce jeu donne irrémédiablement envie de jouer. Nous enchaînerons 3 parties successives et nous prendrons ainsi beaucoup de plaisir. N’est-ce pas Fred…

Manche 1 : Fred
commence


Chacun a composé une combinaison cachée au sein de son
chevalet personnel, afin d’estimer ce qu’il souhaite voir, depuis sa position,
dans les rangées d’imeubles qui se construisent au centre…


Fred place un bloc dans le coin entre Paul et moi, estimant avec pas
mal de pertinence qu’un rajout à cet endroit risquait de nous perturber
le schéma…


Pensant que Paul a bien raison de juger le 5 comme une valeur fiable
(10 point pour chaque immeuble de même hauteur dans la rangée
concernée), je place 3 fois ce 5 dans mes rangées, ainsi
qu’une fois un 3 (je souhaite voir 3 immeubles en enfilade dans la rangée
correspondante)…


Une vue de la configuration finale, au moment où chacun a
révélé sa combinaison de gauche à droite
: Romain (3 – 2 – 3 – 2), Fred (4 – 3 – 2 – 4), Paul (5 – 5 – 5 – 5)
et Ludo le gars (5 – 5 – 3 – 5)…

Fred remporte la première manche

Manche 2 : Romain
commence


On ne change pas une valeur qui semble prometteuse : le 5. Ma seconde
combinaison, donc, comporte encore deux fois cette valeur, mais cette
fois j’essaie de placer un 2 et également un difficile 6 (10 point
si l’immeuble le plus haut figure dans la rangée indiquée)…


Une vue rapprochée permettant d’apprécier la beauté
du matériel. Pour la petite histoire, cette partie aura été
le théâtre d’une âpre lutte pour le plus grand immeuble
entre Fred et moi, mais en faisant progresser le mien de manière
discrète et peu régulière, il ne se méfie
pas et se fait doubler sur la fin…


Et hop, un rajout de bloc de plus ! Notons que lors de cette seconde
manche nous avons tendance à placer de plus en plus rapidement
les « gros » blocs, seuls capables d’imposer assez vite un relief
au jeu difficilement renversable par la suite…


Une vue de la configuration finale, au moment où chacun a
révélé sa combinaison de gauche à droite
: Romain (5 – 2 – 4 – 3), Fred (5 – 3 – 6 – 1), Paul (2 – 3 – 6 – 4)
et Ludo le gars (2 – 5 – 6 – 5)…

Romain remporte la seconde manche

Manche 3 : Paul
commence


Troisième manche et les grands malades se révèlent
! Nous plaçons d’entrée les 5 plus gros blocs du jeu et
Fred pousse même le délire jusqu’à créer une
tour gigantesque sur le côté droit du plateau (n’y aurait-il
pas du 6 dans l’air ?)…


Excellente ambiance, surtout sur cette troisième manche maintenant
que nous connaissons mieux le jeu, et Paul semble assez désemparé
au moment où il va placer l’ultime bloc du jeu…


Ah, il est fier le Fred… Avec son building hors norme, il se sent
au-dessus de la ville c’est sûr. Mais, est-ce que passer 4 tours
de suite pour créer un tel bâtiment est rentable au vu
de sa combinaison ? Surtout que son seul gain, potentiel sur cette rangée,
est de 10 points pour la présence du plus grand immeuble…


Une vue de la configuration finale, au moment où chacun a
révélé sa combinaison de gauche à droite
: Romain (2 – 5 – 2 – 3), Fred (6 – 5 – 3 – 5), Paul (? – ? – 3 – 2)
et Ludo le gars (3 – 4 – 2 – 3)…

Paul remporte la troisième manche

Décompte final
Durée de la partie : 10 minutes par manche – Mise
en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Si l’on totalise les 3 scores enregistrés, Romain remporte la partie
avec un total de 180 points, devant Ludo le gars avec 150 points, Paul avec
120 points et Fred avec 110 points. Le détail est le suivant :

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Total
Romain
30
80
70
180
Fred
50
10
50
110
Paul
40
30
50
120
Ludo le gars
40
50
60
150


Débriefing
Assez fun, ce petit jeu de bluff (et de hasard… 😉 nous a permis de terminer
en beauté une bonne soirée Petits jeux aux Ludophiles ce soir.
Au niveau des enseignements tactiques, nous pouvons dire que la valeur 5 est
quand même la plus facile à viser même si, le sachant, les
autres joueurs (qui n’ont pas misé cette valeur) tentent de déséquilibrer
les hauteurs de buildings. Il ets clair qu’il est assez facile, et peu risqué,
de créer des étages dans des rangées adverses où
un joueur semble essayer de créer des hauteurs homogènes. De même,
en fin de partie, il apparaît évident qu’un placement ultime d’un
bloc sur la première case de la rangée d’un joueur risque fort
de lui bouleverser la vision (surtout si le bloc est haut).
Seul reproche, visiblement justifié : le joueur qui commence place un
bloc de plus que les autres joueurs et gagne systématiquement la manche
! En tout cas, sur nos 3 manches jouées ce soir, les choses se sont passées
comme cela. Bizarre, bizarre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq × = 15